Open post
travaux-jardin-janvier-entretien-blog-delbard

Les travaux du jardin en Janvier

Le mois de Janvier est une jolie saison durant laquelle il faut faire attention à son jardin. Découvrez tous nos conseils sur Le Blog Delbard pour entretenir vos végétaux !

Au jardin d’ornement

Élaguez les vieux arbres, tous les 4 ou 5 ans, en supprimant le bois mort : coupez les branches vivantes en surnombre au centre de l’arbre. Protégez les plaies avec un mastic à cicatriser. Élaguez les noisetiers.
Nettoyez les haies composées d’arbustes à feuillage caduc en supprimant le bois mort. Plantez des arbres et arbustes à racines nues si le sol n’est pas gelé ou détrempé.
Si la météo le permet, plantez des rosiers pour fleurir votre printemps mais aussi les forsythias, les groseilliers à fleurs, les lilas, les deutzias, tamaris …
Protégez le pied de vos camélias et à la fin de la floraison enlevez les fleurs fanées.
Installez des buis, les haies d’arbustes à feuilles caduques comme les charmilles.
Plantez un jasmin à floraison printanière et des bruyères d’hiver.
Traitez vos rosiers à la bouillie Bordelaise. Taillez les pivoines arbustives et les rosiers arbustifs.
Ôtez la neige sur les végétaux à feuillage persistant surtout les rhododendrons et azalées.
Préparez les trous de plantation à l’avance si vous comptez installer une haie ou des arbres dans les semaines à venir et allez demander conseils à votre jardinerie pour organiser votre jardin.
Vérifiez les supports des plantes grimpantes et enlevez les tiges qui sont mortes. Taillez les rameaux de glycine de l’année précédente.

Redessinez les contours des massifs, bêchez et apportez du compost.
Épandez de l’engrais spécial plantes acidophiles et rajoutez de la terre de bruyère aux hortensias de couleur bleue s’ils ont tendance à se décolorer.
Paillez le pied des arbustes frileux et des nouvelles plantations si cela n’a pas été fait à l’entrée de l’hiver.
Bêchez les massifs, les rocailles et les bordures d’arbustes et de rosiers.
Commencez à dessiner sur le sol le contour des nouveaux massifs.
Enfouissez soit du fumier, soit un engrais minéral (fumure d’entretien).
Ajoutez un peu de terre sur vos bulbes de printemps pour les protéger des grands froids.
Profitez de la pleine floraison des perce-neiges pour les diviser, les transplanter.

Au potager

  • Apportez du fumier sur vos parcelles vides du potager,
  • Poursuivez la récolte des légumes d’hiver,
  • Plantez des griffes d’asperges et la rhubarbe,
  • Désinfectez les tuteurs à tomate en bois à l’eau de Javel.

La petite astuce : au cours de l’hiver, même en Janvier, utilisez les épluchures de légumes : elles peuvent être enterrées au pied des massifs , comme engrais. Idéal pour se défaire de ses épluchures de fruits et légumes…

Au balcon et à la terrasse

Face aux froids de l’hiver, votre balcon ou votre terrasse doit être protégé, même en janvier, afin que le gel sévisse le moins possible.

Entretenez, même en hiver, vos plantes de balcon : pensez à arroser les plantes remisées à l’abri qui n’auraient pas accès aux précipitations naturelles. Un arrosage tous les dix à quinze jours suffit. Ne laissez jamais d’eau stagner dans les soucoupes au risque de voir la plante mourir. La luminosité est aussi un paramètre très important, pensez à tourner les plantes hivernées d’un tiers de temps en temps. Approchez vos pots et jardinières des murs de votre habitation pour les abriter des intempéries en prenant garde de ne pas les installer juste sous le tombant du toit, car les pluies violentes et les paquets de neige pourraient les endommager.

N’oubliez pas de végétaliser vos balconnières d’hiver avec des arbustes à fleurs ou à feuillages ornementaux. Composez des jardinières colorées avec des primevères ou des pensées, le tout agrémenté de petits lierres panachés et des heuchères. Pensez aux graminées comme la fétuque bleue ou les carex, toujours du meilleur effet dans des pots en zinc remplis de galets blancs pour mettre les plantes en valeur.

Continuez à protéger les pots avec du papier à bulles surtout si un coup de froid est annoncé.

Retirez toutes les coupelles sous les pots pour éviter une stagnation de l’eau au niveau des racines ; un substrat constamment humide gèle beaucoup plus vite. Dans la même optique, posez vos pots sur de petites cales en bois pour qu’ils ne soient pas en contact direct avec le sol gelé.

