Open post
pétunias

Les pétunias, tous les conseils de plantation et d’entretien

Le pétunia est une fleur très facile à cultiver. De couleur rouge, rose, violette, blanche ou encore rayée, le pétunia existe en plusieurs variétés. En lui donnant des soins réguliers, vous profiterez de vos fleurs jusqu’aux premières gelées automnales.

Dans cet article, on vous donne toutes les astuces de plantation et d’entretien pour donner la meilleure des floraisons à vos pétunias.

Planter des pétunias

Dès la venue du printemps et à la fin des gelées, vous pouvez commencer à installer vos pétunias. Peu importe l’endroit ou vous les plantez, il est important de les mettre dans un lieu ensoleillé, à l’abri du vent et si possible dans un sol bien drainé.

S’il y a de fortes chaleurs dans votre région, n’hésitez pas à planter vos pétunias en exposition mi-ombre.

Au moment de la plantation, mélangez la terre avec une petite quantité de terreau.

En massif

On oublie parfois que les pétunias se cultivent aussi en massif dans le jardin même si, évidemment, ils ornent les bacs, jardinières et suspensions.

Le massif de pétunia donne une excellente floraison et un feu d’artifice de couleurs. N’hésitez pas à varier différentes variétés de différentes couleurs pour le rendre encore plus esthétique.

Une fois votre massif bien délimité, apportez à vos pétunias des sols légers, pas trop riches et drainés. Avant la plantation, il est aussi important d’arroser car proposer un sol frais à vos pétunias favorise la reprise de vos plants. Évitez de noyer les racines car il n’aime pas ça non plus.

Plantez environ 3 à 5 pieds de pétunias par m².

Le pétunia ne sera jamais aussi beau que si vous lui apportez de l’engrais pour plantes fleuries une fois par semaine. Pour une fertilisation optimale, optez pour un engrais liquide jusqu’à octobre. Ce produit contient tous les oligoéléments et nutriments essentiels à un bon développement des plantes.

En jardinière et en pot 

Le pétunia est LA fleur adaptée pour les jardinières et les pots.

La floraison abondante rend votre support de plantation presque invisible.

Plantez vos pétunias avec une moitié de terre et l’autre moitié de terreau.

Utilisez un terreau suspension qui est plus adaptée à ce type de fleurs.

En semis :

Les obtenir en semis est une méthode extrêmement facile.

Vous pouvez débuter le semis dès le mois de Février à l’intérieur en privilégiant un semis en terrine (petit bac).

Arrosez régulièrement mais sans trop.

Lorsque vous voyez apparaître les premières feuilles, repiquez vos plantes en godet et attendez la fin des gelées pour les mettre en extérieur.

L’arrosage des pétunias

Pour des arrosages facilités, Delbard vous propose de poser un tuyau poreux pour limiter de mouiller les feuillages et éviter le développement des maladies ou pourritures.

Un arrosage matinal est préférable.

Bon à savoir :

Retirez les fleurs fanées et le bois mort qui étouffent la plante et qui l’empêchent de capter la lumière nécessaire à sa croissance.

Retirez les herbes envahissantes qui pourraient se retrouver près des pétunias. En effet, elles ne feront que puiser dans les ressources que vous apportez à votre fleur.

Surveillez les limaces ou épandez des granulés anti-limaces naturels.

Associez vos pétunias avec l’euphorbe “Diamond First” pour apporter des touches vaporeuses qui font ressortir la couleur de vos fleurs.

Si vous en installez en grande quantité, pensez à enlever les fleurs fanées.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Open post
Travaux jardin août été saison plantation récolte fruits légumes plantes Blog Delbard

