Open post
Aloé véra plante intérieur été design astuces conseils plantation soins entretien Blog Delbard

Aloé Vera : La plante de l’été qu’on adore !

L’Aloé Vera, vous en avez forcément déjà entendu parlé ou alors vous en avez un à la maison. C’est une plante d’intérieur très décorative et facile d’entretien et nous on adore ! On vous donne tous nos conseils dans cet article ! Et pour ceux qui veulent en savoir plus, on vous a rédigé un article sur l’entretien des cactées et plantes grasses !

Aloé Véra plante intérieur installation maison appartement chaleur exposition Blog Delbard

Bien installer son Aloé Vera à la maison

L’Aloé Vera, aussi appelée Aloès des Barbades, est une plante très résistante et notamment à la chaleur. Elle s’acclimatera aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur si vous respectez quelques petites règles de base.

Tout d’abord, sachez que vous pouvez mettre votre Aloé Vera en pot à l’extérieur des la fin des gelées (de fin Avril à début Octobre) et que vous pouvez ensuite le replacer en intérieur l’hiver pour qu’il soit au chaud. Si vous optez pour l’extérieur en été, n’hésitez pas à rentrer votre Aloé si les nuits sont fraîches. En effet, un coup de froid ou un choc de température important sont des facteurs qui fragilisent votre plante.

L’Aloé Vera est une plante qui adore la lumière mais qui déteste cependant le soleil direct. Placez-la donc à la mi-ombre en extérieur et à proximité d’une fenêtre en intérieur. Trop de lumière peut provoquer le dessèchement de la plante. Si vous voyez que le feuillage de votre Aloé devient jaune, c’est qu’il a trop de lumière et qu’il va se dessécher à termes.

Aloé Véra entretien soins plante maladie guérir terre Blog Delbard

Entretenir et soigner son Aloé Vera

Comme on vous le disait plus haut, l’Aloé Vera est une plante qui ne demande que peu d’entretien. Cependant, pour avoir une belle plante en pleine santé, il est important de suivre quelques règles élémentaires.

Votre plante ne demande pas le même arrosage en fonction des différentes saisons. En effet, l’été correspond au “temps fort” de votre plante. L’arrosage doit donc être régulier mais modéré. L’objectif est d’arroser votre plante en pot quand la terre en surface est sèche, c’est à dire environ 1 fois par semaine. Comparer à certains cactus, n’attendez pas trop longtemps pour arroser votre plante car celle-ci pourrait en souffrir et avoir du mal à s’en remettre. Pour l’arrosage, misez sur une eau claire à température ambiante pour ne pas créer de choc à votre Aloé !

En hiver, misez sur un arrosage moins réguliers, c’est la période de repos de votre plante. Préférez toujours une eau à température ambiante mais vous pouvez espacer l’arrosage d’au moins deux semaines.

Reprenez un arrosage plus soutenu au printemps, période de croissance de votre Aloé.


” Tous les trois ans, rempotez votre Aloé Vera. Cette étape est indispensable pour stimuler la croissance de votre plante. Pour le rempotage, c’est facile, choisissez un pot d’un diamètre légèrement plus grand avec un fond troué (pour permettre l’élimination du surplus d’eau). Nettoyez un peu les racines, replacez votre plante dans un terreau “Cactées et plantes grasses” et le tour est joué ! “

Les vertus de l’Aloé Vera

En plus d’être une superbe plante d’intérieur, l’Aloé Vera présente tout plein d’atouts. En effet, le gel d’Aloé Vera est particulièrement réputé pour ses vertus thérapeutiques. Il également utile contre l’acné, l’eczéma, ou encore les piqûres d’insectes (particulièrement virulentes l’été).

Les vertus de cette plante ne se limite pas à la dermatologie, en effet, elles aident aussi à lutter contre les douleurs d’estomac ou encore abdominales.

Attention toutefois à ne pas prendre n’importe quelle variété d’Aloé Vera pour faire vos soins. Certains gels ne sont pas bons pour la peau et certaines plantes, ressemblantes à l’Aloé Vera peuvent même s’avérer très toxiques, comme l’Agave par exemple.

