Open post
Aromatiques Grillade Blog Delbard jardin plante été nourriture

Les aromatiques pour vos grillades party !

Vous avez tous en mémoire de grands instants de barbecue … Et pourquoi pas les reproduire dans votre jardin avec non seulement la joie de vous retrouver en famille, entre amis ou en amoureux mais aussi avec l’utilisation de vos aromatiques de votre jardin ?

En effet, pour la préparation de vos plats au barbecue, nous allons vous guider pour cultiver au jardin des herbes aromatiques pour assaisonner vos marinades, vos sauces d’accompagnement ou vos salades.

En plus du goût extra qu’elles apportent à vos grillades, vous apprécierez l’odeur des herbes qui se diffuse dans la fumée de votre barbecue : certaines herbes peuvent être directement dans la cendre pour un fumage parfumé de vos mets.

Quelques exemples

Les aromatiques pour réaliser des poissons ou viandes grillées, légumes grillés ou pommes de terre en chemise. 6 variétés pour vos grillades : CORIANDRE – ROMARIN – ESTRAGON – SAUGE Officinale – LAURIER – THYM ordinaire.

Les aromatiques pour agrémenter vos salades, vos crudités et les sauces froides qui les accompagnent (vinaigrette, crème fraîche aux herbes, etc..) 6 variétés pour vos salades fraîches : BASILIC Fin vert – CORIANDRE – BASILIC Grand vert – PERSIL Frisé – CIBOULETTE – PERSIL Simple Géant d’Italie.

Herbes aromatiques et utilisation

Persil frisé : facile à cultiver, vous pouvez en avoir du frais facilement, même en jardinière le persil frisé pousse. Utilisez-le pour la décoration de vos plats !

Persil plat : Plus parfumé que le persil frisé, il agrémente parfaitement les crudités, omelette, viande blanche et les soupes.

Cultivez du persil en pot, ou bien semez-le en pleine terre, à la volée ou en lignes espacées de 25-30 cm. Il est nécessaire de tremper les graines dans l’eau 24h avant le semis du persil pour hâter la levée. L’arrosage du persil est préférable au vaporisateur, car l’arrosoir pourrait trop remuer le terreau.

Ciboulette : La ciboulette s’utilise pour les beurres aux herbes, dans les crèmes, avec du poisson ou sur les légumes.

Herbe facile à cultiver pour une utilisation toute l’année :  la ciboulette supporte très bien la congélation. Semez en pleine terre ou en pot dès le début du printemps et jusqu’au mois de juin. La ciboulette peut également se semer au début de l’automne (septembre-octobre) pour une consommation au printemps.

Thym :  très utilisé dans la cuisine méditerranéenne pour les cuissons de légumes à la plancha. Le thym s’utilise de toutes les façons au barbecue, jeté directement sur les braises, dans une marinade aux huiles, à l’ail avec sel et poivre, parsemé sur une viande grillée …

Dans un sol léger et bien drainé, le thym ne supporte pas l’humidité hivernale. Semez-le en jardinière sur 2 sillons proches, semez dru, car ce sont des graines minuscules.

Basilic : les grandes feuilles vertes et brillantes du basilic dégagent un parfum extraordinaire. Le basilic est utilisé dans la salade de tomates ou avec des pâtes. Cette plante condimentaire égaiera aussi toutes vos salades d’été simplement ciselée ou vos soupes.

Facile à cultiver entre deux plants de tomates, que sur un balcon ou une fenêtre, dans un pot ou une jardinière, placez-les dans une zone chaude et ensoleillée, à l’abri des coups de froid et du vent. Le basilic aime les sols riches, pas trop lourds et légèrement frais.

Coriandre : les feuilles de coriandre sont parfaites pour aromatiser les poissons en papillote, les légumes et curry. Les graines aromatisent vos pains et les viandes comme le porc.

Semez directement en pot, au printemps ou à l’automne, sachant qu’elle déteste être repiquée ou déplacée. Échelonnez les semis pour avoir des feuilles régulièrement, car elle monte très rapidement en graines. Recouvrez les graines de 1 cm de terreau.

Menthe : très invasive, cultivez-la en pot. La menthe aromatise vos salades et taboulé, la menthe marocaine est parfaite pour le thé et la menthe poivrée s’utilise dans toutes les salades mais aussi dans les desserts, par exemple avec des fraises fraiches.

Tellement facile à cultiver, elle aime la mi-ombre. Elle se contente de la majorité des sols et reste en place d’années en années. Facile !

