Vivaces : des fleurs pour la vie !

Réalisez un massif de vivaces : c’est facile, esthétique et économique !

Splendides et fidèles, les plantes vivaces renaissent de leur souche plusieurs années de suite pour refleurir avec générosité dans les massifs ou rocailles. Côté soleil ou côté ombre, en terre riche, calcaire ou acide, elles restent les meilleures alliées du jardinier.

vivaces delbard jardin blog

Connaitre les vivaces

Une vivace, c’est quoi en fait ?

Il y a vivaces et vivaces… Chez la plupart des vivaces, les parties aériennes meurent en fin d’automne ; il ne subsiste plus qu’une touffe de feuilles, quelques rosettes ou parfois des bourgeons qui restent cachés à fleur de terre jusqu’au renouveau ! Chez d’autres, on dit qu’elles sont persistantes (oeillets, mignardises, phlox, céraistes, etc…). Et, en plus, le jardinier a été tenté d’ajouter, parmi les vivaces, des arbrisseaux comme les lavandes, l’armoise ou les hélianthèmes qui se marient bien à la famille des vivaces. Enfin, comme, à chaque règle, il faut une exception, quelques plantes figurent parmi les vivaces car elles se ressèment seules : pas besoin d’en replanter !

Comment utiliser les vivaces ?

Elles sont idéales pour compléter et réunir tous les éléments naturels de votre jardin : bois, eau, pierre, arbre et arbustes.

En fonction de leur taille adulte et de leurs exigences, plantez-les dans vos rocailles, auges et bacs, sur vos murets en pierres naturelles, et même, pour certaines, entre vos joints de dallage, sans oublier vos massifs ou bords de bassin.

vivaces jardin fleurs bouquet delbard

“Delbard Design aime les vivaces”
Que serait une maison sans bouquet ? Grâce aux vivaces, réalisez des bouquets frais ou secs avec les feuilles, les fleurs et les fruits de ces plantes qui se reproduisent chaque année !

Comment choisir les vivaces si j’ai peu d’expérience ?

Toutes nos vivaces sont cultivées en godets ou pots pour respecter la croissance de la plante et vous garantir vigueur et reprise. Pour choisir vos premières vivaces : les couleurs et l’harmonie ne sont pas prioritaires mais avant tout, pensez à la résistance, à votre climat et aux particularités (notamment la nature du sol). Les vivaces doivent s’adapter naturellement. Les espèces qui vous paraissent sûres deviendront avec le temps, la charpente de vos massifs.

Les questions à se poser…

  • Mon lieu de plantation choisi est-il ensoleillé ou ombragé ?
  • Mon sol est-il souvent sec ou humide ?
  • Quelle hauteur finale de vivace est-ce que je souhaite ?
  • Quelle largeur et quel volume vont faire mes vivaces ?
vivaces jardin blog delbard

“Delbard Design répond à vos questions”
Pour se développer, chaque plante a besoin d’un espace vital suffisant ; les distances de plantation sont indiquées sur le descriptif de la plante. C’est seulement lorsque que vous aurez répondu à toutes les questions précédentes grâce à l’aide de votre conseiller en jardinerie, que vous pourrez céder à votre passion des couleurs, car chacun sa personnalité !

Astuce Delbard : avant que votre massif soit à la taille souhaitée, n’hésitez pas à semer des annuelles comme les cosmos. Ces petites fleurs agrémenteront votre massif en attendant que vos plants atteignent leur taille adulte.

delbard blog vivaces jardin plantation fleurs

La plantation des vivaces

Planter en fonction de ma région !

Lorsqu’on évoque la résistance au froid des vivaces, on parle de rusticité ; les plantes s’adaptent à tous nos climats même les plus froids. En région moins clémente, elles sont peu rustiques. Elles réclament une protection contre le froid (paillis de feuilles ou film, paillage).
Du Nord à la Provence, de l’Est à la Bretagne, chaque région a ses couleurs, son style et ses exigences. Delbard vous facilite la vie en vous proposant 10 vivaces sûres selon votre 7 régions :

delbard vivaces blog conseils

Climats rudes

Est de la France : abondance, rusticité et simplicité.
« Les lumières brillantes et franches de l’Est justifient l’emploi abondant de couleurs fortes, pimpantes, sur des plantes robustes, qui explosent dès que l’hiver laisse la place au printemps. De petites rocailles vallonnées symbolisent bien l’Est de la France avec des massifs colorés et robustes ».
Vivaces adaptées : les iris de Sibérie, les pivoines herbacées, les géraniums vivaces, les orpins, les sauges les heuchères, les phlox, les bergénias et les graminées et les euphorbes.

