Open post

Planter la Viola Cornuta, comment faire ?

La Viola Cornuta est une très jolie fleur qui fleurit durant la période de l’automne et de l’hiver. Cette vivace, qui appartient à la famille Violacées, peut grandir jusqu’à 20 cm de hauteur. Découvrez nos petites astuces pour obtenir de jolies fleurs de l’Automne jusqu’au Printemps !

Plantation de la Viola Cornuta

La Viola Cornuta peut être plantée durant l’automne. Vous devez savoir que cette vivace préfère une exposition au soleil ou à la mi-ombre.

Lors de la plantation, pensez à laisser une certaine distance entre vos plantes. Veillez à ce que 15 cm environ sépare chaque Viola Cornuta pour vous garantir une bonne croissance. Cette plante rustique préfère un sol léger, drainé et riche en humus. Attention durant la période de l’hiver car la Viola Cornuta ne supporte pas l’humidité. Sachez que votre plante pourra fleurir jusqu’à fin octobre et remonter en fleurs en hiver. Vous êtes donc encore dans la bonne période de plantation !

« Pour des balconnières, des massifs ou des compositions colorées, la discrétion, le charme et l’élégance des Viola Cornuta vont vous séduire »

Viola Cornuta vivace plante verte entretien plantation arrosage Blog Delbard

Entretien de votre plante

L’entretien de la Viola Cornuta est assez simple. En effet, vous devez arroser votre plante uniquement si vous voyez que le sol commence à manquer d’eau. N’hésitez pas à enlever les fleurs fanées à chaque fois que vous en voyez pour laisser place aux nouveaux boutons.

L’hiver approche et vous avez peur pour votre vivace ? Sachez que la Viola Cornuta peut résister jusqu’à -21°C. L’avantage également de cette plante rustique est qu’elle très rarement malade.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

La Viola Cornuta a la faculté de très bien se marier avec des bulbes de printemps. Vous pouvez donc opter pour une association avec des tulipes ou encore des jacinthes. Cette plante peut être utilisée dans des massifs, en bordure ou en jardinière. Il est également possible de l’utiliser en couvre sol.

Plus d’astuces et de conseils sur le Blog Delbard : https://leblogdelbard.fr/equipement-soins-du-jardin/

Découvrez aussi les vidéos Delbard : https://leblogdelbard.fr/nos-videos-2/

Open post

L’Alocasia, la plante du mois de septembre

L’Alocasia fait partie de la famille des Araceae. Cette belle plante verte pousse dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est où elle peut parfois atteindre 4 m de hauteur. L’Alocasia est la plante représentative des années 50 ! Dans un beau pot vieilli, c’est un effet vintage assuré pour votre intérieur !

Il existe 79 variétés différentes d’Alocasia ou « oreilles d’éléphant ». Ses tiges sont soit unies soit tigrées. Cette plante est dotée de grandes feuilles aux beaux dessins ce qui lui donne toute sa valeur décorative. La floraison de la plante est sous forme d’épi.

Bien choisir sa plante

Quand vous achetez un Alocasia, vous pouvez examiner quelques points pour vous assurer qu’il sera le plus beau pendant longtemps :

  • Observez les feuilles visibles ainsi que la tige. Les feuilles doivent être robustes et les dessins (nervures) visibles. L’Alocasia peut être compact mais aussi de forme plus transparente,
  • La plante ne doit pas avoir de maladies (affaissement du feuillage, tâches de couleur marron sur le dessus de la feuille ou petits amas blancs sur l’arrière).

Entretenir mon Alocasia

Originaire des régions tropicales, la plante a besoin de chaleur toute l’année, avec des températures comprises entre 15 et 25°C (15 à 18°C en hiver et 20 à 25°C en été). Aussi, de manière exceptionnelle, l’Alocasia peut supporter une baisse de température (jusqu’à 10°C). La plante, du fait de son origine, a besoin de beaucoup d’humidité et se sent bien dans une terre riche et drainante.

En France, l’Alocasia se plait bien dans une véranda ou encore en serre. Cette plante doit pouvoir bénéficier de chaleur, de lumière et de pas mal d’humidité pendant la majeure partie de la journée. Avec les nouvelles variétés d’hybrides, plus petites et plus robustes, l’Alocasia peut se cultiver dans la maison. Cette plante se plaira en pleine lumière mais sans soleil direct (pas de rebord de fenêtre, les rayons du soleil grilleraient ses feuilles).

Soigner mon Alocasia

Si vous avez mis votre plante dehors, n’hésitez pas à l’emballer soigneusement dans un voile d’hivernage où la plante pourra passer l’hiver au chaud et paisiblement. Si vous avez la possibilité, déplacez-la directement en pot dans la maison où elle sera encore mieux.

Votre Alocasia ne doit pas avoir froid, une température de 18, 22° est idéale pour sa croissance. La motte ne doit pas être déshydratée sinon les racines vont en souffrir. Arrosez avec de l’eau à température ambiante pour ne pas créer de choc thermique.