VOTRE JARDIN : LES GESTES À ADOPTER EN MAI

Plante travaux mai blog delbard

Au verger

  • Plantez les petits fruits vendus en conteneur : Vignes, Figuiers, Myrtilles, Mûres, Kiwis sans oublier Cassissiers, Groseilliers et Framboisiers…;
  • Arrosez régulièrement et copieusement toutes les jeunes plantations faites à l’automne et au début du printemps;
  • Palissez les rameaux poussant sur les arbres en U Simple, U Double, Cordon, la Vigne et les Kiwis;
  • Binez et désherbez manuellement les lignes d’arbustes fruitiers et installer une bonne couche de paillage;
  • Éclaircissez les jeunes fruits des Pommiers et Poiriers;
  • Placez des pièges à carpocapses dans vos Pommiers, Poiriers et Pruniers si cela n’a pas été fait fin avril et des pièges jaunes englués pour capturer les mouches des Cerises;
  • Installez des pièges à guêpes dans vos arbres;
  • Récoltez les premières fraises, notamment sous les tunnels ou les châssis. Plantez de nouveaux plants pour remplacer les plus anciens moins productifs;
  • Paillez les fraisiers si cela n’a pas encore été fait;
  • Supprimez les feuilles cloquées du Pêcher;
  • Introduisez des larves de coccinelles et des œufs de chrysopes pour lutter contre les parasites du verger;
  • Placez des pièges à carpocapses dans vos pommiers, poiriers et pruniers si cela n’a pas été fait fin avril et des pièges jaunes englués pour capturer les mouches des Cerises;
  • Traitez, si nécessaire, contre les pucerons, chenilles défoliatrices et maladies.
Travaux jardin plante blog delbard

Au potager

  • Semez les haricots verts, laitues, carottes, choux, poireaux, radis, potirons…;
  • Repiquez au jardin tous les plants potagers que vous appréciez : plantez les Tomates, les Courgettes et tous les légumes d’été;
  • Buttez les pommes de terre et plantez le Fenouil de Florence;
  • Plantez les légumes oubliés comme le Céleri-rave ou les Physalis sans oublier de planter des mini-légumes : variétés compactes et productives pour vos petits espaces;
  • Pour limiter les mauvaises herbes, sarclez régulièrement le pied des cultures.
travaux mai jardin plantes delbard

Au jardin d’ornement

  • Taillez les arbustes à floraison printanière dès que les fleurs sont fanées (Corète du Japon, Forsythias, Lilas, Cognassier du Japon…), les haies de Lauriers, Conifères…;
  • Réalisez un apport d’engrais aux rosiers et aux arbustes, suivi d’un copieux arrosage;
  • Arrosez fréquemment les massifs d’arbustes, de plantes vivaces et de rosiers plantés à l’automne dernier et ce printemps;
  • Paillez les massifs de rosiers, de vivaces et d’arbustes après avoir les avoir désherbés;
  • Nettoyez les massifs de plantes vivaces et supprimez les fleurs fanées;
  • Nettoyez les massifs de bulbes à floraison printanière : coupez le feuillage jauni des Tulipes, Narcisses, Jacinthes… et déterrez les bulbes qui ne se naturalisent pas;
  • Continuez les plantations des bulbes à floraison estivale : Dahlias, Bégonias, Glaïeuls, Lys, et surtout les Agapanthes, plantes à découvrir…;
  • Semez des graines de Capucines, Cosmos, Pavot de Californie, Reine Marguerite, Zinnias…;
  • Il est encore temps de planter des rosiers et clématites, des hortensias, des plantes vivaces (Gaura, sauges, lavandes…) et des arbustes en conteneur (palmiers, eucalyptus gunnii, lauriers roses…);
  • Continuez les plantations des fleurs annuelles : Géraniums, Pétunias, Pipladenias, Hibiscus, Lauriers roses, Potées fleuries;
  • Créez vos balconnières en vous inspirant des D.I.Y (Do It Yourself) de notre blog Mon Chez Moi par Delbard.

Découvrez notre collection de fuchsias vivaces et de rosiers en pleine floraison ce mois de mai !

N’oubliez pas de créer une ambiance du Sud avec des plantes méditerranéennes : agrumes, bananiers, callistemons, lauriers roses… Vous pouvez retrouver tous nos conseils ici :
https://leblogdelbard.fr/terrasse-callistemon-bananier-agrumes/

Open post
hibiscus plante du mois de juin

Hibiscus, la plante du mois de juin

L’hibiscus est une plante d’origine tropicale, aussi appelé “rose de Chine”. Elle est facile à cultiver en pot et sublime votre intérieur ou décore votre terrasse en été.  Avec sa floraison abondante, c’est un arbuste très facile d’entretien, pour jardinier débutant et confirmé !