Conseils inspiration design végétal jardin plante Blog Delbard

Dans votre intérieur, avec l’aspect très graphique de ses feuilles, l’Aloe Vera est mis en valeur lorsque vous l’associez avec des couleurs comme le noir, le vert, le bois naturel et l’or. C’est aussi une plante oxygénante et dépolluante pour vos maisons qui apporte des bonnes ondes.

Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Cyperus papyrus jardinage plante entretien été feuillage floraison soin design Blog Delbard

Le cyperus, la plante maîtresse de votre intérieur !

Trouver une plante d’intérieur, c’est facile, mais trouver une plante d’intérieur qui apporte une touche graphique et chaleureuse et qui puisse facilement atteindre 2 mètres, sans occuper 5 m² de votre séjour, voilà qui est bien plus ardu.
C’est là que Delbard intervient, puisque dans toutes nos jardineries vous pouvez vous procurer cette Mythique plante : « Le Cyperus ». Si elle n’est pas en stock, tous nos magasins peuvent vous la commander.

Cyperus papyrus origine provenance localisation plante verte design Blog Delbard

Cyperus – Papyrus, d’où viens-tu ?

Le cyperus communément nommé « Papyrus » est originaire des pays qui bordent le bassin oriental de la méditerranée, principalement les abords marécageux de l’Euphrate. Si vous rêvez de voir ces papyrus au bord du Nil lors d’un prochain voyage en Egypte, n’y comptez plus. En effet, ils ne sont aujourd’hui présents que dans quelques pays d’Afrique tropicale. Il faudra donc remonter le Nil jusqu’au sud du soudan pour les admirer.
On dénombre plus de 500 espèces de cyperus dont les deux plus connues sont : le Cypérus Papyrus (utilisé principalement pour faire du papier dans l’Egypte des pharaons. Il est utilisé sous nos climats pour décorer nos extérieurs) et le Cypérus Alternifolius (plante qui agrémente nos intérieurs, est donc celui qui nous intéresse ici).

Cyperus pourquoi tu me plais ?

Le cyperus présente un feuillage en ombelles, à l’extrémité de longues tiges dressées en touffes. Ses tiges luisantes, au vert tendre contrastent avec la feuille plus mat. C’est un effet de déco garanti !
Avoir une grande plante est souvent synonyme de place. Dans le cas du cyperus alternifolus, le volume de la plante se résume à celui du feuillage. Celui-ci étant en hauteur, l’espace nécessaire se résume au volume du pot. Enfin, l’allure géométrique de la plante lui confère un pouvoir décoratif qui se marrie dans tous les intérieurs, des plus classiques aux plus contemporains.

Cyperus conseil plantation entretien eau été chaleurs plante intérieur Blog Delbard

Ma belle plante, comment te chérir ?

Assez facile d’entretien, le cypérus est une plante facile à conserver. Le principal conseil d’entretien réside dans votre capacité à faire en sorte que le substrat ne reste jamais sec. Il faut donc procéder à un arrosage fréquent. La terre de votre plante doit toujours être humide. Pour vous faciliter la tâche vous pouvez disposer au pied du pot une soucoupe remplie d’eau. Alimentez là régulièrement. Préférer toutefois un arrosage directement sur la terre, jusqu’à voir l’eau remplir votre soucoupe. On déconseille les grandes cuvettes remplies d’eau, cela peut asphyxier les racines et tuer la plante.
Lorsque votre plante atteint 1 mètre vous pouvez opter pour un pot à réserve d’eau. La contrainte d’arrosage sera alors plus souple. Les pousses du Papyrus partent toujours de la base et se développent jusqu’à toucher le bord de votre pot. Lorsque votre plante atteint ce stade, c’est le signe d’un rempotage nécessaire. Pour se plaire dans votre intérieur :

