Open post
Romarin blog delbard moustiques été lutte

Plantes anti-moustiques, la solution pour un été paisible !

Qui dit longues et chaudes soirées d’été dit aussi longs moments
conviviaux en plein air … ! Mais c’est sans compter l’incruste habituel de nos étés : les moustiques.
Alors, pour vous permettre de mieux apprécier ces moments d’été farniente, voici 7 plantes parfaites pour vous débarrasser des moustiques. Retrouvez nos conseils verts, feuillus, parfumés et surtout bien intentionnés !

Le romarin deviendra votre ami cont !

Si nous adorons la saveur et le parfum du romarin, les moustiques eux en ont horreur. Installez donc un jardin aromatique à proximité et vous aurez un été parfumé et sans moustiques.

Le nepeta, un anti-moustique connu

Cette plante est un anti-moustique efficace, mais également un objet de gourmandise pour les chats, de grands amateurs de nepeta. Le malheur des uns fait le bonheur des autres …

La lavande, une odeur délicieuse !

Encore une herbe au parfum délicieux que vous pouvez ajouter à la liste ! La lavande vous plonge dans une ambiance de vacances tout en chassant les moustiques.
Petit conseil : Si vous vous êtes fait piquer, n’hésitez pas à appliquer une goutte d’huile essentielle de lavande sur votre piqûre (si il n’y a pas de plaie), vous ne vous gratterez plus !

La feuille de tomate, idéale pour repousser les nuisibles

Un plant de tomate sur la terrasse ou quelques feuilles sur la table et les moustiques iront… voir ailleurs si vous y êtes !

La mélisse citronnelle, oui aux abeilles, non aux moustiques !

Mélisse citronnelle, citronnelle ou géranium citron : les moustiques détestent tout ce qui sent le citron. A noter que cette herbe attire les abeilles, qui justement ont besoin de notre aide. À planter sans hésiter !

La menthe, aussi pour se désaltérer

Cueillez quelques feuilles de menthe pour agrémenter votre thé et les moustiques iront plutôt roder chez les voisins. Il vaut mieux mettre le plant de menthe dans un pot, car la plante a tendance à proliférer de manière incontrôlée.

La belle calendula pour la tranquillité !

Avec ses fleurs jaune ou orange, le calendula n’est pas qu’un rôle esthétique. En effet, leur parfum éloigne aussi les moustiques. Ces plantes – disponible toute l’année – seront donc parfaites dans votre jardin.

Et n’oubliez pas …

Les moustiques adorent l’eau stagnante. Évitez alors d’installer votre mobilier de jardin à proximité d’une marre et pensez aussi à vider les arrosoirs et les dessous de pots.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous équiper et à trinquer en paix. Souriez, c’est l’été !

Open post
Verger travaux jardin été pommes rouge Blog Delbard

Les travaux du jardin pour le mois de Juillet !

Au jardin en Juillet il y a encore plein de choses à faire ! Retrouvez tous nos conseils juste ici !

Chèvrefeuille plante travaux couper jardin ornement Blog Delbard

Au jardin d’Ornement

Palissez les jeunes pousses des plantes grimpantes : clématite, glycine, chèvrefeuille, vigne vierge, rosiers…

Surveillez les attaques de pyrale du buis qui font leur apparition cycliquement au retour des chaleurs estivales : quelques jours suffisent pour que vos buis soient dévorés ! Traitez régulièrement sur les conseils d’un vendeur de votre jardinerie.

Taillez les variétés de clématites qui viennent de finir leur floraison printanière ou qui ont séché avec le soleil de plomb de juin.

Coupez les fleurs fanées des arbustes, des vivaces et des rosiers.

Divisez les arabettes.

C’est le moment de faire de nouvelles plantations d’iris et de diviser ceux qui sont plantés depuis 3 ans.

Vérifiez le tuteurage des dahlias et des glaïeuls.

Maintenez le sol propre dans vos massifs s’ils ne sont pas paillés.

Par temps chaud, arrosez régulièrement et copieusement, en fin de journée, toutes les plantations réalisées à l’automne et au printemps dernier.

Semez sous châssis ou en terrine des graines d’œillets de poète, pensées, corbeilles d’argent, giroflées, campanules médiums, choux d’ornement, digitales, giroflées, œillets-de-poète, hellébores, myosotis, pâquerettes, pensées, primevères, roses trémières et violettes cornues.

Semez en godets le gypsophile vivace, les pavots d’Islande, les pois de senteur vivaces et les œillets de poètes.

Divisez et plantez les iris des jardins.

Arrachez les bulbes de printemps quand le feuillage est sec.

Dans le Sud, rabattez les hampes florales des acanthes défleuries et taillez les sauges.

Donnez de l’engrais liquide naturel aux plantes en pot et coupez les fleurs fanées.

Potager carottes plantation jardin juillet Blog Delbard

Au Potager en Juillet

Semez betteraves, chicorées, scaroles et frisées, choux d’hiver, navets, poireaux, carottes ainsi que les derniers haricots verts.

Repiquez poireaux, céleris, choux, salades. Dès que le feuillage jauni, il est temps de récolter l’ail. Arrachez quelques plants de pommes de terre au fur et à mesure des besoins.

