Balconniere estivale blog delbard plantes

Balconnières estivales : géraniums et pélargoniums !

Faciles à cultiver, très florifères et colorées, nous vous proposons des balconnières résistantes à la sécheresse estivale. Nous avons choisi le thème rose et blanc mais libre à vous en jardinerie de choisir votre thème de couleurs car, les géraniums et pélargoniums sont riches en couleurs selon les variétés. En effet, il en existe en rouge, violet, blanc ou rose

Nettoyer vos bacs

Si vous réutilisez ceux de l’an dernier, nettoyez-les avec de la Javel pour bien les désinfecter ou au vinaigre blanc.

Drainez

Placez au fond de vos balconnières du sable ou billes d’argile qui libèrent l’eau quand la plante en a besoin !

Remplissez de terreau géraniums ou plantes fleuries

Remplissez la jardinière jusqu’aux deux tiers et vous comblerez après avoir placé les plantes.

Préparez vos plantes pour les placer

Si vous avez pu garder des plants de vos anciennes balconnières d’hiver comme ici les cinéraires maritimes, profitez-en pour les replanter avant de placer vos nouvelles plantes …

Et dépotez vos géraniums zonales et les autres plantes pour les plonger quelques minutes dans un récipient d’eau.

Plantez vos plantes à l’aide d’un transplantoir

Pour notre thème rose et blanc, nous avons associé les géraniums zonales roses traditionnels avec d’autres géraniums à fleurs étoilées le tout agrémenté de platycodons blancs, lierres panachés et cinéraires maritimes.

Terreautez pour un bon enracinement

Lorsque tous les plants sont installés, ajoutez un peu de terreau afin de combler les vides. Tassez légèrement le substrat .

Paillez

Le fait de recouvrir votre terreau d’écorces de pin, de pouzzolane ou de lin, vous permet de limiter les éclaboussures sur vos vitres ou murs en cas d’orage et surtout de limiter l’évaporation de votre bac lors des canicules.

Arrosez

Arrosez de suite lorsque vos plantations sont finalisées car cela achèvera le tassement de votre terreau en comblant les vides restants.

Et après…

Arrosez régulièrement, mais modérément. Entre deux apports d’eau, laissez le terreau suffisamment de temps afin qu’il puisse légèrement sécher. Du mois de juin à septembre apportez chaque semaine de l’engrais.

Supprimez régulièrement les fleurs fanées et coupez les bouquets floraux séchés ainsi que les feuilles jaunies.
En octobre, les géraniums étant des plantes gélives, hivernez les balconnières dans un local lumineux non chauffé.

Si vous voulez être moins traditionnels, plantez des pélargoniums !

© Crédit photo : maplantemonbonheur.fr

Tout le monde, ou presque, connaît le Géranium, tandis que le Pélargonium est moins connu. Cette plante se caractérise par ses grandes fleurs en trompette, auxquelles le nom Grandiflorum fait référence, et ses feuilles velouteuses et dentelées. Originaire de l’Afrique du Sud, il appartient à la famille des Géraniacées, des ‘Becs de Cigogne’. D’où vient le nom si particulier de cette famille ? Le nom Pélargonium est dérivé du mot grec pelargos, signifiant cigogne en référence au bec des capsules du Pélargonium.

Comme les géraniums,  l’assortiment du Pélargonium est riche en couleurs et varié au niveau de la forme des fleurs et des feuilles.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Cette plante est parfaite pour la Fête des Mères grâce aux belles couleurs de ses fleurs, à son apparence abondante et au peu de soin dont elle a besoin. Associée à un cache-pot aux couleurs joyeuses, dans les mêmes tons que les magnifiques couleurs de cette plante, l’ensemble saura ravir ! Dans un cache-pot solide en pierre, le Pélargonium saura faire preuve à la fois de retenu et d’exubérance. Avec lui, il est facile de faire bonne impression. Retrouvez ici une vidéo sur le Pélargonium, sachez qu’en 2025 il sera toujours au top !

Scroll to top