Open post
Gardenia jasminoide parfumée blanche plante intérieur conseils entretien plantation pot Blog Delbard

Gardenia, la beauté qui vous captive à portée de main !

“Gardenia quand tu nous captive …”
Trouver une plante d’intérieur qui puisse fleurir toute l’année et parfumer son intérieur, voilà une requête qui reste bien souvent sans solution. Le gardénia, plante dont l’esthétique ne fait pas débat, saura vous rendre comme il se doit, chaque attention délicate que vous lui aurez portée.

Jolie plante, d’où viens-tu ?

Son nom nous vient d’Alexander Garden (1761), médecin naturaliste et botaniste écossais. Le gardénia compte plus de 250 espèces différentes. Celle qui nous intéresse est la gardénia jasminoïdes. Cette espèce facilement domesticable dans nos appartements, nous vient de l’est du continent asiatique. En effet, chaque espèce de gardénia tire son origine d’un lieu du globe bien précis.

Qu’il vienne d’Océanie, d’Afrique, d’Asie ou des îles qui nous font rêver comme Hawaï ou les Iles Fidji, le climat tropical humide est le point commun entre tous ces endroits du globe où vous pouvez croiser cet arbuste aux délicates fleurs parfumées.

Gardenia blanc parfumée plantation intérieur pot jardin chaleurs arrosage Blog Delbard

Gardenia, pourquoi tu me plais ?

Le gardénia présente un feuillage homogène, généreux et luisant, d’un vert profond unique, qui en fait une des plantes fleuries d’intérieur les plus prisée. Ses fleurs, d’un blanc immaculé, au parfum extraordinaire ne peuvent laisser personne indifférent.

Le gardénia arrive jusque dans nos mariages. On le retrouve dans les boutonnières, les coiffures ou encore les bouquets de mariés. On peut aussi l’offrir à un amoureux, un ami ou même la famille. Il est porteur d’amour et de pureté.

Gardenia jasminoide blanc vert pot plantation entretien chaleur arrosage eau Blog Delbard

Mon gardenia, comment te chérir ?

Difficile à conserver, le gardénia réputé pour son entretien impossible vous fait souvent le délaisser. C’est pourquoi Delbard vous livre ses secrets pour vous dire comment réussir l’entretien de cette sublime plante.

C’est presque un travail à plein temps. Avec les chaleurs de ces dernières semaines, c’est le meilleur moment pour vous parler entretien. Figurer vous que, tout comme nous, votre gardénia a besoin d’être rafraîchit. Nous sommes d’accord, votre plante n’a pas besoin d’une eau pétillante avec une rondelle de citron et plusieurs glaçons. Pour son bien-être, elle réclame tout de même de l’eau et de l’humidité.

Pour se plaire dans votre intérieur :

  • Passez tous les jours sous la douche l’ensemble de la plante fleurs et feuillage inclus pendant environ 5 secondes. L’opération peut être renouvelée jusqu’à 2-3 fois toutes les 5 à 10 minutes,
  • Placez votre plante entre 0 et 50 cm de la fenêtre. Soleil et radiateurs ne sont pas un problème (Eh oui !),
  • Assurez-vous aussi que la terre ne reste pas trop sèche plus de 48h. En effet, elle ne doit pas non plus être toujours gorgée d’eau (pas plus de 8 jours d’affilés).

Vous voulez connaître le secret ultime ?

Deux nuits par semaine, ou 24h par semaine, après l’arrosage des feuilles et donc du substrat, disposez la plante dans un sac plastique blanc ou transparent. Placez la plante devant la fenêtre. Faite attention toutefois à ne pas dépasser 10 minutes de soleil à travers le sac en été et 45 minutes en hiver.

Enfin, si vous aimez aérer vos pièces, le gardénia est fait pour vous. Il adore les courants d’air. Apportez un engrais organique pour favoriser l’apparition des nouvelles fleurs. Placer un peu de terre de bruyère dans son futur pot en cas de rempotage ne sera pas de refus non plus !

Conseils inspiration design végétal jardin plante Blog Delbard

Les gardenias existent dans toutes les tailles de pot. Pour favoriser une humidité permanente au niveau du feuillage et ainsi éviter la chute des boutons floraux sans avoir à trop dépenser d’énergie, vous pouvez planter votre plante dans un terrarium. Vous pouvez également trouver dans nos jardineries Delbard des cloches en verre ou vous pouvez disposer votre plante. Effet design végétal garanti pour le plus grand plaisir de votre gardénia !

Open post
Hortensia plante jardin planter soin été juillet Blog Delbard

Hortensia, le splendide arbuste pour prolonger votre été

Grâce à un bel hortensia, prolongez votre été au jardin fleuri jusqu’à fin septembre ! En effet, ses belles couleurs vont sublimer votre maison ! N’attendez plus pour planter.

Hortensia plantes fleurs origine histoire Asie Blog Delbard

Les origines de l’hortensia

L’hortensia est originaire d’Asie et d’Amérique du Sud. Les navires de la Compagnie des Indes orientales l’ont rapporté en Europe sous un nom élégant : Hydrangea. Cela signifie en grec : hydro (eau) et angeion (cruche). La forme de l’hortensia rappelle en effet celle des anciennes cruches d’eau. Il est aussi dit que c’est le botaniste français Philibert Commerson qui lui donna son nom en 1771. Il s’agirait d’un hommage à une femme Hortens pour qui il avait de l’inclination. L’hortensia est riche en symbolique. La fleur est symbole de gratitude, de grâce et de beauté. Elle respire aussi l’abondance avec sa multitude de petites fleurs est sa forme bien ronde. Les couleurs de l’hortensia symbolisent l’amour, l’harmonie et la paix. Donc parfait pour une composition luxueuse lors de mariages et d’anniversaires.

