Open post

Les travaux du jardin en Août

rateau outils ARROSOIR

Fête de la Saint-Fiacre 30 Août

« Fiacre,  c’est le patron des jardiniers : donc bonne fête à toutes les jardinières et tous les jardiniers ! » et n’oubliez pas le dicton :

« En août, qui dormira sur midi s’en repentira ! »

Après l’effort, la récompense… vous, les jardiniers, vous avez travaillé tout le printemps pour obtenir un beau jardin ; voilà c’est fait, vous méritez maintenant d’en profiter.

Souvent le jardinier qui sommeille en vous… s’endort tout à fait en août !

C’est fort dommage ; si la chaleur n’incite pas à l’effort, la période est pourtant propice à une activité pleine d’intérêt : complétez votre décor, garnissez vos haies, enrichissez vos massifs, semez pour récolter dès cet automne…

Et puis, offrez votre “production”. Et oui, jardiner, c’est aussi le plaisir de partager.

Parfois trop chaud mais jamais trop beau, Août est souvent le mois où l’on sent le temps ‘tourner’ : les fortes chaleurs marquent une pause et l’humidité fait son retour. Après un début d’été très chaud, le jardin apprécie ce répit ; c’est le moment du regain : la végétation fait une deuxième pousse, les courges forment de nouvelles tiges, mais n’oubliez pas de récolter tout ce que le potager et le verger ont à vous offrir !

  • Arrosez et binez les plantations réalisées au printemps, supprimez les filets (stolons) des fraisiers.
  • Continuez de récolter les framboises et les groseilles tardives.
  • Étayez les branches très chargées de pommes ou de poires, des arbres de plein vent.
  • Surveillez et protégez les grappes de raisin arrivant à maturation
  • Plantez des arbustes fruitiers à petits fruits : cassissiers, groseilliers.
  • Récoltez les poires et les pommes hâtives, les premières prunes, ainsi que les derniers abricots et les pêches tardives.
  • Taillez les framboisiers des variétés remontantes et non remontantes. Cliquez ici pour retrouver notre article sur la culture et l’entretien des framboisiers !
  • Arrosez régulièrement les framboisiers remontants si le mois est chaud et sec.
  • Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
  • Taillez les lavandes si ce n’est pas déjà fait :  ne pas attendre que les fleurs soient fanées. Coupez-les le matin car elles seront d’autant plus parfumées. Finissez cette taille en boule avec une cisaille et lorsque votre lavande aura formé de nouvelles tiges, recommencez cette étape à la cisaille pour garder cette forme arrondie intacte. Si vous voulez en savoir plus, vous avez un article sur la culture et l’entretien de la lavande !
  • Vérifiez régulièrement les pièges à guêpes, renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ, jusqu’à la récolte.
  • Economisez l’eau : arrosez vos légumes en fin de journée et faites de même pour vos fruitiers. Pour freiner l’évaporation de l’eau, garnissez les pieds de vos végétaux d’un paillis.

Pour ceux qui préfèrent les plantes d’intérieur, retrouvez notre article sur Le Pothos ou Scindapsus !

Open post
chien-tiques-blog-delbard-jardin

Les tiques sont de retour au jardin !

Attention, les tiques sont de retour ! 
Et oui, on les retrouve fréquemment au printemps quand l’hiver a été doux…
Les tiques se multiplient au printemps et à l’automne quand les températures oscillent entre 0° et 20°.
Ce sont des parasites vecteurs de maladies qui  se nourrissent du sang de votre animal domestique. 
En plus de se nourrir de leur sang, elle prolifèrent des maladies qui peuvent être mortelles pour votre animal de compagnie.

chien-tiques-blog-delbard-jardin
Votre chien peut attraper des tiques dans les hautes herbes, les broussailles, dans la forêt ou alors tout simplement dans le jardin. 
Il est donc important de rester vigilant quand vous rentrez de la campagne ou de promenade. Pour vérifier que votre animal n’a pas de tique, inspectez-le un peu de partout et passez entre les poils pour voir si elles sont déjà accrochées.

