septembre-jardin-blog-delbard-astuce

Les travaux du jardin en septembre

« Septembre c’est le mai de l’Automne »

En règle général plantez en automne : c’est la meilleure saison !

Bulbes : En les plantant tout au long de l’automne, vous obtiendrez, selon les variétés, une longue floraison du milieu de l’hiver au printemps.
Rosiers : En décidant de planter un rosier à l’automne, vous lui ferez gagner en robustesse. Il sera mieux armé pour affronter l’été suivant et vous assurera une floraison précoce et plus abondante.
Arbres et arbustes d’ornement : Planter ou transplanter un arbuste à l’automne améliore la reprise et leur assure un bon développement.
Haie : En plantant à l’automne, vous optimisez sa reprise et vous favorisez sa croissance en taille et en volume.
Fruitiers : Planter un arbre fruitier à l’automne permet tout simplement de gagner une année de récolte ! Donc des fruits en plus (économie assurée) et du goût assuré !

 

En plantant à l’automne, de façon générale, vos plantes seront mieux racinées et vous pourrez vous contenter d’apports en eau réduit l’été suivant : un geste tout simple pour la planète !

 

 potager

Au potager

Semez choux, laitues d’hiver, mâches et épinards.

Enlevez les feuilles de vos tomates en commençant par la base.

Assurez avec la mâche… C’est l’assurance de salades agréables tout l’hiver et jusqu’au printemps : apport de vitamines C et délice garanti !

 verger

Au verger

Tuteurez les branches principales de vos fruitiers (notamment pommiers et poiriers) et doubles U. Coupez à 3 yeux toutes les nouvelles pousses.
Avant la récolte des pommes et poires, nettoyez le sol des locaux et aérez. Ramassez les feuilles dès les premières chutes pour éviter qu’elles ne pourrissent au sol.
Récoltez les poires et les pommes de moyenne saison de maturité, les raisins de pleine saison, les framboises et fraises remontantes et les amandes à manger en frais.
Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
Nettoyez les rayonnages, clayettes et caisses à l’eau javellisée : bien laisser sécher avant d’y placer les fruits.
Stockez au fruitier les fruits sains ; ceux qui sont tachés sont consommés en frais ou préparés en compote, confiture, tarte….
En fin de mois, traitez à la bouillie bordelaise les pruniers, cerisiers, pêchers ou abricotiers.

 

Les framboisiers ont tendance à coloniser le terrain. Arrachez les rejets qui débordent et rabattez les branches qui ont fructifiées.
Commencez les premières plantations de fraisiers. Fraisiers à planter, fraises à déguster : c’est le bon moment pour planter quelques nouvelles lignes de fraisiers, indispensables dans tout potager. Refaites les plantations de fraisiers ayant produit deux étés.
Ils auront le temps de s’installer avant l’hiver et vous récolterez dès le printemps prochain !

Vérifiez les pièges à guêpes et renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ.

Balcon terrasse

Aux fenêtres, balcons et terrasses

Comme dit le dicton « du 1er au 8, l’hirondelle est en fuite »

Protégez les oiseaux de vos jardins.
Mésanges, rouges-gorges, chouettes, verdiers, sittelles, huppes,… les espèces sauvages sont nombreuses au jardin et leur protection fait partie de nos devoirs de jardiniers.

Le meilleur moyen d’attirer les oiseaux sauvages dans votre jardin, c’est bien entendu de leur fournir nourriture, eau et abris et d’éviter d’attirer les prédateurs.
Que vous habitiez à la campagne, en banlieue ou en ville, il est probable que votre jardin abrite des espèces d’oiseaux : vos jardins deviennent de véritables oasis pour vos compagnons d’hiver.

