Open post

Pensée, la plante du mois d’octobre

pensées-jardin-fleurs-automne-octobre-plantation-conseils-blog-delbardLes penséespensées-jardin-fleurs-automne-octobre-plantation-conseils-blog-delbard

Les pensées : une floraison abondante en automne!

Tout change très vite dans le jardin en octobre. Les arbres perdent leurs feuilles et les plantes fleuries d’été et plantes vivaces arrivent en fin de floraison. Mais c’est sans compter les pensées. Ces dernières se sentent très bien lorsque la température est plus basse et fleurissent alors abondamment jusqu’à l’arrivée de l’hiver.

Et après? Ensuite, elles continuent joyeusement de fleurir. Les pensées ne se laissent pas impressionner par les intempéries mais mettent au contraire de la couleur et de l’ambiance pendant les journées parfois sombre de l’automne et de l’hiver.

 

La pensée: floraison persistante et plaisir redoublé!

Ce n’est pas un hasard si la pensée d’automne est l’une des plantes les plus utilisées dans le jardin. En pleine terre, en bacs ou en pots sur le balcon ou la terrasse, la pensée fleurit partout durant des mois. Un peu moins en hiver lorsqu’il fait très froid mais de nouveau en abondance dès le printemps. En plus, les pensées sont très variées et peuvent vous créer un jardin vraiment différent des autres. Les pensées avec des yeux, des tâches ou des dessins de visages accentuent parfois les contrastes dans la fleur. Il en existe à grandes et à petites fleurs, ainsi que de plus en plus de variétés à fleurs doubles. Il existe même des pensées retombantes magnifiques dans une coupe ou au mur dans un sac. De jolis noms tels que Géantes Hollandaises, d’Aalsmeer ou Suisse sont célèbres chez les pensées à grandes fleurs et la Viola Cornuta est très populaire chez celles à petites fleurs.

 

Associer mes pensées !

Il y a un vaste choix pour fleurir le jardin de pensées en octobre. Les plantes se combinent parfaitement avec d’autres plantes d’automne telles que Calluna, Gaultheria ou Skimmia. Et au printemps, la fête est complète dans le jardin si vous plantez des bulbes à fleurs en plusieurs couches entre les pensées. Les pensées plantées dans le jardin en octobre fleuriront alors en même temps que les bulbes de printemps, provoquant une véritable explosion de fleurs. Le plaisir est double!

 

Les soins à apporter à la pensée

Une pensée est particulièrement facile à soigner. Qu’elle soit en pleine terre, dans un bac ou un pot, elle fleurira en fait partout!
Il suffit de suivre quelques conseils pratiques pour que la pensée reste dans une forme optimale. Il est important de lui donner un emplacement semi-ombragé à ensoleillé. Planter la plante dans un terreau fertile et l’arroser régulièrement.
Lorsque la température est supérieure à zéro, la pensée continue de croître et de fleurir et a alors besoin d’un peu d’engrais deux fois par mois pour stimuler sa floraison. Retirer les fleurs fanées contribuera également à une floraison plus abondante. Après la floraison, les pensées peuvent être remplacées par de magnifiques plantes annuelles d’été.

Open post

La Véronique Arbustive : culture et entretien au jardin

La Véronique Arbustive : culture et entretien au jardin

plante blog delbard jardin verte plantation

Quelques explications sur la Véronique arbustive

La Véronique arbustive ou Hebe de son nom latin, est une plante idéale au jardin ! Originaire de la Nouvelle-Zélande, il existe environ une trentaine de variétés résistantes.

Elle fait son apparition souvent à la fin de l’été et redonne de la vitalité à un jardin. Grâce à ses fleurs aux multiples couleurs : blanches, roses ou violettes, elle dynamisera votre extérieur. Son feuillage peut varier du vert clair au vert foncé et même s’approcher du gris en fonction de la luminosité. En hiver, certaines variétés de véroniques arbustives donnent même un feuillage rouge/violet.

