Open post

Le Dendrobium, la plante du mois de Mars

Le Dendrobium est une plante très robuste composée de jolies feuilles pleines de fleurs ! En fonction des variétés que vous pouvez trouver, elle peut posséder un doux parfum. Découvrez tous nos conseils de plantation et d’entretien sur Le Blog Delbard.

L’histoire du Dendrobium

Le Dendrobium est une orchidée très connue qui appartient à la famille des Orchidaceae. Elle provient de la Nouvelle-Zélande ou encore d’Australie. Il existe environ 1 200 espèces. Le Dendrobium est le 2ème genre le plus important des orchidées au niveau du nombre d’espèces.

Plantation et entretien du Dendrobium

Pour planter votre vivace, rien de plus facile ! Si vous souhaitez obtenir une belle floraison, optez pour un pot, un bac ou une jardinière de petite taille. Ajoutez ensuite du terreau spécial orchidée. Vous pouvez ajouter des morceaux d’écorces pour faciliter sa bonne croissance.

Concernant l’entretien de votre vivace, choisissez d’abord une exposition à l’ombre de Mai à Août puis une exposition à la lumière (sans soleil direct sur le feuillage) entre Septembre et Avril. Vous pouvez sortir votre Dendrobium à la fin de l’été sur votre terrasse ou dans votre jardin pour faire refleurir votre plante. Dans ce cas, placez votre vivace à l’ombre et à l’abri des intempéries. Dès que vous apercevez des boutons, vous pouvez la remettre dans votre intérieur.

Arrosez votre jolie plante environ 2 fois par semaine. Veillez à ce que l’eau ne stagne pas dans votre pot pour éviter que les racines ne moisissent.

Attention, vous devez savoir que le Dendrobium n’apprécie pas vraiment d’être rempoté ! Si vous constatez que votre plante remplit trop son pot, n’hésitez pas à enlever certaines pousses pour les replanter dans un second pot (votre pot doit contenir entre 6 à 8 pousses).

Si vous constatez que vos fleurs commencent à faner, n’hésitez pas à enlever la tige en coupant à ras des feuilles.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Pour sublimer votre intérieur, n’hésitez pas à choisir un pot très design. Ajoutez ensuite différentes variétés. En effet, vous pouvez marier votre Dendrobium d’autres orchidées de votre jardinerie.

Crédit photo : © www.officedesfleurs.fr/

Open post
Kentia Blog Delbard Janvier

Le Kentia, la plante décorative pour votre intérieur

Le Kentia (Howea forsteriana) est une plante relativement étroite à la base d’où s’élancent de longues tiges qui déploient des feuilles de palmier souples et élégantes. Il s’agit d’un des rares palmiers à supporter le mi- ombre, un taux d’humidité réduit et des températures ambiantes plutôt fraîches. Le Kentia est très décoratif dans la maison : ses belles feuilles fines filtrent la lumière et la rendent plus douce.  

kentia plante interieur entretien blog delbard

Les origines du Kentia

Le Kentia fait partie de la famille des palmiers et pousse sur l’île Lord Howe à l’est de l’Australie, sous le feuillage des grands arbres. Elle est donc habituée à l’ombre. En milieu naturel, le palmier peut atteindre jusqu’à 18 m de hauteur et 6 m de largeur, avec des feuilles de 3 m de longueur. La version “plante d’intérieur” garde une taille plus modeste.

Chaud au début, durable à la fin : les palmiers poussent à partir de graines qui sont toutes importées de l’île Lord Howe afin de garantir l’authenticité de la plante. Pour provoquer la germination, des températures élevées sont requises, de 35 à 40 °C. L’ensemble du processus ne dure pas moins de trente semaines. Ensuite, la plante elle-même, pousse lentement à température tempérée ; la durée de la culture dépend de la hauteur et de l’épaisseur de la plante. Plus le Kentia est fourni, plus on a utilisé de graines, et plus la plante est haute, plus elle est âgée. Les plus petites plantes disponibles ont presque un an et les plus grandes peuvent facilement atteindre sept ans. Cela explique le prix relativement élevé du Kentia. L’avantage de cette plante est qu’elle est cultivée de façon le plus durable possible, avec une faible consommation d’énergie, une information non négligeable.