Sauge : la sauge relève le goût des pommes de terre et des viandes blanches.
Cette herbe est également utilisée dans les omelettes.

Vous pouvez planter la sauge à partir d’octobre jusqu’au mois de mai-juin en respectant une distance de 25 à 30 cm entre chaque plante. Évitez de planter la sauge l’été durant les fortes chaleurs car elle pourrait subir un fort stress et ne pas s’en remettre. La sauge aime le plein soleil mais tolère la mi- ombre et aime les sols bien drainés, même pauvre.

Aneth : avec son goût anisé, l’aneth est la plante par excellence à utiliser sur les poissons. Mais aussi, elle parfume le fromage blanc avec des épices et de la ciboulette pour accompagner mes pommes de terre braisées. Bon à savoir : les feuilles séchées de l’aneth parfument subtilement le linge dans vos armoires.

L’aneth, plante de soleil et de chaleur pousse bien dans un emplacement à l’abri du vent. Semis : procédez au cours du printemps, voire au début de l’été. Vous pouvez échelonner les semis dans le temps, afin de prolonger la période de récolte des feuilles. Les semis se font en place, sur des lignes d’un centimètre de profondeur. Au stade de trois / quatre feuilles, supprimez des plants à 25 cm. Afin de maintenir le sol meuble, binez autour du pied. Les arrosages ne sont nécessaires qu’en cas de sécheresse.

Cerfeuil : le cerfeuil est peut-être moins connu que les précédentes herbes aromatiques, utilisez-le en cuisine pour vos omelettes, viande blanche mais aussi pour agrémenter vos potages et soupes diverses.

Le cerfeuil aime les terres bien drainées, légères et les sols plutôt frais. Choisissez un endroit partiellement ombragé, surtout l’été.    En intérieur, évitez les bords de fenêtre souvent trop chauds pour le cerfeuil. Arroser lorsque la terre est sèche mais sans excès pour ne pas inonder les racines. On peut semer le cerfeuil directement en place d’avril à septembre.

Au cœur du rayon vivaces- aromatiques de votre jardinerie, vous pourrez aussi vous procurer bien d’autres aromatiques notamment :

  • Romarin : le romarin est une herbe aux arômes plus prononcés ce qui en fait une plante idéale pour les barbecues, notamment sur les viandes grillées. Le romarin s’accommode très bien avec l’agneau et les rôtis.
  • Origan : très souvent utilisée sur les pizzas, elle convient très bien pour les marinades au jus de citron pour un poisson cuit au grill. L’origan s’associe bien également avec la viande de bœuf et les côtes d’agneau.
  • Estragon : idéal pour les viandes blanches mais aussi pour la préparation de la viande de lapin. Il aromatise la moutarde pour accompagner les grillades. L’estragon est utilisé pour la préparation des pots de cornichons aussi.
  • Mélisse : plus connue pour son utilisation en infusion, la mélisse est utilisée avec la volaille, dans les farces. Une variété plus connue de cette plante est la mélisse citronnelle qui agrémente les poissons.
  • Sarriette : la sarriette est une plante efficace pour aromatiser le vinaigre afin de réaliser des vinaigrettes uniques. La sarriette s’utilise avec toutes sortes de viandes et essayez la sur une truite grillée au barbecue.
Open post

Comment conserver ses haricots du jardin ?

Les haricots sont riches en vitamines, en minéraux et en fibres. Leur effet est également favorable sur la santé. De plus, ils offrent une incroyable variété de saveurs, tout ce qu’il faut pour conjuguer santé et plaisir.

Retrouvez ci-dessous un article complet pour vous expliquer comment conserver les haricots du jardin.

Le potager : source d’économie !

Vous devez d’abord savoir qu’avoir un potager dans votre jardin ou sur votre terrasse vous permets de faire des économies. N’hésitez donc pas à cultiver des haricots car la récolte sera très bonne cette année ! En effet, les conserves de haricots restent les légumes incontournables qu’il faut toujours avoir dans son placard pour un repas de famille improvisé.

Que faire de toutes vos récoltes de haricots ?

Même si les haricots se cuisinent de mille manières, il faut penser à la conservation des haricots verts restants.

Delbard conseille la méthode de conservation la plus répandue : la congélation, même si certains légumes nécessitent un blanchiment avant de passer au congélateur, alors que d’autres non. Bien sûr, faire ses bocaux de haricots permet aussi de les avoir prêts à cuisiner en morte saison.