Hortensia fleurs soin planter jardin été entretien pot Blog Delbard

Couleurs et formes de l’hortensia

Les hortensias sont rouges, roses, violets, blancs, verts, bleus ou bicolores.
Tout au cours de l’automne, la fleur change de couleur : elle se teinte de vert, rouge et marron jusqu’en hiver, puis se laissent parfaitement sécher. Leur forme est également diversifiée. Optez pour des fleurs simples ou doubles, des boules, un gros cœur centrale entourée d’une couronne de fleurs plus petites ou une fleur en forme de plumeau. Au cœur de votre jardinerie, vous n’avez que l’embarras du choix.

Hortensia bleu associer entretien Blog Delbard

Conseils de plantation des hortensia et autres Hydrangea

L’exposition de cette plante, ça marche comment ?

Le long d’un mur, sous un arbre afin de ne pas subir les gelées printanières ou automnales ou exposition Nord ou Nord/Est (le soleil du matin est toujours moins chaud que le couchant) ou l’idéal :  l’ombre d’un arbre au moment le plus chaud de la journée en été. Le plus important c’est qu’il ne souffre pas d’un soleil trop vif à la belle saison.

Si vous les plantez dans un de ces expositions, vos hortensias fleuriront avec harmonie et ne souffriront ni du froid ni de la chaleur. Selon les espèces, les hortensias du nom français de l’espèce Hydrangea macrophylla doivent éviter le soleil d’après-midi ou en fin de journée.  Pour les Hydrangea paniculata , ils supportent bien le froid et assez la chaleur.

Où et quand planter ?

En massif, en isolé, en haie, en pot, en rocaille, en bac sur une terrasse , tout convient à l’hortensia. Des sujets aux grands développement (1,60 – 2 m) pour des fonds de massif et au contraire, privilégiez les petits développements compacts pour les grandes potées ou petits massifs (0,80 – 1,20 m). Bien sûr, vous pouvez mélanger des arbustes de port et de précocité différents, ainsi, obtiendrez des massifs à l’aspect plus sauvage ou plus naturel. Un massif plus traditionnel fera une haie parfaite. Tout est une affaire de goût et d’imagination. Dans tous les cas : prévoir un arrosage en rapport avec le climat de votre région.

Le plus important est l’arrosage régulier et lorsque la terre est encore chaude. Pensez à pailler les plantes pour l’hiver. Au printemps suivant la plantation, vos hydrangea donneront déjà le meilleur d’eux-mêmes. Donc, plantez  les au début du printemps, après les derniers grands gels et en été si vous êtes sûr d’arroser.

Quel type sol privilégier ?

Terrain argileux (Il colle aux bottes) : allégez- le avec 50% de terre dite de bruyère Delbard. L’enracinement sera assuré…

Terrain léger, sableux, pierreux, ou composé de mauvaise terre , ajoutez 50 % de terreau Delbard avec votre terre végétale. En surface, avec un apport de compost, donnez aux plantes toutes les chances d’un bon enracinement. Evidemment, un arrosage facile et régulier est obligatoire jusqu’au 1er été de plantation.

Terrain calcaire : apportez un mélange de 50% de Terre de Bruyère Dlebard et 50% de terreau Delbard.

Quoiqu’il en soit, les hortensias et Hydrangea détestent l’eau stagnante. Chaque année, rajoutez en surface un mélange de 50% de Terre de Bruyère et 50% de compost ou de terreau de feuilles pour maintenir l’acidité.

Comment planter ?

Pendant que l’on prépare le massif, faites tremper les mottes dans un seau d’eau afin qu’elles en soient bien imbibées. Plantez à une distance de 60 à 80 cm en fonction de la grosseur de la plante. Le collet de la plante doit être au niveau du sol. Tassez régulièrement de manière à ne pas laisser de poches d’air dans le sol. Réalisez une cuvette autour des pieds pour que l’eau d’arrosage reste bien dans le massif. Arrosez copieusement.

Comment entretenir ?

La fleur ne supporte pas la sécheresse. Il est recommandé de l’arroser régulièrement afin que le terreau soit toujours légèrement humide. De l’engrais deux fois par mois lui fera le plus grand bien. Pour intensifier leur bleu, on peut les nourrir avec un peu d’alun de potassium à partir du mois d’août, quand ils font de nouveaux boutons. En effet, pour faire passer les roses vers le rouge ou le violet, il faudra leur donner une dose de calcaire et d’alun de potassium. Demandez conseils à un vendeur Delbard.

Tailler sa plante, comment faire ?

Les fleurs poussent sur le bois de l’année précédente, il est donc important de ne pas le couper. Si vous taillez votre arbuste de plus de 30 cm, vous risquez de ne pas avoir de fleurs. Taillez juste au-dessus de la première paire de bourgeons en partant du haut. Pour les hivers froids, et si votre hortensia est trop taillé, il pourrait souffrir de périodes de gel. Donc, il faudra juste le rafraîchir en coupant les fleurs fanées à la base. En fin d’hiver, la taille plus importante est à faire, les deux dernières semaines de février ou début mars dès que les bourgeons commencent à grossir.