A l’intérieur durant Janvier

Remettez de l’ordre dans votre déco pour fêter la nouvelle année et profitez des jours les plus froids de l’année pour bichonner nos plantes vertes : le manque de luminosité peut avoir un impact sur le moral des plantes d’intérieur en janvier ! Pour les plantes d’intérieur, les arrosages sont réduits au minimum, environ un 1/2 verre d’eau pour les grands pots, quelques cuillères à soupe pour les autres. La terre a bien-sûr le temps de sécher entre deux arrosages, et il ne doit pas rester d’eau dans les soucoupes.

La petite astuce

  • Grattez la surface des pots de vos plantes avec un piochon permet une meilleure assimilation de l’eau sans oublier de les brumiser à l’eau non calcaire car l’air ambiant est très sec à cause du chauffage,
  • Ne vaporisez rien sur les feuilles duveteuses des plantes vertes comme les Saint-Paulias ou Gloxinia, ni sur les fleurs (Aeschynanthus) sans oublier les plantes grasses et cactées vers l’intérieur et les autres vers les fenêtres,
  • N’oubliez pas d’inspecter le dessous des feuilles afin de détecter dès leur apparition les éventuels parasites, maladies ou autres signes de malaise, afin de pouvoir y remédier rapidement. On se méfie toujours des cochenilles qui aiment la proximité de plusieurs plantes et les « séances de brumisation ».

Sur votre balcon, fenêtre ou jardin, pensez à vos amis de vos jardins : les oiseaux !   

Seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé, le nourrissage des oiseaux de la Nature peut être pratiqué jusqu’à à fin mars. Il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été : d’une part car beaucoup d’entre eux deviennent insectivores à cette saison, et d’autre part, pour ne pas créer de relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux de l’année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

Open post
delbard jardin neige hiver janvier froid plante gazon

Janvier : Froid et neige au jardin !

Froid et neige au jardin : dégâts mais aussi avantages !

C’est l’hiver au jardin !

Même si, dans certaines régions, la neige n’est pas encore venue, elle est annoncée sur une bonne partie de la France la semaine prochaine ! Ces dernières semaines, avec quelques fortes gelées, le jardin a été bien mis à l’épreuve.

Tout ces aléas normaux et de saison peuvent générer quelques inquiétudes.

Peut-être vous posez vous comme question : “La neige va-t-elle abîmer arbres et plantes?”. Ou encore : “Les plantes gelées sont-elles pour autant condamnées ?”. Pas de panique, la nature fait bien les choses, et en l’aidant avec quelques gestes simples, l’hiver passera sans encombre.

Et puis, la neige et le froid persistant ont aussi quelques avantages pour le jardin !

D’abord, les périodes de grand froid permettent de détruire une partie des parasites et des ravageurs du jardin : œufs, larves, adultes en hibernation, mais aussi moisissures. Les hivers doux, au contraire, sont favorables à leur prolifération.

Par ailleurs, la neige accélère la décomposition des feuilles mortes et des engrais verts. Cette décomposition les transforment plus rapidement en matière organique assimilable par les plantes. Au printemps et à la reprise de la végétation, le sol n’en sera que plus fertile !

La neige pose en réalité deux problèmes principaux pour le jardin et ses hôtes. D’abord, son poids peut casser des branches chez les arbres à feuillage persistant, ou en “brûler” les parties aériennes (conifères et haies). Pour éviter cela, secouez délicatement les branches afin de les dégager de leur manteau neigeux. Chez les arbres à feuilles caduques, c’est inutile, et il vaut même mieux laisser en place cette couche de protection qui isole un peu les branches du gel.

Ensuite, les oiseaux ont bien du mal à trouver de quoi se nourrir : pensez à eux, en leur fournissant graines, miettes, et pains de graisse. En cette saison, il est aussi important de déposer régulièrement un petit bol rempli d’eau fraîche pas gelée. Cela leur fera le plus grand bien et leur permettra de se réhydrater correctement et de reprendre des forces pour chercher des baies.

Enfin, pour les pelouses, évitez d’y marcher dessus lorsqu’elles sont gelées ou enneigées : cela abîme le gazon.

Remodeler son jardin

L’année nouvelle offre une belle occasion de repenser son jardin : c’est le moment idéal pour envisager des améliorations et envisager des grands changements voir l’installation d’arrosage enterré utile pour les économies d’eau et le temps à gagner…

Open post

Les travaux du jardin en septembre

arbustes

Au Jardin d’ornement

Arbustes 

Taillez les branches défleuries des arbustes à floraison estivale, les glycines et chèvrefeuilles.

N’arrosez plus les rhododendrons, les azalées et les camélias afin de favoriser les boutons floraux qui s’épanouiront l’année prochaine. Commencez les plantations d’arbustes à fleurs, à feuillage décoratif ou conifères vendus en conteneur.