Voici tous nos conseils de conservation des haricots verts pour en profiter très longtemps :

1. La préparation des haricots verts en bocaux (appertisation)

Avant de commencer, sachez que vous pouvez conserver vos haricots soit crus, soit cuits. La cuisson est en réalité une technique pour blanchir les légumes. Il s’agit ici de les précuire dans une eau bouillante salée à peine quelques minutes. Qu’importe la technique, que les haricots soient crus ou cuits des règles de conservation sont à respecter :

  • Les légumes doivent être minutieusement lavés et égouttés
  • Le plus important est que les haricots verts soient parfaitement secs
  • Équeutez des deux côtés. Cette étape est facultative, mais recommandée, car il sera plus difficile d’équeuter les haricots une fois sortis du congélateur
  • Rangez les haricots verticalement dans un bocal en verre hermétique si possible en les serrant bien les uns aux autres
  • Faites bouillir de l’eau salée : 20 grammes de sel par litre d’eau. Une fois que la saumure (eau salée) est bouillante, recouvrez les haricots avec jusqu’à 2 cm du bord du bocal
  • Refermez rapidement le bocal et stérilisez-le sans perdre de temps pendant 1h30 à 100°C. Pour cela, placez le bocal soit dans un stérilisateur soit une marmite remplie d’eau

Une fois stérilisés, vos bocaux pourront être conservés pendant 5 à 6 mois sans problème avec un goût intact !

2. La préparation des haricots verts au congélateur

Vous pouvez les congelez crus : placez les haricots verts directement dans un sachet hermétique allant au congélateur. Les haricots doivent être entièrement séchés pour éviter que de la glace ne se forme sur les légumes. La version crue permet d’avoir des légumes comme frais après la décongélation. En effet, blanchir ses légumes fera perdre de la couleur verte des haricots.

Vous pouvez également les faire blanchir pendant quelques minutes. Puis, vous suivez les mêmes étapes que la version crue.

Ainsi conservés, vous pourrez réutiliser vos haricots sans aucun problème jusqu’à 12 mois après leur mise au frais, avec un plaisir du goût intact !

Combien de temps peut-on conserver des haricots verts ?

Le haricot vert est aujourd’hui de plus en plus acheté en conserve. Sachez d’abord qu’il est impératif de cueillir vos haricots verts au matin. S’ensuit l’inévitable corvée du lavage, et surtout de l’équeutage.

Pour résumer

1. Au réfrigérateur pour des haricots frais et croquants : la conservation au réfrigérateur demeure la meilleure façon pour les apprécier dans toute leur fraîcheur. Temps de conservation : 3 à 4 jours sans problème. Une petite astuce : humidifiez vos haricots légèrement pour prolonger la durée de vie de vos haricots.

2. Au congélateur, le temps de conservation est de maximum 12 mois.

3. En bocaux : si vous voulez manger des haricots toute l’année sans avoir à les décongeler

La petite recette à réaliser

Pour 4 personnes
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 5 minutes
Stérilisation : 1h15 à 100°C
Conservation : 6 mois

Ingrédients

  • 1 bocal de 800g de haricots stérilisés
  • 200 g de lardons
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 100 g de cèpes
  • Graisse d’oie
  • Persillade
  • Huile d’olive
  • Bouillon de poule

1. Équeutez et lavez les haricots verts. Faites-les cuire 5 minutes dans de l’eau bouillante salée. Refroidissez-les.

2. Grattez et coupez les cèpes en petits cubes. Faites- les revenir à l’huile d’olive avec une pointe de sel pour leur faire perdre leur eau.

3. Avec votre bouillon de poule, ajoutez l’ail haché avec les lardons, les cèpes et le persil. Faite colorer légèrement et ajoutez vos haricots de votre bocal que vous aurez auparavant rincés à grande eau et égouttez.

4. Mettez en bocaux et stérilisez.

5. Une fois vos bocaux stérilisés refroidis, indiquez avec une étiquette.

Open post
recette printanière

Recette printanière du jardin : feuilles d’épinards et mâche avec noix

Avec les beaux jours du printemps et l’approche de l’été, quoi de mieux qu’une jolie salade composée pour ravir vos papilles. Cette recette printanière est idéale pour un repas entre amis ou en famille !