Soigner mon Kentia

Le Kentia est un des rares palmiers à supporter des emplacements relativement sombres. Si la feuille vire au vert clair ou au jaune, c’est qu’elle a trop de lumière. Si elle ne forme que peu de nouvelles pousses, c’est qu’elle est dans un endroit trop sombre.
Ce palmier aime avoir les racines légèrement humides, mais pas au point de tremper dans l’eau qui stagne au fond du pot.
Une douche de temps en temps ou une douce averse estivale lui feront le plus grand bien et la protégeront contre l’araignée rouge. Les intérieurs surchauffés sont à proscrire et mieux vaut attendre que la terre soit devenue sèche entre deux arrosages. Préférez la pluie ou une bonne vaporisation l’hiver d’eau non calcaire.

Environ deux fois par mois, stimulez sa croissance par un apport d’engrais. Un nettoyage avec un chiffon humide lui permet de conserver toute sa splendeur.
Les feuilles jaunes, vieilles ou abîmées peuvent être coupées.
Le Kentia aime la température ambiante de la maison mais ne supporte pas que le mercure descende sous les 10 °C.
Donnez-lui un peu d’engrais une fois toutes les deux à trois semaines d’avril à septembre pour stimuler sa croissance. Le Kentia ne pousse pas en hiver et n’a donc pas besoin d’être nourrie.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Acquérir cette belle plante est une option parfaite pour combler le vide laissé par le sapin de Noël après les fêtes. Le Kentia s’inscrit très bien dans la tendance actuelle de la décoration intérieure consistant à créer de petits groupes de la même plante dans différentes tailles. Cette présentation souligne en outre le bel aspect vert qui séduit tant lorsque la nature était encore sauvage. Alors ? Après le sapin, apportez un côté exotique à votre intérieur avec un beau kentia : il donne de la verticalité au décor ambiant et une note d’élégance indéniable dans votre pièce à vivre.

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post

Des idées cadeaux à poser sous le sapin !

Découvrez la sélection d’idées cadeaux que vous pouvez offrir à vos proches pour les fêtes de fin d’année !

Éditeur : Rustica Editions

Les milles vies du chat

Prix : 29,95 €
Entrez dans le monde mystérieux du chat et découvrez les secrets qui l’entourent.

Éditeur : LAROUSSE

Je me suis pris une bûche

Prix : 12,90 €
Retrouvez 35 recettes de bûches faciles à réaliser chez vous.

Éditeur : Rustica Editions

Petits carnet oiseaux

Prix : 12,95 €
Portraits d’oiseaux ! Qu’ils soient dans votre jardin, au cœur de la forêt ou en bord d’eau, laissez-vous charmer par ces merveilleux oiseaux !

Éditeur : GERFAUT

CHOUETTES & HIBOUX

Prix : 36 €
Ce bel ouvrage décrit les 225 espèces reconnues de rapaces nocturnes.
Plus de 200 photographies.

Éditeur : Rustica Editions

CHANTS DES OISEAUX DE MON JARDIN-CD AUDIO

Prix : 9,95 €
Grâce à ce livre et au CD audio de 50 minutes qui l’accompagne, vous découvrirez les caractéristiques des 30 espèces d’oiseaux les plus communes …

Éditeur : LEDUC.S PRATIQUE

Mes meilleurs huiles essentielles à respirer et à diffuser

Prix : 19,90 €
Le coffret de référence sur l’aromathérapie à respirer.
En cadeau : 1 collier en alliage et acier inoxydable diffuseur d’huiles essentielles.

Éditeur : Rustica Editions

Le TRAITé RUSTICA DU POTAGER BIO

Prix : 29,95 €
L’ouvrage de référence incontournable pour les jardiniers débutants comme pour les plus confirmés. 140 légumes et plantes condimentaires.

Éditeur : RHS – Inspiring everyone to grow

Le petit Larousse du jardinier débutant

Prix : 19,95 €
Toutes les bases du jardinage, plus de 80 projets étape par étape.