 

Haies 

Dernières tailles pour les haies de troènes, buissons ardents, photinias, lauriers, charmilles, conifères… Il est temps de préparer l’emplacement de la future haie que vous planterez le mois prochain : réalisez une tranchée et apportez de la fumure organique dès à présent.

 

Nettoyez les bordures de buis 

Réalisez une taille de propreté avec une cisaille à buis, de préférence un jour où le soleil sera voilé pour éviter qu’il brûle les feuilles coupées. Redressez les bords de la petite haie et enlevez les mauvaises herbes.

 

Pelouse 

Scarifiez et arrosez si votre pelouse a souffert pendant votre absence. En fonction des chaleurs ressenties dans votre région, c’est peut-être le moment de semer un nouveau gazon car le votre a un peu brûlé, de semer les prairies fleuries dans votre terrain vague ou encore des engrais verts dans votre potager non cultivé . Ressemez les endroits dégarnis de la pelouse avec un gazon regarnissage.

 

Fleurs 

Enlevez les fleurs fanées des plantes à massifs et arrosez si nécessaire. Désherbez-les. Tuteurez les grands asters, dahlias. Coupez les hampes défleuries des roses trémières. Cueillez les fleurs à sécher pour vos bouquets. C’est le moment d’installer des vivaces au jardin : Pivoines, Hémérocalles, Iris, Géraniums vivaces sans oublier de placer au pied les premiers bulbes (narcisses, jacinthes…)

Installez des mini-cyclamens à l’ombre des arbres et arbustes : 6 pieds par m²

 

Rosiers 

Enlevez les fleurs fanées, ramassez les feuilles mortes et ôtez celles qui sont atteintes par les maladies : traitez si nécessaire avec un fongicide biologique. Palissez les tiges des rosiers grimpants. Paillez-les avec un paillis de chanvre ou autre pour préparer la couverture hivernale et limiter la pousses des mauvaises herbes cet automne.

 

potager

Au potager

– Semez de la mâche et éclaircissez celle qui a été semée en août. Mais aussi, il est temps de semer du persil, des radis, de la laitue. Repiquez les chicorées scaroles et frisées. Enlevez les feuilles qui font de l’ombre aux tomates et aux aubergines : elles mûriront plus vite. Arrosez que si c’est nécessaire.

– Si vous n’avez pas encore ramassé vos pommes de terre il est temps de le faire : avant de les rentrer laissez-les sécher une journée au soleil et ne stockez que les tubercules sains.

– Placez une tuile sous vos potirons, potimarrons et derniers melons pour les isoler de l’humidité évitant ainsi qu’ils ne pourrissent.

– Attachez les pétioles des céleris branches pour qu’ils blanchissent : 15 jours plus tard, ils seront bons à consommer.

– Veillez aux herbes indésirables : sarclez vos allées et enlevez manuellement ces ‘mauvaises herbes’.

– Cueillez haricots verts, courgettes, carottes, navets, poireaux….

arbres

Au verger

Cueillir :

– Pêches (Sanguine de Savoie, reine des vergers) et prunes tardives (Valor, Quetsche d’Alsace, Thames Cross),

– Pommes (Cybèle®, Versailles®, Villandry®, Amboise®, Reine des reinettes…) « A la St Jérôme, hoche tes pommes » dit le dicton

– Poires (Delbardélice®, William’s Bon Chrétien, Beurré Hardy, Louise Bonne d’Avranches…) : récoltez avant que les fruits soient complètement mûrs : ils se conserveront mieux.

– Framboises remontantes (Belle de Malicorne®, Fall Gold) et Mûres Thornfree.

Préparez le fruitier où vous allez bientôt entreposer vos fruits de garde. Lavez les supports des fruits avec une solution d’eau de Javel et aérez le local. Laissez sécher avant de placer les fruits sur les rayonnages. Ne jetez pas les fruits malades ou ‘habités’ par des vers sur le tas de compost mais brûlez-les avec quelques broussailles ou bien mettez-les à la poubelle.

Confectionnez des confitures, gelées, tartes et autres gourmandises avec les parties saines de ces fruits-là !

maison

A la maison

Changez le décor avec de nouvelles plantes vertes et fleuries.

Les plantes carnivores apportent originalité et curiosité à votre présentation sans oublier le côté ludique pour les enfants !

Les orchidées sont toujours une valeur sûre pour fleurir longtemps un petit coin de votre salon.

Profitez- en pour tailler et rempoter vos plantes devenues mal formées ou envahissantes et trouvez leur une compagne pour habiller leurs branches du bas défeuillées !

Profitez de l’arrière-saison pour les doucher et les nettoyer de la tête au pied !

tomater

A table

Dégustez vos tomates, tellement sucrées et fermes !

Récoltez les simples et autres plantes dont les propriétés vous aideront à passer l’hiver en bonne santé.

Posts navigation

1 2
Scroll to top