Nos conseils pour une bonne plantation

Pour planter votre hibiscus, il vous faut une exposition très lumineuse et ensoleillée. Il est plus simple de la cultiver en pot puisque cette plante est gélive, elle ne supporte donc pas le froid. En hiver, il est ainsi préférable de la rentrer en intérieur. Pour que la plante puisse se développer correctement, il faut penser à la taille de son pot. En effet, cette plante peut atteindre jusqu’à 1,5m de haut en pot. Mettez une couche de gravier au fond de votre pot et remplissez-le avec du terreau pour plantes fleuries.

Si votre climat vous le permet (type méditerranéen), vous pouvez tout à fait le cultiver dans votre jardin. Vous pouvez le placer où bon vous semble dans votre jardin, pour pouvoir profiter de ses belles fleurs originales.

Entretien de l’hibiscus

D’origine tropicale, cette plante a besoin d’un fort apport en eau à partir du mois de mars lorsqu’elle est cultivée en pot. Arrosez-la dès que la surface de la terre est sèche. Réduisez fortement les arrosages en hiver. Évitez de laisser de l’eau stagnante dans la coupelle. Vous pouvez également vaporiser les feuillages. Pour maintenir la floraison, ajoutez de l’engrais pour plante fleurie le plus souvent possible. Ôtez régulièrement les fleurs fanées pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Taillez légèrement votre hibiscus en automne pour enlever les branches mal placées. Pour le rempotage, il faut le faire environ tous les deux ans. Votre hibiscus a tendance à pousser rapidement, il faut donc qu’il ait un pot adapté tout au long de sa croissance.

Lorsque vous le cultivez en pleine terre, il ne nécessite que peu d’entretien et résiste bien aux fortes chaleurs et à la sécheresse. Un paillage peut être mis en place pour garder l’humidité lors des fortes chaleurs. Arrosez-le généreusement de temps en temps en cas de sécheresse.

Côté design : la rose de Chine, du fait de ses fleurs quotidiennes, doit être place dans un espace ensoleillé. Ainsi, chaque jour, de nouvelles fleurs vont apparaitre pour égailler un coin de votre terrasse ou rebord de fenêtre.

Open post

Composer son bouquet de muguet ?

Le muguet, c’est la fleur star du mois de Mai. La tradition d’offrir du muguet signifie le symbole du triomphe du printemps sur l’hiver.

Le 1er mai, fête du travail, est le jour idéal pour offrir un joli bouquet. Mais pas n’importe lequel !

On vous donne nos conseils et recommandations pour offrir une belle composition de muguets à votre goût.

Les compositions de muguet

Lys, roses et viornes

Le mariage de couleurs sobre et douces apporte gaieté et parfum à votre maison.

Fleurs de printemps : Myosotis

Un duo de couleurs qui fait merveille grâce à sa simplicité et son élégance.

Roses rouges

Un classique, ce bouquet de l’amour est très frais avec une association de muguet et de roses rouges.

muguet

Anémones

Les sublimes nuances de roses et de violets sont aux côtés des brins de muguet.

muguet

Perce-neiges, pivoines et roses

Le mélange de fleurs de différentes tailles crée un bouquet imposant et magnifique pour un mois de mai haut en couleurs.

L’entretien de mon bouquet

Un vase est le récipient adéquat pour essayer de conserver votre bouquet de muguet le plus longtemps possible. Pour cela, recoupez les brins en biais avec des ciseaux et placez le bouquet dans votre vase avec environ 10/15 cm d’eau. Mettez votre ensemble à l’abri des courants d’air et du soleil.

Découvrez nos conseils sur les travaux du jardin au mois de Mai : https://leblogdelbard.fr/les-travaux-du-jardin-en-mai/

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post
yucca

Plantez un Yucca d’exception : le Yucca Rostrata !

Que signifie son adjectif qualificatif à son nom ? Rostrata est un adjectif latin qui signifie « à bec », « courbé ». Le Yucca rostrata doit son nom à la forme de ses fruits.

Cette plante est design de par son feuillage avec ses centaines de feuilles radiantes d’un magnifique bleu clair mais aussi avec sa tête arrondie. Il est originaire du Mexique. Ce Yucca n’en est pas moins très rustique en France mais plus sensible à l’humidité au niveau des racines. Il apporte une touche exotique au jardin ! Découvrez nos conseils qui suivent pour l’entretenir, le planter et le cultiver !

