Open post

Fête de la Saint-Fiacre 30 Août

La Saint-Fiacre, pour les jardiniers, c’est sacré, mais savez-vous pour quelle raison ? On vous dit tout !

Un peu d’histoire

Fiacre, c’est le patron des jardiniers. Et en ce 30 aout, c’est la Saint-Fiacre, mais c’est aussi la fête à toutes les jardinières et tous les jardiniers ! 

 La tradition religieuse catholique a défini un saint patron pour chaque profession, dont la vocation est de protéger ses membres. Pour les jardiniers, Saint Fiacre veille sur leur destinée le 30 août de chaque année.

Moine originaire d’Irlande, Saint Fiacre se retrouve dès le VIIème siècle, vers Meaux, en Brie, où il a créé le monastère de Breuil. Très populaire, sa statue se retrouve dans de très nombreuses églises où il est représenté avec une bêche et un livre entre les mains.

 

Quelques conseils 

près l’effort, le réconfort et la récompense… Vous, les jardiniers, vous avez travaillé pour obtenir un beau jardin et il est maintenant temps d’en profiter.

Souvent, le jardinier qui sommeille en vous… s’endort tout à fait en août !

C’est fort dommage ; si la chaleur n’incite pas à l’effort, la période est pourtant propice à une activité pleine d’intérêt : complétez votre décor, garnissez vos haies, enrichissez vos massifs, semez pour récolter dès cet automne…

Et puis, offrez votre “production”. Et oui, jardiner, c’est aussi le plaisir de partager.

Parfois trop chaud, mais jamais trop beau, août est habituellement le mois où l’on sent le temps ‘tourner’ ; les fortes chaleurs marquent une pause et l’humidité fait son retour. Après un début d’été très chaud, le jardin apprécie ce répit ; c’est le moment du regain : la végétation fait une deuxième pousse, les courges forment de nouvelles tiges, mais n’oubliez pas de récolter tout ce que le potager et le verger ont à vous offrir !

  • Arrosez et binez les plantations réalisées au printemps, supprimez les filets (stolons) des fraisiers.
  • Continuez de récolter les framboises et les groseilles tardives.
  • Étayez les branches très chargées de pommes ou de poires, des arbres de plein vent.
  • Surveillez et protégez les grappes de raisin arrivant à maturation
  • Plantez des arbustes fruitiers à petits fruits : cassissiers, groseilliers.
  • Récoltez les poires et les pommes hâtives, les premières prunes, ainsi que les derniers abricots et les pêches tardives.
  • Taillez les framboisiers des variétés remontantes et non remontantes. Cliquez ici pour retrouver notre article sur la culture et l’entretien des framboisiers !
  • Arrosez régulièrement les framboisiers remontants si le mois est chaud et sec.
  • Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
  • Taillez les lavandes si ce n’est pas déjà fait :  ne pas attendre que les fleurs soient fanées. Coupez-les le matin, car elles seront d’autant plus parfumées. Finissez cette taille en boule avec une cisaille et lorsque votre lavande aura formé de nouvelles tiges, recommencez cette étape à la cisaille pour garder cette forme arrondie intacte. Si vous voulez en savoir plus, vous avez un article sur la culture et l’entretien de la lavande !
  • Vérifiez régulièrement les pièges à guêpes, renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ, jusqu’à la récolte.
  • Économisez l’eau : arrosez vos légumes en fin de journée et faites de même pour vos fruitiers. Pour freiner l’évaporation de l’eau, garnissez les pieds de vos végétaux d’un paillis.

Pour toutes éventuelles questions, vous pouvez nous contacter via nos réseaux sociaux Facebook ou Instagram.

Vous pouvez également vous rendre directement dans la jardinerie Delbard la plus proche afin de demander conseil à notre jardinerie.

Pour ceux qui préfèrent les plantes d’intérieur, retrouvez notre article sur Le Pothos ou Scindapsus !

Open post
soin plante retour vacances

Retour des vacances : comment prendre soin des plantes ?

Vous revenez de vacances reposés et vous n’avez malheureusement pas pu emmener vos plantes préférées avec vous ? Si à votre retour de congés, vous pensez que vos plantes sont mal en point ou qu’elles ont l’air asséchées, pas de panique ! Ils restent certainement de l’espoir pour les requinquer et les rendre autant pimpantes qu’à votre départ.

