Open post

Les vivaces

vivaceTour d’horizon…vivace

Les vivaces sont décoratives, par leur floraison (la majorité des plantes),

Par leur feuillage (Graminées, Hostas, Heuchères, Libertia…), et parfois par leur fructification.

Les formes et les coloris des fleurs sont très variables ainsi que les hauteurs des plantes et les dates de floraison.

Seuls les mois de novembre, décembre et janvier sont dépourvus de fleurs ; en effet dès février apparaissent les premières avec les Roses de Noël ,

Suivi en mars par les Ibéris , les Saxifrages , Violas …

Et à partir d’avril se succèdent alors une multitude de fleurs diverses jusqu’aux premières gelées de novembre.

La grande diversité des plantes vivaces permet de composer dans un jardin ou sur terrasses et balcons des décorations très variées : plate-bande (mixed border), bordures, massifs, seules ou en compagnie de rosiers , arbustes , bulbes , plantes annuelles …

planter

Plantation

Les vivaces se plantent de septembre à fin mars pour celles vendues à racines, alors que celles qui sont en godets peuvent être installées au jardin pendant toute l’année en dehors des périodes de gel et de fortes chaleurs.

Préparez le terrain avant de placer vos plantes : bêchez et incorporez du terreau et du fumier bien décomposé ; dans un sol lourd et mal drainé, faites un apport de sable grossier dans le fond du trou de plantation .

Les distances entre les plantes, dans les deux sens, sont indiquées dans chaque descriptif : respectez-les pour qu’elles se développent harmonieusement. N’oubliez pas d’arroser à la fin de la plantation.

Dans les régions à hivers rigoureux, il est recommandé de pailler les jeunes plantations.

Entretien la première année : Au printemps, faites un apport d’engrais complet suivi d’un arrosage.

épandez un app ât autour des plantes qui attirent les limaces et escargots avant qu’ils s’en régalent ! Arrosez régulièrement pendant tout l’été et supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées.

Open post

La pollinisation des fruitiers

abeille

Vérifiez leur compatibilité !

Les arbres fruitiers requièrent un plein ensoleillement et un sol bien drainé. Cependant, un emplacement abrité incite les insectes, sans lesquels la pollinisation ne pourrait se faire, à venir butiner les fleurs au début du printemps, et évite qu’en automne des rafales de vents ne détruisent les derniers fruits mûrs de l’année.

De nombreux arbres fruitiers ne peuvent être fécondés par leur propre pollen. Ils resteraient stériles si un arbre semblable, mais d’une autre variété, poussant à proximité, n’assurait pas la pollinisation croisée. Si vous désirez planter un pommier, tel qu’un “Delbard Jubilé®”, il vous faudra veiller à ce que, non loin de là, il y ait des espèces propres à la pollinisation croisée, “Royal Gala” ou “Reine des Reinettes” par exemple, pour que les abeilles butinant leurs fleurs viennent y déposer leur pollen.

S’il se trouve que l’un de vos voisins a justement planté l’une de ces variétés, vous n’aurez aucun souci à vous faire; sinon il vous faudra planter vous-même deux variétés différentes. Il importe également de disposer d’un pollinisateur qui fleurisse en même temps que la variété sélectionnée.

Attention : “Reinette Grise du Canada” et “Braeburn” sont autostériles. Elles nécessitent obligatoirement une autre variété pollinisatrice pour fructifier (Reine des reinettes par exemple).

Vous pouvez aussi planter un pommier d’ornement comme “Malus Everest” qui contribuera à la pollinisation du verger.

Open post

Pelouse : Mode d’emploi

   gazonPréparation du terraingazon

Pour créer une pelouse, la meilleure époque de semis se situe d’avril à juin et de septembre à mi octobre, un jour sans pluie, sans vent, sans grand soleil et sur un sol non détrempé.

Un mois avant :

Délimitez la pelouse par un tracé géométrique ou sinueux.

Désherbez avec un produit qui disparaît au bout de trois semaines, ou manuellement avec une binette et une gouge, ou avec une bêche ou encore un motoculteur en enfouissant les herbes.