Éditeur : HACHETTE

Le petit Larousse des plantes d’intérieur

Prix : 19,95 €
180 plantes, toutes les techniques de plantation et d’entretien, des projets déco expliqués pas à pas.

Éditeur : LAROUSSE

HAPPY CACTUS

Prix : 12,90 €
120 fiches pour les chouchouter .Devenez un pro des cactées et découvrez leur fascinante diversité !

Éditeur : HACHETTE

La vie secrète des arbres

Prix : 20,90 €
Best Seller, un ouvrage passionnant sur les arbres et leurs nombreuses capacités qu’on ignorait jusqu’à présent.

Éditeur : 365 EDITIONS

Secrets de Grands-mères – 2020 les almaniaks ®

Prix : 11,99 €
Nos grands-mères ont en mémoire des tonnes d’astuces pas chères et vraiment efficaces.

Éditeur : 365 EDITIONS

Secrets de plantes – 2020 les almaniaks®

Prix : 11,99 €
Tout au long de l’année 2020, découvrez chaque jour l’histoire d’un arbre, d’une fleur, d’une céréale, d’un légume ou d’un fruit connus ou moins connus.

Éditeur : HACHETTE

Tout le jardin et le potager selon stéphane Marie

Prix : 29,95 €
300 plantes choisies par Stéphane Marie vous invitent à recréer le monde dans votre jardin.

Open post
Osmanthus pot entretien astuces conseil plantation fêtes jardin intérieur houx maison blog delbard

Plantez l’Osmanthus pour préparer vos fêtes !

L’Osmanthus, saura remplacer le houx souvent plus long à pousser ! C’est d’ailleurs pour cela qu’il est nommé « faux houx ». Avec ses feuilles coriaces et piquantes, cette belle plante est composée de petites fleurs blanches odorantes. L’Osmanthus connaît plusieurs cultivars, chacun ayant sa propre couleur de feuilles. Son feuillage persistant se taille facilement et résiste parfaitement aux rigueurs de l’hiver. Originaire de Chine, du Japon et de la chaîne montagneuse de l’Himalaya, sa croissance est plus rapide que celle du houx. De plus, l’Osmanthus demande peu d’entretien. C’est donc une plante idéale pour le balcon et la terrasse !

Osmanthus pot entretien astuces conseil plantation fêtes jardin intérieur maison blog delbard

Soins à apporter à l’Osmanthus 

Cette plante résiste parfaitement à l’hiver et se plaît dans différents endroits : ensoleillés, semi-ombragés, voire même ombragés ! Au printemps et à l’automne, apportez un terreau enrichi. Taillées trop tôt l’hiver, les tiges risquent de geler. La meilleure période pour les tailler reste fin février ou début mars. En pot, en jardinière ou au jardin, vous pouvez aussi les associer avec les pieris ou les skimmias.

Osmanthus pot entretien astuces conseil plantation fêtes jardin intérieur maison blog delbard

Une plante merveilleuse pour les fêtes

L’Osmanthus vous comblera avec son joli feuillage. Voici nos 2 préférées :

  • Osmanthus heterophyllus tricolor : la période de floraison de cette plante est de Septembre à Octobre. Elle peut atteindre une hauteur de 1,50 m environ. Cet arbuste possède un feuillage persistantqui ressemble à celui du houx. Son feuillage à « trois couleurs » et ses petites fleurs blanches très odorantes ne passent jamais inaperçus !
  • Osmanthus heterophyllus Purpureus : la période de floraison de cette plante est également de Septembre à Octobre. Elle peut atteindre une hauteur de 2,50 m. Cette Osmanthus, à feuilles de houx, se distingue par ses jeunes feuilles d’un rouge pourpre foncé. Elle s’utilise en massif arbustif, en haie taillée ou non, fleurie ou défensive, en isolé ou même dans un grand bac.
Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Attractives en raison du dessin de leurs feuilles et de leur parfum, elles sont parfaites en Novembre dans le jardin. Leurs feuilles ressemblent à celles du houx, sont facilement associées à vos décorations ou bouquets lors de la période des fêtes de fin d’année.