Si vous aimez cette plante, n’hésitez plus car elle est également très appréciée des abeilles et des papillons. Si vous voulez connaître d’autres plantes appréciées par les insectes, rendez-vous sur notre article sur les fleurs idéales pour les abeilles.

plante blog delbard jardin verte plantation

Emplacement et plantation de la Véronique arbustive

 

La Véronique arbustive s’acclimate très bien dans différents endroits au jardin. Placez-la dans les rocailles, au bord d’un bassin ou encore en massif. Pour ceux qui veulent une plante sur leur terrasse ou leur balcon, optez pour une jardinière.

Pour la plantation, préférez l’automne. Cette période de l’année favorisera l’enracinement avant l’hiver et une bonne reprise racinaire pour le printemps suivant. Si vous n’achetez pas votre plante en racines nues mais en pot ou en conteneur, vous pouvez tout à fait planter en dehors de l’automne. Veillez cependant à ne pas planter votre Véronique arbustive en pleine période de gel ou encore en période canicule.

Choisissez un endroit assez ensoleillé et à l’abri du vent et des fortes gelées l’hiver. Cette plante tolère assez bien la mi-ombre. Préférez donc un endroit un peu à l’ombre mais à l’abri du gel plutôt qu’un superbe ensoleillement l’été et de gros dégâts liés au gel l’hiver.

Bon à savoir : Le feuillage de la Véronique arbustive reste toujours vert et met de la couleur et la vie dans le jardin toute l’année.

plante blog delbard jardin verte plantation

Soins et entretien de la Véronique arbustive

La Véronique arbustive ne demande pas un entretien accru. Arrosez ponctuellement et pas de façon trop abondante. Pour favoriser la croissance, l’eau ne doit pas stagner autour de la plante et la motte doit pouvoir se déshydrater entre deux arrosages.

L’apport d’engrais n’est pas obligatoire toute l’année. Cependant, apportez de l’engrais pendant la floraison à la fin de l’été, cela solidifiera la plante. Retirez les fleurs fanées pour éviter que votre plante s’épuise.

En cas de fortes gelées ou de neige abondante, protégez votre Véronique arbustive. Pour les plantes en pleine terre, optez pour un voile d’hivernage et un paillage aux racines qui permettra de sécuriser les racines. Pour les plantes en jardinières ou en pot, rentrez-les à l’intérieur (dans une véranda si possible).

À la fin de l’hiver, taillez votre Véronique arbustive. Cela permettra à la plante de rester belle et de donner une floraison plus importante l’année suivante.

Et vous, vous en avez une à la maison ? sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Open post
Lilas Ete Lagerstroemia Delbard Jardin Plante Arbre

Culture et entretien du Lilas d’été

Découvrez le lilas d’été

Le lilas d’été ou Lagerstroemia Indica est un petit arbre à la floraison généreuse et abondante, il est remarquable durant tout l’été grâce à ses magnifiques grappes de couleurs vives.

Cet arbre est une espèce ornementale de la famille des Lythraceae originaire de Chine et aussi du Japon.

La taille du lilas d’été peut atteindre 6 m de hauteur, et autant de diamètre.

Sa floraison dure longtemps et peut même rester sur la plante jusqu’aux premières gelées.

A l’automne, le lilas se transforme pour laisser apparaître un superbe feuillage teinté de rouge, jaune et orange qui se dévoile.

L’hiver, lorsqu’il aura perdu ses feuilles, vous découvrirez un très beau tronc gris bleu marbré tel le platane.

Si vous adorez les arbustes avec le feuillage rose, vous pouvez aussi lire notre article sur le laurier rose !

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Culture et plantation du lilas d’été

On trouve le Lagerstroemia sous forme arbustive, demi-tige ou tige ce qui donne, dans le dernier cas, l’impression d’avoir un petit arbre.