Touche design végétal astuce décoration Blog Delbard

En pot, les jardiniers sans grand jardin s’orienteront vers une jolie composition avec un hortensia encadré de véroniques au feuillage délicatement teinté de jaune et de pourpre. De plus, le tout sera mis en valeur par un géranium vivace à la lumineuse floraison rose vif. Pour orner une terrasse ou un balcon ombragé, plantez dans un grand bac un hortensia accompagné d’un weigelia au feuillage pourpre et à la floraison rose vif. Pour créer un agréable contraste de couleur, un plant d’hypericum à la floraison jaune d’or sera ajouté. Pour un massif aux teintes harmonieuses, jouez sur les camaïeux de rose de l’hortensia avec des gauras des lavandes foncés.

Source : https://www.lajoiedesfleurs.fr/ et https://www.officedesfleurs.fr/

Open post
Chien chat tiques animal prévention tiques jardin été Blog Delbard

Les tiques, attention au retour de ces nuisibles pour vos animaux !

Attention, les tiques sont de retour ! Et oui, on les retrouve fréquemment à partir du printemps et durant l’été quand l’hiver a été doux … Les tiques se multiplient au printemps et à l’automne quand les températures oscillent entre 0° et 20°. Ce sont des parasites vecteurs de maladies qui se nourrissent du sang de votre animal domestique.  En plus de se nourrir du sang, elles prolifèrent des maladies qui peuvent être mortelles pour votre animal de compagnie.

Votre chien ou votre chat peut attraper des tiques dans les hautes herbes, les broussailles, dans la forêt ou alors tout simplement dans le jardin. Il est donc important de rester vigilant quand vous rentrez de la campagne ou de promenade. Pour vérifier que votre animal n’a pas de tique, inspectez-le un peu de partout et passez entre les poils pour voir si elles sont déjà accrochées.


Que risque l’animal s’il est mordu ?

Mais alors comment éviter les tiques sur son animal ?S’il est mordu, il n’est pas forcé que votre animal contracte une maladie. En effet, il est contaminé uniquement si la tique qui l’a mordu est porteuse d’une maladie. 
Les tiques sont vectrices de beaucoup de maladies. On retrouve par exemple :

  • La piroplasmose : est une maladie qui détruit les globules rouges. Elle peut se transmettre par la tique au moment du repas sanguin sur votre animal. Les symptômes peuvent être la coloration des urines et la pâleur des babines ;
  • L’ehrlichiose : cette bactérie s’installe dans le sang de votre animal. Les symptômes sont la fièvre, des vomissements ou encore de la fatigue ; 
  • La borréliose ou la maladie de Lyme : est une bactérie qui se trouve dans tout l’organisme dans votre animal. Au niveau des symptômes, on retrouve des douleurs musculaires, des trouves nerveux ou encore de la fièvre. Normalement, seul une analyse de sang peut détecter cette maladie.

Mais alors comment éviter les tiques sur son animal ?

La meilleure solution reste la prévention du printemps à l’automne.
Vous pouvez vous munir de pipettes antiparasitaires/anti-tiques dans votre jardinerie ou encore chez votre vétérinaire. Le produit contenu dans les pipettes anéantira les tiques avant qu’elles n’aient eu le temps de mordre votre animal.
Vous pouvez aussi opter pour un collier répulsif qui repoussera les parasites.
Il est important de prévenir l’apparition des tiques car les maladies comme l’ehrlichiose doivent être soignées rapidement. Si vous voyez des symptômes chez votre animal, votre premier réflexe doit être de l’emmener directement chez le vétérinaire !

Et si mon animal a quand même été mordu ?

Si, malgré la prévention, votre animal a été mordu par une tique : munissez-vous d’un “tire-tiques”. Elle doit être saisie derrière la tête au plus près de la peau avec la pince et tirée en tournant lentement pour ne pas la rompre. Veillez à ne pas écraser ou presser l’insecte. Une fois l’opération effectuée, pensez bien à laver et désinfecter la zone.

S’il est arraché, le corps de la tique peut se désolidariser de la tête. C’est alors beaucoup plus difficile d’enlever uniquement la tête qui est toute petite. Il est donc bien important de tourner doucement pour pouvoir décrocher la tique dans son intégralité.
Si vous avez des doutes pour la santé de votre animal après avoir décroché la tique, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire qui vous donnera la marche à suivre.

Open post
Animaux chien vacances trajets été Blog Delbard

Animal de compagnie, tout savoir pour partir en vacances sereinement !

L’été est bien présent et les départs en vacances aussi … On le sait, emmener son animal de compagnie peut parfois s’avérer compliqué. Pour remédier à ça, nous vous proposons quelques petites astuces pour partir sereinement en voyage.

Animaux chats vacances papiers démarches pays Blog Delbard

Les documents à ne pas oublier pour votre animal

Pour votre départ en vacances, il faut bien penser à votre animal de compagnie lorsque vous choisissez votre destination. Si votre voyage se déroule en Union Européen, pensez à prendre son passeport européen. Si vous voyagez en dehors de l’Union Européenne, plusieurs documents vous sont nécessaires. Retrouvez la liste des informations ici.

Attention, veillez bien à vous renseigner sur la législation du pays dans lequel vous allez pour partir sereinement en vacances. Certaines démarches nécessitent jusqu’à 6 mois de délai !

Animaux lapin voyage transports méthode conseil Blog Delbard

Durant le voyage, on pense à son animal !