Avant de partir en vacances

Les voisins de confiance

Vous partez en vacances pour une durée dont vos plantes n’apprécieront pas ? Des voisins de confiance peuvent être une bonne alternative pour arroser vos plantes durant votre absence. Cependant, il faut s’assurer qu’eux non plus ne s’absente pas ou qu’ils s’en occuperont correctement.

La baignoire ou l’évier, la solution idéale

Si vous avez des plantes qui vivent dans des pots en terres cuites ou encore dans des pots troués, cette solution est faite pour vous.

Remplissez votre baignoire ou votre évier d’environ 5 à 10 cm, puis placez une serviette épaisse ou une serpillère dans l’eau afin qu’elle s’imbibe du liquide. Placez ensuite vos pots dans la baignoire ou l’évier, sur la serviette afin qu’ils puissent se réhydrater en eau durant plus d’une semaine.

Toutefois, peu importe la situation, pensez à les arroser en bonne quantité avant de partir afin de limiter la sécheresse et d’éviter de retrouver vos plantes dans un mauvais état.

Après les vacances

Vous revenez de vacances et vous constatez que vos plantes ont mauvaise mine ? Ne vous inquiétez pas, on vous aide à les remettre sur tiges et en bonne santé !

Pour commencer, il est important d’analyser leur état pour juger de leur santé et vérifier le manque qu’elles ressentent. Plusieurs signes peuvent être diagnostiqués :

  • La sécheresse, les feuilles jaunissent et deviennent dures
  • Le manque d’eau, les feuilles tombent ou sont flétries

Apporter le soin nécessaire aux plantes

Une fois que vous avez identifié les plantes en mauvais état, il faut leur apporter le nécessaire pour qu’elles puissent reprendre un bon métabolisme.

L’arrosage

Vos plantes manquent d’eau et la terre est desséchée ? Inutile de leur apporter une quantité d’eau trop importante pour essayer de combler cette sécheresse. Vous ne devez pas compenser le manque d’eau par une dose trop importante.

Assurez-vous d’arroser correctement et d’humidifier la terre afin de combler le manque d’eau que la plante peut avoir. Ensuite, en fonction de la plante, arrosez-la de manière régulière. Gardez votre habitude d’arrosage en vérifiant les premiers jours qu’elles ne se déshydratent pas.

Le nettoyage

Nous vous recommandons de ne pas nettoyer ou enlever immédiatement les feuilles mortes ou celle qui peuvent le paraître. Il se peut que quelques feuilles soient rudes ou changent de couleurs en ayant tendance à tourner vers le jaune. Vous pourriez penser qu’elles sont mortes, cependant, laissez-les quelques jours après les premiers arrosages de retour de vacances. Elles peuvent retrouver leur vigueur suite aux soins que vous leur apporterez.

Si vous pensez que quelques branches ou tiges sont mortes, ne les taillez pas les premiers jours. Attendez une petite semaine afin de s’assurer qu’elles ne redonnent plus signe de vie. Et oui, de temps en temps, il faut accepter que ce qui est mort, ne repousse pas ! C’est alors que vous taillerez ce qui est mort afin que vos plantes créées de nouvelles feuilles et de nouveaux bourgeons.

Combler le manque

Vos plantes ont besoin d’eau, de lumière (soleil) et de nutriments pour assurer leur bon développement.

Pensez à rouvrir les volets et rideaux et à leur apporter une source de lumière importante si jamais elles en n’ont pas eu durant vos vacances.

Pour ce qui est engrais et compost, vous pouvez leur apportez un peu de compost les deux premières semaines pour favoriser la reprise de vos plantes vertes. Cependant, les deux premières semaines, évitez les engrais chimiques et les engrais liquides pour éviter toute détérioration.

Toutefois, il est conseillé d’utiliser un apport naturel qu’un apport chimique.

N’ayez pas de craintes, la plupart du temps, les plantes vertes sont coriaces et se remettent sur tiges rapidement.

Pour toutes éventuelles questions, vous pouvez nous contacter via nos réseaux sociaux Facebook ou Instagram.

Vous pouvez également vous rendre directement dans la jardinerie Delbard la plus proche afin de demander conseil à notre jardinerie.