Que risque t’il si il est mordu ?

Si il est mordu, il n’est pas forcé que votre animal contracte une maladie. En effet, il est contaminé uniquement si la tique qui l’a mordu est porteuse d’une maladie. 

Les tiques sont vectrices de maladies comme : 

  • La piroplasmose : une maladie transmise à la fin du repas de sang de la tique. Le parasite libère des toxines qui vont contaminer directement le sang de l’animal et qui peuvent provoquer la jaunisse ou des insuffisances rénales. La piroplasmose doit être traitée rapidement car sinon, celle-ci peut être mortelle pour votre chien.
  • L’ehrlichiose : présente des symptômes proches de la piroplasmose mais entraîne un décès encore plus rapide. L’ehrlichiose se propage principalement dans les régions du sud de la France et il n’existe aujourd’hui pas de traitement. 
  • La borréliose ou la maladie de Lyme : est une nouveauté apparue des États-unis il y a quelques années. La maladie de Lyme peut faire l’objet d’une vaccination. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous donne la marche à suivre. 

Mais alors comment éviter les tiques sur votre animal ?

La meilleure solution reste la prévention du printemps à l’automne.
Vous pouvez vous munir de pipettes anti-parasitaires/anti-tiques dans votre jardinerie ou encore chez votre vétérinaire. Le produit contenu dans les pipettes anéantira les tiques avant qu’elles n’aient eu le temps de mordre votre animal.
Vous pouvez aussi opter pour un collier répulsif qui repoussera les parasites.
Il est important de prévenir l’apparition des tiques car les maladies comme l’ehrlichiose ne peuvent pas être soignées ce qui serait dramatique pour vous et votre animal. 

Et si mon chien a quand même été mordu ?

Si, malgré la prévention, votre chien a été mordu par une tique. Munissez-vous d’un “tire-tiques” et tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. 
S’il est arraché, le corps de la tique peut se désolidariser de la tête. C’est alors beaucoup plus difficile d’enlever uniquement la tête qui est toute petite. Il est donc bien important de tourner doucement pour pouvoir décrocher la tique dans son intégralité.
Si vous avez des doutes pour la santé de votre animal après avoir décroché la tique, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire qui vous donnera la marche à suivre.

chien-blog-delbard-jardin-tiques

Open post
Plantes grasses succulentes Delbard Blog Jardin

Connaître et entretenir les plantes grasses

Origine et histoire des plantes grasses

Les plantes grasses viennent pour la plupart des zones subtropicales et tropicales. En majeure partie, elles viennent des régions montagneuses d’Afrique, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Les plantes grasses sont très résistantes aux aléas climatiques et survivront même sous un climat sec et chaud.
Depuis quelques années, les plantes grasses font partie des nouveaux éléments de déco de la maison ! En plus d’être des plantes très faciles d’entretien, elles créent une ambiance toute particulière à la maison. Entre le zen et le cocooning, elles sont votre nouvel allié déco !
Les echeveria, crassula, aeonium, aloe vera, rhipsalis ou encore haworthia raviront votre intérieur ! Ces plantes sont toutes des succulentes, cela veut dire qu’elles stockent beaucoup d’humidité dans leurs racines, leurs tiges ou encore leurs feuilles épaisses. Ce sont donc des plantes qui résisteront parfaitement si vous habitez dans des régions au climat sec ou encore si vous avez tendance à vous absenter régulièrement (l’arrosage n’a pas besoin d’être fréquent).
Aujourd’hui, vous pouvez trouver des dizaines de variétés et de formes différentes pour vos succulentes. N’hésitez pas à vous promener dans votre jardinerie et à trouver la plante qui s’accorde le mieux à votre personnalité !
Jardin Delbard Blog plantes grasses