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Azalée entretien plantation plante intérieur pot arrosage terre astuce hiver Blog Delbard

L’Azalée, une plante originale pour sublimer votre intérieur et votre jardin

L’azalée est une jolie plante originale qui donne une touche design à votre intérieur ou votre jardin. Grâce à sa floraison abondante, vous pourrez donner une vraie ambiance à vos fêtes de fin d’année. Découvrez tous nos conseils de plantation et d’entretien sur Le Blog Delbard.

Les origines de l’azalée

L’azalée appartient à la famille des Ericacées. Son nom issu du grec ancien ἀζαλέος (azaleos) signifie « sec » alors qu’elle aime les terres humides mais pas trempées : il est probable que ce soit une allusion aux tiges boisées de la plante. En Chine, l’Azalée est connue comme « le buisson qui me rappelle mon chez moi ». L’azalée est également la fleur nationale du Népal, où les anciens textes médicaux en font mention. Au Japon, offrir une azalée, c’est offrir du bonheur. C’est un arbuste qui peut atteindre une hauteur maximum de 120 cm. Cette plante aux fleurs roses et rouges pousse en règle générale en Asie. Elle reste tout de même très cultivée dans les pays comme la Belgique ou encore les Pays-Bas.

Azalée entretien plantation soins arrosage astuce plante design Blog Delbard

Plantation et entretien de votre azalée

Pour commencer, vous devez savoir que l’azalée n’apprécie pas beaucoup d’être trop exposée au soleil. Vous devez donc optez pour un endroit de plantation semi-ombragé si c’est dans un jardin. Si vous choisissez de planter votre azalée dans un pot, optez pour un endroit où le soleil ne tape pas directement sur son feuillage. Mais attention, il faut tout de même que votre plante absorbe de la lumière, sinon elle risquerait de perdre quelques boutons.
Une fois que vous avez trouvé l’emplacement idéal, prenez de la terre de bruyère. Elle permettra de garantir une bonne croissance à votre plante. Veillez tout de même à avoir un sol qui soit drainé. En effet, l’eau risquerait de stagner ce qui ne serait pas bénéfique pour la bonne santé de votre végétal.

« En plus de votre terreau, n’hésitez pas à ajouter de l’engrais pour les plantes de bruyères 2 fois par mois »

Si vous avez choisi de planter votre azalée dans un pot, rien de plus simple pour l’entretien ! En effet, vous devez simplement enlever les fleurs fanées. Concernant l’arrosage, sachez que cette plante boit beaucoup. Vous devez donc l’arroser régulièrement et suffisamment. Sachez qu’il existe des pots spéciaux pour les plantes qui demandent un grand apport en eau. Autre petite astuce, cette plante supporte assez mal la chaleur. Ne placer donc pas le pot près d’un radiateur ! Optez plutôt pour un endroit frais.

Si vous devez finir par rempoter votre plante, utilisez du terreau acide spécial pour les plantes de bruyères.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Veillez à avoir chez vous un joli pot afin de donner à votre intérieur une touche design. Vous pouvez varier les coloris pour vos fêtes de fin d’année ! Optez pour des azalées roses et combinez-les avec des narcisses ou encore des jacinthes. Découvrez notre article sur les Narcisses ici et celui sur les Jacinthes ici.

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Rubis d'hiver plante blog végétaux conseils plantation entretien terreau arrosage jardin intérieur Blog Delbard

Les Rubis d’hiver pour donner de la couleur à votre jardin !

Les Rubis d’hiver sont de très belles plantes à adopter dans votre jardin durant le mois de novembre. En effet, ces vivaces apportent une touche très colorée pour supporter la saison froide qui est déjà bien présente selon les régions. Les Rubis d’hiver permettent également de créer une superbe ambiance dans votre jardin à l’approche des fêtes de Noël ! Découvrez tous nos conseils de plantation et d’entretien sur Le Blog Delbard.