  • Arrosez votre plante sur la terre jusqu’à ce que l’eau traverse le pot.  La soucoupe devant être continuellement alimentée en eau. Le pot ne doit pas être immergé de plus de 25% de sa hauteur,
  • Donnez un engrais plantes vertes régulièrement. Les nombreux arrosages lessivant le substrat, c’est plus important pour le cyperus que pour n’importe quelle autre plante. Fréquence d’apport environ 1 fois par semaine en été et deux fois par mois en hiver,
  • Disposez des billes d’argile ou des tessons de pot en terre cuite sur deux ou trois centimètres au fond de votre futur pot pour éviter l’asphyxie des racines. C’est un phénomène parfois observé dans les cultures en intérieur,
  • Surveillez en été une possible dépigmentation du feuillage. Les papyrus sont très sensibles aux acariens (Tetranycus) dont le développent est favorisé par les atmosphères chaudes et sèches.

Vous souhaitez connaître notre astuce ultime ?

Nous avons tous toujours rêvé d’admirer une de nos plantes d’intérieur en levant la tête. Pour obtenir un cyperus de grande taille, il vous suffit de suivre le conseil d’entretien suivant : lorsque votre plante est de petite taille (< 50cm), la base du pot doit être située au niveau de votre fenêtre, entre 0 et 50 cm. Au début de son développement, il est nécessaire que les jeunes pousses soient caressées par les rayons du soleil. Ensuite, à chaque rempotage et lorsque la croissance des pousses est empêchée par le pot, abaissez votre pot de sorte que seule 50% de la taille de la plante dépasse de la hauteur de votre fenêtre. En suivant cette préconisation, votre cypérus pourra atteindre 2 mètres en 24 mois.
Attention toutefois à ne pas éloigner votre pot de plus de deux ou trois mètres d’une fenêtre qui reçoit le soleil !

Conseils inspiration design végétal jardin plante Blog Delbard

Les cypérus nécessitent de l’eau au pied de la plante et des rempotages réguliers. Préférez-lui donc un pot en terre cuite. En effet le terre cuite revient en force dans toutes les décorations de nos intérieurs et elle à la propriété d’aider à la conservation de l’humidité du substrat. Si vous prenez une soucoupe en terre cuite, n’hésitez pas à prendre deux tailles au-dessus. Cela vous permettra d’utiliser la même soucoupe lors du rempotage suivant. Si celle-ci vous apparaît un peu grande, vous pouvez disposer sur la soucoupe quelques billes d’argile ou de la pouzzolane. Un effet design végétal garanti !

Open post

Sansevieria, la plante du mois d’Août

Sanseviera est la plante mise à l’honneur en ce mois d’Août ! Grace à son jolie feuillage et à sa forme montante et épurée, elle vous permettra de sublimer votre intérieur. Que ce soit dans une cuisine ou dans un salon, le Sanseviera offrira une touche décorative à votre maison.

L’histoire du Sansevieria

Les différentes espèces de Sansevieria sont majoritairement originaires des régions tropicales d’Afrique ou d’Asie. Cette plante a des rhizomes, d’où grandissent d’épaisses feuilles montantes en forme d’épée avec des propriétés succulentes. “Langue de belle-mère”, c’est le nom commun que porte cette jolie plante d’intérieur !

Sansevieria plante verte feuillage entretien soin arrosage eau pot août été intérieur Blog Delbard

Prendre soin de sa plante, c’est facile

L’avantage du sanseviera est que c’est une plante facile d’entretien ! La motte doit rester modérément humide et un peu plus sèche en hiver. Une longue période avec trop d’eau est néfaste. En effet, votre sanseviera doit reste un minium au sec avec un arrosage adapté. Attention, n’arrosez pas dans la rosette des feuilles ! Votre plante pourra facilement supporter l’air sec grâce à ses feuilles grasses. Toutefois, n’hésitez pas à lui donner de lumière, elle en a besoin.

En plus d’être jolie, cette plante dépollue l’air et assure un meilleur taux d’humidité. De plus, certaines espèces absorbent notamment le benzène, le formaldéhyde, le toluène ou encore le xylène. Encore une raison de l’accueillir dans son salon !