Nettoyez en enlevant les pierres, les cailloux, les racines…

rateau

Juste avant le semis

  • Ratissez les herbes jaunies,
  • Désherbez manuellement les nouvelles herbes qui ont poussé,
  • Ameublissez le sol au croc si le sol a été retourné précédemment. Sinon, à la bêche ou au motoculteur
  • Améliorer le sol si nécessaire : sable et tourbe sur les sols lourds et collants, tourbe et terreau sur les sols pauvres, tourbe et terre végétale sur les sols sablonneux.
  • Apporter de l’engrais organique.
  • Griffer
  • Niveler la surface, ratisser, tasser au rouleau.

Le semis

  • Choisissez le ou les mélanges. Ils peuvent être différents suivant les expositions du terrain.
  • Semez régulièrement et serré ( à la volée – en 2 passages croisés, en dosant de moitié à chaque passage – ou au semoir mécanique)
  • Terreauter (ajouter une fine couche de terreau)
  • Roulez, par temps sec
  • Arrosez en pluie fine

ARROSOIR

L’après- semis

  • Arrosez, ensuite, s’il ne pleut pas, jusqu’à la levée des graines,
  • Evitez de marcher dessus jusqu’à ce que les graminées atteignent 5cm,
  • Attendez 2 mois pour un usage familial,
  • Effectuez la première tonte, en position haute, quand les brins ont 10cm,
  • Roulez.

gants

L’entretien

Soins généraux

  • Aération
  • Scarification
  • Fertilisation

Fréquence des tontes au printemps

  • Gazon d’ornement : une fois par semaine minimum
  • Pelouse rustique : tous les 12, 15 jours
  • Gazons de sport : une fois par semaine

Remarque : ne jamais tondre lorsque l’herbe est mouillée.

Open post

Le cerisier

 Cerisier Blog DelbardLa plante du mois de NovembreCerisiers-Blog-Delbard-jardin-fruitiers

 

 

Le cerisier est l’un des arbres fruitiers les plus appréciés. Il est facile de culture et de mise à fruits.

Les variétés de cerisiers

Sous son nom, sont désignées plusieurs variétés de cerises, qui proviennent de 2 espèces de Prunus :
– Le Merisier (Prunus avium) ou cerisier des Oiseaux : il doit son nom à ces volatiles qui nous l’aurait ramené du Caucase ! Mais le merisier s’est très bien adapté et on peut le rencontrer dans les haies ou dans les clairières.
De cette famille sont issus les bigarreaux et les guignes à fruits sucrés :
• Le Bigarreau est à chair ferme ; il peut être de couleur rouge plus ou moins foncé, voire ‘noire’, jaune ou bicolore.
• La Guigne est à chair molle et sa couleur varie du rouge clair à presque noire en fin de maturité selon les variétés.
• Le cerisier Prunus cerasus est originaire d’Europe Centrale, il pousse spontanément en France et ses fruits sont acides : les griottes et amarelles.
• La Griotte est à chair acide et tendre et son jus est coloré.
• L’Amarelle est aussi à chair acide et tendre mais son jus est clair.
Du croisement de ces 2 espèces est née la cerise ‘vraie’ : acidulée, sucrée et à chair tendre !
Le cerisier préfère les terres profondes et bien drainées. Aussi, il a besoin d’une exposition ensoleillée pour donner une bonne fructification. Les bigarreaux peuvent être plantés jusqu’à une altitude de 700 à 800 m, tandis que les griottes peuvent l’être jusqu’à 1000 m.

Cette année, nous mettons en avant la variété Burlat du groupe Bigarreau également appelée “cerise douce”. Ce cerisier, produit de gros fruits sucrés avec une chair ferme et croquante. Plutôt précoce, cette variété est productive et se récolte bien à partir de fin-mai, sans toutefois craindre particulièrement les gelées de printemps.

