Open post

Le laurier rose, la plante du mois de juillet

Originaire des régions du pourtour méditerranéen, le laurier rose ‘Nerium oleander’ est un arbuste à feuillage persistant et à la floraison estivale. C’est le symbole de vacances au bord de la mer. Les couleurs de ses fleurs simples ou doubles peuvent être variées : rouge, rose, saumon, jaune et blanc. Certaines variétés sont même parfumées. La floraison débute en mai dans les régions méditerranéennes et se prolonge jusqu’en octobre.

Plante dite d’orangerie, (qui doit être rentrée en serre froide ou véranda – 10/12 C° – à l’approche des premières gelées), elle est rustique entre -5°C et -12°C selon les variétés. En effet, elle peut donc être plantée en pleine terre dans les régions à hivers très doux : pourtour méditerranéen et côte Atlantique où elle forme des massifs et même des haies. Dans les régions à hivers froids, sera alors privilégiée, la culture en bacs ou en pots pour la décoration des terrasses et balcons.

conseil jardin blog delbard plante

L’astuce Delbard : investissez dans des roulbacs afin de faciliter leur manutention.

astuces terre plantation fleurs laurier rose Blog Delbard

Entretien et taille de votre laurier rose

De culture facile, le laurier rose demande une exposition chaude, ensoleillée et une terre riche bien drainée. Cela lui suffit pour se développer et fleurir généreusement. Les deux premières années suivant la plantation, les arrosages seront abondants et réguliers. Ceci permet de favoriser un bon enracinement. Pour une culture en bac ou en pot, il convient d’arroser régulièrement et de faire des apports d’engrais pour stimuler une abondante floraison quel que soit son âge. Au fur et à mesure, il convient de supprimer les fleurs fanées.

Pour garder une belle forme à l’arbuste, il est nécessaire d’effectuer une taille juste après la floraison : elle consiste à raccourcir de moitié la longueur des branches les plus vigoureuses. Au printemps, il faut tailler sévèrement toutes les branches à environ 15 cm du sol en espérant que le gel n’aura pas été trop sévère. S’il est impossible de placer le laurier rose à l’abri pour l’hiver (dans une pièce lumineuse non chauffée mais hors gel), une protection s’imposera en paillant le pied.

Utilisez une bonne couche de feuilles mortes et en habillant le pot d’un film à bulles, de compost ou de paillettes de chanvre. N’hésitez pas à envelopper votre plante avec un voile d’hivernage afin d’éviter qu’elle soit détruite ou fortement endommagée par le gel. A l’intérieur, en hiver, les arrosages doivent être réduits et aucun apport d’engrais ne sera fait.

Mais attention, le laurier-rose ‘Nerium oleander’ est très toxique (toutes les parties de la plante le sont) et ne doit pas être confondu avec le laurier sauce ‘Laurus nobilis’.

L’astuce design végétal : des poteries en terre cuite ainsi que des plantes d’association de plantes comme un olivier bien sûr, mais aussi agapanthe, bougainvillier ou dipladénia permettent de créer un univers typiquement méditerranéen !

Open post

Crumble acidulé fraises et amandes

fraises Un crumble très facile !crumble

Ingrédients

800g de rhubarbe

180g de sucre

200g de fraises

50g d’amandes

100g de farine

50g de poudre d’amande

100g de beurre

fouet

Préparation

Préchauffez le four à 180°.

Épluchez 800g de rhubarbe, lavez-la, coupez-la en tronçons de 5 à 7 cm. Déposez ces tronçons dans un plat à gratin beurré et saupoudrez-les de 80g de sucre.

Lavez 200g de fraises, équeutez-les et coupez les grosses en 2 ou en 4. Posez-les sur la rhubarbe. Faites dorer pendant quelques secondes 50g d’amandes effilées dans une poêle, les ajouter sur les fruits.

Versez 100g de farine dans un saladier.

Ajoutez 100g de sucre, 50g de poudre d’amande.

Fractionnez 100g de beurre en petits morceaux, ajoutez-le et mélangez avec les mains, pour obtenir un sable grossier.

Recouvrez les fruits de cette pâte, enfournez pour 30mn environ, jusqu’à ce que le crumble soit bien doré.

Servez tiède, avec un petit bol de crème fraîche…

Open post
balcon-blog-delbard-été

Les soins sur la terrasse d’été

Quand les floraisons sont généreuses, on aimerait bien les garder tout le temps !

Quelques conseils pour pouvoir garder vos belles fleurs le plus longtemps possible…

– Régulièrement, cassez la croûte de terre qui se forme à la surface des jardinières, des bacs et des potées : cela facilitera l’aération et la pénétration de l’eau dans le substrat.

– Arrosez selon les besoins des plantes, de préférence en fin de journée ou bien au petit matin. L’arrosage se fera lorsque la terre est sèche en surface et bien sûr, lorsque elles ‘crient : ‘j’ai soif’ ! Les feuilles et les fleurs ont une position qui ne trompe pas !

– Supprimez régulièrement les fleurs fanées à l’aide d’un petit sécateur ou de petits ciseaux bien affûtés.

– Vérifiez le feuillage régulièrement pour détecter la présence d’insectes ou de maladies. Dès l’apparition des premiers individus faites un traitement anti parasites et en cas de feuilles malades enlevez-les : traitez avec un fongicide adapté uniquement en cas d’attaques sérieuses.

– Faites régulièrement des apports d’engrais spécial plantes fleuries à moins que vous ayez utilisé un terreau contenant un engrais à dissolution lente pour remplir vos contenants : Avant toutes utilisations, lire attentivement l’étiquette et respecter strictement les usages, doses et précautions d’emploi.

Scroll to top