Origine Rubis d'hiver soins entretien plante plantation variétés Blog Delbard

Les origines des Rubis d’hiver

Les Rubis d’hiver sont souvent composés de 3 grandes plantes. En effet, on peut retrouver :

  • Le Houx : cette plante, aux feuilles vertes et aux baies rouge vif, est très présente dans les régions qui possèdent un climat plutôt tempéré. Elle est souvent originaire d’Asie, d’Europe ou encore d’Afrique du Sud et du Nord.
  • Le Leucothoé : cet arbuste, qui change de couleur en automne, est plutôt présent dans les régions assez montagneuses, notamment en Amérique du Nord.
  • Le Skimmia : cette vivace, aux feuilles vertes accompagnées de baies, a tendance à se trouver dans les régions d’Asie ou encore dans les forêts en Chine.
Conseils entretien rubis d'hiver jardin intérieur plante arrosage terre pot Blog Delbard

Les conseils de plantation et d’entretien pour les Rubis d’hiver

Les Rubis d’hiver sont plutôt faciles à entretenir. Pour le houx, vous devez savoir qu’il aime les espaces ensoleillées. Si vous ne pouvez pas utiliser un endroit baigné de soleil, optez pour un lieu semi-ombragé. Le Leucothoé est lui aussi un grand adepte de ce type d’endroit. En effet, vous pouvez le placer un lieu semi-ombragé en le mettant quelques heures face au soleil si vous le plantez dans un pot. Soyez tout de même vigilant car cette plante ne supporte de rester entièrement au soleil. A contrario, le Skimmia lui préfère les lieux bien à l’ombre afin d’obtenir une bonne croissance. Attention, vous devez savoir que, si vous planter vos Rubis d’hiver dans un lieu bien spécifique, il est déconseillé par la suite de le changer de place. En effet, ces plantes n’apprécient pas tellement d’être souvent déplacées.

Concernant la partie plantation, optez pour un substrat bien drainé afin d’obtenir une bonne croissance de vos végétaux. Enfin pour l’arrosage, pensez à arroser légèrement plus le Leucothoé qui est bien plus demandeur que les deux autres vivaces.

Si vous souhaitez entretenir vos plantes en les taillant, sachez que le Houx et le Skimmia n’ont pas besoin de l’être régulièrement. En effet, seul, le Leucothoé a besoin d’être vraiment taillé une fois que sa floraison est terminée.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Les Rubis d’hiver sont de très belles plantes à adopter dans le jardin, notamment si vous souhaitez un buisson décoratif ou encore des plantes de couleur. Si vous optez pour Leucothoe, n’hésitez pas à mélanger les différentes variétés présentes dans votre jardinerie. Choisissez des pots très design à la couleur unie pour donner une touche décorative à votre jardin. C’est aussi un moyen de rendre festif votre jardin à l’approche des fêtes : entourez votre plantation d’une belle guirlande électrique solaire et la magie s’opère !

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
jacinthe design astuces conseils entretien plantation pot jardin plante blog delbard

Jacinthe : tout savoir sur cette magnifique plante

Les jacinthes sont connues grâce à leurs jolies fleurs en grappes. Ce bulbe à floraison printanière est également très apprécié grâce à ses clochettes parfumées. En intérieur, la jacinthe fleurit dès le mois de décembre. Plantée en extérieur, ses fleurs feront leur apparition dès le tout début du printemps. Par la taille de son bulbe, la jacinthe peut être utilisée pour une multitude de compositions : en bouquet, en pot, en jardinière ou encore en massif. Elle saura combler toutes vos attentes !

Plantation des jacinthes 

Pour une plantation en extérieur, nous vous conseillons de planter vos bulbes de jacinthes dès maintenant. Les bulbes auront le temps de s’ancrer correctement en terre et vous aurez de belles fleurs à l’arrivée du printemps. Il existe une large palette de couleurs pour la jacinthe. N’hésitez pas à varier les couleurs, les tailles et vous aurez un magnifique massif de jacinthes au jardin. Pour planter les bulbes, c’est très simple : creusez un trou de la hauteur du bulbe et recouvrez de terre. Veillez à espacer les bulbes d’environ 10/15 cm pour permettre à ceux-ci de bien s’implanter. Pour faciliter la plantation, il existe des plantoirs à bulbes. Si vous n’avez pas de jardin, il est tout à fait possible de planter des jacinthes à l’intérieur de la maison. Vous aurez des fleurs plus tôt en saison 2 mois après plantation. Pour une plantation en pot, faites un lit bien drainé au fond recouvert de terreau sur environ 3 ou 4 cm d’épaisseur. Placez vos bulbes de jacinthes à 1 cm l’un de l’autre.