Le famille des yuccas comprend des plantes variées, qui vont de la simple touffe d’herbe à l’arbuste ou à l’arbre. Le Yucca rostrata appartient à cette dernière catégorie. Son stipe velu (faux-tronc), quelquefois double, peut atteindre 5 mètres de hauteur à l’âge adulte.

Où planter son yucca rostrata ?

Plantez-le à exposition chaude et ensoleillée, dans une terre légère et bien drainée. Delbard conseille de les placer sur une petite butte pour un bon drainage. Pour les acclimater les deux ou trois premières années, recouvrez-le d’un voile d ‘hivernage lors des premiers grands froids d’hiver ou les gels tardif du printemps pour lui laisser un temps d’acclimatation. Nous vous conseillons aussi de planter en pot ce beau Yucca mexicain mais attention au gel de ses racines l’hiver. Dans ce cas, pensez à effectuer des apports réguliers d’engrais et à l’arroser, notamment l’été. Le yucca est une plante résistante à la sécheresse mais une conduite en conteneur nécessite quelques arrosages supplémentaires. Effectuez un rempotage tous les 4 ans, au cours du printemps, lorsqu’il commence à se trouver à l’étroit dans son pot.

Comment entretenir son yucca rostrata ?

Il est sans entretien ! Il suffit de couper les feuilles sèches si on ne veut pas les garder. Partez du bas de la plante et commencez à retirer les feuilles avec un couteau, une lame, un sécateur ou des ciseaux. Coupez aussi près que possible du tronc du yucca et stoppez la coupe des feuilles à retirer environ à mi-hauteur du tronc. Pour une croissance plus rapide, vous pouvez l’arroser l’été mais attention au sur-arrosage ! Généralement, il se satisfait des pluies et de la rosée. Arrosez seulement quand le temps est très sec depuis longtemps. Si vous le plantez dans un endroit où les autres plantes sont arrosées régulièrement, évitez de l’arroser, le sol sera suffisamment humide.

Quels sont les besoins du yucca rostrata ?

Le Yucca rostrata n’est pas le plus rustique du genre, mais résiste à des températures avoisinant – 15 ° C, ainsi qu’aux embruns. Lui proposer des conditions optimales de pousse lui assure un bon développement car il met beaucoup de temps à pousser.

Avec quelles plantes dois-je associer mon yucca rostrata ?

Toujours splendide en isolé sur une rocaille ensoleillée, le yucca est à l’aise dans les endroits abrités et orne les massifs en compagnie de plantes arbustives comme les yuccas filamentosa et les palmiers nains, des grimpantes comme le bougainvillier, vivaces comme les lavandes, sedums, euphorbes, thyms…

Bref, un jardin exotique à portée de main avec ce beau yucca au jardin !

Open post

Le jardinage, un partage de génération en génération

Une source de bien-être en famille.

Le jardin, c’est une source de partage, de création, mais aussi d’autosatisfaction. Les fleurs, les fruits, les légumes, le soleil et la richesse de la nature nous donnent à tous du baume au cœur. Et en famille, c’est encore mieux !

Un moment de convivialité en famille, avec les enfants ou chacun met les mains dans la terre pour créer un potager et un endroit de culture.  Et souvent, on en oublie ses nombreux bienfaits notamment pour le moral mais aussi pour les aliments qu’on peut déguster en famille lors des récoltes en cours d’année. 

L’écologie, le bio et vivre sainement sont des sujets d’actualités à 300%, et il nous faut retrouver ses moments de partage et de bien-être au jardin. 

Et puis, quoi de mieux que de se dépenser dans le jardin sous un soleil étincelant ?

Le jardinage, une transmission de savoir entre génération

Aujourd’hui, de nombreux jeunes jardiniers s’initient ou se confirment au jardinage. Consommer mieux, manger sainement et cultiver soi-même sont des pratiques qui sont devenues plus que primordiales en France et peu importe l’âge et la région d’où l’on vient.