Open post
pétunias

Les pétunias, tous les conseils de plantation et d’entretien

Le pétunia est une fleur très facile à cultiver. De couleur rouge, rose, violette, blanche ou encore rayée, le pétunia existe en plusieurs variétés. En lui donnant des soins réguliers, vous profiterez de vos fleurs jusqu’aux premières gelées automnales.

Dans cet article, on vous donne toutes les astuces de plantation et d’entretien pour donner la meilleure des floraisons à vos pétunias.

Planter des pétunias

Dès la venue du printemps et à la fin des gelées, vous pouvez commencer à installer vos pétunias. Peu importe l’endroit ou vous les plantez, il est important de les mettre dans un lieu ensoleillé, à l’abri du vent et si possible dans un sol bien drainé.

S’il y a de fortes chaleurs dans votre région, n’hésitez pas à planter vos pétunias en exposition mi-ombre.

Au moment de la plantation, mélangez la terre avec une petite quantité de terreau.

En massif

On oublie parfois que les pétunias se cultivent aussi en massif dans le jardin même si, évidemment, ils ornent les bacs, jardinières et suspensions.

Le massif de pétunia donne une excellente floraison et un feu d’artifice de couleurs. N’hésitez pas à varier différentes variétés de différentes couleurs pour le rendre encore plus esthétique.

Une fois votre massif bien délimité, apportez à vos pétunias des sols légers, pas trop riches et drainés. Avant la plantation, il est aussi important d’arroser car proposer un sol frais à vos pétunias favorise la reprise de vos plants. Évitez de noyer les racines car il n’aime pas ça non plus.

Plantez environ 3 à 5 pieds de pétunias par m².

Le pétunia ne sera jamais aussi beau que si vous lui apportez de l’engrais pour plantes fleuries une fois par semaine. Pour une fertilisation optimale, optez pour un engrais liquide jusqu’à octobre. Ce produit contient tous les oligoéléments et nutriments essentiels à un bon développement des plantes.

En jardinière et en pot 

Le pétunia est LA fleur adaptée pour les jardinières et les pots.

La floraison abondante rend votre support de plantation presque invisible.

Plantez vos pétunias avec une moitié de terre et l’autre moitié de terreau.

Utilisez un terreau suspension qui est plus adaptée à ce type de fleurs.

En semis :

Les obtenir en semis est une méthode extrêmement facile.

Vous pouvez débuter le semis dès le mois de Février à l’intérieur en privilégiant un semis en terrine (petit bac).

Arrosez régulièrement mais sans trop.

Lorsque vous voyez apparaître les premières feuilles, repiquez vos plantes en godet et attendez la fin des gelées pour les mettre en extérieur.

L’arrosage des pétunias

Pour des arrosages facilités, Delbard vous propose de poser un tuyau poreux pour limiter de mouiller les feuillages et éviter le développement des maladies ou pourritures.

Un arrosage matinal est préférable.

Bon à savoir :

Retirez les fleurs fanées et le bois mort qui étouffent la plante et qui l’empêchent de capter la lumière nécessaire à sa croissance.

Retirez les herbes envahissantes qui pourraient se retrouver près des pétunias. En effet, elles ne feront que puiser dans les ressources que vous apportez à votre fleur.

Surveillez les limaces ou épandez des granulés anti-limaces naturels.

Associez vos pétunias avec l’euphorbe “Diamond First” pour apporter des touches vaporeuses qui font ressortir la couleur de vos fleurs.

Si vous en installez en grande quantité, pensez à enlever les fleurs fanées.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Open post
bassin

Le bassin, source de biodiversité et de tranquillité

Une source de biodiversité

Il est important de créer un véritable écosystème autour son bassin pour favoriser une riche biodiversité.

L’installation de plantes aquatiques attire une faune aquatique qui apporte un mélange et un équilibre au bassin.

Elles permettent une bonne oxygénation et une bonne filtration de l’écosystème, ce qui assure une durabilité parfaite à votre point d’eau.

Quelles plantes dans mon bassin ?

Les plantes immergées jouent un rôle important dans l’oxygénation de votre bassin. Elles évitent ainsi le développement des algues.

Exemple de plantes :

  • Myriophile, le millefeuille d’eau
  • Élodée du Canada, la plante oxygénante par excellence.