Pour favoriser l’enracinement et la croissance de votre lilas d’été, il est préférable de planter à l’automne. Cependant, si vous n’avez pas le temps à l’automne, vous pouvez également le planter jusqu’au printemps, en dehors des périodes de gel.

Pour une plantation idéale par région, on peut dire qu’on plante à l’automne, après la chute des feuilles, dans les régions plus chaudes (sud) tandis qu’on préfèrera une plantation au printemps dans les régions plus froides. Privilégiez une variété précoce si vous souhaitez avoir la floraison la plus longue possible et un arbuste qui ne craint pas le gel.

Vous pouvez acheter votre arbre dans différents contenants :

  • En petit contenant (pot d’environ 5L) ou l’arbre sera petit et pourra être planté dans un petit trou au jardin.
  • En arbre déjà formé et donc en gros contenant. Dans ce cas, il faudra prévoir un gros trou d’environ 1m carré.
  • Si vous n’avez pas de jardin et que vous souhaitez tout de même planter un lilas d’été, vous pouvez le planter en pot. Veillez cependant à prendre un gros pot pour extérieur. Si vous optez pour la plantation en pot, vous devez savoir que la durée de vie de votre arbre sera moins longue qu’en pleine terre. Au bout d’un moment, les racines vont s’épuiser et la floraison va également ralentir.

Pour la plantation, sélectionnez un endroit au jardin assez abrité mais surtout très ensoleillé. La plante aime la lumière !

Le lilas d’été n’aime pas trop l’eau, veillez donc à avoir un sol bien drainé. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez disposer au fond de votre trou ou de votre pot des billes drainantes.

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Entretien du lilas d’été

En hiver, n’hésitez pas à mettre du paillage au pied de votre arbre. Les racines résisteront mieux au froid et la floraison ne sera que plus belle l’année suivante.

Si vous cultivez votre lilas en pot, rentrez le à l’intérieur (idéalement en véranda) si les températures hivernales descendent en dessous de -10°C.

Pour tailler votre lilas, attendez la fin de l’hiver, idéalement au mois de mars. L’important est surtout d’attendre la fin des fortes gelées.

Pour favoriser la floraison, taillez court les branches de l’année précédente. Si possible, laissez sur ces branches un bourgeon tourné vers l’extérieur de l’arbuste. Cela permettra à l’arbre de garder une belle silhouette et surtout d’avoir une floraison massive l’année suivante.

Supprimez les branches qui se croisent entre-elles et éliminez les branches qui regardent à l’intérieur de l’arbuste. Laissez bien celles qui regardent vers l’extérieur.

C’est à vous de jouer sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Open post

Comment cultiver et entretenir les Iris

irisL’Irisiris

Iris est le nom d’une déesse portant un voile aux 7 couleurs de l’arc en ciel et messagère des dieux dans la mythologie grecque. C’est sans doute grâce à la richesse de la palette de couleurs de cette plante qu’elle fut nommée ainsi.

 histoire

Origine de l’Iris

L’Iris est une plante vivace qui pousse naturellement dans tout l’hémisphère nord.

Les iris sont connus depuis des siècles, déjà à leurs époques, les Grecs et les Romains savaient l’utiliser aussi bien en plante ornementale, médicinale qu’en plante à parfum. Pour les Egyptiens, la plante fut même une plante sacrée.

En France, la légende raconte que Clovis et son armée furent sauvés parce qu’ils purent traverser à gué une rivière et que celui-ci leur fut indiqué par la présence fleurie d’iris des marais.

En reconnaissance à cette belle qui le sauva, Clovis l’adopta pour emblème. Cette fleur marqua ensuite le blason des Rois de France ; fleur que l’on nomma plus tard “Fleur de Louis’ puis sans doute par déformation “Fleur de Lys”.