Se préparer à l’arrivée d’un cerisier

Quelle variété de cerisier planter ? Choisissez un cerisier adapté à votre climat et jardin selon les conseils de votre vendeur
Quel sol ? Ordinaire, léger, profond.
Quelle exposition ? Plantez le cerisier dans un endroit dégagé, ensoleillé, si possible abrité du vent. Les variétés hâtives peuvent souffrir des gelées tardives qui réduisent à néant la fructification (les fleurs sont détruites à -2°C).
Quand planter ? D’octobre à mars : en dehors des périodes de fortes gelées et le reste de l’année pour ceux proposés en conteneur ou en racines nues.
Quand tailler le cerisier ? Comme tous les arbres fruitiers à noyaux le cerisier tolère mal les opérations de taille. Il est toujours préférable de tailler tôt en début d’automne pour limiter les dégâts. Toutefois, l’époque officielle de taille se prolonge jusqu’en février lors du repos végétatif. Un an après la plantation, taillez en automne pour former une charpente aérée, bien équilibrée et ouverte au centre, avec 4 ou 5 branches maîtresses.
Astuce : toute taille sur un cerisier doit être complétée par un masticage complet de la plaie de taille. Cela permet d’éviter le développement de maladies, mais aussi les écoulements de gomme.

Entretenir son cerisier

En Février, pulvérisez un produit de traitement d’hiver à base d’huiles naturelles pour éliminer les œufs de pucerons, d’araignées rouges et de teigne des cerisiers, dont la chenille ronge les fleurs. Au printemps, avant la floraison, apportez un engrais par griffage, puis, après la formation des fruits, un engrais complet pour arbre fruitier. Vous pouvez également pailler avec du compost.

Dans de très grands bacs, optez pour le Griotella®, de très petit développement à port pleureur, très décoratif et dont les fruits ont la saveur d’une bonne griotte.
Nos variétés préférées pour le jardin avec leurs pollinisateurs :
– Géant d’Hedelfingen (récolte en juillet) pollinisateurs : Napoléon – Burlat – Summit – Van
– Hâtif Burlat (récolte fin mai – début juin) pollinisateurs : Napoléon – Reverchon – Van – Géant Hedelfingen
– Napoléon (récolte juin) pollinisateurs : Hedelfingen – Burlat
– Bigarreau Van (récolte fin juin) pollinisateurs : Napoléon – Burlat
Sans oublier le très connu cerisier Bigarreau de la Saint Jean® aux très gros fruits charnus et très parfumés qui est une variété autofertile.

 

À vous de jouer !

Open post

Fructification-fruits

citron

Est-ce que mon arbre va donner des fruits la première année ?

En général les arbres ne produisent pas la 1ère année. Si des fruits se forment la 1ère année il faut en supprimer la majorité pour ne pas épuiser l’arbre. Vous pouvez laisser quelques fruits pour avoir le plaisir d’y goûter.

Chaque année mon cerisier fleurit mais ne produit pas de fruits, pourquoi ?

Certaines variétés, particulièrement les bigarreaux doivent être pollinisés. Les pollinisateurs de Délice de Malicorne sont Burlat ou Belle Magnifique.

Que faire pour bien conserver les fruits ?

L’idéal est d’avoir une pièce réservée à cet effet. Cette pièce doit être ventilée et obscure. La température idéale est comprise entre 12 et 14 C°. Les fruits doivent être déposés sur des clayettes et éviter qu’ils se touchent.

Open post

La taille

sécateurs

Comment procéder à la taille des rosiers ?

Les règles suivantes peuvent s’appliquer à tous les types de rosiers :
– commencer par nettoyer les rosiers en supprimant les bois morts et les rameaux trop grêles
– rajeunissez vos rosiers en limitant le nombre de ramifications : les branches faibles et malingres ne seront jamais assez vigoureuses pour porter des fleurs.
– taillez ensuite : il faut sectionner quelques centimètres au-dessus d’un bourgeon qui produira les futures branches. Sélectionnez des bourgeons poussant vers l’extérieur de l’arbuste, le centre sera toujours dégagé et le port plus esthétique.

A quelle période dois-je tailler les rosiers ?