Pour attirer les oiseaux de la nature à venir dans votre jardin, vous avez 4 actions clés :

  • Optez pour un assortiment judicieux d’arbres et arbustes qui leur apportera de la nourriture et des cachettes,
  • Placez quelques abreuvoirs (eh oui ! L’eau est rare pour les oiseaux en hiver à cause du gel),
  • Présentez un ou deux nichoirs, effet déco garantie sur votre balcon et cela leur apportera un peu de confort pendant les périodes froides.
  • Apportez leur la bonne alimentation dans une mangeoire bien placée (boules de graisse, graines…).

Vous pourrez ensuite les observer dans votre jardin pendant l’automne et l’hiver. Spectacle garanti !

jardin d'ornement

Au jardin d’ornement

Soins des rosiers

C’est la pleine refloraison de toutes les catégories de rosiers remontants. Profitez-en donc pour faire de beaux bouquets de roses.
Éliminez les gourmands de porte-greffes nés sur les troncs des tiges ou les drageons nés sur leurs racines.
Supprimez les fleurs fanées des rosiers à grosses fleurs et les fruits des polyanthas et floribundas mais ne coupez pas les  tiges des rosiers à fruits décoratifs.
Traitez, si nécessaire, contre les insectes et maladies.
Ramassez les feuilles malades et détruisez-les.
Attachez les tiges des rosiers grimpants.

N’hésitez pas aussi à semer les gazons : c’est la bonne saison !

 

Vivaces

Préparez le sol pour vos futures plantations : bêchage et amendements.
Vous pouvez également commencer les plantations des vivaces.
Tuteurez les grands asters.
Coupez les hampes défleuries des roses trémières par exemple.

Divisez les vivaces de printemps et d’été. Vous ne prenez aucun risque en divisant les plants. Si la terre est sèche et a formé une croûte, arrosez abondamment la veille de l’opération pour faciliter le travail.

Avec une fourche bêche, détourez la touffe, à 25 cm du cœur de la plante. Sortez-là avec le maximum de terre si vous avez l’intention de la déplacer sans la multiplier. Replacez la motte à l’endroit voulu.
Si vous voulez diviser cette touffe, si les racines sont enchevêtrées, suivant les espèces, détachez les racines à la main ou à la bêche. Replantez, arrosez abondamment pour assurez une bonne reprise.

 maison-plante-fleur-travaux-septembre-automne-blog-delbard-jardiin

À la maison

Les plantes d’intérieur, c’est bon pour la santé !

S’entourer de plantes d’appartement n’est pas seulement bon pour le moral. En effet, ces belles ont des conséquences bénéfiques sur notre environnement.
C’est prouvé scientifiquement, les plantes sont dépolluantes. Donc, vous n’avez aucune raison pour vous priver de leurs effets bénéfiques, aussi bien pour la santé physique que pour la santé morale.

Certaines réduisent, grâce à leur métabolisme, des substances chimiques que l’on trouve dans les matériaux qui constituent nos appartements : peintures, colles, mobilier, revêtements de sol, placoplâtre, panneaux de particules… Elles absorbent aussi les substances nocives des produits de nettoyage. D’autres neutralisent les ondes émises par les ordinateurs et les innombrables télécommandes. Les cactées, par exemple, diminuent les effets nocifs des écrans télévisuels. Elles produisent de l’oxygène la nuit et rejettent le gaz carbonique le jour (à l’inverse des autres plantes) : partagez votre chambre avec elles.

Chaque plante a un pouvoir différent et certaines étant plus actives que d’autres, n’hésitez pas à variez les espèces.
Pour une maison saine, adoptez une vingtaine de plantes différentes (ficus, chlorophytum, philodendron, spatiphyllum, draceana, lierre, fougères, poinsettia, azalée, cyclamen…).
De plus, les plantes jouent aussi  le rôle d’humidificateur.

Et n’oubliez pas enfin d’aérer, chaque jour, pendant au moins une heure, même en hiver.

Voilà, vous avez les clés du bon équilibre pour vivre pleinement et sainement dans votre maison! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.