Partir avec la voiture, que faire ?

Qui dit vacances dit aussi transport : si vous partez en voiture pensez à lui procurer l’espace dont il a besoin. Par exemple, si vous avez un chien, mettez-le sur la banquette arrière. Pour les animaux comme les NAC (nouveaux animaux de compagnie), pensez à prendre une caisse de transport dans lequel il pourra être à l’aise ! Eh oui, le voyage n’est pas facile pour tout le monde ! Si votre animal à le mal de transport, pas de panique, un rendez-vous chez le vétérinaire suffit pour qu’il vous prescrive des médicaments.

Pensez à bien hydrater votre animal durant le trajet et à laisser les fenêtres ouvertes si vous n’avez pas de climatisation ! Attention, si vous vous arrêtez sur la route, ne laissez surtout pas votre animal de compagnie dans la voiture fermée en pleine chaleur ! Si l’Homme ne le supporte pas, l’animal encore moins.

Prendre l’avion, c’est possible ?

Si vous décidez de partir en avion, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre compagnie pour savoir si votre animal de compagnie pourra voyager. En effet, il faut savoir que les animaux ne sont pas acceptés dans toutes les compagnies.
A savoir : si votre animal pèse + de 6kg il devra faire le trajet dans la soute. Encore une fois, un coup de fil à sa compagnie est le meilleur moyen de partir sereinement ! Retrouvez ici un article qui vous explique toutes les astuces à connaitre si vous décidez d’opter pour l’avion.

Le voyage en train, comment ça se passe ?

Pour les personnes qui souhaitent partir en train, il faut savoir qu’une somme doit être payé pour avoir votre animal de compagnie avec vous. Pensez à prendre votre laisse si vous avez un chien ou un panier si vous avez un chat. Pour les autres animaux qui nécessite une cage, un sac de transport suffira. N’hésitez pas à vous renseigner dans une gare la plus proche de chez vous pour connaître les spécificités du voyage avec son animal de compagnie.

Animaux furet voyages vacances trajets été Blog Delbard

En conclusion, ce qu’il faut retenir …

Vous l’aurez compris, pour voyager avec votre compagnon il faut bien vous munir de certains documents en fonction des pays dans lesquels vous allez. Pensez également à être à jour sur les vaccins et à prévoir une trousse de secours (insecticide, antiseptique et antidiarrhéique). Il faut également penser au transport, qui selon le mode utilisé, peut avoir des subtilités. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable, cela ne prend que quelques minutes.

Bonnes vacances à vous et à votre animal !

Open post
Lys rose jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Le Lys, culture et entretien de cette plante !

Le Lys (ou lis), vous connaissez forcément ! On vous en a déjà offert dans un bouquet ou alors vous le cultiver vous-même à la maison. Cette plante représente parfaitement l’été et plaît à tout le monde grâce à ses nombreuses variétés, couleurs, formes… Laissez-vous tentez !

Si vous voulez des conseils sur d’autres fleurs d’été, retrouvez notre article sur : les plantes grasses et les cactées !

Lys jaune jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Origine du Lys

Des variétés de Lys , il en existe plein ! Couleur, forme, taille ou origine, il y en a pour tous les goûts ! En milieu naturel, le lys provient de différentes régions du monde ! Vous le trouverez notamment en Asie (Corée, Japon ou encore l’Inde), en Europe (Grèce, Pologne, Alpes ou encore Pyrénées). On le trouve également dans la nature dans la plupart des états d’Amérique, à l’exception du sud-ouest des États-Unis. Cette plante est donc un véritable globe-trotter !

Lys blanc jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Variétés et couleurs de cette plante

Le Lys paraît dans une multitude de variétés, l’une encore plus spectaculaire que l’autre : une ou plusieurs fleurs par tige, dans de diverses couleurs, formes et tailles.
Du blanc limpide au rose pâle et au rouge vif en passant par le jaune, le violet et l’orange. Parfois avec des rayures, des bords ou des pois dans une autre couleur. Il existe des lys à fleur double et aussi sans pollen. Les fleurs peuvent atteindre un diamètre de 7 à 25 cm.

Lys couleurs jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Entretien et culture

Terre et emplacement

Si vous souhaitez planter des Lys au jardin, préférez le printemps ou l’automne. Une plantation en été risquerait de faire souffrir les bulbes de la chaleur et du manque d’eau.
Les lys sont des fleurs à bulbe issues de la famille des Liliacées. La floraison est de Juin à Septembre, si vous en avez dans votre jardin c’est vous devez donc déjà avoir de magnifiques fleurs colorées.
Pour planter les lys, la qualité de la terre et l’emplacement au jardin à une grande importance. Une bonne place déterminera une belle floraison et une bonne croissance à la plante.
Les bulbes aiment une terre plutôt riche et bien drainée. Une terre calcaire pourra poser problème au développement de la plante. Si vous voulez de belles fleurs, un emplacement bien ensoleillé est primordiale.

Plantation des bulbes de Lys

Pour les lys, une bonne plantation assure un grain d’arrosage et d’entretien pour la suite. Privilégiez donc la plantation, vous serez gagnant par la suite.
Creusez des trous d’environ 10-15 cm de profondeur. Vous pouvez planter jusqu’à 4 ou 5 bulbes par trou, cependant, séparez les trous d’au moins 15 cm pour laisser respirer les touffes.
Si vous souhaitez planter vos lys en pot sur votre terrasse, c’est tout à fait possible. Vous aurez seulement besoin d’un pot percé au fond et d’une terre bien drainée. N’hésitez pas à mettre des billes d’argile dans le fond de votre pot, cela favorisera le drainage.