Il faut les tailler de mi-février à mi-mars en fonction des régions. Vous pouvez également légèrement les tailler après la première floraison pour faciliter la remontée (deux ou trois feuilles en dessous des fleurs fanées).

Dois-je tailler mes rosiers après la plantation ?

Il est impératif de tailler un rosier après la plantation. Vous pouvez effectuer cette taille au plus tard fin mars – début avril après les risques de gelées. Tailler à 2 ou 3 yeux et supprimer les branches excédentaires et garder les 3 – 4 branches les plus belles.

Dois-je tailler les racines avant la plantation ?

Il faut effectivement rafraîchir les racines à la plantation des rosiers à racines nues et pratiquer un pralinage (fait de tremper les racines dans un mélange de boue liquide qui est “bourrée” d’éléments nutritifs).

Puis-je transplanter mes rosiers et comment ?

Il faut attendre que vos rosiers soient en repos végétatif (novembre – décembre). Il faudra retailler les branches ainsi que les racines.

Dois-je tailler mes arbres tous les ans ?

Il n’est pas nécessaire de tailler vos arbres tous les ans. Si ce sont des arbres de plein vent, seule une taille de nettoyage ou de rajeunissement est nécessaire de temps en temps. Les formes palissées nécessitent une taille annuelle pour maintenir la forme de l’arbre.

Dois-je tailler mon arbre juste après la plantation ?

Il est indispensable de tailler les branches (1 à 2/3 de la longueur de la pousse de l’année) et de rafraîchir les racines. La reprise en sera meilleure.

Open post

Le romarin

romarin

Mettez un pot de romarin proche de votre cuisine !

Le romarin : En latin, romarin signifie “rosée de la mer” ; en effet, cet arbuste aime le littoral. Son seul ennemi, l’humidité… En sol sec, le romarin forme de magnifiques buissons très odorants. Voici une plante qu’il faut régulièrement tailler si l’on ne veut pas que le sujet se dégarnisse. Une taille légère après la floraison le maintiendra en forme. Le romarin ne doit pas être arrosé, même en plein été.

sécateurs

Récolte

Les branches de romarin se récoltent en juin-juillet, juste au moment de la floraison, car c’est le moment où elles sont plus parfumées. Cette plante garde parfaitement sa saveur une fois séchée.

assiette

Utilisation

Dans la cuisine, son arôme puissant donne bon goût aux aliments. Quelques branches de romarin jetées dans les braises du barbecue donnent aux grillades un goût incomparable, ajouté à l’eau de cuisson des pommes de terre, il apporte une saveur agréable. Avec le romarin, vous pouvez également parfumer vos huiles et vinaigres.

Open post

Les plantes compagnes

  fleur4 Elles se tiennent compagnie !fleur3

Nos aïeux, déjà, savaient que les plantes avaient des affinités ou des rejets entre elle !

Lorsque l’on feuillette d’anciens livres de jardinage, on constate que leurs pratiques sont toujours d’actualité, souvent renforcées par des explications scientifiques actuelles.

Le voisinage de certains légumes peut modifier les goûts des autres, les accentuer ou les affadir, ralentir leur croissance ou l’augmenter, chasser les nuisibles ou leur tendre un piège.

Si vous connaissez les affinités des plantes et plantez en conséquence, vos végétaux seront plus beaux et moins attaqués par les maladies et les nuisibles. Un jardin sain et équilibré passe par cette façon de jardiner, que cela soit au jardin d’ornement ou au jardin potager. Et surtout mélangez les deux : jouez la diversité, créez un potager fleuri et mêlez quelques beaux légumes à vos massifs floraux.

oeillet

Alliés de charme, les œillets d’Inde éloignent, par leurs sécrétions racinaires, les vers filiformes (nématodes) qui parasitent plantes d’ornement et plantes potagères. Les tomates se développent mieux et sont plus productives s’il y a quelques fleurs de cette plante entre chacun de ses pieds. Les œillets d’Inde, toujours, protègent les rosiers des pucerons, qui détestent leur parfum.

oignonscarotte

Plantez des carottes avec des poireaux ou des oignons, car ils se protègent mutuellement de ravageurs : les carottes éloignent la mouche de l’oignon et du poireau et l’oignon et le poireau celle de la carotte. Cultiver un rang de carottes, un rang d’oignons ou de poireaux, puis un rang de carottes.