Conseils inspiration design végétal jardin plante Blog Delbard

Grâce à sa forme montante et épurée, le sansevieria convient très bien aux compositions de plantes aux lignes verticales. En association avec de beaux cache-pots hauts, cela donne un résultat très tendance, pour des intérieurs modernes. Autre possibilité avec un beau résultat : regrouper toute une famille de sansevierias, ce n’est pas difficile avec tant de variétés. En effet, en Août, n’hésitez pas à miser sur cette plante pour faire sensation ou pour faire un cadeau original !

Source : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Gardenia jasminoide parfumée blanche plante intérieur conseils entretien plantation pot Blog Delbard

Gardenia, la beauté qui vous captive à portée de main !

“Gardenia quand tu nous captive …”
Trouver une plante d’intérieur qui puisse fleurir toute l’année et parfumer son intérieur, voilà une requête qui reste bien souvent sans solution. Le gardénia, plante dont l’esthétique ne fait pas débat, saura vous rendre comme il se doit, chaque attention délicate que vous lui aurez portée.

Jolie plante, d’où viens-tu ?

Son nom nous vient d’Alexander Garden (1761), médecin naturaliste et botaniste écossais. Le gardénia compte plus de 250 espèces différentes. Celle qui nous intéresse est la gardénia jasminoïdes. Cette espèce facilement domesticable dans nos appartements, nous vient de l’est du continent asiatique. En effet, chaque espèce de gardénia tire son origine d’un lieu du globe bien précis.

Qu’il vienne d’Océanie, d’Afrique, d’Asie ou des îles qui nous font rêver comme Hawaï ou les Iles Fidji, le climat tropical humide est le point commun entre tous ces endroits du globe où vous pouvez croiser cet arbuste aux délicates fleurs parfumées.

Gardenia blanc parfumée plantation intérieur pot jardin chaleurs arrosage Blog Delbard

Gardenia, pourquoi tu me plais ?

Le gardénia présente un feuillage homogène, généreux et luisant, d’un vert profond unique, qui en fait une des plantes fleuries d’intérieur les plus prisée. Ses fleurs, d’un blanc immaculé, au parfum extraordinaire ne peuvent laisser personne indifférent.

Le gardénia arrive jusque dans nos mariages. On le retrouve dans les boutonnières, les coiffures ou encore les bouquets de mariés. On peut aussi l’offrir à un amoureux, un ami ou même la famille. Il est porteur d’amour et de pureté.

Gardenia jasminoide blanc vert pot plantation entretien chaleur arrosage eau Blog Delbard

Mon gardenia, comment te chérir ?

Difficile à conserver, le gardénia réputé pour son entretien impossible vous fait souvent le délaisser. C’est pourquoi Delbard vous livre ses secrets pour vous dire comment réussir l’entretien de cette sublime plante.

C’est presque un travail à plein temps. Avec les chaleurs de ces dernières semaines, c’est le meilleur moment pour vous parler entretien. Figurer vous que, tout comme nous, votre gardénia a besoin d’être rafraîchit. Nous sommes d’accord, votre plante n’a pas besoin d’une eau pétillante avec une rondelle de citron et plusieurs glaçons. Pour son bien-être, elle réclame tout de même de l’eau et de l’humidité.

Pour se plaire dans votre intérieur :

  • Passez tous les jours sous la douche l’ensemble de la plante fleurs et feuillage inclus pendant environ 5 secondes. L’opération peut être renouvelée jusqu’à 2-3 fois toutes les 5 à 10 minutes,
  • Placez votre plante entre 0 et 50 cm de la fenêtre. Soleil et radiateurs ne sont pas un problème (Eh oui !),
  • Assurez-vous aussi que la terre ne reste pas trop sèche plus de 48h. En effet, elle ne doit pas non plus être toujours gorgée d’eau (pas plus de 8 jours d’affilés).

Vous voulez connaître le secret ultime ?