Enfin, n’hésitez pas à faire un apport d’engrais deux à trois fois par an pour garantir la bonne santé de la plante. Vous pouvez faire des apports plus importants pendant la période de floraison.

Open post

Fête de la Saint-Fiacre 30 Août

La Saint-Fiacre, pour les jardiniers, c’est sacré, mais savez-vous pour quelle raison ? On vous dit tout !

Un peu d’histoire

Fiacre, c’est le patron des jardiniers. Et en ce 30 aout, c’est la Saint-Fiacre, mais c’est aussi la fête à toutes les jardinières et tous les jardiniers ! 

 La tradition religieuse catholique a défini un saint patron pour chaque profession, dont la vocation est de protéger ses membres. Pour les jardiniers, Saint Fiacre veille sur leur destinée le 30 août de chaque année.

Moine originaire d’Irlande, Saint Fiacre se retrouve dès le VIIème siècle, vers Meaux, en Brie, où il a créé le monastère de Breuil. Très populaire, sa statue se retrouve dans de très nombreuses églises où il est représenté avec une bêche et un livre entre les mains.

 

Quelques conseils 

près l’effort, le réconfort et la récompense… Vous, les jardiniers, vous avez travaillé pour obtenir un beau jardin et il est maintenant temps d’en profiter.

Souvent, le jardinier qui sommeille en vous… s’endort tout à fait en août !

C’est fort dommage ; si la chaleur n’incite pas à l’effort, la période est pourtant propice à une activité pleine d’intérêt : complétez votre décor, garnissez vos haies, enrichissez vos massifs, semez pour récolter dès cet automne…

Et puis, offrez votre “production”. Et oui, jardiner, c’est aussi le plaisir de partager.

Parfois trop chaud, mais jamais trop beau, août est habituellement le mois où l’on sent le temps ‘tourner’ ; les fortes chaleurs marquent une pause et l’humidité fait son retour. Après un début d’été très chaud, le jardin apprécie ce répit ; c’est le moment du regain : la végétation fait une deuxième pousse, les courges forment de nouvelles tiges, mais n’oubliez pas de récolter tout ce que le potager et le verger ont à vous offrir !

  • Arrosez et binez les plantations réalisées au printemps, supprimez les filets (stolons) des fraisiers.
  • Continuez de récolter les framboises et les groseilles tardives.
  • Étayez les branches très chargées de pommes ou de poires, des arbres de plein vent.
  • Surveillez et protégez les grappes de raisin arrivant à maturation
  • Plantez des arbustes fruitiers à petits fruits : cassissiers, groseilliers.
  • Récoltez les poires et les pommes hâtives, les premières prunes, ainsi que les derniers abricots et les pêches tardives.
  • Taillez les framboisiers des variétés remontantes et non remontantes. Cliquez ici pour retrouver notre article sur la culture et l’entretien des framboisiers !
  • Arrosez régulièrement les framboisiers remontants si le mois est chaud et sec.
  • Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
  • Taillez les lavandes si ce n’est pas déjà fait :  ne pas attendre que les fleurs soient fanées. Coupez-les le matin, car elles seront d’autant plus parfumées. Finissez cette taille en boule avec une cisaille et lorsque votre lavande aura formé de nouvelles tiges, recommencez cette étape à la cisaille pour garder cette forme arrondie intacte. Si vous voulez en savoir plus, vous avez un article sur la culture et l’entretien de la lavande !
  • Vérifiez régulièrement les pièges à guêpes, renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ, jusqu’à la récolte.
  • Économisez l’eau : arrosez vos légumes en fin de journée et faites de même pour vos fruitiers. Pour freiner l’évaporation de l’eau, garnissez les pieds de vos végétaux d’un paillis.

Pour toutes éventuelles questions, vous pouvez nous contacter via nos réseaux sociaux Facebook ou Instagram.

Vous pouvez également vous rendre directement dans la jardinerie Delbard la plus proche afin de demander conseil à notre jardinerie.

Pour ceux qui préfèrent les plantes d’intérieur, retrouvez notre article sur Le Pothos ou Scindapsus !

Open post
Travaux-delbard-jardin-conseils-astuces

Votre jardin : les gestes à adopter en juin

En juin aussi, le jardin a besoin d’entretien ! Retrouvez ci-dessous tous nos conseils et astuces pour préparer votre jardin à l’arrivé de l’été !

Le potager au jardin

Semez les chicorées, scaroles, haricots verts, haricots à grains, carottes, choux, roquette, radis, courgettes …

Repiquez encore les céleris, tomates, courgettes, melons, concombres, piments, poivrons et aubergines si vous n’avez pas pu le faire plus tôt. Ramassez à la main les doryphores qui ‘se promènent’ sur les pommes de terre. Traitez préventivement avec de la bouillie bordelaise les tomates et les pommes de terre. Cueillez les tiges de rhubarbe au fur et à mesure et régalez-vous de tartes, marmelades …

Ôtez les ‘mauvaises herbes’ et paillez les tomates, courgettes. Arrosez de préférence en fin de journée surtout les plants repiqués depuis moins de trois semaines.