Entretien des plantes grasses

Les plantes grasses se composent essentiellement de feuillage décoratif même si certaines peuvent fleurir comme le cactus de Noël !
Vous serez surpris par les formes uniques des plantes grasses : l’haworthia et l’aloe vera ont un air primitif, l’echeveria est festif avec ses très jolies rosettes, le rhipsalis ressemble à du corail, le sansevieria est fier et indestructible, et le crassula a des airs d’arbre miniature stylisé.
Pour mettre en avant vos belles plantes, optez pour des cache-pots ethniques ou effet béton, c’est le coup de cœur assuré !
Pour avoir de belles plantes grasses à la maison, vous pouvez suivre les conseils suivants :
Les plantes grasses aiment la chaleur et la lumière, n’hésitez donc pas à les placer sur un rebord de fenêtre. Elles y seront très bien.
Pour ne pas détremper la plante et ne pas la noyer, il vaut mieux arroser une bonne fois, et laisser sécher pendant plusieurs semaines. Si la terre est déjà bien sèche au prochain arrosage, ce n’est pas grave, au contraire.
Si vous voulez que le feuillage grossisse bien, vous pouvez faire un apport d’engrais une fois tous les deux mois. Cela sera déjà très bien pour la plante.
Et vous, vous avez des plantes grasses à la maison ?

Aloe Vera Delbard Blog plantes grasses

Open post
Lilas Ete Lagerstroemia Delbard Jardin Plante Arbre

Culture et entretien du Lilas d’été

Découvrez le lilas d’été

Le lilas d’été ou Lagerstroemia Indica est un petit arbre à la floraison généreuse et abondante, il est remarquable durant tout l’été grâce à ses magnifiques grappes de couleurs vives.

Cet arbre est une espèce ornementale de la famille des Lythraceae originaire de Chine et aussi du Japon.

La taille du lilas d’été peut atteindre 6 m de hauteur, et autant de diamètre.

Sa floraison dure longtemps et peut même rester sur la plante jusqu’aux premières gelées.

A l’automne, le lilas se transforme pour laisser apparaître un superbe feuillage teinté de rouge, jaune et orange qui se dévoile.

L’hiver, lorsqu’il aura perdu ses feuilles, vous découvrirez un très beau tronc gris bleu marbré tel le platane.

Si vous adorez les arbustes avec le feuillage rose, vous pouvez aussi lire notre article sur le laurier rose !

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Culture et plantation du lilas d’été

On trouve le Lagerstroemia sous forme arbustive, demi-tige ou tige ce qui donne, dans le dernier cas, l’impression d’avoir un petit arbre.

Pour favoriser l’enracinement et la croissance de votre lilas d’été, il est préférable de planter à l’automne. Cependant, si vous n’avez pas le temps à l’automne, vous pouvez également le planter jusqu’au printemps, en dehors des périodes de gel.

Pour une plantation idéale par région, on peut dire qu’on plante à l’automne, après la chute des feuilles, dans les régions plus chaudes (sud) tandis qu’on préfèrera une plantation au printemps dans les régions plus froides. Privilégiez une variété précoce si vous souhaitez avoir la floraison la plus longue possible et un arbuste qui ne craint pas le gel.

Vous pouvez acheter votre arbre dans différents contenants :

  • En petit contenant (pot d’environ 5L) ou l’arbre sera petit et pourra être planté dans un petit trou au jardin.
  • En arbre déjà formé et donc en gros contenant. Dans ce cas, il faudra prévoir un gros trou d’environ 1m carré.
  • Si vous n’avez pas de jardin et que vous souhaitez tout de même planter un lilas d’été, vous pouvez le planter en pot. Veillez cependant à prendre un gros pot pour extérieur. Si vous optez pour la plantation en pot, vous devez savoir que la durée de vie de votre arbre sera moins longue qu’en pleine terre. Au bout d’un moment, les racines vont s’épuiser et la floraison va également ralentir.

Pour la plantation, sélectionnez un endroit au jardin assez abrité mais surtout très ensoleillé. La plante aime la lumière !

Le lilas d’été n’aime pas trop l’eau, veillez donc à avoir un sol bien drainé. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez disposer au fond de votre trou ou de votre pot des billes drainantes.