Deux nuits par semaine, ou 24h par semaine, après l’arrosage des feuilles et donc du substrat, disposez la plante dans un sac plastique blanc ou transparent. Placez la plante devant la fenêtre. Faite attention toutefois à ne pas dépasser 10 minutes de soleil à travers le sac en été et 45 minutes en hiver.

Enfin, si vous aimez aérer vos pièces, le gardénia est fait pour vous. Il adore les courants d’air. Apportez un engrais organique pour favoriser l’apparition des nouvelles fleurs. Placer un peu de terre de bruyère dans son futur pot en cas de rempotage ne sera pas de refus non plus !

Conseils inspiration design végétal jardin plante Blog Delbard

Les gardenias existent dans toutes les tailles de pot. Pour favoriser une humidité permanente au niveau du feuillage et ainsi éviter la chute des boutons floraux sans avoir à trop dépenser d’énergie, vous pouvez planter votre plante dans un terrarium. Vous pouvez également trouver dans nos jardineries Delbard des cloches en verre ou vous pouvez disposer votre plante. Effet design végétal garanti pour le plus grand plaisir de votre gardénia !

Open post
Spathiphyllum plante salle de bain tendance Blog Delbard mai entretien conseils

Le Spathiphyllum pour sublimer votre salle de bain

Qui a dit qu’une salle de bain ne pouvait pas accueillir de jolies plantes ? Le Spathiphyllum , aussi appelé Fleur de Lune, vous permet de rendre tendance cette pièce de la maison ! Découvrez tous nos conseils sur cette magnifique plante qui dynamisera votre espace de vie.

L’histoire de cette plante

Le Spathiphyllum est une plante d’intérieur, idéale pour la salle de bain. En effet, cette dernière ne craint pas les lieux humides et chauds. Elle est originaire du Canada et elle fait partie de la famille des Aracées. Le Spathiphyllum est une vivace herbacée rhizomateuse et possède un feuillage persistant et ovale.
De plus, elle peut atteindre les 1 m de hauteur en intérieur et possède une floraison de Mai à Octobre.

La plantation de votre Spathiphyllum

Cette magnifique plante est à installer en intérieur. Elle a tendance à obtenir une bonne croissance lorsque la pièce tourne autour des 20/22°C.
Pour planter votre Spathiphyllum, utilisez un pot de grande taille, rempli de terreau pour plantes d’intérieur.

” N’hésitez pas à rempoter votre plante dès le printemps tous les 3 ans pour subvenir à ses besoins “

Une fois votre terreau déposé dans votre pot, ajoutez des billes d’argiles. Attention, pensez bien à le maintenir humide car le feuillage de cette plante raffole de l’humidité.

Spathiphyllum plante salle de bain tendance Blog Delbard mai entretien conseils

Son entretien durant l’année

Avide de lumière, pensez à installer votre plante près d’une fenêtre dans un espace lumineux. En effet, elle ne doit surtout pas être inondée des rayons du soleil. Tenez-la éloignée des objets chauds comme le chauffage ou le porte serviette chauffant pour garder votre plante humide.

Pour l’arrosage de votre Spathiphyllum, arrosez légèrement votre plante. Pour savoir si votre plante a besoin d’eau, touchez le terreau pour voir s’il est sec. Si c’est le cas, vous pouvez à nouveau l’arroser.

Comme votre plante a besoin d’humidité, en salle de bain, pas besoin de la vaporiser avec de l’eau pour qu’elle garde sa fraîcheur. En automne-hiver, supprimez tous les mois les feuilles jaunes ou fanées ainsi que les fleurs abîmées.