Tuteurez bien vos tomates et retirez les repousses qui se forment à la base. Pour plus d’informations sur le potager dans votre jardin et même pour voir des vidéos, rendez-vous sur notre article : le potager en juin !

Le verger au jardin

Paillez vos jeunes arbres fruitiers : cette opération permet aux jeunes arbres de ne pas souffrir en été au cours de leurs premières années. Il limite le désherbage et les arrosages. Arrosez régulièrement les jeunes plantations fruitières : petits fruits et grands fruitiers Éclaircissez les bouquets de fruits des poiriers et pommiers. Vérifiez les pièges à phéromones des pommes, poires et pruniers.

Traitez contre la tavelure des pommiers et poiriers si nécessaire ainsi que contre le mildiou de la vigne. Cueillez les premières cerises, framboises. Si vous avez trop de fruits sur vos pommiers, supprimez-en quelques-uns pour faire un éclaircissage : opération très simple, qui se pratique généralement dans le courant du mois de juin. Elle consiste à éliminer avant grossissement une partie des fruits produits par un arbre trop chargé, qui s’épuiserait avec une telle production.

Les arbustes d’ornement

Nettoyez les arbustes de terre de bruyère dont la floraison est terminée et paillez avec une bonne couche de compost la base de ces arbustes surtout en régions où les étés sont secs et chauds. Taillez les rameaux défleuris des arbustes à floraison printanière : spirées, seringats, viornes …

Plantez les fleurs grimpantes saisonnières comme des volubilis.

Dès la fin de la floraison des Clématites à grandes fleurs, supprimez les fleurs fanées et raccourcissez quelques vieilles tiges : la lumière favorisera la floraison de fin d’été. Taillez le chèvrefeuille qui s’est trop développé et les pousses trop longues de la glycine.

Haies entretien Blog Delbard astuces jardin mois juin été

L’entretien des Haies au jardin

Taillez, après la pousse de printemps, les arbustes à feuillage persistant déjà installés depuis de nombreuses années. Raccourcissez d’1/3 les rameaux nouveaux des jeunes plantations pour qu’ils se ramifient.

Les vivaces et les fleurs

Tuteurez les plantes hautes à floraison estivale : dahlias, glaïeuls, delphiniums, digitales, campanules… Une fois par semaine, ajoutez un engrais liquide à l’eau d’arrosage de vos potées de géraniums, pétunias …

Coupez le feuillage jauni des narcisses et bulbes à fleurs de printemps.

Pour votre jardin il est encore temps de semer des graines de fleurs à croissance rapide comme les capucines, eschscholtzias, volubilis, julienne… Et de repiquez des plantes annuelles à floraison estivale comme les géraniums zonales, gazanias, fuchsias…mais aussi des dahlias, des cannas, des lys et bégonias.

“Je renforce la beauté des dahlias ! On obtient des capitules de dahlias plus gros en supprimant les boutons secondaires naissant aux côtés des plus gros”

Nettoyage des plantes vivaces défleuries :

  • Supprimez le feuillage desséché des pavots,
  • Supprimez les fleurs fanées des pivoines avant qu’elles ne montent en graines : coupez la tige à l’intérieur de la touffe.

Apportez de l’engrais aux bulbes à floraison printanière. Arrosez les massifs si le temps est sec, surtout pour les plantes dernièrement installées au jardin (automne et printemps derniers) Il est encore temps de planter des plantes vivaces en pot ou en godet pour combler les espaces vides dans les massifs ou bien en accompagnement de rosiers.

C’est aussi le début de la période des semis des fleurs bisannuelles comme les pensées, pâquerettes.

Rosier Blog Delbard travaux juin plantation été entretien conseils

Les rosiers

Les rosiers de votre jardin fleurissent abondamment ce mois : surveillez régulièrement les attaques de pucerons et l’apparition des tâches noires tout en coupant les fleurs fanées pour faire refleurir vos remontants. Arrosez le pied le matin en cas de forte chaleur et paillez pour garder plus longtemps l’humidité.

Arrosage

Quelle fréquence ? Les plantes du jardin se contentent d’un ou deux apports d’eau par semaine. Les plantes en pots sont plus gourmandes et ont besoin d’un arrosage quotidien en période de fortes chaleurs.

A quel moment ?  Arrosez de préférence le soir quand il fait chaud en journée (ou pendant la nuit avec un arrosage automatique). Cela limite les déperditions d’eau due à l’évaporation et évite les brûlures sur les feuillages par effet loupe des gouttelettes.

Quelles quantités ? Il vaut mieux arroser moins souvent mais copieusement pour faire pénétrer l’eau en profondeur. Comptez 3 à 6 litres /m² de gazon et de massifs fleuris 2 fois par semaine et 1 litre pour  5litres de terreau pour les plantes en pot .