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Entretien du lilas d’été

En hiver, n’hésitez pas à mettre du paillage au pied de votre arbre. Les racines résisteront mieux au froid et la floraison ne sera que plus belle l’année suivante.

Si vous cultivez votre lilas en pot, rentrez le à l’intérieur (idéalement en véranda) si les températures hivernales descendent en dessous de -10°C.

Pour tailler votre lilas, attendez la fin de l’hiver, idéalement au mois de mars. L’important est surtout d’attendre la fin des fortes gelées.

Pour favoriser la floraison, taillez court les branches de l’année précédente. Si possible, laissez sur ces branches un bourgeon tourné vers l’extérieur de l’arbuste. Cela permettra à l’arbre de garder une belle silhouette et surtout d’avoir une floraison massive l’année suivante.

Supprimez les branches qui se croisent entre-elles et éliminez les branches qui regardent à l’intérieur de l’arbuste. Laissez bien celles qui regardent vers l’extérieur.

C’est à vous de jouer sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Open post

Comment cultiver et entretenir les Iris

irisL’Irisiris

Iris est le nom d’une déesse portant un voile aux 7 couleurs de l’arc en ciel et messagère des dieux dans la mythologie grecque. C’est sans doute grâce à la richesse de la palette de couleurs de cette plante qu’elle fut nommée ainsi.

 histoire

Origine de l’Iris

L’Iris est une plante vivace qui pousse naturellement dans tout l’hémisphère nord.

Les iris sont connus depuis des siècles, déjà à leurs époques, les Grecs et les Romains savaient l’utiliser aussi bien en plante ornementale, médicinale qu’en plante à parfum. Pour les Egyptiens, la plante fut même une plante sacrée.

En France, la légende raconte que Clovis et son armée furent sauvés parce qu’ils purent traverser à gué une rivière et que celui-ci leur fut indiqué par la présence fleurie d’iris des marais.

En reconnaissance à cette belle qui le sauva, Clovis l’adopta pour emblème. Cette fleur marqua ensuite le blason des Rois de France ; fleur que l’on nomma plus tard “Fleur de Louis’ puis sans doute par déformation “Fleur de Lys”.

Son parfum, issu de son rhizome, était le préféré de Catherine de Médicis. Cette fleur a aussi inspiré de très nombreux artistes comme le peintre flamand Breughel mais aussi le peintre et génial jardinier Claude Monet qui planta des iris à foison à Giverny et sans oublier, bien sur, Vincent van Gogh et sa célèbre peinture “Iris”.

 

Classification de l’Iris

Cette plante appartient à une très grande famille dans laquelle on compte plus de 200 espèces ainsi que de très nombreuses variétés horticoles réparties en 2 catégories : les iris à rhizome et les iris bulbeux.

Dans la classe des iris à rhizome on trouve les iris à “barbe’ dits barbus et ceux qui en sont dépourvus. “La barbe” est cette petite fantaisie de couleur qui orne les sépales au cœur de la fleur. Cette couleur est parfois autre que celles de la fleur, elle peut être plus claire ou plus foncée mais rarement ton sur ton.

La “famille’ des barbus est composée des Grands iris appelés aussi iris des Jardins, des iris Intermédiaires, des Lilliputs et des Nains. Les iris bulbeux quant à eux, sont assez petits, et produisent des fleurs de couleur jaune ou violette.

 outils

Culture de l’Iris

La période idéale de plantation est comprise entre juillet et octobre, période pendant laquelle les iris ont le temps de s’implanter avant l’hiver leur permettant ainsi de fleurir dès le printemps suivant. Hormis cette période là, la plantation peut également avoir lieu au printemps.

Les iris à rhizome se plaisent en plein soleil ou à une exposition légèrement ombragée : à l’ombre ils ne fleuriront pas. La terre sera neutre à calcaire et surtout bien drainée.