” Pour favoriser sa floraison, utilisez de l’engrais liquide. En effet, ce dernier permet à votre plante d’obtenir une bonne croissance et de remonter régulièrement en floraison “


© Crédit photo : Maplantemonbonheur.fr

Open post
Conseils plante verte scindapsus ete

Découvrez le Scindapsus !

blog delbard plante verte culture entretien soin

Origine du Scindapsus

Le Scindapsus (Pothos) est une plante verte qui fait partie des Araceae. Elle pousse en Asie du Sud-est et aussi en Indonésie. À l’origine, elle pousse et grimpe sur les arbres dans les forêts tropicales.
En plante grimpante ou en suspension dans une coupe, le Scindapsus est tout en légèreté. Il se fait remarquer par ses belles feuilles satinées et bicolores (vertes, blanches, argentées, jaunes clair…) en forme de coeurs.
En plus de décorer votre intérieur, le Scindapsus est une plante dépolluante ! Elle purifie l’air ambiant et se place même dans le top 10 des plantes dépolluantes !
Pour plus d’informations sur les plantes vertes de l’été, vous pouvez lire notre article sur : la culture des lys ou encore sur les cactées et plantes grasses.

blog delbard plante verte culture entretien soin

Entretien du Scindapsus

Le Scindapsus est une plante réputée pour sa longévité. En effet, c’est une plante qui reproduit des racines très rapidement et qui n’est pas très contraignante. Elle sera très bien si vous lui apportez de la lumière (mais pas de soleil direct), si vous ne la placez pas en plein courant d’air et si vous faites un apport en eau au moins une fois par semaine (il faut que la motte reste toujours un peu humide). Si vous avez une fenêtre dans la salle de bain par exemple, vous pouvez tout à fait placer votre plante dans cette pièce. Elle y apprécie l’humidité ambiante.

Une fois plantée en pot, n’hésitez pas à recouvrir de billes d’argile pour éviter l’évaporation.
Pour favoriser le beau feuillage, faites un apport d’engrais
Entretenue ainsi, la plante vivra plusieurs années sans aucun problème.

blog delbard plante verte culture entretien soin

Soins du Scindapsus

Comme on vous le disait, le Scindapsus est une plante verte très facile d’entretien. Cependant, si vous observez les symptômes suivants, vous pouvez tout de même réagir :

  • Si les lianes deviennent trop imposantes, coupez-les !
  • Si les feuilles deviennent vertes intégralement et que les motifs disparaissent, déplacez votre plante à la lumière. Cela veut dire qu’elle est trop à l’ombre.
  • Si des tâches marrons apparaissent sur les feuilles, stoppez l’arrosage partiellement. Cela veut dire que la plante a subi un excès en eau et qu’il faut lui laisser du temps pour se remettre.
  • Le Scindapsus n’aime pas le froid (surtout pas les températures inférieures à 12°C). Laissez donc votre plante bien en intérieur pour qu’elle se sente bien.
Open post
Calla Arum Blog Delbard jardin plante

Découvrez la Calla

L’origine de la Calla ou Zantedeschia

Autrefois, cette fleur portait un nom imposant : Arum d’Ethiopie. La plante, vivait auparavant dans les marécages et est originaire d’Afrique du Sud. De la famille des aracées, c’est une plante robuste qui a appris à vivre en alternance entre un sol complètement détrempé et un sol sec.  Vous serez surpris par la multitude de couleurs que les fleurs arborent. La Calla a plusieurs significations symboliques. Elle est considérée comme symbole de pureté, de sympathie et de beauté. Elle fait également office de fleur porte-bonheur depuis l’Antiquité, quand les Grecs et les Romains associaient cette fleur aux fêtes et au plaisir. Sa forme rappelle le calice, pour trinquer lors des banquets. Bien que des siècles se soient écoulés, la Calla a toujours gardé cette signification.

Culture de la Calla

La Calla peut se planter en extérieur mais également vivre en intérieur en fonction de vos possibilités.
En extérieur : Plantez les bulbes de Callas (ou d’Arums) en extérieur dès le début du printemps. Enterrez-les à 4 ou 5 cm de profondeur de Mars à mai. Veillez à respecter un minimum de 30 à 40 cm entre chaque bulbe car une fois que les feuilles auront poussé, elles auront besoin d’espace. Choisissez un endroit bien ensoleillé mais pas brûlant. Privilégiez d’ailleurs un ensoleillement matinal car le sol du Calla doit rester frais et humide, et non sec.
En intérieur : Placez votre Calla dans un grand pot pour les racines se développent bien. Placez-la également dans une zone ensoleillée de la maison, où la température est entre 12 et 20°C. Veillez à ce que la terre reste fraîche et humide (mais jamais trempée) en arrosant une à deux fois par semaine. Au moins une fois par mois, faites un apport d’engrais pour permettre à la plante d’avoir une belle floraison. Au fur et à mesure, supprimez les fleurs fanées marrons pour permettre à la plante d’en produire de nouvelles.