Comment économiser l’eau ?

On dit « qu’un binage vaut deux arrosages ». En éliminant les herbes concurrentes et en émiettant la surface, le binage améliore la perméabilité du sol. Pensez aussi au paillis de vos massifs ou pots pour limiter l’évaporation et limiter les herbes indésirables.

Placez dans votre jardin un récupérateur d’eau et vous pourrez récolter 500 à 600 litres d’eau de pluie par m² de toiture chaque année. Venez découvrir toute notre gamme de produits pour vous simplifier vos arrosages et limiter votre consommation en eau pour le jardin.

Enfin, en été,  la corvée de l’arrosage peut être un vrai jeu pour les enfants alors, qui a dit que le jardin était destiné qu’aux grands !

Open post

La semaine des fleurs pour les abeilles : Protégeons-les !

Vous le savez, les abeilles sont menacées depuis maintenant plusieurs années… Elles jouent pourtant un rôle primordial dans l’équilibre naturel et la préservation de la biodiversité. Grandes pollinisatrices, les abeilles contribuent à la croissance et la prolifération des végétaux, et sont donc indispensables à l’environnement. À notre niveau, nous jardiniers, nous nous devons d’agir pour les aider ! Nous devons attirer nos amies les butineuses et faire de nos jardins, des abris accueillants.

Alors, comment aider les abeilles dans votre jardin ?

jardin fleur rose delbard blog

Semez des plantes mellifères à une seule rangée de pétales pour les abeilles

Les fleurs sont indispensables pour les attirer. Il faut leur proposer des plantes intéressantes et notamment les plantes “mellifères” qui ont la particularité de produire beaucoup de nectar (dont les abeilles se servent pour la fabrication du miel). Les mellifères à une seule rangée de pétales sont prisés car elles possèdent plus de pollen que les autres fleurs et elles sont également plus faciles à atteindre pour les abeilles.

jardin fleur rose delbard blog

Privilégiez la diversité pour sauver les abeilles et proposez des plants potagers et aromatiques

Le but est d’introduire une grande variété de formes, couleurs et fleurs différentes pour faire venir plusieurs espèces d’abeilles. Au potager, donnez priorité aux légumes qui fleurissent comme les concombres, les citrouilles, les poivrons ou encore les courgettes. Certaines aromatiques produisent aussi une grande quantité de nectar : la coriandre, la sauge, la menthe ou encore le thym.

jardin fleur rose delbard blog

Pour les abeilles, préférez le vert, le bleu et le violet.

Les abeilles sont capables de voir de façon distincte le bleu, le vert et le violet. Si vous plantez des fleurs de ces couleurs, vous aurez du public, c’est garanti ! En voyant bien les couleurs, elles auront plus tendance à venir butiner dans le jardin.

Miel abeilles blog delbard jardin

Favorisez les plantes indigènes et prairies fleuries pour la pollinisation.

Dans leur habitat naturel, les abeilles sont entourées de fleurs sauvages. Donc, si vous en installez dans votre jardin, elles n’en seront que ravies ! Elles prendront plus rapidement leurs marques et cela favorise leur installation sur le long terme. En plus d’attirer les abeilles, les jolies plantes indigènes et prairies fleuries fleuriront le jardin pendant au moins 2 ans, du mois de juin aux premières gelées.

fleurs blog delbard jardin printemps

Choisissez des fleurs qui fleurissent à des époques différentes pour les aider toute l’année

On vous l’a déjà dit : Privilégiez la diversité ! En prenant des variétés qui fleurissent à différents moments dans l’année, vous permettez aux abeilles de venir chercher de la nourriture tout le temps. Les abeilles resteront longtemps dans votre jardin si elles trouvent tout ce dont elles ont besoin pour être heureuses.

Miel abeilles blog delbard jardi

Installez un abri pour les abeilles

Et oui, comme on vous le dit, il est important d’apporter des fleurs pour que les abeilles se sentent bien dans votre jardin mais il est aussi important qu’elles y restent. Toutes les abeilles ne vivent pas en ruches, bien au contraire. Il existe différentes espèces comme les “sauvages” ou “solitaires” qui évoluent seules. En général, elles élisent domicile dans les vieux morceaux d’écorces de bois ou encore dans les cavités dans les murs. N’hésitez donc pas à investir dans des hôtels à insectes pour leur permettre d’avoir un abri. Si vous avez la place et le temps, vous pouvez tout à fait installer une ruche dans votre jardin. Vous permettrez donc aux abeilles d’avoir un abri mais vous pourrez aussi récolté du miel après quelques formations et explications. Si vous choisissez d’

installer une ou des ruches, n’oubliez pas la sécurité : combinaisons et casques sont indispensables !

soins-entretien-plante-blog-delbard-jardin

Réservez un petit point d’eau aux abeilles

Comme tous les êtres vivants, elles ont besoin de boire. Cependant, de par leur petite taille, elles ne peuvent pas boire de partout ! En effet, les bains d’oiseaux sont beaucoup trop profonds. Il est donc important de leur prévoir une petite soucoupe en plaçant tout simplement un plateau très peu profond, que vous entourerez de cailloux et que vous remplirez d’eau.