Entretien des Lys après la plantation

Si vous avez choisi le bon emplacement pour vos bulbes de lys, vos plantes n’auront pas besoin d’un grand entretien.
Une fois la croissance bien commencée, tuteurez les variétés les plus hautes pour éviter que les tiges se cassent. Au fur et à mesure de la floraison, supprimez les fleurs fanées en sectionnant sous le pédoncule.
Une fois bien en place, le lys est une plante qui réclame assez peu d’entretien. D’année en année vous succomberez toujours au charme de cette merveilleuse fleur.
Arrosez en cas de sécheresse ou de très fortes chaleurs. Pour l’entretien annuel des Lys plantés en terre, l’apport d’engrais n’est pas obligatoire mais il peut être bien utile pour stimuler la floraison.
En culture en pot, il est par contre conseillé de faire un apport d’engrais pour fleurs à bulbe dès la deuxième année de floraison.

C’est à vous de vous faire plaisir en plantant des lys au jardin !

Open post
Géranium vivace plante fleurs Blog Delbard jardin histoire conseils

Le Géranium, une vivace simple à entretenir

Très faciles de culture, rustiques, florifères, les géraniums vivaces ont tous les avantages.
Aussi florifère qu’une plante annuelle, il ne faut pas la confondre avec les Pélargoniums, couramment appelés Géraniums de balcon. Ces derniers sont bien souvent utilisés comme plantes annuelles mais ne ressemblent en aucun cas aux nombreuses espèces de géraniums vivaces.
Le Géranium est une vivace vigoureuse ! Elle est réputée pour se développer harmonieusement et être facile à entretenir. Cette plante vous permet de sublimer votre jardin en cette saison ! En pots ou en pleine terre, voici nos conseils pour planter et entretenir cette belle vivace.

Géranium vivace plante jardin conseil entretien Blog Delbard couleurs floraison simple

L’histoire du Géranium

Le Géranium, de son nom latin Géranium dissectum, est une plante herbacée qui fait partie de la famille des Geraniaceae. Elle est originaire d’Afrique du Sud et compte environ 430 espèces selon les genres. Cette vivace est cultivée depuis environ 400 ans et offre à ses détenteurs de jolies feuilles colorées. De plus, en fonction des espèces, vous pouvez profiter toute l’année de son beau feuillage.

Géranium vivace plante jardin conseil entretien Blog Delbard couleurs floraison simple

La plantation de votre vivace

Pour planter votre géranium rien de plus facile ! Pour votre plantation, vous avez deux choix : utiliser un pot/bac ou les planter à même votre jardin en fonction de votre envie.

conseil jardin blog delbard plante

L’astuce Delbard : pour profiter de votre plante toute l’année, plantez le Géranium dans un pot ou dans un bac pour pouvoir le rentrer l’hiver.

Retirez les feuilles mortes et taillez votre vivace pour optimiser sa croissance. Déversez dans votre pot ou déposer à même le sol des billes d’argiles pour favoriser le drainage. Libérez au maximum les racines une fois que vous avez votre plante en main avant de la planter. Une fois votre géranium planté, disposez du terreau par-dessus et arrosez.

Géranium vivace plante jardin conseil entretien Blog Delbard couleurs floraison simple

L’entretien de votre plante

Pour entretenir votre géranium, taillez votre plante à la fin de chaque période de floraison afin de garder son côté vigoureux. Coupez le bout des tiges et retirez les feuilles mortes. Il faut arroser régulièrement votre géranium en particulier si la plante est exposée en plein soleil. En effet, cette vivace a besoin de beaucoup d’eau.

conseil jardin blog delbard plante

L’astuce Delbard : une fois l’hiver passé, rempotez votre géranium avec du nouveau terreau pour garantir la vigueur de votre plante.

Associez vos géraniums vivaces pour de belles mises en scène ! Le résultat est toujours surprenant :

  • En massif : en fonction des exigences de chaque variété, un Géranium d’ombre pourra être associé à des plantes d’ombre comme les Epimediums, Hostas ou Heuchères. Pour les expositions ‘plein soleil’, ils seront plutôt associés à des vivaces comme les Gaillardes, Echinacées ou Graminées voire même des rosiers ou des arbustes appréciant le soleil;
  • En couvre-sol ou sur talus : utilisez le célèbre géranium à gros rhizomes (Géranium maccrorhizum);
  • En compositions fleuries : utilisez-les avec des graminées comme les Cheveux d’ange ou les Laiches, des plantes vivaces comme les Anthémis, Pourpiers, Campanules, Phlox subulés ou encore Sedums mais aussi des plantes annuelles comme des Verveines, Dipladénias, Œillets ou Fuchsias.

Toutes ces possibilités d’associations varient évidemment en fonction de la grandeur des plantes et des couleurs que vous souhaitez mettre en avant.

A vous de planter !

Open post
Marguerite du cap jardin plantation plante saison été Blog Delbard jardin

La Marguerite du Cap : la vivace qui fleurit tout l’été !

L’été approche et il ne faut surtout pas oublier de continuer à planter ! Et oui, chez Delbard on vous parle aujourd’hui de la Marguerite du Cap. Cette plante, dont le nom latin est Osteospermum ou Dimorphotéca, est une vivace qui vous permet d’obtenir de belles fleurs tout l’été dans votre jardin.