Les plantes flottantes, reines des bassins, embellissent et abritent la faune de votre bassin.

Exemple de plantes :

  • Les nénuphars, plantes phares du bassin
  • Jacinthe d’eau, idéal pour les bassins de petites tailles
  • Stratiote ou Faux Aloès, la plante oxygénante par excellence.
  • Laitue d’eau, parfaite pour les bassins profonds

Les plantes de berges, appréciées des jardiniers, n’ont besoin que de quelques centimètres d’eau pour s’épanouir. Souvent colorées, elles vont dissimuler et cacher les bords des bassins et rendre votre point d’eau attrayant.

Exemples de plantes :

  • Salicaire, peu difficile à cultiver
  • Scirpes, plantes de pleine terre
  • Iris des marais
  • Acorus
  • Carex

Un mélange et un équilibre d’une multitude de plantes permettent un bon développement de votre point d’eau. C’est une manière d’attirer des poissons ainsi que des insectes relatifs à votre milieu. N’hésitez pas à varier les différentes variétés pour rendre votre bassin esthétique et durable.

Pour plus d’informations, rendez-vous dans votre jardinerie Delbard la plus proche afin qu’un conseiller réponde à vos besoins.

Une source de tranquillité

Une fois le printemps arrivé, la faune et la flore du bassin sont confortablement installées.

Dans un jardin, un bassin est une réelle source de tranquillité et d’apaisement. Une fois le soin apporté à l’écosystème, il est important de jouer avec le sensoriel.

De la décoration pour mettre de la couleur ou encore des aménagements transforment votre bassin et votre jardin en véritable havre de paix.

Faites preuves d’imagination pour faire votre point d’eau un bien-être et où il fait bon vivre.

Un bassin visuel, mais pas que…

Il est possible d’installer des éléments décoratifs comme des pompes à eau avec des cracheurs d’eau pour apporter du sensoriel à votre étang. Cela permet aussi à vos poissons de voir son milieu actif et plein de vie.

Variez l’utilise à l’agréable en ce qui est de choses décoratives ou utiles à votre bassin.

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post

Le jardinage, un partage de génération en génération

Une source de bien-être en famille.

Le jardin, c’est une source de partage, de création, mais aussi d’autosatisfaction. Les fleurs, les fruits, les légumes, le soleil et la richesse de la nature nous donnent à tous du baume au cœur. Et en famille, c’est encore mieux !

Un moment de convivialité en famille, avec les enfants ou chacun met les mains dans la terre pour créer un potager et un endroit de culture.  Et souvent, on en oublie ses nombreux bienfaits notamment pour le moral mais aussi pour les aliments qu’on peut déguster en famille lors des récoltes en cours d’année. 

L’écologie, le bio et vivre sainement sont des sujets d’actualités à 300%, et il nous faut retrouver ses moments de partage et de bien-être au jardin. 

Et puis, quoi de mieux que de se dépenser dans le jardin sous un soleil étincelant ?

Le jardinage, une transmission de savoir entre génération

Aujourd’hui, de nombreux jeunes jardiniers s’initient ou se confirment au jardinage. Consommer mieux, manger sainement et cultiver soi-même sont des pratiques qui sont devenues plus que primordiales en France et peu importe l’âge et la région d’où l’on vient.

Beaucoup apprennent aussi par le biais des traditions familiales. Avec Papy, mamie ou encore papa et maman, à un moment de notre vie, nous avons tous déjà été conviés à enfiler les bottes ou les sabots de jardin pour mettre les mains dans la terre et cultiver les bons petits fruits et légumes qu’on déguste au cours des belles saisons

Que ce soit au potager, au balcon, sur la terrasse et même en intérieur, la transmission de cette passion perpétue et permet aux jeunes générations de découvrir cet univers du jardinage, de la décoration qui nous relie.

Du jardin à l’assiette.

Cultiver son potager, c’est manger plus sainement, dépenser moins d’argent, tout en respectant l’environnement. Quelle que soit la taille de votre jardin, goûtez au plaisir de récolter ses propres fruits et légumes et retrouver la saveur des aliments fraîchement récoltés !

C’est aussi un plaisir de savoir que les produits que l’on récolte, sont cultivés sans produits chimiques. 