Son parfum, issu de son rhizome, était le préféré de Catherine de Médicis. Cette fleur a aussi inspiré de très nombreux artistes comme le peintre flamand Breughel mais aussi le peintre et génial jardinier Claude Monet qui planta des iris à foison à Giverny et sans oublier, bien sur, Vincent van Gogh et sa célèbre peinture “Iris”.

 

Classification de l’Iris

Cette plante appartient à une très grande famille dans laquelle on compte plus de 200 espèces ainsi que de très nombreuses variétés horticoles réparties en 2 catégories : les iris à rhizome et les iris bulbeux.

Dans la classe des iris à rhizome on trouve les iris à “barbe’ dits barbus et ceux qui en sont dépourvus. “La barbe” est cette petite fantaisie de couleur qui orne les sépales au cœur de la fleur. Cette couleur est parfois autre que celles de la fleur, elle peut être plus claire ou plus foncée mais rarement ton sur ton.

La “famille’ des barbus est composée des Grands iris appelés aussi iris des Jardins, des iris Intermédiaires, des Lilliputs et des Nains. Les iris bulbeux quant à eux, sont assez petits, et produisent des fleurs de couleur jaune ou violette.

 outils

Culture de l’Iris

La période idéale de plantation est comprise entre juillet et octobre, période pendant laquelle les iris ont le temps de s’implanter avant l’hiver leur permettant ainsi de fleurir dès le printemps suivant. Hormis cette période là, la plantation peut également avoir lieu au printemps.

Les iris à rhizome se plaisent en plein soleil ou à une exposition légèrement ombragée : à l’ombre ils ne fleuriront pas. La terre sera neutre à calcaire et surtout bien drainée.

Plantation des Iris

Avant plantation, incorporez à la terre, de l’engrais organique (environ 100 g/m²). Selon les variétés, les iris se plantent de 25 à 40 cm les uns des autres. Après avoir choisi le lieu de plantation, nettoyez le sol en le débarrassant des mauvaises herbes, puis ameublissez-le sur au moins 20 cm.

Le rhizome ne doit pas être trop enterré surtout en terrain mal drainé : risques de pourritures. Si le sol est très bien drainé, le rhizome peut être planté à plat, sinon, il doit être demi enterré sur une butte. Tassez légèrement la terre autour du rhizome puis arrosez en pluie une fois la plantation terminée.

Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise de végétation. Au printemps suivant la plantation, faites un apport d’engrais (75 g/m2 environ).

 gants

Entretien des Iris

Désherbez régulièrement. Après la floraison, coupez la hampe florale à 10 cm environ au-dessus du sol. En été, un arrosage toutes les 3 à 4 semaines est suffisant. A l’arrivée de l’automne, coupez le feuillage. Chaque année, en mars, puis après la floraison, faites un apport d’engrais complet organo-minéral.

Tous les 3 à 4 ans, après la floraison, en juillet, divisez les touffes pour aérer la plantation : trop serrés, les iris fleurissent moins et leurs fleurs deviennent de plus en plus petites.

A l’arrivée de l’automne, coupez le feuillage. Chaque année, en mars, puis après la floraison, faites un apport d’engrais complet organo-minéral. Tous les 3 à 4 ans, après la floraison, en juillet, divisez les touffes pour aérer la plantation : trop serrés, les iris fleurissent moins et leurs fleurs deviennent de plus en plus petites.

Nos conseillers vendeurs vous donnent tous les conseils pour cultiver cette vivace rustique et facile à cultiver.

Open post
Potager Legume Blog delbard jardin

Tout savoir sur le potager

potager3

Les 3 règles d’or

 

Conseil n°1 : Au potager : peu mais bien !

Ne plantez au jardin potager que la quantité suffisante que vous pourrez consommer en famille. Inutile de faire de la surproduction, sous prétexte que vous avez de la place. Semez un sachet de graines en plusieurs fois, associez des variétés précoces à d’autres plus tardives. Cela évite d’avoir une trop grosse production au même moment.