Plantation des Iris

Avant plantation, incorporez à la terre, de l’engrais organique (environ 100 g/m²). Selon les variétés, les iris se plantent de 25 à 40 cm les uns des autres. Après avoir choisi le lieu de plantation, nettoyez le sol en le débarrassant des mauvaises herbes, puis ameublissez-le sur au moins 20 cm.

Le rhizome ne doit pas être trop enterré surtout en terrain mal drainé : risques de pourritures. Si le sol est très bien drainé, le rhizome peut être planté à plat, sinon, il doit être demi enterré sur une butte. Tassez légèrement la terre autour du rhizome puis arrosez en pluie une fois la plantation terminée.

Arrosez régulièrement jusqu’à la reprise de végétation. Au printemps suivant la plantation, faites un apport d’engrais (75 g/m2 environ).

 gants

Entretien des Iris

Désherbez régulièrement. Après la floraison, coupez la hampe florale à 10 cm environ au-dessus du sol. En été, un arrosage toutes les 3 à 4 semaines est suffisant. A l’arrivée de l’automne, coupez le feuillage. Chaque année, en mars, puis après la floraison, faites un apport d’engrais complet organo-minéral.

Tous les 3 à 4 ans, après la floraison, en juillet, divisez les touffes pour aérer la plantation : trop serrés, les iris fleurissent moins et leurs fleurs deviennent de plus en plus petites.

A l’arrivée de l’automne, coupez le feuillage. Chaque année, en mars, puis après la floraison, faites un apport d’engrais complet organo-minéral. Tous les 3 à 4 ans, après la floraison, en juillet, divisez les touffes pour aérer la plantation : trop serrés, les iris fleurissent moins et leurs fleurs deviennent de plus en plus petites.

Nos conseillers vendeurs vous donnent tous les conseils pour cultiver cette vivace rustique et facile à cultiver.

Open post

Crumble acidulé fraises et amandes

fraises Un crumble très facile !crumble

Ingrédients

800g de rhubarbe

180g de sucre

200g de fraises

50g d’amandes

100g de farine

50g de poudre d’amande

100g de beurre

fouet

Préparation

Préchauffez le four à 180°.

Épluchez 800g de rhubarbe, lavez-la, coupez-la en tronçons de 5 à 7 cm. Déposez ces tronçons dans un plat à gratin beurré et saupoudrez-les de 80g de sucre.

Lavez 200g de fraises, équeutez-les et coupez les grosses en 2 ou en 4. Posez-les sur la rhubarbe. Faites dorer pendant quelques secondes 50g d’amandes effilées dans une poêle, les ajouter sur les fruits.

Versez 100g de farine dans un saladier.

Ajoutez 100g de sucre, 50g de poudre d’amande.

Fractionnez 100g de beurre en petits morceaux, ajoutez-le et mélangez avec les mains, pour obtenir un sable grossier.

Recouvrez les fruits de cette pâte, enfournez pour 30mn environ, jusqu’à ce que le crumble soit bien doré.

Servez tiède, avec un petit bol de crème fraîche…

Open post
Roses Blog Delbard entretien mois juin été saison astuces conseils

Votre jardin en juin, réalisez son entretien !

En juin aussi le jardin a besoin d’entretien ! Retrouvez tous nos conseils et astuces sur votre blog jardin !

Potager conseils carottes entretien Blog Delbard juin travaux jardin

Le potager au jardin

Semez les chicorées, scaroles, haricots verts, haricots à grains, carottes, choux, roquette, radis, courgettes …

Repiquez les céleris, tomates, courgettes, melons, concombres, piments, poivrons et aubergines si vous n’avez pas pu le faire plus tôt. Ramassez à la main les doryphores qui ‘se promènent’ sur les pommes de terre. Traitez préventivement avec de la bouillie bordelaise les tomates et les pommes de terre. Cueillez les tiges de rhubarbe au fur et à mesure et régalez-vous de tartes, marmelades …

Ôtez les ‘mauvaises herbes’ et paillez les tomates, courgettes. Arrosez de préférence en fin de journée surtout les plants repiqués depuis moins de trois semaines.