Marguerite du cap plante vivace jardin Blog Delbard été saison

L’histoire de la Marguerite du Cap

Cette vivace aux fleurs colorées, est originaire d’Afrique du sud. En effet, ses fleurs peuvent être blanches, oranges, roses, jaunes ou mauves. Cette plante rustique, au feuillage vert et persistant, peut résister jusqu’à -5° selon les variétés. Elle offre à ses détenteurs une floraison de Mai à Septembre qui vous permettra de sublimer votre beau jardin !

Marguertie du cap saison vivace jardin plantation Blog Delbard

Nos conseils de plantation

Pour la plantation de votre Marguerite du Cap, favorisez les sols légers et drainants. Attention, la plante ne doit pas être imbibée d’eau. Plantez votre vivace dans la terre mélangée à un terreau de Delbard et espacez les pieds de 30 à 40 cm. En effet, la Marguerite du Cap est réputée pour prendre beaucoup de volume.
Si vous souhaitez la planter dans un pot, placez deux pieds dans un conteneur de 30 cm de diamètre. N’hésitez pas aussi à planter votre Marguerite du Cap en massif pour colorer votre jardin.

Marguerite du Cap jardin plante plantation été vivace jardin Blog Delbard

L’entretien de votre vivace

Pour l’entretien de cette plante, pensez à arroser régulièrement. Pour optimiser sa floraison, nettoyez les fleurs.
N’oubliez pas de placer votre plante au soleil ou à la mi-ombre pour favoriser sa croissance. De plus, taillez votre plante en fonction des tiges mortes pour obtenir le volume que vous souhaitez.

N’attendez plus pour planter !

Open post
Terrasse Jardin Delbard Plantation

Agrumes : un air du sud sur ma terrasse !

Un zeste de Provence à votre porte

L’été arrive à grand pas avec de beaux jours ensoleillés en prévision. Il est temps d’ajouter à votre jardin et à votre terrasse un zeste de Provence grâce à différents mélange de végétaux du sud (bananier, Callistemon, agrumes…) et de poteries en terre cuite. Ce petit coin ensoleillé vous rappellera chaque jour cette petite atmosphère provençale que l’on apprécie tous.

Fontaine Terrasse Jardin Blog Delbard

Idées de décoration

Pour égayer votre terrasse, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez miser sur la fontaine près d’un petit bassin accompagné d’un bananier accompagnés de bacs treillages en bois placés sur le côté. Il est également possible d’ajouter à votre espace des plantes grimpantes comme le Bougainvillée, le Bignone et la Mandevilla. A cela, quelques amphores au pied d’un Callistemon pour souligner le caractère méditerranéen. Le tout peut être éclairé avec des balises solaires ‘Montana’ pour admirer ce splendide paysage. La couleur gris anthracite de poteries ‘Millenium’ relèvera les couleurs éclatantes des plantes méditerranéennes.
Enfin, entre les plantations d’agrumes (citronnier, kumquat, calamondin, oranger, mandarinier, clémentinier…), du bananier et du Callistemon (‘rince-bouteille), vous pourrez recouvrir les espaces vides de gravillons blancs sur une toile hors sol pour sublimer votre terrasse.

Plantation Jardin Terrasse Delbard

Plantation et entretien du bananier

Le bananier se plante à l’extérieur, au printemps ou en été, dans un sol drainé. Avant la plantation, il faut choisir un grand contenant. Il est recommandé d’utiliser des billes d’argile ou des petits cailloux pour favoriser le drainage de votre plante. Le rempotage doit être effectué tous les 3 ans et l’arrosage du bananier d’extérieur ne doit jamais être excessif. En effet, deux à trois arrosages par semaine suffisent même en été. Penser à laisser sécher la surface du terreau avant d’arroser pour garantir à votre plante une belle croissance.
Favorisez l’exposition au soleil (attention si votre bananier est exposé derrière une vitre, ne pas laisser le soleil taper directement sur les feuilles) et à l’abri des vents violents et froids.

L’astuce Delbard : la taille du bananier s’effectue en hiver et la procédure de taille des feuilles est la même que celle utilisée pour le palmier. La taille ne doit pas être trop proche de la souche. Chaque année, la base du bananier est de plus en plus haute, il est donc recommandé de couper votre plante pour lui permettre de former la tige.

Plante Jardin Blog Delbard

Plantation et entretien du Callistemon

Le Callistemon, également appelé ‘rince-bouteille’, est un petit arbuste rustique australien très accommodant qui tolère très bien les sols ponctuellement secs et pauvres. Du printemps à l’automne et parfois tout au long de l’année, en fonction des régions, il forme un beau buisson, couvert d’un fin feuillage. Il possède un doux parfum et vous offrira une dense floraison.
Vous pouvez équilibrer ou réduire la ramure du rince-bouteilles au printemps de manière douce.

L’astuce Delbard : pour garder un port compact, coupez de moitié les pousses de l’année après la floraison. L’été, supprimez les fruits en formation et coupez les tiges fanées.

Le Callistemon s’épanouit au soleil ou à la mi-ombre dans un sol fertile, léger, bien drainé, frais à sec en été. C’est une plante plutôt frileuse, rustique dont le feuillage résiste jusqu’à environ -5°C/-8°C. Pour les variétés moins sensibles au gel, elle peut aller jusqu’à-12°C sous la condition que votre sol soit drainé. Il est donc facile de la cultiver dans les régions aux hivers cléments. Pour un climat froid, penser à planter en bac et à conserver comme plante d’orangerie.