Associez aussi les carottes aux tomates : la tomate repousse la mouche de la carotte. La carotte éloigne les pucerons des tomates.

Les haricots, les pois, les fèves fixent l’azote, ce qui favorise la croissance et la saveur des feuilles de l’épinard, gourmand en azote. Mariez-les !

La sarriette éloigne les pucerons qui adorent les fèves. Plantez un pied de sarriette en début et en fin de rang. Toujours contre les pucerons, semez quelques graines de capucines à quelques mètres des plantes qui en sont facilement infestées : les pucerons se concentreront sur les capucines et négligeront fèves, haricots verts ou rosiers.

basilic

Abusez des plantes aromatiques : elles éloignent moustiques, moucherons, pucerons.

Amusez-vous à feuilleter des livres à ce sujet si vous voulez en savoir plus !sourire

Open post

Nettoyer les tuteurs de tomates

nettoyage2Nettoyez vos tuteurs des tomates de l’an dernier ! tomater

Si vous ne l’avez pas fait cet automne, il faut supprimer les champignons parasites qui séjournent pendant la mauvaise saison : cladosporiose, alternariose et mildiou sont toujours présents pour reconquérir de nouveaux plants l’an prochain : éliminez la terre restée collée et trempez les dans un mélange eau+ javel : laissez sécher et badigeonner à la bouillie bordelaise. (20g/l d’eau).

Au printemps, ils seront opérationnels et sans risque pour vos nouveaux plants de tomates.

Open post

Taille des arbustes en hiver

arbustes2 Ne croyez pas que le jardin vous laisse en paix, en janvier arbustes2

Il y a de nombreuses tâches à effectuer, en hiver, dont la taille des arbustes. Au verger, surtout, mais aussi au jardin de roses, pour vous avancer, et au jardin d’ornement.

Dès qu’il ne gèle pas, profitez du moindre rayon de soleil pour sortir sécateur, cisailles, scie et ébrancheurs en tout genre. Conservez le petit bois de coupe, pour le broyer et l’utiliser en paillis.

pomme

Taillez les pommiers et les poiriers : au verger, seuls les arbres à pépins se taillent en hiver. Sans entretien, ils donnent au bout de quelques années un fouillis de branches entrecroisées, enchevêtrées, ce qui a pour principal inconvénient de ne plus laisser entrer la lumière au cœur de l’arbre et de favoriser des maladies comme la moniliose.

Supprimez les branches sèches, celles qui se gênent et se croisent ou bien qui poussent vers l’intérieur de l’arbre.

kiwi

Taillez les kiwis en supprimant le bois mort et les vieilles branches abîmées, puis taillez court les longues pousses de l’année au-dessus du 4ème bourgeon. Une taille printanière n’est pas recommandée, car, à la montée de sève, les coupes ne cicatrisent pas bien.

rose2

Au jardin de roses, terminez la taille des grimpants. Vous pourrez donc les palisser avant que les branches ne soient trop cassantes.

Taillez les rosiers arbustifs et à massifs, en faisant une taille longue. Cette taille donne de bons résultats, parfois meilleurs que lorsqu’elle est faite en mars, car les bourgeons à la base des pieds sont mieux irrigués en sève en cette période de repos.

Commencez la taille des clématites à floraison estivale (Clématite des montagnes, Clématites hybride, Clématite diamantina), en les rabattant assez court (40 à 50cm du sol)

arbres2

Rabattez les chèvrefeuilles s’ils sont trop hauts ou trop épais.

Pratiquez une taille douce sur les arbres, en les rééquilibrant, en éclaircissant et en diminuant la longueur des branches, tout en conservant la forme naturelle de l’arbre.

Supprimez le bois mort et les branches abîmées.

Posts navigation

1 2 3
Scroll to top