Recouvrez ensuite les bulbes de terreau de façon à n’apercevoir que la pointe. Pendant les premiers temps, placez votre pot dans un endroit sombre, frais et assez humide. Dès que les premières feuilles commencent à sortir, placez la coupe dans un endroit lumineux et moins frais. En effet, une véranda serait idéale ! Une fois que les feuilles auront bien poussé, rentrez vos jacinthes dans la maison pour admirer la floraison. Plantation et entretien de la jacinthe du printemps à l’hiver, voici tous les conseils.

Entretien de la jacinthe

Pour les jacinthes en pleine terre, c’est facile. Puisqu’elles suivent la période normale de la floraison, il suffit de retirer le feuillage jaunit à la fin du printemps. Si vous enlevez bien toutes les feuilles jaunies, le bulbe fera ses réserves et sera d’aplomb pour sa prochaine floraison. Pour les jacinthes en pot, c’est différent. Puisque vous “forcez” les bulbes en provoquant la floraison beaucoup plus tôt dans l’année, ceux-ci ne sont pas réutilisables sauf si vous les plantez en extérieur. Il est donc inutile de laisser vos bulbes dans leur pot en intérieur d’une année sur l’autre car ils ne pourront pas refleurir. Placez-les donc à l’extérieur, en terre. Vous devrez cependant attendre plus longtemps (1 à 2 ans) pour observer une nouvelle floraison le temps que le bulbe reprenne des forces.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

N’hésitez pas à associer vos jacinthes avec des tulipes naines ou des narcisses. Placez ensuite votre composition dans une vannerie afin d’obtenir une touche design dans votre maison ou sur votre balcon !
Noël approche à grand pas, n’hésitez à utiliser des jacinthes blanches ou de couleur crème pour décorer votre table des fêtes. C’est une manière originale de fleurir son hiver !

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Narcisse jaune design plantation entretien arrosage conseils maison jardin plante blog delbard

Le Narcisse, préparez le printemps 2020 dès maintenant !

Le Narcisse est une plante qui a la réputation d’annoncer le retour du soleil printanier. Doté d’une abondante floraison, ce végétal aux couleurs très chaudes est originaire d’Europe. Le Narcisse a pour avantage d’être facile à entretenir et à cultiver. Découvrez tous nos conseils dans l’article de notre blog pour préparer ces éclats de soleil !

L’histoire du Narcisse

Le Narcisse, de son nom latin Narcissus, est une plante herbacée qui appartient à la famille des Liliaceae. Cette une plante bulbeuse avec des tiges qui sont creuses. Il existe différentes espèces et variété de cette plante. La floraison de cette magnifique plante aux différentes couleurs a lieu de mars à juin en fonction des différentes espèces. Les Narcisses ont la faculté de refleurir chaque année (plante bulbeuse).

La plantation du Narcisse

Vous devez savoir que si vous achetez des bulbes de narcisses, vous devez choisir une période de plantation entre septembre et décembre. Cela permet à votre plante de bien s’enraciner afin de produire des magnifiques couronnes de fleur.

Dans votre jardin, choisissez un lieu au soleil ou à la mi-ombre pour votre plantation. Ensuite, bêchez la terre assez profondément (entre 10 et 15 cm) et déposez quelques bulbes. Même si vous devez privilégier un sol plutôt riche, sachez que les narcisses supportent assez bien en hiver les sols plutôt humides et en été, les sols très secs.

Si vous souhaitez opter pour une plantation en pot, réalisez un mélange entre du terreau de plantation et du sable grossier. Déposez ensuite vos 2/3 bulbes et replacez la terre par-dessus en laissant bien les pointes sortir. Placez ensuite votre pot dans un lieu de votre maison assez sombre et frais. Une fois que le feuillage sera sorti, n’hésitez pas à placer votre plante dans un endroit lumineux.