Nord de la France : lumière et douceur.
« Dans cette région, les coloris pastels pour les jours brumeux font merveilles et les tons colorés s’accordent au soleil éclatant de saison de printemps et d’été ».
Vivaces adaptées : les hellébores, les corbeilles d’or et corbeilles d’argent, les aquilegias, ancolies, les bugles, les campanules, les centaurées, les gypsophiles, les joubarbes, les myosotis des Alpes, les œillets, les orpins, les phloxs, les sedums, les thyms serpolets ou encore les gentianes printanières.

Montagne : force, rusticité et liberté.
« Si la belle saison montagnarde dure peu, elle se rattrape par l’abondance de ses fleurs où le printemps rencontre l’été ».
Vivaces adaptées : les corbeilles d’or et corbeilles d’argent, les ancolies, les bugles, les campanules, les digitales, les erinus, les gypsophiles, les joubarbes, les myosotis des Alpes, les œillets, les orpins, les phloxs, les primevères, les sedums, les saxifrages, les thyms serpolets et les gentianes printanières. Les géraniums, les iris, les platycodons, les bergenias, les édelweiss, les astrances et la gentiane occupent une place de choix. La plupart de ces plantes pourront supporter des températures descendant jusqu’à -20 °C.
Si la pente est forte, mieux vaut des plantes vivaces couvre-sols, car leurs racines stabilisent la terre. Les lavandes, les marguerites et les géraniums conviennent aux terres montagnardes bien exposées au soleil tandis que les reines des prés, les barbes-de-bouc, les laiches et les fougères seront mieux placées à l’ombre.

conseils vivaces blog delbard climat fleur

Climats doux

Sud-Ouest : fantaisie et générosité.
« Tout est possible : une ambiance tropicale où abondent des plantes vivaces aux larges feuillages tantôt verts, tantôt colorés peut former un jardin de type exotique : généralement bien arrosé, toutes les vivaces peuvent enrichir les jardins du Sud-Ouest ».
Vivaces adaptées : Toutes les vivaces de mi- ombre se plairont donc à l’ouest, notamment nombre de géraniums vivaces mais aussi les œillets, les phlox, les pivoines, si le sol reste bien humide tout l’été.
Pour les sols argileux, opter pour un massif à base de rhubarbe (pour son superbe feuillage et ses panicules de fleurs blanches), d’astilbe blanche (aux hampes plumeuses), de ligulaire (Ligulaire, au feuillage aussi décoratif que sa floraison), de persicaire (Persicaire, pour ses épis), de Bergénia (offrant un tapis de grandes feuilles presque rondes) ou de reine des prés (Filipendula) ou les iris.

Provence : minéral et végétal.
« Au pays de la chaleur et de la sécheresse, le luxe : c’est la verdure. Alors plantez des vivaces pour terrain sec… ».
Vivaces adaptées : les cistes, les lavandes, les sauges, les romarins, les vergerettes, les agapanthes… Les plantes vivaces méditerranéennes poussent au soleil, en sol sec, pauvre et drainant. Au jardin, elles supportent souvent le calcaire, la chaleur et la sécheresse des jardins sans arrosage ! Bon nombre de ces plantes méditerranéennes sont même rustiques et résistantes au gel.

Bretagne : exotisme et tradition.
« Très doux sur les côtes, un peu plus frais à l’intérieur, le climat breton accueille des végétaux venus des quatre coins du monde ».
Vivaces adaptées : les sauges, les agapanthes, les echinops, les lupins, les euphorbes, les fétuques et laiches, les rudbeckias, les valérianes, les arums.

Quand et comment planter mes vivaces ?

La plantation des vivaces se fait toute l’année sauf en période de gel ou de sécheresse durable.

Pour planter les vivaces, il est capital de bien préparer votre sol.
Pas difficile, elle doit être réalisée consciencieusement avec une fourche-bêche pour obtenir un sol ameubli débarrassé des racines des herbes vivaces non désirées. En surface, apportez un terreau plantation enrichi qui sera mélangé à votre sol émietté.

Étapes de plantation de vos vivaces :

  • Faîtes tremper les pots et godets en attendant, afin d’humecter toutes les racines. Placez-les avec leur contenant aux emplacements prévus pour une répartition correcte, en évitant les alignements réguliers moins naturels !
  • Sortez les plantes des godets ou pots au fur et à mesure et, à l’aide d’un transplantoir, faites un trou suffisant pour que la motte du plant entre sans forcer. Arrosez copieusement !
  • Griffez légèrement la surface entre les plantes et sarclez (grattez la terre autour) fréquemment pour éviter toute levée d’herbes indésirables.
  • Paillez avec des écorces décoratives ou autres paillis pour limiter la levée des herbes indésirables et le compactage du sol lors des pluies.
vivaces jardin delbard blog soins

Conseils de soin pour mes vivaces

Comment soigner mes vivaces ?