Conseil n°2 : un potager c’est peu de travail, mais souvent !

En jetant un coup d’œil attentif chaque jour, ou presque, dans le jardin, vous détecterez rapidement les problèmes à leur commencement : herbes indésirables qui germent, vite binées et étouffées sous une couche de paillis, attaques naissantes d’insectes ravageurs (pucerons, doryphores) vite enrayées par suppression des premières colonies, début de maladies sur le feuillage, supprimé en enlevant les premières vilaines feuilles. Ainsi, chaque problème peut être vite étouffé dans l’œuf !

Récoltez les légumes au fur et à mesure de leur mûrissement, pour ne pas se retrouver avec d’énormes courgettes ou des haricots un peu durs.

Conseil n°3 : dans mon potager, pas de plantes serrées !

Modérez vos ambitions : ne plantez pas six pieds de tomates là où on ne peut en mettre que 3 !

Pour la tomate justement, des feuillages denses, qui se touchent de pied à pied sont en partie responsables des attaques foudroyantes de mildiou : comme la végétation est dense, les feuilles sèchent mal après une pluie et ce confinement est favorable au champignon. Il en va de même pour de nombreuses maladies des arbres fruitiers, de la vigne, des rosiers.

Donnez-leur de l’air et vos plantes resteront en bonne santé !

Cet automne, saison idéale des plantations, lorsque vous plantez une haie, espacez bien les jeunes arbustes : ce n’est pas parce que les plantes sont petites à l’achat que vous devez les serrer. 0.80 m à 1 mètre d’espacement, c’est une bonne moyenne pour des arbustes classiques.

Semez les mâches et semez les épinards pour une récolte dans 6 semaines.

Épandez un paillis au potager !

Le paillage au potager évite aussi le tassage du sol après la pluie, empêche le mildiou d’infecter les feuilles basses des pieds de tomate, permet d’isoler du sol les fraisiers, les courgettes, les melons… en les gardant propres.

Astuce Delbard :

Effectuez des bassinages fréquents sur les végétaux sensibles comme les conifères de rocaille, agrumes… pour ennuyer tous les acariens.

Open post
Pivoine Blog Delbard Jardin Printemps

La pivoine : La star du printemps !

La pivoine : Un amour pour la vie…

Histoire de la pivoine

La pivoine, originaire d’Extrême-Orient, est d’abord une fleur connue pour ses vertus médicinales. En effet, il y a des milliers d’années, elle était utilisée pour traiter l’épilepsie.
Ce n’est qu’après, que la fleur a été appréciée pour sa beauté et ses qualités esthétiques. Elles ne fleurissent que quelques jours par an, mais vivent centenaires, robustes et charmantes, dans nos jardins.
Résistantes, elles traversent le temps sans dommage et il n’est pas rare de trouver ces fleurs éblouissantes dans un jardin oublié depuis des dizaines d’années, voire une centaine d’années.
Lorsque l’on plante des pivoines, c’est pour la vie !

La pivoine est une plante vivace (qui repousse tous les ans !).
Il existe deux types de pivoines : herbacées ou arbustives.
La pivoine arbustive fleurit beaucoup plus lentement que l’herbacée.
La pivoine herbacée, elle, fleurit beaucoup plus rapidement mais perd tout son feuillage après la floraison. La pivoine arbustive conserve ses branches et feuilles une grande partie de l’année. La pivoine est une fleur issue d’une plante vivace herbacée.