Pour réaliser cette recette printanière, vous aurez besoin de :

recette printanière

– 125g de mâche
– 100g de pousses d’épinards
– 1 échalote
– 6 noix
– 3cs d’huile d’olive
– 2cs de vinaigre balsamique au miel
– Un peu de persil plat
– Sel et poivre
– 50g de lardons fumés

– Disposez dans une poêle vos morceaux de lardons, faites-les revenir à l’huile d’olive. Pendant que vos lardons cuisent, lavez soigneusement la mâche et vos pousses d’épinards.

– Emincez l’échalote (ou l’oignon selon vos préférences) et placez-la dans vos assiettes avec le sel et le poivre.

– Ajoutez ensuite vos feuilles d’épinards et de mâche, arrosez-les avec le vinaigre balsamique au miel et quelques gouttes d’olive.

– Parsemez quelques éclats de noix et quelques raisins de Corinthe, cisaillez sur le dessus le persil.

– Vérifiez que les lardons soient bien cuits et venez les déposez sur votre salade.

– Pour apporter une petite touche de couleur à votre salade et la décorer, ajoutez 2 ou 3 fleurs de viola. Et oui, les pensées sont des fleurs comestibles !

Votre salade est maintenant prête, vous n’avez plus qu’à la déguster ! Comme entrée légère ou pour terminer un repas, cette salade a toujours beaucoup de succès.

Bon appétit !

recette printanière
Open post
cupcakes salé pour le nouvel an !

Cupcakes salés pour le nouvel an !

La nouvelle année approche à grands pas et c’est une excellente occasion pour réveillonner autour d’un bon repas ! En effet, il est l’heure de mettre les petits plats dans les grands pour épater vos convives.  

Delbard a sélectionné pour vous, une recette que l’on voit habituellement en dessert revisité en version salé. Cette recette sera idéale pour un apéritif ou une entrée : le cupcake chèvre-chorizo ! 

Pour réaliser cette recette pour 6 personnes, il vous faudra :  

125g de farine 100 g de chèvre frais 

100 g de chorizo 8cl de crème liquide 

2 œufs 15 cl de lait  

Sel, poivre 1/4 c. à café de paprika en poudre 

20g de gruyère râpé 

Le temps de préparation est d’environ 20 min et le temps de cuisson est de 20 min également. 

Première étape : la préparation des gâteaux 

Pensez à préchauffer votre four à 180°c. Mélangez dans un saladier la farine, le sel et le paprika. Rajoutez les œufs un par un et mélangez entre chaque œuf. Ajoutez ensuite le lait et battez vigoureusement. Découpez votre chorizo en petit morceau et ajoutez-le avec du gruyère. Mélangez bien votre préparation. 

Mettez vos caissettes en papier dans votre moule à cupcakes et versez votre préparation dedans. Enfournez le tout pendant 20 min. Laissez refroidir vos cupcakes sur une grille à la sortir du four. 

Deuxième étape : préparation de la ganache 

Ecrasez le chèvre frais à la fourchette dans un bol de manière à assouplir le fromage. Montez votre crème liquide en chantilly, il faut qu’elle soit bien ferme. Incorporez doucement le chèvre frais à votre chantilly. Placez votre chantilly au frais le temps que les gâteaux refroidissent. 

Troisième étape : dressage des cupcakes 

Mettez votre ganache dans une poche à douille cannelée. Garnissez à votre guise le dessus de votre cupcake, une fois le gâteau totalement refroidi. Vous pouvez soupoudrer légèrement votre cupcake de paprika pour le décorer. Placez vos cupcakes au frais en attendant la dégustation ! 

Retrouvez également la recette du “mugcake” au chocolat ICI, pour bien terminer votre repas ! 

Vous avez toutes les cartes en main pour épater vos convives alors à vous de jouer maintenant !  

Open post
idées-cadeau panier du terroir

Idées-cadeaux : offrez un panier de produits du Terroir

Les fêtes de fin d’année approchent et vous n’avez toujours pas d’idées-cadeaux pour vos proches pour Noël ? 

Cette année, pourquoi ne pas opter pour un coffret ou un panier-cadeau avec des produits du Terroir ? C’est le cadeau gourmand idéal pour faire plaisir à vos proches ! C’est aussi un excellent moyen de faire découvrir les saveurs de votre région aux personnes qui n’habitent pas à côté de chez vous !  

Diverses possibilités s’offrent à vous : des saveurs sucrées ou salées, vous en trouverez pour tous les goûts !

Dans la jardinerie Delbard la plus proche de chez vous, vous pouvez trouver des paniers déjà préparés ou tout simplement, réaliser vous-même des paniers que vous pouvez agrémenter selon les goûts de la personne à qui vous allez l’offrir. 