Du fumier, du compost maison ou produits issus de l’agriculture biologique sont vendus dans vos jardineries Delbard pour optimiser vos récoltes naturellement.

Les astuces ne manquent pas pour parvenir à cultiver son potager avec toute la biodiversité du jardin et pour régaler la famille avec des légumes du jardin.

Alors, serait-ce pas le moment de régaler votre entourage et commencer à faire votre potager ?

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post

La semaine du compostage

La semaine du compostage, qu’est-ce que c’est ?

Tous au compost est un évènement national annuel qui valorise la pratique du compostage de proximité des déchets organiques :

  • le compostage domestique (composteur individuel, lombricomposteur…),
  • le compostage partagé (en immeuble, quartier, plateforme collective…),
  • le compostage en établissement (restauration collective, restaurants, cantines…).

Source : https://tousaucompost.fr/

Pourquoi réaliser son propre compost ?

Le compost est un engrais 100 % naturel constitué à partir de déchets verts du jardin.

Composter, c’est décomposer ces déchets afin qu’ils produisent un compost naturel et à moindre coût pour permettre à votre plante de se nourrir.

Créer son propre compost permet de :

  • recycler tout les déchets organiques du jardin (épluchures de légumes et de fruits, fleurs fanées…) et par le désherbage ainsi que les différents déchets de la cuisine.
  • d’avoir un sol, facile à travailler et nutritif, idéal pour le développement des futures des plantes.
  • de rendre utilisables des déchets organiques qui se perdraient et pourraient se montrer encombrants voire polluants.
  • de se passer d’engrais chimiques, d’éliminer les pesticides.
  • de faire des économies.
  • de réaliser des récoltes saines et abondantes.

Comment réaliser son compost ?

Vous pouvez fabriquer votre compost vous-mêmes, de deux façons différentes :

Le compostage en silo/bac ou en tas

Que ce soit dans un composteur en bois ou en plastique, libre à vous de choisir la contenance dont vous avez besoin (200/600l…)

Les conseils Delbard :

  1. Débutez en installant un paillage de débris sec et vert au fond de votre bac.
  2. Ajoutez une couche de matière végétale fraîche : gazons…
  3. Ne tassez pas vos déchets mais repartissez-les.
  4. Installez des débris de plantes, des feuilles mortes, de la paille, vraiment tous les déchets organiques du jardin.

Équilibrer les couches de déchets :
− matières carbonées et azotées,*
− matières sèches et humides,
− matières grossières et fines,
− matières rapides à décomposer et matières à décomposition lente.

*matières carbonées : Ce sont principalement les déchets bruns, durs et secs, comme par exemple les branches, feuilles mortes, la paille, les branches, le papier, le carton. Ils contiennent beaucoup plus de carbone que d’azote.
*matières azotées : Ce sont les déchets Verts, Mous et Mouillés, comme les épluchures, les restes de légumes et tonte de gazon. Ils sont facilement digérables, ils sont remplis de sucres et protéines en abondance pour nourrir, développer et reproduire les micro-organismes.

En théorie, il faudrait :
– mélanger une quantité égale de matières carbonées (sèches) et azotées (humides)
– ou mélanger 1/3 de matières carbonées et 2/3 de matières azotées.

Quels déchets au composteur ?

Source : www.consoglobe.com

Open post
rosier

La plante du mois de Mars : le rosier

Le mois de Mars est arrivé. On vous donne tous les conseils pour planter et entretenir vos rosiers au début du printemps. 

Rosier en racines nues

Préparation

Lors du bêchage du sol, incorporez dans la terre un engrais spécial pour rosiers.

Supprimez les parties de racine abimées puis trempez-les dans un mélange boueux assez épais de terre et d’eau (pralinage).

Taillez toutes les branches des rosiers à 20 cm au-dessus du point de greffe.

Distances de plantation

Rosiers buissons : 0,40 à 0,60 m
rosiers grimpants : 1,50 à 2,50 m
rosiers tiges : 1 à 1,50 m
rosiers pleureurs : à isoler

Plantation

Dans le fond d’un trou de 40 cm en tous sens, faites une petite butte avec de la terre enlevée prise en surface (plus fine).

Etalez les racines dans leur position naturelle sur cette butte, de telle façon que le point de greffe soit à 3 cm environ au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la bonne terre, tassez et arrosez copieusement (1 arrosoir par rosier).