Beaucoup apprennent aussi par le biais des traditions familiales. Avec Papy, mamie ou encore papa et maman, à un moment de notre vie, nous avons tous déjà été conviés à enfiler les bottes ou les sabots de jardin pour mettre les mains dans la terre et cultiver les bons petits fruits et légumes qu’on déguste au cours des belles saisons

Que ce soit au potager, au balcon, sur la terrasse et même en intérieur, la transmission de cette passion perpétue et permet aux jeunes générations de découvrir cet univers du jardinage, de la décoration qui nous relie.

Du jardin à l’assiette.

Cultiver son potager, c’est manger plus sainement, dépenser moins d’argent, tout en respectant l’environnement. Quelle que soit la taille de votre jardin, goûtez au plaisir de récolter ses propres fruits et légumes et retrouver la saveur des aliments fraîchement récoltés !

C’est aussi un plaisir de savoir que les produits que l’on récolte, sont cultivés sans produits chimiques. 

Du fumier, du compost maison ou produits issus de l’agriculture biologique sont vendus dans vos jardineries Delbard pour optimiser vos récoltes naturellement.

Les astuces ne manquent pas pour parvenir à cultiver son potager avec toute la biodiversité du jardin et pour régaler la famille avec des légumes du jardin.

Alors, serait-ce pas le moment de régaler votre entourage et commencer à faire votre potager ?

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post

La semaine du compostage

La semaine du compostage, qu’est-ce que c’est ?

Tous au compost est un évènement national annuel qui valorise la pratique du compostage de proximité des déchets organiques :

  • le compostage domestique (composteur individuel, lombricomposteur…),
  • le compostage partagé (en immeuble, quartier, plateforme collective…),
  • le compostage en établissement (restauration collective, restaurants, cantines…).

Source : https://tousaucompost.fr/

Pourquoi réaliser son propre compost ?

Le compost est un engrais 100 % naturel constitué à partir de déchets verts du jardin.

Composter, c’est décomposer ces déchets afin qu’ils produisent un compost naturel et à moindre coût pour permettre à votre plante de se nourrir.

Créer son propre compost permet de :

  • recycler tout les déchets organiques du jardin (épluchures de légumes et de fruits, fleurs fanées…) et par le désherbage ainsi que les différents déchets de la cuisine.
  • d’avoir un sol, facile à travailler et nutritif, idéal pour le développement des futures des plantes.
  • de rendre utilisables des déchets organiques qui se perdraient et pourraient se montrer encombrants voire polluants.
  • de se passer d’engrais chimiques, d’éliminer les pesticides.
  • de faire des économies.
  • de réaliser des récoltes saines et abondantes.

Comment réaliser son compost ?

Vous pouvez fabriquer votre compost vous-mêmes, de deux façons différentes :

Le compostage en silo/bac ou en tas

Que ce soit dans un composteur en bois ou en plastique, libre à vous de choisir la contenance dont vous avez besoin (200/600l…)

Les conseils Delbard :

  1. Débutez en installant un paillage de débris sec et vert au fond de votre bac.
  2. Ajoutez une couche de matière végétale fraîche : gazons…
  3. Ne tassez pas vos déchets mais repartissez-les.
  4. Installez des débris de plantes, des feuilles mortes, de la paille, vraiment tous les déchets organiques du jardin.

Équilibrer les couches de déchets :
− matières carbonées et azotées,*
− matières sèches et humides,
− matières grossières et fines,
− matières rapides à décomposer et matières à décomposition lente.

*matières carbonées : Ce sont principalement les déchets bruns, durs et secs, comme par exemple les branches, feuilles mortes, la paille, les branches, le papier, le carton. Ils contiennent beaucoup plus de carbone que d’azote.
*matières azotées : Ce sont les déchets Verts, Mous et Mouillés, comme les épluchures, les restes de légumes et tonte de gazon. Ils sont facilement digérables, ils sont remplis de sucres et protéines en abondance pour nourrir, développer et reproduire les micro-organismes.

En théorie, il faudrait :
– mélanger une quantité égale de matières carbonées (sèches) et azotées (humides)
– ou mélanger 1/3 de matières carbonées et 2/3 de matières azotées.

Quels déchets au composteur ?

Source : www.consoglobe.com

Open post

Dipladénia, la plante du mois d’Avril

Le Dipladénia est l’une des plantes fleuries de jardin les plus accommodantes. D’Avril jusqu’aux premières gelées, la plante se couvre de fleurs roses ou rouges et ce, sans réclamer de soins exagérés. Cette plante de jardin est une source de grand plaisir.
Avec des fleurs en trompettes roses, rouges ou blanches, le Dipladénia, ou “Jasmin du Brésil” se plait aussi énormément dans nos jardins.