Voici ci-dessous une liste d’ingrédients pour composer votre panier du Terroir 

Côté salé  

  • Des terrines de saveurs différentes : viandes, poissons, légumes. 
  • Des nombreux pâtés de nos campagnes
  • Pâtes aromatisées : cèpes, truffes, morilles … 
  • Biscuits apéritifs 
  • Saucissons secs
  •  etc. … 

Côté sucré  

  • Biscuits sucrés 
  • Nougats 
  • Miels 
  • Confitures 
  • Sirops 
  • Thés 
  • Chocolats en poudre pour cacao  

Et n’oubliez les plus gourmands : les enfants !  Eux-aussi peuvent se voir offrir un petit panier gourmand   

  • Sucres d’orge 
  • Sucettes artisanales 
  • Bonbons artisanaux  
  • Biscuits sucrés 
  • Chocolats 
  • Préparation pour des chocolats chaud  
  • … 

Bref, venez découvrir tous ces produits dans votre jardinerie Delbard. Pour trouver la jardinerie Delbard la plus proche de chez vous, c’est ICI !.

Bien évidemment, les paniers peuvent être salés et sucrés pour encore plus de gourmandises !  

Vous pouvez également réaliser des recettes du terroir à incorporer dans vos panier cadeaux. Retrouvez par exemple la recette des « biscuits originaux de Noël » en cliquant ICI, idéal pour attendre Noël ou à offrir directement le soir du réveillon. 

Prenez soin de vous et de vos proches, passez de bonnes fêtes de fin d’année  2020 ! 

Open post
cocktail ete fruits recette cuisine inspiration blog delbard

Cocktail d’été façon Delbard

Au cours d’une après-midi estivale, on a tous dégusté un cocktail et on se souvient encore de son goût frais, pétillant, sucré et amer. Ce sont les qualités qu’on lui préfère quand il fait chaud et qu’on savoure en se promenant dans son jardin avant le dîner.

Sachez que, plus les cocktails d’été sont improvisés, meilleurs ils sont. Même s’il s’agit d’une recette courante, vous pouvez apporter votre touche personnelle. Delbard adore les cocktails fruités et sans alcool parce que les fruits à l’état pur font partie de son ADN !

Bien sûr, afin que nos cocktails soient encore meilleurs, nous ajoutons souvent du citron, du citron vert ou un zeste d’orange. Les vidéos Delbard vous plongent dans la création de cocktails faciles à réaliser et vous invitent à verser une dose d’humeur estivale dans un verre à cocktail rempli de glace.

Quelques conseils et astuces Delbard pour réussir vos cocktails

Les ustensiles :

  • Passoire à cocktail ou passoire de shaker.
  • Un blender surtout pour piler les glaçons avec le mélange ou un pique à glace.
  • Presse-agrumes.
  • Seau à glace.
  • Paille ou cuillères à cocktails.
  • Râpe ou zesteur.

Les verres :

  • Placez-les dans une bassine avec des glaçons ou une glacière pour bien les rafraîchir.
  • Givrez le bord des verres si vous le souhaitez.

Comment givrer les bords du verre

Versez du sel ou du sucre dans une large soucoupe pour contenir le bord du verre. Humectez le bord du verre avec une tranche de citron ou de citron vert. Renversez le tout dans la soucoupe et penchez le verre en le roulant dans la soucoupe.
Certains utilisent d’autres saveurs telles que le sucre vanillé, le sucre coloré, le chocolat râpé, la noix de coco râpée, le zeste d’agrume finement râpé ou de la praline en poudre.

Quelques quantités  à connaître

  • 1 cl = ½ cuillère à soupe
  • 2 cl = 1 cuillère à soupe
  • 1 pony = 3.5 cl
  • 1 shot =5 cl
  • 7 cl = ¼ tasse
  • 14 cl =1/2 tasse
  • 30 cl = 1 tasse

Découvrez notre dernière vidéo ‘Cocktail d’été sans alcool façon Delbard’ :

Autres vidéos autour des cocktails :

  • Cocktail au Basilic et à la Cerise
  • Cocktail délicieux à base de jus d’abricot et de persil
  •  Cocktail Diablo fraise
  • Cocktail citrorange
Open post
confiture ete fruits myrtille framboises groseilles cuisine recette blog delbard

Confitures d’été maison façon Delbard

En ces beaux jours d’été, la nature sait se montrer généreuse. C’est le temps des framboises, des groseilles, des cassis, des abricots mais aussi des pêches, des melons et en août des premières poires, des figues et des raisins et nous en oublions encore tellement l’été est productif en saveurs.