Plantation Agrumes Jardin Delbard

Plantation et entretien des agrumes

Comment planter un agrume en pot ?

Les agrumes sont traditionnellement cultivés en bac pour les préserver du gel durant l’hiver. Ils s’adaptent très facilement à la plantation en pot. Prévoyez donc un pot d’une taille légèrement plus grande que celui d’origine, mais pas trop au risque de favoriser la pousse du feuillage au détriment des fruits. Assurez un bon drainage au fond du pot grâce à une couche de billes d’argile expansée ou de la pouzzolane.

Comment arroser un agrume ?

Des arrosages copieux seront les bienvenus en périodes de sécheresse. Ils aideront les fruits à grossir et à mûrir. Le terreau des agrumes cultivés en pot ne doit pas sécher totalement car leurs racines restent en surface. L’arrosage sera donc fréquent en période estivale (tous les 2-3 jours), et plus mesurés en repos hivernal pour éviter l’asphyxie racinaire

Des apports en engrais ?

Les apports d’engrais sont effectués sous forme soluble, de façon très régulière (un arrosage sur 2 environ). Choisir un engrais équilibré spécial agrumes aux doses indiquées sur votre emballage.

Quand rempoter les agrumes en pot ?

Le rempotage s’effectue tous les 3 à 5 ans en fonction de la croissance de votre agrume. Choisir un pot une à deux tailles au-dessus. En effet, ces derniers sont plus productifs si leurs racines sont légèrement à l’étroit. Pour les plantes plus âgées, épandez du terreau enrichi en surface du pot !

Comment tailler un agrume ?

Généralement, la taille se limite à la suppression annuelle du bois mort et au nettoyage du cœur de la silhouette pour améliorer l’aération du feuillage et des fruits. Intervenez entre mars et mai. Une taille légère tous les 2 à 3 ans visera à renouveler les tiges tout en conservant à l’arbuste des proportions raisonnables.

Les agrumes sont-ils résistants aux maladies et aux parasites ?

Dans de bonnes conditions, les agrumes sont rarement attaqués par les parasites ou les maladies. Veillez alors à bien respecter leurs besoins en humidité, en hygrométrie, en luminosité et en nourriture. Les agrumes craignent peu les maladies. Un traitement à base de cuivre peut toutefois s’avérer utile le cas échéant. Ces derniers sont exigeants en termes de température. Selon les espèces, la résistance au gel varie de 0°C à -10°C, si le froid reste ponctuel. Cette précision est indiquée sur chaque fiche plante.

L’astuce Delbard : il est plus facile de cultiver les agrumes en pots afin de les rentrer en véranda lorsque la température descend en dessous de zéro.

Dès la fin des beaux jours, réservez-leur un emplacement très lumineux et aéré, mais pas trop chauffé (idéalement entre 5 et 8°C). Vous pouvez opter pour une véranda, un hangar ou un garage lumineux. Maintenez une bonne hygrométrie autour de vos agrumes. Un air trop sec, surtout si la température à tendance à monter, est facteur d’attaques de parasites et de maladies. Arrosez modérément : une fois tous les quinze jours est une bonne moyenne et une fois par semaine si la température dépasse les 12°C. Même s’ils peuvent vivre à l’intérieur d’une maison, les agrumes ne sont pas pour autant des plantes d’appartement. En effet, ils ne peuvent y demeurer toute l’année. C’est la sécheresse de l’air qui est la plus préjudiciable, donc évitez à tout prix la proximité d’une source de chaleur.

Dois-je tailler mes agrumes ?

Réalisez la taille de vos agrumes une fois les risques de gelée totalement écartés. Nous vous conseillons l’application d’un mastic à cicatriser sur les coupes supérieures à 1 cm de diamètre. Attendez les signes évidents de repousse avant d’appliquer un engrais

Avec quelles plantes associer les agrumes ?

Il est déconseillé d’associer d’autres plantes à votre agrumes car ces derniers n’apprécient pas d’être à côté d’autres végétaux

Le petit plus des agrumes

Cultivés en pots sur le balcon ou en terrasses ensoleillées, les agrumes créeront une ambiance exotique et dépaysantes avec les bambous, palmiers, laurier-rose, olivier, eucalyptus, etc. Nous vous conseillons aussi des aromatiques (thym, basilic et la lavande) et des vivaces avec un large choix de variétés résistantes à la sécheresse et à la terre calcaire : Achillée, Agapanthes, Allium, Dianthus, Kniphofia, Lychnis, Nepeta, Potentille, Salvia, Sedums, Stachys, Verbascum, Anthemis, Campanules, Fougères, Graminées (Cortaderia, Fétuques, Arundo), Iris barbus, Lis blanc, Oreilles d’ours (Primula) et Verbascum nigrum.

Les produits incontournables pour ce jardin

Pour la plantation des oliviers et palmiers nous vous conseillons de prévoir du terreau et des engrais pour plantes méditerranéennes et agrumes. En complément, vous pouvez utiliser des roule-bacs pour faciliter le déplacement de vos produits.

L’astuce Delbard : n’oubliez pas de prévoir un voile d’hivernage pour vos plantations et cultivez les plantes méditerranéennes en pot pour pouvoir les rentrer sous abri.