Entretenir et protéger la Calla

Pour avoir une belle floraison en extérieur l’année suivante, attendez que les feuilles soient complètement jaunes avant de tailler votre plante (si vous taillez avant, les réserves de la plante n’auront pas pu se faire). Ensuite, avant les premières gelées, taillez la plante très court. La plante résiste assez bien à la fraîcheur de l’hiver, cependant, vous pouvez apporter une couche de paillage qui aidera la plante à passer l’hiver sereinement. Utilisez un paillage classique (chanvre ou lin) ou encore des feuilles séchées ou des fougères pour protéger votre plante.

En intérieur, renouvelez le terreau tous les deux ans et pensez bien aux apports d’engrais : votre plante vous remerciera !

Les formes et couleurs de la Calla

Les fleurs existent dans de très nombreux coloris : blanc, rose, rouge, jaune violet, vert, orange, bicolore ou encore noir. La particularité de la Calla est la forme de sa fleur. Une belle trompette qui s’ouvre lentement pour laisser apparaître son cœur.
Les bouquets de Callas sont très appréciés aujourd’hui, la longueur des tiges et la multitude de couleurs permet aux fleuristes comme aux amateurs de s’amuser. Alors n’hésitez pas, mélangez les styles, les formes et les couleurs. Créez des bouquets en hauteur ou alors plus petits mais plus garnis, c’est à vous de jouer !
Open post

Les plantes : alliées bien-être de l’hiver !

L’hiver est là ! Le froid et les épidémies aussi !

Et oui, c’est le grand retour des maladies, du nez qui coule ou encore de la gorge prise…

Nous, on vous aide à passer l’hiver naturellement et à prendre soin de vous grâce à 5 plantes ! Oui, les plantes sont parfaites pour l’organisme et elle l’aide souvent à se sentir mieux quand le froid s’installe sourire-delbard-blog-jardin-astuce

romarin-plante-hiver-jardin-blog-delbard

Plante n°1 : Le romarin

Le romarin, la plante qui deviendra votre alliée santé pendant l’hiver !

Il permet de soulager les maux de tête mais aussi de lutter les petits problèmes de digestion. À l’approche de l’hiver, le romarin permet aussi de renforcer l’organisme face aux attaques extérieures.

Pour l’infusion, c’est très simple. Si vous avez fait sécher du romarin à la maison, il suffit de mettre 1 cuillère à café de romarin séché dans 200ml d’eau bouillante.

Si vous n’en avez pas à la maison, vous pouvez tout simplement acheter des herbes séchées dans le commerce.

anis-jardin-blog-delbard-plante-hiver

Plante n°2 : L’anis étoilé

L’hiver, la période des petites toux ou des “coups de froid”. Optez pour une infusion à l’anis étoilé. La tisane a déjà fait ses preuves, nous on vous conseille d’essayer.

En plus, si vous souffrez de petits troubles intestinaux, la tisane fera aussi bien son travail.

thym-blog-delbard-jardin-plante-hiver-aromatiques

Plante n°3 : Le thym

La toux se fait sentir, ça gratte et ça pique… Privilégiez une infusion ou une tisane au thym.

Cette plante aromatique apaisera votre gorge.

Si vous avez plutôt le nez bouché, vous pouvez opter pour un peu de thym dans de l’eau chaude en inhalation…

tilleul-blog-delbard-jardin-conseils

Plante n°4 : Le tilleul

Vous avez déjà vu beaucoup d’infusions à base de tilleul, vous avez peut-être même déjà goûté.

Les fleurs et feuilles de tilleul sont très utiles pour lutter contre le stress ou l’anxiété.