Si vous plantez en automne, buttez le rosier sur 15 cm de haut à partir du point de greffe

Les branches des rosiers nains ne doivent pas dépasser de plus de 5 cm.

Entretien

Dès que les risques de gel sont passés, mi-mars environ et que la végétation démarre, débuttez les rosiers nains et taillez toutes les branches, au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur, au troisième bourgeon environ.

Pour les rosiers tiges et les buissons, conservez les plus belles branches et supprimez les autres.
En mai, épandez une poignée d’engrais spécial pour rosiers Delbard autour de chaque pied et arrosez. Traitez régulièrement contre les insectes (pucerons…) et maladies (Oïdium…).

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en pot ou en jardinière

Plantez vos rosiers en pot et en jardinière dans un mélange (moitié/moitié) de bonne terre de jardin et de tourbe ou terreau disposé sur drainage de cailloux.

L’épaisseur de la terre doit atteindre au moins 30 cm. Arrosez aussitôt copieusement et ensuite avec régularité pour maintenir la terre constamment humide.

L’entretien est identique à celui des rosiers en racines nues

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en motte “prêt-à-planter”

Préparez bien le sol avant plantation des rosiers par un bêchage profond.

Incorporez un engrais complet à raison de 2 poignées par m2, du fumier en poudre à raison de 2 à 3 kg par m2. Si le sol est calcaire, ajoutez de la tourbe (30 à 50 litres par m2). Mélangez bien.

Creusez un trou profond de 40 cm en tous sens. Retirez le sac plastique qui entoure la motte du rosier en gardant le filet. Pour
faciliter l’émission de racines, incisez le filet verticalement en 2 ou 3 endroits.

Trempez la motte dans un seau d’eau pendant quelques minutes et placez-la dans le trou. Sa partie supérieure doit être à 3 ou 4 cm au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la terre bien émiettée jusqu’à ce que la motte soit entièrement recouverte. Tassez au pied fortement autour de la motte. Arrosez copieusement (10 litres d’eau par rosier). Maintenez humide pendant la première année, surtout au printemps.

Retrouvez notre article sur les travaux de Mars au jardin ici https://leblogdelbard.fr/travaux-jardin-mars-blog-plante/

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post

Plantation de bulbes d’oignons, échalotes et ails

Plantez les légumes bulbes potagers. Ails, oignons et échalotes seront fin prêts pour être récoltés cet été, mis à sécher et conserver durant tout l’hiver !

C’est la meilleure période pour planter ces 3 légumes bulbes (fin février)

  • Matériel nécessaire : une serfouette, 250 g de bulbes d’oignons et d’échalotes, une planche, une serfouette.

Fertilisez votre terre avec le fumier de ferme Invivo Nous on sème. 1 mois avant votre plantation de bulbes,

Ainsi, les bulbes potagers trouveront le phosphore, la de potasse et l’azote dont ils ont besoin pendant la phase de croissance des feuilles.

Une fois votre terre de potager bien labourée et enrichie, éliminez les racines et les cailloux et ratissez.

Munissez-vous d’une planche pour éviter d’enfoncer votre belle terre décompactée.

Utilisez une serfouette pour finir d’émietter, et tracez des sillons en créant des buttes pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Laissez 25 cm entre les rangs de vos plantations de bulbes. Plantez les caïeux d’échalote et les oignons, le germe (pointu du bulbe) vers le haut.

Espacez-les de 10 ou 15 cm sur le rang

Passez à nouveau la serfouette dans le sillon pour les enterrer définitivement sur les petites buttes à une profondeur d’environ 3 à 5 cm ici en sol sableux, à peine recouverts en sol lourd.

Entretien des bulbes pendant leur culture

  • Binez-les régulièrement et arrosez-les uniquement en cas de sécheresse.
  • En juillet, couchez au sol les tiges des oignons, avec le dos d’un râteau pour favoriser le grossissement des bulbes.
  • Récoltez et conservez l’ail, l’oignon et l’échalote par temps sec et ensoleillé.
  • Laissez ressuyer 48 h sur le sol.
  • Entreposez sans les éplucher dans un lieu sec, ventilé et hors gel.