En complément, ne pas oublier de lire notre article sur la protection des agrumes pour les périodes hivernales ! Pour en savoir plus : https://leblogdelbard.fr/protegez-vos-agrumes-en-hiver/

Open post
chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Chèvrefeuille : plantation et entretien

Chèvrefeuille : l’arbuste au sublime parfum !

Le chèvrefeuille est un arbuste de la famille des Caprifoliacées. Vous en avez sûrement déjà vu dans les jardins et, si vous avez eu de la chance, vous avez pu sentir son extraordinaire parfum lors de la floraison. Si vous coupez quelques branches pour faire un bouquet, vous le sentirez tout de suite ! Le parfum des fleurs se diffusera dans toute une pièce pour votre plus grand plaisir.

Dans cet article, on vous donne nos conseils de plantation, culture ou encore d’entretien du chèvrefeuille.

Naviguez sur le Blog, vous trouverez des conseils sur de belles plantes au jardin : le Scindapsus, la Véronique arbustive ou encore sur l’Aloé Vera.

chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Plantation du Chèvrefeuille

Le chèvrefeuille n’est pas un arbuste très difficile à planter ni à entretenir. Cependant, vous devez suivre quelques règles pour avoir une plante résistante et qui assurera une magnifique floraison.

C’est un arbuste qui ne demande pas de climat particulier. Il poussera aussi bien vers la méditerranée, que dans le centre ou encore dans le nord de la France. Cependant, il aime bien être dans un emplacement lumineux mais pas brûlant (le soleil direct et persistant toute la journée n’est pas forcément recommandé). Le chèvrefeuille aime avoir le pied et les racines à l’ombre pour que l’eau présente dans la terre ne s’évapore pas. Il aime les sols assez humide. Cependant, avec la tête et les branches dans la lumière, vous vous assurerez une belle floraison. N’hésitez donc pas à lui offrir une place de choix à la mi-ombre.

Lors de la plantation, veillez à ce que votre chèvrefeuille dispose d’un support pour pouvoir grandir : un muret, un treillis, un gros tuteur.

Pour la plantation de votre arbuste, favorisez le printemps ou l’automne. Vous pouvez planter en été à condition à ce qu’il ne fasse pas trop chaud.

Après avoir choisi un emplacement idéal à la mi-ombre dans votre jardin, vous pouvez planter votre chèvrefeuille.

Les premières années après la plantation, disposez un paillis assez épais au pied de votre arbuste. Cela lui permettra de garder l’humidité dans le sol l’été et de ne pas avoir trop froid l’hiver.

chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Entretien du Chèvrefeuille

Cet arbuste est facile d’entretien, vous n’aurez pas besoin de passer des heures au jardin. Cependant, pour avoir une plante robuste et fleurie, il vous faut juste suivre ces quelques conseils :

  • Si la floraison n’est pas importante ou alors que les feuilles commencent à tomber, taillez votre chèvrefeuille de façon assez importante. La floraison ne sera que plus belle l’année suivante. Si vous taillez de façon importante votre arbuste, attendez la fin de l’hiver. Si vous taillez uniquement quelques branches, vous pouvez le faire à la fin de l’hiver.
  • Le chèvrefeuille a besoin d’un sol frais et humide. En cas de forte chaleur, arrosez bien le pied et paillez derrière pour permettre à l’eau de ne pas s’évaporer rapidement. Si vous choisissez de le planter en pot, arrosez dès que le terre est sèche en surface.
  • Il arrive que certains chèvrefeuille souffrent de l’oïdium (champignon qui donne une allure grise ou blanche sur les feuilles). Pour éviter que celui-ci se propage sur votre arbuste, essayez le moins possible de mouiller les feuilles.
Open post

Le Rhododendron, la plante du mois de Décembre

azalée décembreazalee-3

Qu’elles soient blanc de neige, rouge décembre, violet solennel ou rose vif, toutesles azalées ont une caractéristique commune : la plante disparaît presque totalement sous les fleurs.

Floraison abondante, disponible dans les tons typiques d’un mois de décembre, alternative originale pour mettre de l’ambiance tout en restant un grand classique saisonnier. L’Azalée se nomme officiellement “Rhododendron syn. Azalea”.

azalée articles Conseil pratiques

     L’Azalée boit beaucoup. Arrosez la plante régulièrement et abondamment ou plongez le pot dans l’eau pour saturer le terreau. Pour les plantes ayant un grand besoin d’eau, des pots spéciaux sont disponibles. Ils alimentent la plante en humidité à partir d’une réserve d’eau.

La plante supporte mal la chaleur, qui la ramollit. Évitez par conséquent les emplacements en plein soleil ou à proximité d’un radiateur. L’Azalée aime les endroits frais et bien éclairés.

Pour une floraison abondante, donnez de l’engrais deux fois par mois. Lorsque la plante doit être rempotée dans un pot plus grand, il convient d’utiliser du terreau acide spécial pour ce type de plantes.

Si l’Azalée devient trop encombrante dans la maison, elle peut, après la floraison être plantée en pleine terre dans le jardin, dans un endroit ombragé et de la terre acide retenant l’humidité. Pour l’hiver, le mieux est de la mettre dans une serre ou une grange où elle sera à l’abri.

Aspergez régulièrement la plante même si elle est en bouton. Par contre, arrêtez d’asperger lorsque les boutons s’ouvrent.

Posts navigation

1 2 3 11 12 13 14 15
Scroll to top