Tomates, comment les faire mûrir plus vite ?

Sur place, les tomates ne vont plus mûrir seules. À la fin de l’été, les températures diminuent, les jours raccourcissent, le soleil se fait plus rare et les dernières tomates ont des difficultés à mûrir. De plus, pour certaines régions aux aléas climatiques locaux (printemps tardif, grêles estivales…) ou jardins ombragés en fin d’été, elles restent vertes et ont des difficultés pour mûrir.


” Pour faire arriver à maturité les tomates encore sur leur pied, rien de plus simple avec Delbard “

Tomates entretien soins mûres jardin plante extérieur Blog Delbard

L’entretien de vos tomates

Dès début septembre, supprimez les fleurs et les derniers petits fruits, qui n’auront plus le temps de se développer. Ainsi, la plante donnera son énergie aux fruits que vous allez récolter.

Les orages et les fortes pluies ont apporter de l’azote et ont permis à la plante de développer son feuillage dont il vous faut en partie supprimer. Ainsi, vous exposerez davantage les fruits aux rayons du soleil. Procédez du haut en bas de votre plantation en supprimant évidemment les feuilles jaunissantes ou branches cassées. N’oubliez surtout pas les feuilles qui cachent les tomates. L’objectif est d’éliminer un tiers de feuilles environ.

Seule précaution à prendre : bien laisser les feuilles saines au pied et le long de la tige. Cela permettra aux dernières tomates de mûrir de façon optimale. Enfin, le soir à l’arrivée des fraîches rosées nocturnes, recouvrez vos pieds de tomates avec un voile de forçage (housse d’hivernage). Vous le retirer chaque matin. Certains apportent au pied de vos plants des déchets de tonte du gazon ou un paillis minéral (couche protectrice en gravier, pouzzolane…) qui emmagasinera la chaleur du jour pour la restituer la nuit.

Faire arriver à maturité les tomates vertes récoltées ou tombées parterre

Nous vous proposons 4 astuces pour vous aider dans votre démarche. Vous pouvez poser vos tomates sur un rebord de fenêtre, en plein soleil ou sur le toit d’un châssis. Elles vont continuer leur mûrissement. La deuxième consiste à envelopper vos tomates dans du papier journal. Vous pouvez ainsi les stocker dans un cellier frais et aéré (elles vont rougir tranquillement). La troisième consiste à les enfermer dans un sac en papier avec des pommes et des poires. Celles-ci dégagent naturellement du gaz d’éthylène qui accélère la maturité des tomates. Enfin, la dernière astuce consiste à arracher les plants en entier, s’ils sont sains. Vous pouvez ainsi les suspendre au cellier. Cette méthode permettra à vos tomates de continuer à mûrir lentement et vous n’aurez qu’à les cueillir au fur et à mesure de leur maturité.

Attention à bien rester vigilant : en effet, les mois d’été pluvieux favorisent la prolifération des maladies et les pieds sont ensuite bons à brûler. Ne les mettez surtout pas dans votre composteur !

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Rendez l’utile à l’agréable ! Pour décorer votre table de salle à manger, présentez dans votre corbeille de fruits des pommes et des tomates pas encore mûres : une fois à maturité, réalisez une bonne salade de pommes et de tomates le tout agrémenté d’un peu de curry du jardin.

Scroll to top