Pivoine Blog Delbard Jardin Printemps

Culture & plantation de la pivoine 

La pivoine se plante à l’automne. Il est important de respecter une distance de 80 cm voir 1 m entre les plants car ceux-ci peuvent grossirent très vite. En plantant à l’automne, on peut espérer une floraison dès le printemps suivant.
On plantera la pivoine au soleil (mais pas en pleine chaleur), dans un endroit assez aéré. Dans l’idéal, on la plantera dans  un massif pour donner un aspect de volume, au pied d’une haie ou encore en isolé dans le jardin.  On favorisera une terre profonde et bien drainée, neutre ou légèrement calcaire. Pour enrichir la terre, on apportera un amendement organique à base de fumier ou d’algues.
Enterrez les bourgeons juste sous la surface du sol, sinon la floraison est compromise. Arrosez abondamment la première année pour permettre à la pivoine de s’ancrer correctement dans le sol.

Pivoine Blog Delbard Jardin Printemps

Entretien de la pivoine

La taille des pivoines contribue à la reprise rapide de la floraison.
Pour bien entretenir les pivoines, supprimez les fleurs fanées pour en avoir de nouvelles. À la fin de la floraison, supprimez aussi le bois mort et les branches les plus fragiles.
À la fin de l’automne, paillez le sol pour protéger les racines du gel.
Si vous devez déplacer vos plants de pivoines, allez-y avec précaution car ces plantes sont très fragiles.
 

Pour composer de jolis bouquets, cueillez les pivoines au moment où le bouton laisse entrevoir la couleur.

Open post
bulbes-fleurs-prêts-à-fleurir-delbard-jardinerie

Les bulbes prêts à fleurir !

Les bulbes prêts-à-fleurir, vous connaissez ?

Pour retrouver une ambiance printanière après un hiver froid et gris, nous on a la solution ! Optez pour les bulbes prêts-à-fleurir pour ramener de la gaieté à la maison !

Très facile pour ceux qui n’ont pas la main verte, les bulbes prêts-à-fleurir sont à poser directement dans la maison, et vous n’avez plus qu’à attendre la floraison.

C’est un apport d’énergie garanti pour la maison, la bonne humeur arrive avec le printemps !

bulbes-fleurs-prêts-à-fleurir-delbard-jardinerie

Les bulbes prêts-à-fleurir, comment ça marche ?

Les bulbes prêts à fleurir sont “forcés” par les horticulteurs pour permettre une floraison précoce, rapide et dense.

Quand les bulbes sont forcés, ils sont exposés à une période de froid puis ensuite à une période de chaleur afin d’activer la croissance et de l’avancer.

C’est grâce à ce processus que les bulbes fleurissent beaucoup plus tôt dans la maison, que naturellement en extérieur.

Pour ce mois de Mars, on a sélectionné cinq bulbes prêts-à-fleurir qui annonce l’arrivée du printemps et qui égayeront la maison !

Les narcisses, qui font partie des fleurs emblématiques du printemps !

Le muscaris blancs et bleus, petites fleurs sur des tiges fines. On adore leur rondeur et les couleurs qu’elles apportent dans la maison.

Les tulipes qu’on adore à l’arrivée du printemps. Parfois un peu en avance après un hiver doux, c’est l’annonce du printemps au jardin et du soleil qui revient !

En plus, grâce à la grande diversité de couleurs, il y en a pour tous les goûts !

Les jacinthes, représentent d’habitude plus les fêtes de Noël. Pourtant, en floraison au mois de mars, c’est toujours un beau spectacle !

Pour finir les fritillaires, toutes colorées, impressionnent souvent plus d’un jardinier ! Pourtant avec un peu de soin et d’attention, c’est une plante robuste !

bulbes-fleurs-prêts-à-fleurir-delbard-jardinerie

Prendre soin des bulbes prêts-à-fleurir !

Il n’y a pas beaucoup de soins à apporter aux bulbes prêts-à-fleurir ! Tout le processus pour optimiser la floraison a déjà été préparé en amont !

Simplement, pour prendre soin des bulbes, arrosez-les régulièrement pour stimuler la floraison. Par contre, ne les noyez pas dans l’eau sinon ils risqueraient de pourrir.

Il faut aussi savoir que plus il fait frais dans la maison, plus la floraison est longue.