C’est à vous de jouer !
Et surtout, si vous avez d’autres astuces pour attirer les abeilles dans votre jardin, n’oubliez pas de les noter en commentaire !
On attend vos retours !

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Open post
Alimentation chien conseil croquettes Blog Delbard

Comment apporter une bonne alimentation à son chien ?

Il est important de prendre soin et de chouchouter vos petits compagnons. Pour vous aider, nous avons dressé une petite liste des réflexes à avoir côté alimentation pour que votre chien soit en bonne santé.

L’alimentation du chien : la “cuisine maison” déconseillée

Lorsque vous souhaitez cuisiner pour votre chien il faut faire attention aux plats que vous lui préparez. En effet, ces animaux n’ont pas les mêmes besoins que nous. Vous pouvez provoquer des carences ou une accoutumance à une alimentation qui ne leur est pas adaptée. Veillez à choisir des aliments adaptés que vous pouvez répartir sur la journée (2 à 3 trois fois si votre chien est assez vorace).

Les croquettes : un aliment complet, nutritif et économique

Saviez-vous que les croquettes « sont équilibrées en nutriments nécessaires à une vie en pleine forme ? ». Elles sont en effet adaptées aux besoins de votre animal de compagnie. Vous pouvez les choisir en fonction de la taille de votre chien mais aussi de son âge. En effet, les croquettes sont des aliments sains et faciles d’utilisation pour le dosage. Ils sont également très digestes et parfois efficaces contre le tartre.

« Si votre chien mange trop vite, l’astuce consiste à placer une balle (en plastique) au milieu de sa gamelle. Cela oblige votre chien à la pousser du museau et à ralentir ainsi le rythme »

Sachez également qu’il existe des gamelles appelées « anti-gloutons » qui appliquent ce stratagème et mette en place des obstacles dans le récipient pour calmer les ardeurs gustatives des chiens.

Les avantages des croquettes :

  • Elles se conservent plus longtemps que les pâtés
  • Elles sont moins coûteuses et équilibrées en nutrition.
  • Elles sont meilleures pour la santé bucco-dentaire de votre chien : En effet, la mastication des croquettes permet une fortification des dents et des gencives. À long terme, le dépôt de tartre sur les dents est moins important que sur un chien alimenté uniquement en pâtées

L’alimentation de votre chien selon la taille et sa race

L’alimentation des chiens varie selon la taille et la race de votre animal de compagnie. En effet, les chiens qui ont une grande taille sont réputés pour avoir une croissance assez longue. Vous devez savoir que le tube digestif est plus petit que d’autres chiens. Ces animaux ont donc une digestion assez fragile. Il est important de veiller à ce que l’alimentation soit « énergétique » et adaptée à leur tube digestif.

A noter que dès l’âge de 6 ans, les chiens qui possèdent une grande taille sont de plus en plus fragiles. Eh oui ! Grand mais pas si costauds finalement ! Privilégiez une alimentation adaptée à la race de votre chien afin de lui garantir une bonne croissance.

N’oublions pas les chiens de petites tailles : en effet, ces derniers ont tendance à être un peu trop chouchoutés. Veillez à bien adapter sa portion de nourriture en fonction de sa taille.

Spécificités en fonction de la taille du chien

Grandes races :

  • Croissance longue : éviter l’excès de matières grasses,
  • Risque d’affections articulaires : éviter l’excès de supplément en calcium,
  • Tolérance digestive faible : donner une alimentation très digestible,
  • Risque de torsion d’estomac : choisir des aliments très énergétiques pour un volume réduit.

Petites races :

  • Chiens “difficiles” : donner une alimentation canine très appétissante,
  • Troubles digestifs fréquents,
  • Préférer des petites présentations et des aliments très digestes,
  • Croissance rapide : donner une alimentation concentrée en éléments de croissance.

Alimentation pour les chiens de chasse ou chiens très actifs

Pour les chiens qui sont très actifs, vous pouvez opter pour une nourriture riche en calories et en éléments nutritifs. Veillez à utiliser cette alimentation environ 2 mois minimum avant que votre chien fasse des efforts physiques.

Vous vous en doutez, si votre chien pratique une activité intense de manière occasionnelle, vous pouvez opter pour une alimentation moins riche en calories. A noter que si vous souhaitez changer l’alimentation de votre animal de compagnie, il est souvent recommandé d’introduire de manière progressive la nourriture. Vous pouvez par la suite augmenter progressivement le nouvel aliment.

Un conseil vendeur à votre service

Au sein de votre jardinerie, notre conseiller vendeur passionné vous propose tout son savoir sur la nutrition animale.