Origine du Dipladénia

Originaire des zones boisées tropicales d’Amérique du Sud, notamment du Brésil et d’Amérique Centrale, le Dipladénia appartient à la famille des Apocynacées, tout comme le laurier-rose. Cette plante vivace tropicale non rustique, est souvent cultivée en annuelle sous nos climats ou en pots à remiser l’hiver. Elle se plait aussi énormément dans nos jardins et produit en continu des fleurs délicieusement parfumées en forme d’entonnoir.

Entretien et soins pour votre Dipladénia

Au printemps, donnez à la plante un amendement ou un engrais pour “plantes fleuries” afin que votre plante reste belle et en bonne santé. Retirez régulièrement les fleurs fanées et la plante restera plus longtemps décorative.

Entretien d’été

Si votre plante reste à l’intérieur, pensez à tamiser le soleil aux heures les plus chaudes.
Le Jasmin du Brésil grandit rapidement : taillez de temps en temps les jeunes pousses pour lui garder une silhouette harmonieuse. Des arrosages réguliers (si possible à l’eau de pluie) favorisent la floraison. Gardez la terre légèrement humide et pensez toujours à vider la coupelle, sinon, les racines pourraient pourrir. Des pulvérisations sur son feuillage sont également bienvenues.
Méfiez-vous des cochenilles ou araignées rouges si votre Dipladénia reste dans une véranda ou une serre.

Tailler mon Dipladénia

La taille du Dipladénia n’est pas indispensable pour garantir la bonne croissance de votre plante. Cela dit, la taille lui permettra de garder une forme harmonieuse et une floraison abondante. Si vous le souhaitez, taillez votre plante à l’arrivée de l’hiver, au moment de la rentrer dans votre véranda. Ne le taillez pas l’été, cela pourrait ralentir la croissance et fragiliser votre plante.

© Crédit photo : officedesfleurs

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post
rosier

La plante du mois de Mars : le rosier

Le mois de Mars est arrivé. On vous donne tous les conseils pour planter et entretenir vos rosiers au début du printemps. 

Rosier en racines nues

Préparation

Lors du bêchage du sol, incorporez dans la terre un engrais spécial pour rosiers.

Supprimez les parties de racine abimées puis trempez-les dans un mélange boueux assez épais de terre et d’eau (pralinage).

Taillez toutes les branches des rosiers à 20 cm au-dessus du point de greffe.

Distances de plantation

Rosiers buissons : 0,40 à 0,60 m
rosiers grimpants : 1,50 à 2,50 m
rosiers tiges : 1 à 1,50 m
rosiers pleureurs : à isoler

Plantation

Dans le fond d’un trou de 40 cm en tous sens, faites une petite butte avec de la terre enlevée prise en surface (plus fine).

Etalez les racines dans leur position naturelle sur cette butte, de telle façon que le point de greffe soit à 3 cm environ au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la bonne terre, tassez et arrosez copieusement (1 arrosoir par rosier).

Si vous plantez en automne, buttez le rosier sur 15 cm de haut à partir du point de greffe

Les branches des rosiers nains ne doivent pas dépasser de plus de 5 cm.

Entretien

Dès que les risques de gel sont passés, mi-mars environ et que la végétation démarre, débuttez les rosiers nains et taillez toutes les branches, au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur, au troisième bourgeon environ.

Pour les rosiers tiges et les buissons, conservez les plus belles branches et supprimez les autres.
En mai, épandez une poignée d’engrais spécial pour rosiers Delbard autour de chaque pied et arrosez. Traitez régulièrement contre les insectes (pucerons…) et maladies (Oïdium…).

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en pot ou en jardinière

Plantez vos rosiers en pot et en jardinière dans un mélange (moitié/moitié) de bonne terre de jardin et de tourbe ou terreau disposé sur drainage de cailloux.

L’épaisseur de la terre doit atteindre au moins 30 cm. Arrosez aussitôt copieusement et ensuite avec régularité pour maintenir la terre constamment humide.