Enfin, autre point positif pour les bulbes prêts-à-fleurir, ils n’ont pas besoin qu’on leur apporte de l’engrais. Et oui, tout se passe dans le bulbe, il puise son énergie tout seul et n’a donc pas besoin de beaucoup d’entretien.

À vous de jouer !sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Open post
plante février beautés glacées delbard

La plante de Février : Les beautés glacées

En Février, optez pour les beautés glacées

 C’est quoi les beautés glacées ?

Les Beautés glacées sont les plantes idéales pour faire entrer les fleurs dans la maison alors que tout est encore givré, gris et dégarni dehors. La primevère (Primula) riche en couleurs, le joyeux cinéraire (Senecio cruentus) et le jasmin (Jasminum) blanc parfument et colorent la maison, dans toutes les formes et toutes les tailles.

Elles sont faciles à entretenir et spécialement cultivées pour pouvoir être plantées à l’extérieur dès que la température dépasse les 10 °C. Attention cependant à bien attendre que les températures soient remontées au-dessus de 10°C sinon elles pourraient geler.

Les primevères sauvages se rencontrent souvent dans les régions montagneuses de l’hémisphère Nord et une cinquantaine de variétés ont été recensées dans les Alpes européennes. Le cinéraire, lui, nous vient d’Australie et de Nouvelle-Zélande et prospère aussi dans les îles Canaries. Enfin, le jasmin est une plante grimpante des régions subtropicales de l’Asie, qui, avec suffisamment d’eau et de chaleur, se plaira aussi dans votre salon.

beautés-glacées-blog-delbard-jardin

Assortiment de couleurs des beautés glacées

La primevère donne de jolies fleurs en rose, blanc, violet, lilas et bleu qui mettent de la joie dans toute la maison lorsque le temps est encore rude dehors. Le nombre de variétés bicolores ne cesse d’augmenter.
Pour retrouver un article complet sur les primevères : Cliquez ici !
Le cinéraire a des feuilles vertes dessus et gris velouté dessous. Ces couleurs font très bien ressortir le blanc, bleu, violet, rose, rouge ou bicolore des fleurs.
Le jasmin est une plante grimpante très décorative à la feuille vert foncé et aux très belles fleurs blanches en forme de petites étoiles, qui dégagent un parfum délicieux. Les longues tiges aiment s’enrouler, grimper et se balancer au gré du vent.
beautés-glacées-blog-hiver-delbard-jardin

Les soins à apporter aux beautés glacées

Les Beautés glacées aiment les endroits lumineux et frais, à l’abri de la lumière directe du soleil. Placez-les donc à l’intérieur de la maison mais pas directement derrière la fenêtre. Une petite place éclairée en milieu et fin de journée sera parfaite.

Pour l’arrosage de ces plantes, privilégiez un arrosage pas trop important. Il faut que la motte reste humide, cependant, il ne faut surtout pas d’excès d’eau. L’excès d’eau a tendance à faire pourrir les racines de la plante et celle-ci est ensuite très fragilisée voir irrécupérable.

En hiver, un apport d’engrais régulier, au moins une fois par mois, aidera les plantes à garder leur vitalité. En effet, en leur apportant des soins et des produits de qualité, vous aurez une très belle floraison à la maison. Pour les fleurs et feuilles fanées retirez-les quand vous les voyez apparaître.

Open post

Rempoter une orchidée : c’est facile !

orchid2 On vous a offert une orchidée l’an dernier et elle vous paraît bien triste…?

Les orchidées font quelquefois pâle figure après leur floraison. Découvrez comment leur redonner une belle vigueur avec un rempotage soigneusement réalisé…

Le rempotage de votre orchidée doit être réalisé tous les 2 ou 3 ans, lorsque les nouvelles pousses paraissent devoir se développer hors du pot. Il est également vivement recommandé si, à la suite d’un excès d’arrosage, quelques racines ont pourri (cela se détecte notamment au jaunissement du feuillage). Donner à la plante un nouveau pot et un substrat frais l’aidera à bien repartir.