Tuteurez bien vos tomates et retirez les repousses qui se forment à la base. Pour plus d’informations sur le potager dans votre jardin et même pour voir des vidéos, rendez-vous sur notre article : le potager en juin !

Verger Blog Delbard travaux mois Juin plantation jardin pommier

Le verger au jardin

Paillez vos jeunes arbres fruitiers : cette opération permet aux jeunes arbres de ne pas souffrir en été au cours de leurs premières années. Il limite le désherbage et les arrosages. Arrosez régulièrement les jeunes plantations fruitières : petits fruits et grands fruitiers Éclaircissez les bouquets de fruits des poiriers et pommiers. Vérifiez les pièges à phéromones des pommes, poires et pruniers.

Traitez contre la tavelure des pommiers et poiriers si nécessaire ainsi que contre le mildiou de la vigne. Cueillez les premières cerises, framboises. Si vous avez trop de fruits sur vos pommiers, supprimez-en quelques-uns pour faire un éclaircissage : opération très simple, qui se pratique généralement dans le courant du mois de juin. Elle consiste à éliminer avant grossissement une partie des fruits produits par un arbre trop chargé, qui s’épuiserait avec une telle production.

Conseils Narcisse entretien jardin plante Blog Delbard astuces été mois juin travaux

Les arbustes d’ornement

Nettoyez les arbustes de terre de bruyère dont la floraison est terminée et paillez avec une bonne couche de compost la base de ces arbustes surtout en régions où les étés sont secs et chauds. Taillez les rameaux défleuris des arbustes à floraison printanière : spirées, seringats, viornes …

Plantez les fleurs grimpantes saisonnières comme des volubilis.

Dès la fin de la floraison des Clématites à grandes fleurs, supprimez les fleurs fanées et raccourcissez quelques vieilles tiges : la lumière favorisera la floraison de fin d’été. Taillez le chèvrefeuille qui s’est trop développé et les pousses trop longues de la glycine.

Haies entretien Blog Delbard astuces jardin mois juin été

L’entretien des Haies au jardin

Taillez, après la pousse de printemps, les arbustes à feuillage persistant déjà installés depuis de nombreuses années. Raccourcissez d’1/3 les rameaux nouveaux des jeunes plantations pour qu’ils se ramifient.

Conseils Narcisse entretien jardin plante Blog Delbard astuces été mois juin travaux

Les vivaces et les fleurs

Tuteurez les plantes hautes à floraison estivale : dahlias, glaïeuls, delphiniums, digitales, campanules… Une fois par semaine, ajoutez un engrais liquide à l’eau d’arrosage de vos potées de géraniums, pétunias …

Coupez le feuillage jauni des narcisses et bulbes à fleurs de printemps.

Pour votre jardin il est encore temps de semer des graines de fleurs à croissance rapide comme les capucines, eschscholtzias, volubilis, julienne… Et de repiquez des plantes annuelles à floraison estivale comme les géraniums zonales, gazanias, fuchsias…mais aussi des dahlias, des cannas, des lys et bégonias.

conseil jardin blog delbard plante

L’astuce Delbard : je renforce la beauté des dahlias ! On obtient des capitules de dahlias plus gros en supprimant les boutons secondaires naissant aux côtés des plus gros.

Nettoyage des plantes vivaces défleuries :

  • Supprimez le feuillage desséché des pavots,
  • Supprimez les fleurs fanées des pivoines avant qu’elles ne montent en graines : coupez la tige à l’intérieur de la touffe.

Apportez de l’engrais aux bulbes à floraison printanière. Arrosez les massifs si le temps est sec, surtout pour les plantes dernièrement installées au jardin (automne et printemps derniers) Il est encore temps de planter des plantes vivaces en pot ou en godet pour combler les espaces vides dans les massifs ou bien en accompagnement de rosiers.

C’est aussi le début de la période des semis des fleurs bisannuelles comme les pensées, pâquerettes.