Parmi toute la gamme de croquettes, il vous guidera pour choisir la nutrition la plus adaptée et la plus équilibrée pour votre compagnon.

Source : https://www.centrale-canine.fr / http://www.vet92.fr/ / https://www.wanimo.com/veterinaire/

Open post

Les travaux du jardin en Mai

Au verger

– Plantez les petits fruits vendus en conteneur : Vignes, Figuiers, Myrtilles, Mûres, Kiwis sans oublier cassissiers, groseilliers et framboisiers…

– Arrosez régulièrement et copieusement toutes les jeunes plantations faites à l’automne et au début du printemps.
– Palissez les rameaux poussant sur les arbres en U Simple, U Double, Cordon, la vigne et les kiwis.
– Binez et désherbez manuellement les lignes d’arbustes fruitiers et installer une bonne couche de paillage.
– Éclaircissez les jeunes fruits des pommiers et poiriers.
– Placez des pièges à carpocapses dans vos pommiers, poiriers et pruniers si cela n’a pas été fait fin avril et des pièges jaunes englués pour capturer les mouches des cerises.  
– Installez des pièges à guêpes dans vos arbres.
– Récoltez les premières fraises, notamment sous les tunnels ou les châssis. – Plantez de nouveaux plants pour remplacer les plus anciens moins productifs !
– Paillez les fraisiers si cela n’a pas encore été fait.
– Supprimez les feuilles cloquées du pêcher.
– Introduisez des larves de coccinelles et des œufs de chrysopes pour lutter contre les parasites du verger.
– Placez des pièges à carpocapses dans vos pommiers, poiriers et pruniers si cela n’a pas été fait fin avril et des pièges jaunes englués pour capturer les mouches des cerises.
– Traitez, si nécessaire, contre les pucerons, chenilles défoliatrices et maladies.

Au potager

Semez les haricots verts, laitues, carottes, choux, poireaux, radis, potirons…
Repiquez au jardin tous les plants potagers que vous appréciez.

Au jardin d’ornement

Taillez les arbustes à floraison printanière dès que les fleurs sont fanées (Corète du Japon, Forsythias, Lilas, Cognassier du Japon…), les haies de lauriers, conifères…
– Réalisez un apport d’engrais aux rosiers et aux arbustes, suivi d’un copieux arrosage.
– Arrosez fréquemment les massifs d’arbustes, de plantes vivaces et de rosiers plantés à l’automne dernier et ce printemps.
– Paillez les massifs de rosiers, de vivaces et d’arbustes après avoir les avoir désherbés.
– Nettoyez les massifs de plantes vivaces et supprimez les fleurs fanées.
– Nettoyez les massifs de bulbes à floraison printanière : coupez le feuillage jauni des tulipes, narcisses, jacinthes… et déterrez les bulbes qui ne se naturalisent pas.
– Continuez les plantations des bulbes à floraison estivale : Dahlias, Bégonias, Glaïeuls, Lys, et surtout les Agapanthes, plantes à découvrir…
– Semez des graines de Capucines, Cosmos, Pavot de Californie, Reine Marguerite, Zinnias…
– Il est encore temps de planter des rosiers et clématites, des hortensias, des plantes vivaces (Gaura, sauges, lavandes…) et des arbustes en conteneur (palmiers, eucalyptus gunnii, lauriers roses…).
– Continuez les plantations des fleurs annuelles : géraniums, pétunias, dipladenias, hibiscus, lauriers roses, potées fleuries !
– Créez vos balconnières en vous inspirant des D.I.Y (Do It Yourself) de notre blog Mon Chez Moi par Delbard.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Open post
delbard jardin travaux avril blog

Les travaux d’Avril : que faire dans son jardin ?

Découvrez tous nos conseils sur Le Blog Delbard pour entretenir au mieux votre en jardin en Avril !

Les bulbes à floraison printanière

Supprimez les fleurs fanées des narcisses, jonquilles, tulipes et autres jacinthes.
Arrosez régulièrement en incorporant de l’engrais pour bulbes jusqu’à ce que le feuillage commence à jaunir. A ce moment-là, stoppez les arrosages et laissez le feuillage se dessécher, puis, coupez-le au ras du bulbe.
Seuls resteront en terre les narcisses, jonquilles, tulipes botaniques et petits bulbes comme les crocus.
Les jacinthes et tulipes à grandes fleurs seront arrachées : laissez sécher la terre autour du bulbe, puis enlevez-la, et supprimez tous les petits bulbes qui lui sont accolés. Ne conservez que les bulbes sains et rangez-les dans des cagettes en bois ou des sachets en papier, à la cave ou dans un local, sombre frais, sec et aéré jusqu’à l’automne prochain où ils seront à nouveau mis en terre.
Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez écrire les couleurs et variétés sur une petite étiquette posée à côté de vos bulbes. Vous saurez ensuite quel bulbe est sorti de terre.

delbard jardin fleurs arbuste blog

Les arbustes du jardin

Une fois la floraison terminée, taillez les Forsythias, Cognassiers du Japon, Spirées et bruyères d’hiver.
Arrosez régulièrement les arbustes nouvellement plantés.