Faire simplement des confitures reste un bon moyen pour suspendre le temps qui passe toujours trop vite lors de ces belles journées ensoleillées. Pour les réussir, il est nécessaire de suivre quelques petits conseils que Delbard vous donne par la suite.

Nous insistons aussi sur le respect des saisons qui a toute son importance surtout aujourd’hui où on trouve des cerises à Noël ou des fraises en janvier ! En effet, vous n’obtiendrez rien de bon avec des fruits poussés en serre ou venant du bout du monde dans des frigos, fruits qui n’ont jamais vu le soleil ! Oubliez les épices ou aromates pour masquer le manque de goût : il suffit de récolter des fruits mûrs de votre jardin ou de la nature environnante et surtout de beaucoup d’amour pour réaliser de bonnes confitures-maison.

Astuces Delbard pour une bonne confiture

Les confitures se réalisent avec des fruits entiers ou en morceaux cuits dans un sirop de sucre.

Pour ceux qui disposent d’un jardin ou d’un verger, la cueillette fait partie intégrante de la fabrication des confitures. Procédez à la fraîche, tôt le matin ou en fin de journée et quand le temps est sec. Attendez toujours la pleine maturation des fruits.

Lors de la cueillette, ne tirez pas sur le fruit : s’il résiste, c’est qu’il n’est pas suffisamment mûr. C’est en fait le pédoncule qui doit se détacher de la branche et non le fruit qui doit se séparer de son pédoncule (sauf pour les fraises des bois et framboises).

La cuisson se fait donc en deux temps : les fruits et le sucre commencent par dégager une forte évaporation car beaucoup d’eau dans les fruits. Dès que la vapeur a disparu, la cuisson se poursuit rapidement et demande à être surveillée assidûment en remuant pour éviter que la confiture attache au fond de la bassine (bassine en cuivre si vous le pouvez). Les impuretés remontent alors à la surface : c’est l’écume. Elle se retire en une seule fois en fin de cuisson à l’aide de l’écumoire ou d’une cuillère à soupe en métal. Les pots peuvent être couverts à chaud ou à froid. 

Le test de cuisson

La confiture est cuite dès qu’elle atteint la température de 105°C. Pour vérifier sa parfaite consistance, versez quelques gouttes de sirop sur une assiette très froide : elles se solidifient aussitôt.

Question récurrente : Pourquoi ma confiture ne « prend » pas ?

Cela provient du fait que vos fruits utilisés ne contiennent pas assez de pectine ! Laissez-la refroidir puis réalisez à nouveau une cuisson le lendemain en y ajoutant soit quelques pelures et pépins de pommes ou soit du jus de groseille (à raison de 250 g par kilo de fruits).

Comment dois-je fermer mes pots ?

A chaud : dès la cuisson terminée, remplissez les pots à ras le bord puis vissez le couvercle sur le pot. Retournez-le aussitôt. La confiture très chaude va rapidement stériliser le pot.

Un an de conservation

Après avoir étiqueté les pots en notant la nature du fruit et la date de fabrication, alignez-les dans un endroit sombre, sec et frais.

Les confitures d’été et astuces Delbard

  • Confiture de myrtilles : elle reste assez liquide, rien ne sert de laisser cuire trop longtemps.
  • Confiture de melon à la framboise : bien supprimer l’écume !
  • Confiture de cassis : utilisez du sucre blanc pur en morceaux ou cristallisé
  • Confiture de framboises : si l’écume est trop importante, ajoutez une noisette de beurre frais en fin de cuisson et remuez. L’écume disparaîtra !
  • Confiture de tomates vertes au basilic : faire cuire à feu très doux et remuez constamment pour éviter qu’elle attache au fond de la bassine.
  • Confiture d’abricots aux amandes : utilisez des amandes fraîches !
  • Autres confitures estivales : abricots, pêches, prunes doivent être bien murs et il est recommandé de faire cuire les noyaux de prunes pour donner plus de goût.
  • Confiture de pêches et d’abricots : ajoutez soit une gousse de vanille fendue en début de cuisson ou soit une cuillère à soupe de fleurs de lavande en fin de cuisson.
  • Confiture de pêches et de groseilles : quelques feuilles de menthe ciselées en fin de cuisson renforce la sensation de fraîcheur de ce bon mélange.
  • Confiture de quetsches aux noix : si les peaux des quetsches vous gênent, passez ces fruits dénoyautés et coupés en deux au moulin à légumes, grille fine.
  • Confiture de reines-claudes : une cuisson vive et courte est recommandée.
  • Confiture de figues : avec peu de pectine au cœur de ce fruit, il faut rajouter un jus de citron.
  • Confiture de raisins : retirez avec patience les pépins qui remontent à la surface.

