LES PLANTES PURIFIENT L’AIR, adoptez-les !

Nous passons en moyenne 22 heures sur 24 dans des espaces clos ou mi-clos que ce soit notre habitation ou lieu de travail.

Sachez que nos intérieurs sont plus pollués que l’air extérieur malgré tous nos soins d’entretien, d’aération et hygiène habituel. En effet, l’air du pièce à vivre concentre un certain nombre de polluants et notamment des composants volatils (COV) difficile à éviter !

Origine des polluants dans nos maisons :

  • Les revêtements de murs et de sols qui dégagent des formaldéhydes.
  • Les peintures, les vernis et les colles
  • Les encres de photocopies et imprimantes
  • Les produits d’entretien et bricolage
  • Les produits d’isolation comme les mousses et bois agglomérés
  • Les pollutions au monoxyde de carbone(fumée de cigarette, appareils de combustion mal réglés…)
  • Pollution de l’extérieur (axes routiers ou sites industriels)

Par ailleurs, l’air intérieur (surtout en hiver avec le chauffage) est souvent trop sec, ce qui ne fait qu’ajouter aux phénomènes d’irritation des voies respiratoires dues à ces polluants sans oublier des problèmes de sécheresse de la peau.

Les plantes, la solution verte

Les plantes contribuent à l’amélioration de la qualité de l’air de 4 manières :

  • Elles fixent une partie des poussières en suspension dans l’air et évitent ainsi leur inspiration.
  • Physiologiquement, elles absorbent un certain nombre de polluants par les feuilles ou les racines qui sont ensuite fixés ou transformés par des micro-organismes en produits organiques dans le substrat : cela s’appelle la bio épuration.
  • En émettant de la vapeur d’eau, leur transpiration augmente l’hygrométrie de l’air intérieur, qui est souvent trop sec.
  • Le processus de photosynthèse transforme pendant le jour le gaz carbonique de l’air en oxygène.

Des tableaux en fin d’article synthétisent les capacités dépolluantes d’un certain nombre de plantes vertes que vous trouverez dans votre jardinerie.

Exemple : le Chlorophytum est ici utilisé à titre d’illustration du phénomène de bio-épuration, mais le processus est commun à toutes les plantes vertes.

Conseils Delbard et idées simples

  • Un budget raisonnable : il n’est pas nécessaire de créer une jungle dans une pièce pour bénéficier des bienfaits des plantes : quelques plantes bien placées auront des effets bénéfiques.
  • Une ambiance qui vous appartient : au-delà des bienfaits sur la santé, les plantes contribuent aussi à créer un cadre de vie agréable que vous pouvez personnaliser avec propre style !
  • Zéro souci : la plupart des plantes citées de cet article nécessitent peu d’entretien. Utilisez des bacs à réserve d’eau et faites-vous conseiller par le vendeur de votre jardinerie.
  • Un investissement rentable : un meilleur bien-être améliore la concentration, la productivité des salariés et l’ambiance au travail : le bénéfice à attendre sur la réduction des troubles (maux de tête, irritations…), voire l’absentéisme dépasse largement l’investissement.

A chaque pièce de la maison, ses plantes :

Scroll to top