Retrouvez notre article sur le soin des oiseaux au jardin en hiver ici : https://leblogdelbard.fr/preservation-oiseaux-jardin-conseils-nourriture-hiver-blog/

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Open post
Semer en Février

On sème, c’est le moment !

L’hiver se termine bientôt et le potager n’est plus au repos car il y a de nombreuses choses à réaliser et à semer. On vous donne tous les conseils pratiques à réaliser.

En février, il est possible de planter une multitude de légumes au potager ou encore réaliser des semis d’intérieur pour l’arrivée du Printemps.

Vous pouvez aussi préparer la plantation de pommes de terre.

La préparation des légumes à l’extérieur pour la saison à venir :

  • Les semis de tomates sous abri ou à l’intérieur comme tous les autres légumes d’été
  • Les choux-fleurs et brocolis au début du mois de Février pour une plantation en pleine terre dès la fin Mars
  • Semez les épinards en pleine terre au soleil de préférence
  • Plantez les artichauts en pleine terre avec du compost ou de l’engrais
  • Semez la laitue et les radis sous une serre abritée
  • Dès la fin Février, semez les petits pois et les fèves dans une terre bien exposée
  • En pleine terre, vous devez planter les aulx, les oignons ou encore les échalotes

Lors de la plantation, apportez du compost et laissez sortir les herbes spontanées que vous détruirez avant de faire vos premiers semis.

Taillez les saules et étalez du compost au pied des rosiers.

Planter en intérieur :

  • Les concombres
  • Les piments
  • Les céleris
  • Les aubergines
  • Les poivrons
  • Le maïs
  • Les patates douces

Vous pouvez semer dans des petits bacs ou des pots à l’abri du froid et du gèle 

Au verger, plantez les arbres et arbustes fruitiers à racines nues.

Nos jardineries Delbard proposent un large choix de semences pour répondre à vos envies plantations, trouvez la jardinerie Delbard la plus proche pour découvrir toutes ses collections.

Bien préparer son jardin, c’est aussi assurer une récolte abondante et de qualité pour les saisons à venir et surtout faire des économies.

On sème…on économise !

Semer ses légumes, c’est ÉCONOMIQUE !

Plantez l’Ail

ÉCONOMIE : Ail blanc semences (500g) soit 6,50€ TTC *

2m² donnent minimum 2.4kg de récolte (soit 18€ environ en valeur)
pour 7 € de coût de culture.
Vous avez gagné : 11€ sur 2 mètres.

Astuces Delbard : L’ail aime la proximité du fraisier, de la betterave rouge, des laitues et de la tomate.

Plantez l’échalote

Pour une famille de 4 personnes, un rang de 8 à 10 mètres suffit : Réparti en un tiers d’échalotes grises (25 caïeux) et deux tiers de roses (50 caïeux).

Vocabulaire : le caïeu est à l’échalote ce que la gousse est à l’ail.

Rendement : 175 à 200 kg/are soit 1.75 kg/m²

Prix sur le marché : 5.40 le kg

Prix 500g semences : 2.95€ TTC*

ECONOMIE : Echalotes semences (500g) soit 2.95€ TTC
8m² donnent minimum 14kg de récolte (soit 76€ environ en valeur)
pour 20€ de coût de culture (semences +fumures)
Vous avez gagné : 56€ sur 8 mètres.

Astuces Delbard : L’ail aime la proximité du fraisier, de la betterave rouge, des laitues et des tomates.

Semez l’échalote

Pour uen famille de 4 personnes, il est bon de prévoir un rang de 5m d’oignons blancs et un rang de 10m d’oignons de couleur soit 15 oignons blancs par mètre et oignons de couleur par mètre.

Le rendement s’élève à 250-300 kg/are soit 2.5kg/m² en moyenne.

  • Gros oignons : 1.28€ le kg*
  • Prix semences : 2.90€ les 500g
  • Oignons paille des vertus 1kg : 1.90€*
  • Prix semences : 1.95€ le filet de de 250g
  • Oignons rouges 1kg : 1.70€*
  • Prix semences : 4.75€ les 500g
ECONOMIE :
– Oignons blancs 1kg semences et oignons jaunes paille 1kg semences soit 15€ environ
15m² donnent minimum 37.50kg de récolte (soit 70€ minimum)
pour 20€ de coût de culture (semences + fumures)
Vous avez gagné 50€ sur 15 mètres.*

Astuces Delbard : L’oignon aime la proximité du fraisier, de la betterave rouge, des laitues et des tomates.