En infusion le soir, le tilleul aide à bien dormir.

La journée, la tisane de tilleul vous aidera à travailler de façon apaisée et calme.

gingembre-delbard-blog-jardin-plante-hiver

Plante n°5 : le gingembre

Le gingembre booste la vitalité !

Cette racine est excellente pour redynamiser l’organisme quand on est un peu fatigué ! En plus, elle est idéale pour stimuler les défenses immunitaires et battre les premiers symptômes du rhume.

Pour le gingembre, c’est très simple : frais, râpé ou écrasé et versé dans une casserole d’eau bouillante.

Vous n’avez plus qu’à boire votre infusion.

 

Bien sûr, les plantes sont vos alliées pour l’hiver et pour vous prémunir.

Cependant, si vous êtes malade, n’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin qui vous donnera un traitement adapté.

Open post
cactus-noel-blog-delbard-jardin-conseils-plante

Connaissez-vous le cactus de Noël ?

Vous connaissez le cactus de Noël ? Avec les fêtes qui arrivent très bientôt, c’est le moment d’en parler !

Noel-blog-delbard-jardin-conseils-astuces

Histoire du cactus de Noël

Le cactus de Noël (Schlumbergera truncata) est une plante représentative des fêtes de Noël ! Cette plante, originaire du Brésil, a été découverte au début du 19ème siècle.

Avec ses belles fleurs originales et sa floraison ininterrompue pendant plusieurs semaines, c’est l’assurance d’avoir une plante fleurie et colorée pour les fêtes ! Aujourd’hui, grâce aux variétés hybrides, vous disposez d’une palette de couleurs très large pour fleurir votre intérieur : fuchsia, rose, rouge, abricot, blanc ou encore bicolore, il y en a pour tous les goûts.

sapin-noel-déco-blog-delbard-jardin

Entretien du cactus de Noël

Cette plante est, à l’état naturel, perchée au creux des branches d’arbres au Brésil. Elle se plaît donc en suspension dans un appartement lumineux mais sera aussi très bien dans un pot classique, près d’une fenêtre.

Une fois que vous aurez trouvé le bon emplacement pour votre cactus, évitez de le déplacer; il n’aime pas ça. Installez-le dans une zone lumineuse, chauffée et abritée des courants d’air.

Pour l’arrosage, c’est simple, il suffit d’être régulier, une fois par semaine. Il ne faut pas que les racines trempent trop longtemps sinon cela pourrait les faire pourrir.

Pendant la période de floraison, maintenez l’arrosage en y ajoutant de l’engrais pour plantes fleuries au moins une fois sur deux.

bonhomme-noel-blog-delbard-décoration-recette

Soins du cactus de Noël

Après l’achat de votre cactus de Noël ou bien après la floraison, vous observerez peut-être la chute des boutons floraux… Quelques explications simples sont à retenir pour éviter cela :

  • Le déplacement de la plante : laissez-la à l’endroit où vous l’avez placée dès le début. Cette plante n’aime pas être déplacée.
  • Une température trop faible : attention, cette plante originaire des forêts brésiliennes est habituée à l’humidité et à la chaleur. En dessous des 13°C, elle peut ne pas survivre. Il est donc important de maintenir toujours une température suffisante et aussi un certain taux d’humidité.
  • Un manque d’eau : nous vous le disions tout à l’heure, le cactus de Noël aime l’eau et en plus, elle a ses habitudes. En l’arrosant une fois par semaine en petite quantité, cela permettra à la plante de prendre ses repères mais aussi de ne pas se dessécher. N’arrosez pas trop non plus pour ne pas faire pourrir les racines.

Alors, vous êtes décidé à l’adopter ?

Centre de table fleuri pour Pâques

Réalisez votre centre de table pour Pâques !

Cette année, épatez votre famille et vos amis avec une composition florale réalisée par vous-même ! 

En 20 minutes, montre en main, vous aurez créé votre centre de table spécial pour la fête de Pâques ! sourire

 

Suivez notre atelier photo !

Posts navigation

1 2 3 4 5 6
Scroll to top