“C’est le bon moment pour rempoter les arbustes qui sont sur la terrasse et le balcon”

avril delbard blog jardin travaux

Les fruitiers au jardin

  • Désherbez le pied des arbres récemment plantés et reformez les cuvettes pour une meilleure optimisation des eaux d’arrosage,
  • Commencez l’arrosage des végétaux plantés au cours de l’hiver, si le printemps est sec,
  • Vérifiez les liens et attaches qui maintiennent les tuteurs des arbres : desserrez ceux qui sont trop près du tronc,
  • Éclaircissez manuellement les jeunes fruits : des arbres à noyau d’abord, des arbres à pépins ensuite, en cas de forte fécondation,
  • Surveillez les pyrales du buis et pensez aux pièges à phéromones.
blog delbard fleurs roses

Les rosiers du jardin

Si vous n’avez pas encore taillé vos rosiers, faites-le rapidement pour ne pas retarder la floraison.
Nettoyez les massifs ou surfacez la terre des bacs. Faites un apport d’engrais suivi d’un bon arrosage.

  • Binez vos massifs et enlevez les mauvaises herbes,
  • Coupez les gourmands et les drageons,
  • Arrosez régulièrement les rosiers nouvellement plantés, au pied, sans mouiller le feuillage,
  • Paillez vos massifs pour limiter l’évaporation du sol et les mauvaises du sol.
delbard jardin fleurs avril travaux

Des vivaces au jardin

  • Arrosez les vivaces nouvellement plantées et surveillez les pousses de mauvaises herbes,
  • Achevez la plantation des fleurs vivaces surtout celles qui ont déjà formé des boutons floraux,
  • Désherbez régulièrement vos massifs s’ils ne sont pas paillés,
  • Installez des tuteurs pour les plantes à grand développement comme les delphiniums par exemple.
  • Arrosez régulièrement les plantations faites à l’automne et au printemps.

“Une tuile posée devant les jeunes plants de vivaces les protège des premières chaleurs et du manque d’eau !”

blog delbard jardin pelouse

Une pelouse en bon état

Préparer le terrain puis ensemencez.
Commencez le désherbage et les premières tontes des gazons semés à l’automne. Pour s’épanouir, le gazon a besoin de soleil et d’air.

Scarification

Un travail essentiel pour la bonne santé de votre gazon : pour l’aération, rien de tel qu’un passage au scarificateur.

Roulage

Le passage du rouleau favorise l’enracinement des graminées et nivelle également le sol, d’où une esthétique meilleure et peu ou pas de poches d’eau lorsqu’il pleut.

Tonte

Adaptez la hauteur de coupe au style désiré (de 1 cm de haut pour un gazon ornemental à 5-6 cm pour un effet « prairie »). Vous adapterez la fréquence selon la météo (une alternance de pluie et de chaleur provoque une pousse très rapide) et… votre motivation !

blog delbard tomates potager jardin

En avril, on entretien les semis du potager

Quel que soit le type de semis, l’entretien est similaire. Il vous faudra les arroser régulièrement en pluie fine et procéder à un éclaircissage. Supprimez les plants les plus faibles, comme pour les carottes par exemple.
Désherbez quotidiennement vos semis en place pour privilégier le développement des jeunes plantules.
Pour les espèces qui doivent être repiquées en place, attendez qu’elles soient suffisamment fortes pour les déplacer.

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post

Dipladénia, la plante du mois d’Avril

Le Dipladénia est l’une des plantes fleuries de jardin les plus accommodantes. D’Avril jusqu’aux premières gelées, la plante se couvre de fleurs roses ou rouges et ce, sans réclamer de soins exagérés. Cette plante de jardin est une source de grand plaisir.
Avec des fleurs en trompettes roses, rouges ou blanches, le Dipladénia, ou “Jasmin du Brésil” se plait aussi énormément dans nos jardins.

Origine du Dipladénia

Originaire des zones boisées tropicales d’Amérique du Sud, notamment du Brésil et d’Amérique Centrale, le Dipladénia appartient à la famille des Apocynacées, tout comme le laurier-rose. Cette plante vivace tropicale non rustique, est souvent cultivée en annuelle sous nos climats ou en pots à remiser l’hiver. Elle se plait aussi énormément dans nos jardins et produit en continu des fleurs délicieusement parfumées en forme d’entonnoir.

Entretien et soins pour votre Dipladénia

Au printemps, donnez à la plante un amendement ou un engrais pour “plantes fleuries” afin que votre plante reste belle et en bonne santé. Retirez régulièrement les fleurs fanées et la plante restera plus longtemps décorative.