*Prix selon les jardineries et marchés de légumes locaux.

Pour découvrir notre article « Les travaux du jardin au mois de Février », rendez-vous sur Le Blog Delbard : ici.

Retrouvez notre article sur le soin des oiseaux au jardin en hiver ici : https://leblogdelbard.fr/preservation-oiseaux-jardin-conseils-nourriture-hiver-blog/

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook.

Open post
déco extérieur fêtes

Illuminez votre extérieur pour les fêtes de Noël

L’hiver pointe le bout de son nez, les fêtes de Noël sont bientôt là et il est l’heure de transformer son extérieur en un lieu féerique. Jardin, balcon ou encore terrasse, Delbard vous donne pleins de petites astuces et d’idées décos pour rendre votre cocon encore plus magique.

Décorer mon balcon

Pas besoin d’un grand jardin pour faire opérer la magie de Noël à votre extérieur. Nous vous aidons à décorer votre balcon pour vous en mettre plein la vue.

Vous pouvez poser à l’horizontale une simple guirlande illuminée sur votre balcon. Elle apporte une touche moderne et éblouissante à votre extérieur.

Si vous avez des jardinières, vous avez la possibilité de déposer de simples objets éclairés comme des étoiles, des petites lumières. Cela permettra aussi de mettre en avant vos fleurs même la nuit.

Selon votre espace, vous pouvez mettre un petit sapin en fonction de la taille de votre balcon. Vous pourrez le décorer avec une multitude de petits décorations lumineuses sur ce dernier.

Si vous avez un plus petit balcon, vous pourrez aussi une guirlande lumineuse sous forme de rideau. Rien de mieux élégant d’avoir un petit balcon façon Cendrillon ou baldaquin.

Libre à vous de décorer votre balcon de la manière dont vous souhaitez, en fonction de vos goûts et de vos couleurs.

Vous pouvez y mettre tous types d’éléments comme :

  • Une guirlande de boules,
  • Des boules lumineuses,
  • Des couronnes sapins,
  • Un sapin,
  • Une guirlande lumineuse,
  • Des branchages…

Variez les couleurs et n’hésitez pas à mettre beaucoup de lumières, vous éblouirez les personnes si votre balcon à du vis-à-vis ou même s’il n’en a pas, profitez tranquillement de votre petite espace féerique

Nos idées décos en images pour les fêtes:

Illuminer son jardin et/ou sa terrasse

Si vous avez davantage de places, d’espaces, vous aurez un large choix pour décorer votre extérieur. On vous donne des idées pour faire de votre extérieur, un lieu magique en ces fins d’années.

Il existe une infinité de manières pour décorer son extérieur, en fonction de votre jardin, de votre espace, de votre budget…

Si vous avez des arbres et arbustes, vous pouvez installer des guirlandes sur chacun d’eux.

Pensez à décorer l’ossature de votre maison ou de votre appartement. Par exemple, entourez vos fenêtres et votre porte d’entrée de guirlande et d’objets éclairés.

Vous avez aussi la possibilité de trouver un projecteur qui illuminera la façade de votre maison et donnera une très belle image à vos voisins et aux visiteurs.

Vous avez envie de remplir votre extérieur de lumières ? Vous pouvez installer des guirlandes le long du toit, autour de vos fenêtres ou le long de vos escaliers… (Inspiration en image)

Il existe aussi une multitude d’objets qui feront en sorte de rendre votre jardin/terrasse en un lieu unique. On vous en donne une short liste :

  • Une guirlande solaire,
  • Une arche lumineuse,
  • Des projecteurs solaires,
  • Une couronne de houe/branche sur la porte d’entrée,
  • Un chemin de lumières…

Nos idées décos en images pour les fêtes:

Nos jardineries Delbard ont un large choix de décorations de Noël. Un conseiller vous guide dans le choix d’objets pour rendre votre « chez vous » encore plus magique.

Retrouvez notre article sur les travaux de Décembre au jardin ici ⬇️ https://leblogdelbard.fr/travaux-jardin-decembre-blog-plante/

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.  

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Posts navigation

1 2 3 4
Scroll to top