Pour les personnes qui souhaitent utiliser des jardinières sur des terrasses, retrouvez notre tuto vidéo pour réaliser votre jardinière d’Automne ici !

narcisse couleurs entretien arrosage terre terreau feuillage blog delbard

L’entretien de vos plantes

Pour entretenir vos plantes, rien de plus simple : arrosez légèrement votre plante une fois que vous avez réalisé la plantation. Ensuite, enlevez les fleurs qui commencent à faner (une fois qu’elles ont jaunies) et coupez le feuillage si vous estimez qu’il est un peu sec.

Si vous avez préféré placer vos bulbes de narcisses dans un pot et que vous avez une terrasse, n’hésitez pas à le déposer à l’extérieur après la floraison en laissant sécher la terre pour récupérer le bulbe.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Si vous possédez un extérieur, n’hésitez pas à planter vos narcisses dans un massif ou même en bordure. Vous pouvez également associer vos magnifiques plantes avec des vivaces comme des graminées, des Heuchères ou encore des Oreilles d’ours. Retrouvez d’ailleurs notre tuto vidéo ici et notre article ici pour réaliser facilement votre massif flamboyant à la maison !
N’hésitez pas à intercaler les narcisses avec d’autres végétaux comme des plantes de terre de bruyère en fleurs en avril. Exemple, les azalées mollis orangés avec le jaune des narcisses sont du plus bel effet ou le blanc crème des narcisses avec les azalées roses donnera une touche romantique à votre jardin. En un mot, plantez des bulbes pour un printemps 2020 tout fleuri !

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
philodendron plante verte entretien intérieur jardin terre plantation arrosage Blog Delbard

Le Philodendron, la plante tropicale pour une touche décorative dans votre intérieur

Le Philodendron est une magnifique plante qui donne une touche décorative à votre intérieur ! Son feuillage et son entretien facile font de ce végétal la plante idéale à adopter. Retrouvez sur l’article de notre blog tous nos conseils de plantation et d’entretien.

plantation philodendron plante verte intérieur maison soleil exposition terre astuces jardin Blog Delbard

La plantation du Philodendron  

Dans un intérieur :

Planter son Philodendron est une étape très importante pour le bon développement de votre végétal. Si vous souhaitez planter votre plante dans un pot, rien de plus simple : vous devez tout d’abord choisir un pot qui possède un trou au fond pour éviter que l’eau ne stagne. Ensuite, ajoutez du terreau spécial pour les plantes d’intérieur afin de garantir une bonne croissance à votre plante. Plantez votre Philodendron et ajoutez, pour une touche décorative, des billes d’argile. Enfin, placez votre pot dans une pièce lumineuse sans que votre plante ne subisse les rayons du soleil directement sur son feuillage. Il convient également de ne pas placer votre végétal à côté d’une source de chaleur comme les radiateurs ou encore les fours. Durant la période de l’été vous pouvez sortir votre pot à l’extérieur si vous le souhaitez.

« Pour l’étape du rempotage, choisissez du terreau rempotage. Ce dernier sera bien plus bénéfique pour votre plante »

Retrouvez notre tuto pour vous aider à rempoter vos plantes d’intérieur ici !

A l’extérieur, dans le jardin méditerranéen :

Si vous préférez planter votre Philodendron Pedatum dans votre jardin, sachez que c’est possible ! Toutefois, il faudra veillez à ce que vous ne soyez pas dans une région trop froide. En effet, cette magnifique plante a besoin de chaleur, il ne faut pas qu’elle soit placée dans un endroit où il fait en dessous de 15°. Pour la plantation, utilisez du terreau en le mixant avec un peu de terre que vous trouverez dans votre jardin. De plus, tout comme pour la plantation en intérieur, optez pour un lieu ensoleillé ou votre plante n’aura pas directement sur son feuillage les rayons du soleil.

Philodendron plante végétal arrosage terre terreau entretien Blog Delbard

Facile d’entretien, cette magnifique plante ne vous demande pas beaucoup d’efforts ! De juin à fin octobre, veillez à bien arroser régulièrement votre plante. Une fois que l’hiver est présent, espacez ensuite les arrosages.