Retrouvez notre vidéo tuto ci-dessous :

Open post
clafoutis cerises préparation recettes facile rapide blog delbard

Le clafoutis Delbard aux cerises !

La fête des mères approche et il est temps pour nous de vous livrer un petit secret … Notre recette du clafoutis aux cerises ! Cet incontournable saura ravir vos estomacs tout en faisant plaisir à votre entourage. Du cerisier au four il n’y a qu’un pas !

Temps de préparation : 45 minutes / Nombre de personnes : 8

Les ingrédients

  • 700 g de cerise bien mûres
  • 2 œufs
  • 2 jaunes d’œufs
  • 5 cuillères de farine (100 g)
  • 5 cuillères de sucre roux (100 g)
  • 1/4 l de lait (25 cl)
  • 60 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé (facultatif)

Matériels

  • 1 four
  • 1 fouet
  • 1 robot
  • 1 saladier

La préparation du clafoutis

Temps Total : 45 min / Préparation : 10 min (+ ½ heure si vous dénoyautez les cerises !) / Cuisson : 45 min

1. Lavez et équeutez les cerises

Pour des enfants en bas âge ou personnes âgées, il est conseillé de dénoyauter les cerises car elles seront plus faciles à manger !

2. Allumez votre four à thermostat 6/7 (180/200°C) et préparez votre plat

Ajoutez du beurre dans un plat à tarte ou à cake, puis, enfournez-le pendant la préparation de la pâte.

Battez les œufs en omelette, ajoutez la pincée de sel ainsi que le sucre. Mélangez bien (au fouet ou au robot). Ajoutez l’extrait de vanille, mélangez et jetez la farine en pluie. Mélangez bien jusqu’à obtenir un liquide épais et onctueux. Une petite astuce : si vous souhaitez donner encore plus de goût à votre préparation n’hésitez pas à rajouter un peu de muscade !
Sortez le beurre fondu du four, ajoutez-le au liquide puis renversez le lait tout en remuant.

3. Une fois mélangé, ajoutez les cerises

Ajoutez les cerises dans la préparation de votre pâte pour éviter que les cerises se retrouvent au fond de votre plat après cuisson.

4. Avec un essuie-tout, étalez le beurre resté dans le plat

Cette technique vous permettra de graisser votre plat pour éviter que la pâte ne colle. Ajoutez ensuite la préparation et quelques noisettes de beurre par-dessus.
Si votre récolte de cerises est importante, réalisez plusieurs clafoutis que vous pourrez congeler et déguster quelques semaines plus tard !

5. Enfournez 45 mn votre préparation

Laissez votre préparation dans le four jusqu’à ce que le dessus commence à bien dorer. Dès la sortie du four, saupoudrez de sucre vanillé.

” Vous pouvez réaliser votre clafoutis avec d’autres fruits que les cerises (abricots, melons, etc.) tout en utilisant cette même recette !”

6. Saupoudrez de sucre glace pour embellir votre clafoutis

Maintenant c’est à vous jouer ! Bonne dégustation !

Open post
mug-cake-chocolat-recette-gourmand-famille-enfant-cuisine-blog-delbard

Le Mug-cake tout chocolat

Le Mug-cake vous connaissez ? C’est cette technique qui consiste à faire un gâteau dans un mug ou dans une tasse directement cuit au micro-ondes ! Ça veut dire moins de vaisselle, moins de temps de préparation et surtout moins de temps d’attente avant de pouvoir savourer son goûter…

En plus, c’est tellement simple que vous pouvez même en faire plusieurs avec les enfants ! La parade parfaite pour les intéresser à la cuisine ! Alors, pourquoi est-ce qu’on ne craquerait pas ?

Pour 1 Mug-cake tout chocolat

Les ingrédients :

  • 40g de chocolat noir ou alors de chocolat au lait,
  • 3 cuillères à soupe de sucre,
  • 6 cuillères à soupe de farine,
  • 1/2 cuillère à café de levure,
  • 2 cuillères à soupe de beurre (nature ou demi-sel en fonction des envies),
  • 1 œuf.