Rosier Blog Delbard travaux juin plantation été entretien conseils

Les rosiers

Les rosiers de votre jardin fleurissent abondamment ce mois : surveillez régulièrement les attaques de pucerons et l’apparition des tâches noires tout en coupant les fleurs fanées pour faire refleurir vos remontants. Arrosez le pied le matin en cas de forte chaleur et paillez pour garder plus longtemps l’humidité.

Open post
Calla Arum Blog Delbard jardin plante

Découvrez la Calla

L’origine de la Calla ou Zantedeschia

Autrefois, cette fleur portait un nom imposant : Arum d’Ethiopie. La plante, vivait auparavant dans les marécages et est originaire d’Afrique du Sud. De la famille des aracées, c’est une plante robuste qui a appris à vivre en alternance entre un sol complètement détrempé et un sol sec.  Vous serez surpris par la multitude de couleurs que les fleurs arborent. La Calla a plusieurs significations symboliques. Elle est considérée comme symbole de pureté, de sympathie et de beauté. Elle fait également office de fleur porte-bonheur depuis l’Antiquité, quand les Grecs et les Romains associaient cette fleur aux fêtes et au plaisir. Sa forme rappelle le calice, pour trinquer lors des banquets. Bien que des siècles se soient écoulés, la Calla a toujours gardé cette signification.

Culture de la Calla

La Calla peut se planter en extérieur mais également vivre en intérieur en fonction de vos possibilités.
En extérieur : Plantez les bulbes de Callas (ou d’Arums) en extérieur dès le début du printemps. Enterrez-les à 4 ou 5 cm de profondeur de Mars à mai. Veillez à respecter un minimum de 30 à 40 cm entre chaque bulbe car une fois que les feuilles auront poussé, elles auront besoin d’espace. Choisissez un endroit bien ensoleillé mais pas brûlant. Privilégiez d’ailleurs un ensoleillement matinal car le sol du Calla doit rester frais et humide, et non sec.
En intérieur : Placez votre Calla dans un grand pot pour les racines se développent bien. Placez-la également dans une zone ensoleillée de la maison, où la température est entre 12 et 20°C. Veillez à ce que la terre reste fraîche et humide (mais jamais trempée) en arrosant une à deux fois par semaine. Au moins une fois par mois, faites un apport d’engrais pour permettre à la plante d’avoir une belle floraison. Au fur et à mesure, supprimez les fleurs fanées marrons pour permettre à la plante d’en produire de nouvelles.

Entretenir et protéger la Calla

Pour avoir une belle floraison en extérieur l’année suivante, attendez que les feuilles soient complètement jaunes avant de tailler votre plante (si vous taillez avant, les réserves de la plante n’auront pas pu se faire). Ensuite, avant les premières gelées, taillez la plante très court. La plante résiste assez bien à la fraîcheur de l’hiver, cependant, vous pouvez apporter une couche de paillage qui aidera la plante à passer l’hiver sereinement. Utilisez un paillage classique (chanvre ou lin) ou encore des feuilles séchées ou des fougères pour protéger votre plante.

En intérieur, renouvelez le terreau tous les deux ans et pensez bien aux apports d’engrais : votre plante vous remerciera !

Les formes et couleurs de la Calla

Les fleurs existent dans de très nombreux coloris : blanc, rose, rouge, jaune violet, vert, orange, bicolore ou encore noir. La particularité de la Calla est la forme de sa fleur. Une belle trompette qui s’ouvre lentement pour laisser apparaître son cœur.
Les bouquets de Callas sont très appréciés aujourd’hui, la longueur des tiges et la multitude de couleurs permet aux fleuristes comme aux amateurs de s’amuser. Alors n’hésitez pas, mélangez les styles, les formes et les couleurs. Créez des bouquets en hauteur ou alors plus petits mais plus garnis, c’est à vous de jouer !
Open post
Potager Legume Blog delbard jardin

Tout savoir sur le potager

potager3

Les 3 règles d’or

 

Conseil n°1 : Au potager : peu mais bien !