Pour rempoter, attendez la fin de la floraison mais réagissez avant la reprise de la végétation. Choisissez un pot d’un diamètre légèrement supérieur au précédent, mais pas trop. La plupart des orchidées aiment avoir les “pieds serrés” dans un petit pot en plastique.

Suppression des racines abîmées : sortez la plante du pot, et retirez à la main les parties mortes. Avec un sécateur bien nettoyé, coupez les racines abîmées, les parties brunies, qui peuvent engendrer la pourriture.

Placez éventuellement quelques cailloux blanc soigneusement nettoyés au fond du pot, pour éviter tout contact des racines avec l’eau stagnante dans la coupelle. Déposez une couche de mélange au fond du nouveau pot ; positionnez la plante en la tenant d’une main et garnissez soigneusement les vides avec le reste du substrat.

A la suite de ce rempotage, vous laisserez votre plante au repos, en atmosphère humide mais sans arrosage. Comptez 2 semaines pour laisser aux racines le temps de cicatriser avant de reprendre votre rythme habituel.orchid-1

Open post
blog-delbard-jardin-cornouiller-hiver-plante

Le cornouiller

cornouiller blog Le cornouiller, vous connaissez ? 

Ce magnifique arbuste originaire de Méditerranée orientale nous épate par ses feuilles colorées et ses petites fleurs étoilées.

Le cornouiller a la spécificité de changer de couleurs tout au long de l’année, entre l’été et l’automne, les feuilles passent du vert au gris ou encore du violet au rouge. C’est un spectacle de tous les jours.

Culture du cornouiller

Le cornouiller pousse bien dans toutes les régions même s’il ne supporte pas très bien les grosses gelées. À l’aise dans la mi-ombre comme au soleil, le cornouiller saura égayer vos jardins sans demander trop d’entretien. En fonction de la variété que vous choisirez de planter, le cornouiller exigera des sols différents : le cornouiller du Canada préférera les sols tourbeux et sableux tandis que le cornouiller à fleurs se plaira mieux dans un sol acide. L’arbuste se plante de Novembre à Février (hors période de gel) pour fleurir en abondance entre mai et juin.

Vous pouvez planter votre Cornouiller aussi bien en pleine terre qu’en pot.

En terre et en groupe, il permettra de faire des gros massifs. Avec ses rameaux colorés en hiver, n’hésitez pas à le mêler à d’autres arbustes à feuillage persistant pour égayer le jardin.

Pour une culture en pot, munissez-vous d’un pot très large pour permettre aux racines de grandir.

 

 

cornouiller-blog-delbard-jardin-plante-hiver

Entretien du cornouiller

Le cornouiller ne demande que peu d’entretien. En effet, il peut se passer de taille; cependant, pour ceux qui veulent des rameaux colorés, il faudra effectuer une taille sévère au printemps après la floraison. Il peut également se passer d’engrais. Un petit apport au printemps aidera juste à prévenir les maladies et à renforcer la plante. Durant les premiers étés et surtout les fortes chaleurs, un arrosage régulier est préconisé.

Les bouquets de Cornouiller

La floraison du Cornouiller se fait de Février à Juin en fonction des variétés. C’est donc l’époque idéale, si vous en avez un au jardin ou sur le balcon, pour réaliser des bouquets de fleurs de Cornouiller avec un petit air ‘japonisant’.

Un beau bouquet bien garni saura amener le printemps dans la maison et surtout ravir tout le monde grâce à ses belles couleurs.

 

Aussi n’oubliez pas qu’en plus d’avoir un magnifique feuillage et de très belles fleurs, le Cornouiller produits des petits fruits. Non-comestibles pour les humains, les fruits seront un véritable garde-manger pour les oiseaux !

cornouiller blog

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Scroll to top