Paillage : Paillez avec des écorces décoratives ou autres paillis pour limiter la levée des herbes indésirables et le compactage du sol lors des pluies.
Sarclage : si vous ne paillez pas votre massif, griffez légèrement la surface entre les plantes et sarclez (grattez la terre autour) fréquemment pour éviter toute levée d’herbes indésirables.
Pincement : coupez le sommet des pousses pour les obliger à se ramifier et pour renforcer les souches.
Rabattage : technique radicale d’automne qui consiste à couper une plante plus ou moins à la base pour provoquer une autre floraison plus abondante l’année suivante.
Tuteurage : pour tenir les plantes hautes en zone de courant d’air ou ventée.
Hivernage : couvrez de feuilles ou de paillis les plantes vivaces les moins rustiques.

Comment arroser mes vivaces ?

Le besoin d’eau le plus crucial pour les plantes vivaces est la période qui suit la plantation. Offrez un litre d’eau par plante lors de la mise en place.
Pour des sujets en godets ou en conteneur de 1 l, il faut 3 l d’eau. Renouvelez cet apport tous les deux à quatre jours en fonction de la température ambiante, pendant tout le mois suivant la plantation.
Les vivaces bien installées se passent le plus souvent d’arrosage, hormis durant les périodes de fortes chaleurs et de sécheresse prolongée (plus de 8 jours sans pluie). Dans ce cas, arrosez les massifs le soir, à la dose de 5 l/m2. Les espèces de sols secs n’ont besoin d’eau qu’après une absence de pluie de plus de 10/12 jours.
Les vivaces cultivées en pot doivent être arrosées au même rythme que les autres plantes de la composition, en moyenne une fois par semaine lorsque la température est inférieure à 20 °C, deux fois par semaine jusqu’à 25 °C, tous les deux jours jusqu’à 28 °C et quotidiennement s’il fait plus chaud.
Ne mouillez pas les feuillages duveteux pour éviter l’apparition de taches cryptogamiques.

Astuce Delbard : pour obtenir une croissance harmonieuse, associez des plantes qui exigent une teneur d’humidité similaire, cela vous simplifiera par ailleurs les interventions d’arrosage.

vivaces ecologie conseils astuces soins delbard

En savoir plus sur les vivaces

Les plantes vivaces offrent de nombreux avantages dans les jardins actuels. Elles sont idéales quand on souhaite limiter le budget de renouvellement des végétaux et le travail de plantation. À l’achat, elles sont d’un coût parfois un peu plus onéreux, surtout quand elles sont en conteneur, mais elles se révèlent plus avantageuses au fil des années.
Une plante vivace vous apport plein d’avantages au jardin :

Elle dure pendant plusieurs saisons : en choisissant un mélange varié de plantes vivaces, votre jardin est en mesure de profiter de la vie de la plante pendant plusieurs années.

Elle offre de longues périodes de floraison ou renouvelées : les vivaces ont la capacité à fleurir et donner des fleurs, parfois plusieurs fois par an. Au cours de l’année, les plantes sont capables de produire des fleurs.

C’est une plante économique : pas besoin de remplacer les plantes vivaces chaque année comme les annuelles gélives. Dans la plupart des cas, le coût initial des plantes vivaces est plus cher que celui des plantes qui sont censées durer la saison unique, mais celles-ci sont plus rentables à long terme.

C’est une plante facile d’entretien : moins besoin d’arrosage et d’apport d’engrais que les espèces annuelles destinées à l’ornement. Les vivaces sont, depuis très longtemps, les plus employées dans la composition des “mixed-borders anglais”. Aujourd’hui, elles constituent une palette de base importante pour les massifs, bordures et végétalisations des différents styles de jardin.

C’est une plante facile écolo : la majorité des plantes vivaces échappe naturellement aux parasites. Il faut cependant surveiller lors de la plantation de vos jeunes pousses tendres, l’attaque des escargots ou des limaces.
D’une manière générale, évitez les fumures trop excessives qui rendent les feuilles trop appétissantes. Rappelez-vous que gratter la terre régulièrement a l’avantage de détruire une partie des pontes de parasites : de plus, un binage vaut 2 arrosages !

Vous n’avez plus qu’à vous lancer ! Vos plantations de vivaces créeront très vite un jardin coloré et une mise en scène à votre image pour une floraison assurée chaque année.
Alors, n’hésitez plus jouer la carte vivaces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top