Ne plantez au jardin potager que la quantité suffisante que vous pourrez consommer en famille. Inutile de faire de la surproduction, sous prétexte que vous avez de la place. Semez un sachet de graines en plusieurs fois, associez des variétés précoces à d’autres plus tardives. Cela évite d’avoir une trop grosse production au même moment.

Conseil n°2 : un potager c’est peu de travail, mais souvent !

En jetant un coup d’œil attentif chaque jour, ou presque, dans le jardin, vous détecterez rapidement les problèmes à leur commencement : herbes indésirables qui germent, vite binées et étouffées sous une couche de paillis, attaques naissantes d’insectes ravageurs (pucerons, doryphores) vite enrayées par suppression des premières colonies, début de maladies sur le feuillage, supprimé en enlevant les premières vilaines feuilles. Ainsi, chaque problème peut être vite étouffé dans l’œuf !

Récoltez les légumes au fur et à mesure de leur mûrissement, pour ne pas se retrouver avec d’énormes courgettes ou des haricots un peu durs.

Conseil n°3 : dans mon potager, pas de plantes serrées !

Modérez vos ambitions : ne plantez pas six pieds de tomates là où on ne peut en mettre que 3 !

Pour la tomate justement, des feuillages denses, qui se touchent de pied à pied sont en partie responsables des attaques foudroyantes de mildiou : comme la végétation est dense, les feuilles sèchent mal après une pluie et ce confinement est favorable au champignon. Il en va de même pour de nombreuses maladies des arbres fruitiers, de la vigne, des rosiers.

Donnez-leur de l’air et vos plantes resteront en bonne santé !

Cet automne, saison idéale des plantations, lorsque vous plantez une haie, espacez bien les jeunes arbustes : ce n’est pas parce que les plantes sont petites à l’achat que vous devez les serrer. 0.80 m à 1 mètre d’espacement, c’est une bonne moyenne pour des arbustes classiques.

Semez les mâches et semez les épinards pour une récolte dans 6 semaines.

Épandez un paillis au potager !

Le paillage au potager évite aussi le tassage du sol après la pluie, empêche le mildiou d’infecter les feuilles basses des pieds de tomate, permet d’isoler du sol les fraisiers, les courgettes, les melons… en les gardant propres.

Astuce Delbard :

Effectuez des bassinages fréquents sur les végétaux sensibles comme les conifères de rocaille, agrumes… pour ennuyer tous les acariens.

Open post
Cocktail Bigallet Fête Mères Blog Delbard Jardin

Le cocktail au litchi !

Réalisez un super cocktail avec le temps chaud de l’été !

Il fait très chaud en ce moment ! Alors, pour se faire du bien, on a retenu une super idée de cocktail à réaliser pour s’hydrater ! Préparez-le pour l’apéro ou encore en boisson dans l’après-midi, c’est l’effet coup de cœur assuré !
Pour faire plaisir sans faire culpabiliser, on a concocté une délicieuse recette d’eau aromatisée Détox au litchi à l’approche de l’été !

Attention, pour que cette recette soit réussie, il est préférable de laisser l’eau aromatisée une nuit au réfrigérateur avant de la boire.

Blog recette litchi delbard jardin

Ingrédients & Matériel

⋆ 3 cuillères à soupe de sirop de litchi Bigallet
⋆ 1,5 cm de racines de gingembre frais
⋆ 10 litchis frais
⋆ 1/4 de pamplemousse
⋆ 500 ml d’eau de source
⋆ 1 branche de thym frais

Préparation

Dans une carafe, versez le sirop de litchi et l’eau.

  1. Coupez le gingembre en tranches et le pamplemousse en demi-lune.
  2. Plongez dans la carafe d’eau de source les litchis épluchés, des demi-lunes de pamplemousse, le thym frais et le gingembre en tranches.
  3. Placez l’eau au réfrigérateur pendant une nuit avant de déguster.

Versez l’eau aromatisée dans une belle jarre en verre individuelle ou encore dans une grande jarre collective pour que tout le monde puisse se servir.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 15 16 17
Scroll to top