L’entretien est identique à celui des rosiers en racines nues

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en motte “prêt-à-planter”

Préparez bien le sol avant plantation des rosiers par un bêchage profond.

Incorporez un engrais complet à raison de 2 poignées par m2, du fumier en poudre à raison de 2 à 3 kg par m2. Si le sol est calcaire, ajoutez de la tourbe (30 à 50 litres par m2). Mélangez bien.

Creusez un trou profond de 40 cm en tous sens. Retirez le sac plastique qui entoure la motte du rosier en gardant le filet. Pour
faciliter l’émission de racines, incisez le filet verticalement en 2 ou 3 endroits.

Trempez la motte dans un seau d’eau pendant quelques minutes et placez-la dans le trou. Sa partie supérieure doit être à 3 ou 4 cm au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la terre bien émiettée jusqu’à ce que la motte soit entièrement recouverte. Tassez au pied fortement autour de la motte. Arrosez copieusement (10 litres d’eau par rosier). Maintenez humide pendant la première année, surtout au printemps.

Retrouvez notre article sur les travaux de Mars au jardin ici https://leblogdelbard.fr/travaux-jardin-mars-blog-plante/

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post
plante février beautés glacées delbard

Les beautés glacées, la reine des fleurs d’intérieur en février

En Février, optez pour les beautés glacées

 C’est quoi les beautés glacées ?

Les Beautés glacées sont les plantes idéales pour faire entrer les fleurs dans la maison alors que tout est encore givré, gris et dégarni dehors. La primevère (Primula) riche en couleurs, le joyeux cinéraire (Senecio cruentus) et le jasmin (Jasminum) blanc parfument et colorent la maison, dans toutes les formes et toutes les tailles.

Elles sont faciles à entretenir et spécialement cultivées pour pouvoir être plantées à l’extérieur dès que la température dépasse les 10 °C. Attention cependant à bien attendre que les températures soient remontées au-dessus de 10°C sinon elles pourraient geler.

Les primevères sauvages se rencontrent souvent dans les régions montagneuses de l’hémisphère Nord et une cinquantaine de variétés ont été recensées dans les Alpes européennes. Le cinéraire, lui, nous vient d’Australie et de Nouvelle-Zélande et prospère aussi dans les îles Canaries. Enfin, le jasmin est une plante grimpante des régions subtropicales de l’Asie, qui, avec suffisamment d’eau et de chaleur, se plaira aussi dans votre salon.

beautés-glacées-blog-delbard-jardin

Assortiment de couleurs des beautés glacées

La primevère donne de jolies fleurs en rose, blanc, violet, lilas et bleu qui mettent de la joie dans toute la maison lorsque le temps est encore rude dehors. Le nombre de variétés bicolores ne cesse d’augmenter.
Pour retrouver un article complet sur les primevères : Cliquez ici !
Le cinéraire a des feuilles vertes dessus et gris velouté dessous. Ces couleurs font très bien ressortir le blanc, bleu, violet, rose, rouge ou bicolore des fleurs.
Le jasmin est une plante grimpante très décorative à la feuille vert foncé et aux très belles fleurs blanches en forme de petites étoiles, qui dégagent un parfum délicieux. Les longues tiges aiment s’enrouler, grimper et se balancer au gré du vent.
beautés-glacées-blog-hiver-delbard-jardin

Les soins à apporter aux beautés glacées

Les Beautés glacées aiment les endroits lumineux et frais, à l’abri de la lumière directe du soleil. Placez-les donc à l’intérieur de la maison mais pas directement derrière la fenêtre. Une petite place éclairée en milieu et fin de journée sera parfaite.

Pour l’arrosage de ces plantes, privilégiez un arrosage pas trop important. Il faut que la motte reste humide, cependant, il ne faut surtout pas d’excès d’eau. L’excès d’eau a tendance à faire pourrir les racines de la plante et celle-ci est ensuite très fragilisée voir irrécupérable.

En hiver, un apport d’engrais régulier, au moins une fois par mois, aidera les plantes à garder leur vitalité. En effet, en leur apportant des soins et des produits de qualité, vous aurez une très belle floraison à la maison. Pour les fleurs et feuilles fanées retirez-les quand vous les voyez apparaître.

Posts navigation

1 2 3 4 14 15 16
Scroll to top