Préparation :

Pour la préparation de votre Mug-cake, rien de plus simple !

Faites d’abord fondre le chocolat et le beurre dans le mug au micro-onde pendant 20 à 30 secondes. Il faut que cela soit assez fondu pour que vous obteniez une pâte bien lisse.

Ajoutez ensuite tous les autres ingrédients, mélangez bien dans le mug et faites cuire la préparation pendant 1 minute à pleine puissance.

Si pour vous le Mug-cake n’est pas assez cuit, remettez-le environ 15 secondes au micro-ondes.

Variante : Pour les plus gourmands, vous pouvez rajouter sur votre mug-cake une fois la cuisson terminée : de la chantilly, des petites guimauves ou encore des fruits frais…

Allez on partage ? Laissez-nous votre recette de Mug-cake en commentaire ici

© Crédit photo : Brenda Godinez / Unsplash

Open post

Des idées cadeaux à poser sous le sapin !

Découvrez la sélection d’idées cadeaux que vous pouvez offrir à vos proches pour les fêtes de fin d’année !

Éditeur : Rustica Editions

Les milles vies du chat

Prix : 29,95 €
Entrez dans le monde mystérieux du chat et découvrez les secrets qui l’entourent.

Éditeur : LAROUSSE

Je me suis pris une bûche

Prix : 12,90 €
Retrouvez 35 recettes de bûches faciles à réaliser chez vous.

Éditeur : Rustica Editions

Petits carnet oiseaux

Prix : 12,95 €
Portraits d’oiseaux ! Qu’ils soient dans votre jardin, au cœur de la forêt ou en bord d’eau, laissez-vous charmer par ces merveilleux oiseaux !

Éditeur : GERFAUT

CHOUETTES & HIBOUX

Prix : 36 €
Ce bel ouvrage décrit les 225 espèces reconnues de rapaces nocturnes.
Plus de 200 photographies.

Éditeur : Rustica Editions

CHANTS DES OISEAUX DE MON JARDIN-CD AUDIO

Prix : 9,95 €
Grâce à ce livre et au CD audio de 50 minutes qui l’accompagne, vous découvrirez les caractéristiques des 30 espèces d’oiseaux les plus communes …

Éditeur : LEDUC.S PRATIQUE

Mes meilleurs huiles essentielles à respirer et à diffuser

Prix : 19,90 €
Le coffret de référence sur l’aromathérapie à respirer.
En cadeau : 1 collier en alliage et acier inoxydable diffuseur d’huiles essentielles.

Éditeur : Rustica Editions

Le TRAITé RUSTICA DU POTAGER BIO

Prix : 29,95 €
L’ouvrage de référence incontournable pour les jardiniers débutants comme pour les plus confirmés. 140 légumes et plantes condimentaires.

Éditeur : RHS – Inspiring everyone to grow

Le petit Larousse du jardinier débutant

Prix : 19,95 €
Toutes les bases du jardinage, plus de 80 projets étape par étape.

Éditeur : HACHETTE

Le petit Larousse des plantes d’intérieur

Prix : 19,95 €
180 plantes, toutes les techniques de plantation et d’entretien, des projets déco expliqués pas à pas.

Éditeur : LAROUSSE

HAPPY CACTUS

Prix : 12,90 €
120 fiches pour les chouchouter .Devenez un pro des cactées et découvrez leur fascinante diversité !

Éditeur : HACHETTE

La vie secrète des arbres

Prix : 20,90 €
Best Seller, un ouvrage passionnant sur les arbres et leurs nombreuses capacités qu’on ignorait jusqu’à présent.

Éditeur : 365 EDITIONS

Secrets de Grands-mères – 2020 les almaniaks ®

Prix : 11,99 €
Nos grands-mères ont en mémoire des tonnes d’astuces pas chères et vraiment efficaces.

Éditeur : 365 EDITIONS

Secrets de plantes – 2020 les almaniaks®

Prix : 11,99 €
Tout au long de l’année 2020, découvrez chaque jour l’histoire d’un arbre, d’une fleur, d’une céréale, d’un légume ou d’un fruit connus ou moins connus.

Éditeur : HACHETTE

Tout le jardin et le potager selon stéphane Marie

Prix : 29,95 €
300 plantes choisies par Stéphane Marie vous invitent à recréer le monde dans votre jardin.

Posts navigation

1 2 3 4
Scroll to top