Attention, si la terre de votre plante n’est pas sèche, n’arrosez pas votre Philodendron. Sachez que cette plante résiste plutôt bien aux maladies et que vous pouvez de temps en temps apporter de l’engrais organique pour sa croissance.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

Spéciale bien-être !
La tendance mode « Jungle » de cette année donne sens à cette plante aux feuilles très graphiques. De plus, comme de nombreuses plantes vertes d’intérieur auxquelles vous pouvez l’associer, elle apporte plein de bienfaits. en effet, le chauffage ou la climatisation assèchent l’air, ce qui peut engendrer des problèmes respiratoires ou une irritation de la peau. La plante « transpire » et dégage de la vapeur d’eau, augmentant ainsi le niveau d’humidité de 2 à 5 %. Cela rend généralement l’atmosphère plus agréable pour votre appartement. Elle émet en outre des ions négatifs, particules supposées fixer les poussières, améliorer la respiration et le bien-être. Enfin, les plantes comme le philodendron absorbent certains polluants, ce qui contribue encore à bonifier la qualité de l’air. Sans compter que leur vue exerce un effet reposant et déstressant.

Dans le même esprit de plantes tropicales d’intérieur, vous pouvez retrouver notre article sur le Monstera ici !

© Crédit photo : https://www.officedesfleurs.fr/

Open post

L’Alocasia, vous connaissez ?

L’Alocasia fait partie de la famille des Araceae. Cette belle plante verte pousse dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est où elle peut parfois atteindre 4 m de hauteur. L’Alocasia est la plante représentative des années 50 ! Dans un beau pot vieilli, c’est un effet vintage assuré pour votre intérieur !

Il existe 79 variétés différentes d’Alocasia ou « oreilles d’éléphant ». Ses tiges sont soit unies soit tigrées. Cette plante est dotée de grandes feuilles aux beaux dessins ce qui lui donne toute sa valeur décorative. La floraison de la plante est sous forme d’épi.

Bien choisir sa plante

Quand vous achetez un Alocasia, vous pouvez examiner quelques points pour vous assurer qu’il sera le plus beau pendant longtemps :

  • Observez les feuilles visibles ainsi que la tige. Les feuilles doivent être robustes et les dessins (nervures) visibles. L’Alocasia peut être compact mais aussi de forme plus transparente,
  • La plante ne doit pas avoir de maladies (affaissement du feuillage, tâches de couleur marron sur le dessus de la feuille ou petits amas blancs sur l’arrière).

Entretenir mon Alocasia

Originaire des régions tropicales, la plante a besoin de chaleur toute l’année, avec des températures comprises entre 15 et 25°C (15 à 18°C en hiver et 20 à 25°C en été). Aussi, de manière exceptionnelle, l’Alocasia peut supporter une baisse de température (jusqu’à 10°C). La plante, du fait de son origine, a besoin de beaucoup d’humidité et se sent bien dans une terre riche et drainante.

En France, l’Alocasia se plait bien dans une véranda ou encore en serre. Cette plante doit pouvoir bénéficier de chaleur, de lumière et de pas mal d’humidité pendant la majeure partie de la journée. Avec les nouvelles variétés d’hybrides, plus petites et plus robustes, l’Alocasia peut se cultiver dans la maison. Cette plante se plaira en pleine lumière mais sans soleil direct (pas de rebord de fenêtre, les rayons du soleil grilleraient ses feuilles).

Soigner mon Alocasia

Si vous avez mis votre plante dehors, n’hésitez pas à l’emballer soigneusement dans un voile d’hivernage où la plante pourra passer l’hiver au chaud et paisiblement. Si vous avez la possibilité, déplacez-la directement en pot dans la maison où elle sera encore mieux.

Votre Alocasia ne doit pas avoir froid, une température de 18, 22° est idéale pour sa croissance. La motte ne doit pas être déshydratée sinon les racines vont en souffrir. Arrosez avec de l’eau à température ambiante pour ne pas créer de choc thermique.

Enfin, n’hésitez pas à faire un apport d’engrais deux à trois fois par an pour garantir la bonne santé de la plante. Vous pouvez faire des apports plus importants pendant la période de floraison.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6
Scroll to top