Entretien d’été

Si votre plante reste à l’intérieur, pensez à tamiser le soleil aux heures les plus chaudes.
Le Jasmin du Brésil grandit rapidement : taillez de temps en temps les jeunes pousses pour lui garder une silhouette harmonieuse. Des arrosages réguliers (si possible à l’eau de pluie) favorisent la floraison. Gardez la terre légèrement humide et pensez toujours à vider la coupelle, sinon, les racines pourraient pourrir. Des pulvérisations sur son feuillage sont également bienvenues.
Méfiez-vous des cochenilles ou araignées rouges si votre Dipladénia reste dans une véranda ou une serre.

Tailler mon Dipladénia

La taille du Dipladénia n’est pas indispensable pour garantir la bonne croissance de votre plante. Cela dit, la taille lui permettra de garder une forme harmonieuse et une floraison abondante. Si vous le souhaitez, taillez votre plante à l’arrivée de l’hiver, au moment de la rentrer dans votre véranda. Ne le taillez pas l’été, cela pourrait ralentir la croissance et fragiliser votre plante.

© Crédit photo : officedesfleurs

Trouvez votre jardinerie la plus proche ici : https://www.delbard.fr/magasins/

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Open post
rosier

La plante du mois de Mars : le rosier

Le mois de Mars est arrivé. On vous donne tous les conseils pour planter et entretenir vos rosiers au début du printemps. 

Rosier en racines nues

Préparation

Lors du bêchage du sol, incorporez dans la terre un engrais spécial pour rosiers.

Supprimez les parties de racine abimées puis trempez-les dans un mélange boueux assez épais de terre et d’eau (pralinage).

Taillez toutes les branches des rosiers à 20 cm au-dessus du point de greffe.

Distances de plantation

Rosiers buissons : 0,40 à 0,60 m
rosiers grimpants : 1,50 à 2,50 m
rosiers tiges : 1 à 1,50 m
rosiers pleureurs : à isoler

Plantation

Dans le fond d’un trou de 40 cm en tous sens, faites une petite butte avec de la terre enlevée prise en surface (plus fine).

Etalez les racines dans leur position naturelle sur cette butte, de telle façon que le point de greffe soit à 3 cm environ au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la bonne terre, tassez et arrosez copieusement (1 arrosoir par rosier).

Si vous plantez en automne, buttez le rosier sur 15 cm de haut à partir du point de greffe

Les branches des rosiers nains ne doivent pas dépasser de plus de 5 cm.

Entretien

Dès que les risques de gel sont passés, mi-mars environ et que la végétation démarre, débuttez les rosiers nains et taillez toutes les branches, au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur, au troisième bourgeon environ.

Pour les rosiers tiges et les buissons, conservez les plus belles branches et supprimez les autres.
En mai, épandez une poignée d’engrais spécial pour rosiers Delbard autour de chaque pied et arrosez. Traitez régulièrement contre les insectes (pucerons…) et maladies (Oïdium…).

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en pot ou en jardinière

Plantez vos rosiers en pot et en jardinière dans un mélange (moitié/moitié) de bonne terre de jardin et de tourbe ou terreau disposé sur drainage de cailloux.

L’épaisseur de la terre doit atteindre au moins 30 cm. Arrosez aussitôt copieusement et ensuite avec régularité pour maintenir la terre constamment humide.

L’entretien est identique à celui des rosiers en racines nues

Conseils

Au printemps, si vous constatez un démarrage difficile des rosiers buissons et grimpants, taillez ou retaillez toutes les branches et si la terre est sèche, arrosez copieusement. Sur les rosiers tiges et pleureurs taillez légèrement les branches.

Rosier en motte “prêt-à-planter”

Préparez bien le sol avant plantation des rosiers par un bêchage profond.

Incorporez un engrais complet à raison de 2 poignées par m2, du fumier en poudre à raison de 2 à 3 kg par m2. Si le sol est calcaire, ajoutez de la tourbe (30 à 50 litres par m2). Mélangez bien.

Creusez un trou profond de 40 cm en tous sens. Retirez le sac plastique qui entoure la motte du rosier en gardant le filet. Pour
faciliter l’émission de racines, incisez le filet verticalement en 2 ou 3 endroits.

Trempez la motte dans un seau d’eau pendant quelques minutes et placez-la dans le trou. Sa partie supérieure doit être à 3 ou 4 cm au-dessous du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la terre bien émiettée jusqu’à ce que la motte soit entièrement recouverte. Tassez au pied fortement autour de la motte. Arrosez copieusement (10 litres d’eau par rosier). Maintenez humide pendant la première année, surtout au printemps.

Retrouvez notre article sur les travaux de Mars au jardin ici https://leblogdelbard.fr/travaux-jardin-mars-blog-plante/

Vous avez des questions ou des doutes ? Rendez-vous dans votre jardinerie la plus proche ou un conseiller saura répondre à vos questions.

Vous pouvez aussi nous questionner sur nos réseaux sociaux : Facebook et Instagram

Posts navigation

1 2 3 4 15 16 17
Scroll to top