Sarclez et buttez les haricots verts, pommes de terre, topinambours.

Taillez melons, courgettes, aubergines, tomates, concombres, potirons (semez un autre raie de haricots des récoltes aoûtiennes…).

Vérifiez régulièrement, par temps chaud et humide, les plants de tomates : dès les premiers symptômes du mildiou, coupez et détruisez les feuilles atteintes et faites un traitement approprié.

Arrachez et conservez l’ail.

Dans le Sud, semez en place l’aneth, les basilics, les choux chinois, les piments, les poivrons et la roquette.

Paillez et arrosez les pastèques ; plantez les artichauts et les basilics ; traiter les chayotes, melons et potirons contre l’oïdium ; bêcher profondément les planches vides pour désinfecter le sol.

Au Verger en Juillet

Taillez les framboisiers non remontants dès la fin de la dernière cueillette.

Palissez les mûres et tayberry.

Continuez l’éclaircissage des poiriers, pommiers, pêchers. Étayez les branches des arbres très chargés en fruits. Placez dans vos arbres des pièges à guêpes. Vérifiez les pièges à phéromones des pruniers, poiriers et pommiers.

Derniers pincements sur la vigne : laissez 2 ou 3 feuilles au-dessus de la grappe.

Taillez, sitôt après la récolte, les cerisiers et les abricotiers qui ont besoin d’un rajeunissement.

Contenez les pousses des actinidias.

Taillez en vert les arbres fruitiers et marcottez le Tayberry.

Greffez en écusson les abricotiers, groseilliers à grappes, néfliers communs et du Japon, et pruniers.

Ensachez les poiriers et protégez les futures récoltes de fruits.

Paillez les petits fruits.

En cas de grêle, pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les plaies de vos végétaux pour éviter les développements de maladies.

Open post

Le laurier rose, la plante du mois de juillet

Originaire des régions du pourtour méditerranéen, le laurier rose ‘Nerium oleander’ est un arbuste à feuillage persistant et à la floraison estivale. C’est le symbole de vacances au bord de la mer. Les couleurs de ses fleurs simples ou doubles peuvent être variées : rouge, rose, saumon, jaune et blanc. Certaines variétés sont même parfumées. La floraison débute en mai dans les régions méditerranéennes et se prolonge jusqu’en octobre.

Plante dite d’orangerie, (qui doit être rentrée en serre froide ou véranda – 10/12 C° – à l’approche des premières gelées), elle est rustique entre -5°C et -12°C selon les variétés. En effet, elle peut donc être plantée en pleine terre dans les régions à hivers très doux : pourtour méditerranéen et côte Atlantique où elle forme des massifs et même des haies. Dans les régions à hivers froids, sera alors privilégiée, la culture en bacs ou en pots pour la décoration des terrasses et balcons.

conseil jardin blog delbard plante

L’astuce Delbard : investissez dans des roulbacs afin de faciliter leur manutention.

astuces terre plantation fleurs laurier rose Blog Delbard

Entretien et taille de votre laurier rose

De culture facile, le laurier rose demande une exposition chaude, ensoleillée et une terre riche bien drainée. Cela lui suffit pour se développer et fleurir généreusement. Les deux premières années suivant la plantation, les arrosages seront abondants et réguliers. Ceci permet de favoriser un bon enracinement. Pour une culture en bac ou en pot, il convient d’arroser régulièrement et de faire des apports d’engrais pour stimuler une abondante floraison quel que soit son âge. Au fur et à mesure, il convient de supprimer les fleurs fanées.

Pour garder une belle forme à l’arbuste, il est nécessaire d’effectuer une taille juste après la floraison : elle consiste à raccourcir de moitié la longueur des branches les plus vigoureuses. Au printemps, il faut tailler sévèrement toutes les branches à environ 15 cm du sol en espérant que le gel n’aura pas été trop sévère. S’il est impossible de placer le laurier rose à l’abri pour l’hiver (dans une pièce lumineuse non chauffée mais hors gel), une protection s’imposera en paillant le pied.

Utilisez une bonne couche de feuilles mortes et en habillant le pot d’un film à bulles, de compost ou de paillettes de chanvre. N’hésitez pas à envelopper votre plante avec un voile d’hivernage afin d’éviter qu’elle soit détruite ou fortement endommagée par le gel. A l’intérieur, en hiver, les arrosages doivent être réduits et aucun apport d’engrais ne sera fait.

Mais attention, le laurier-rose ‘Nerium oleander’ est très toxique (toutes les parties de la plante le sont) et ne doit pas être confondu avec le laurier sauce ‘Laurus nobilis’.

L’astuce design végétal : des poteries en terre cuite ainsi que des plantes d’association de plantes comme un olivier bien sûr, mais aussi agapanthe, bougainvillier ou dipladénia permettent de créer un univers typiquement méditerranéen !

Open post
Lys rose jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Le Lys, culture et entretien de cette plante !

Le Lys (ou lis), vous connaissez forcément ! On vous en a déjà offert dans un bouquet ou alors vous le cultiver vous-même à la maison. Cette plante représente parfaitement l’été et plaît à tout le monde grâce à ses nombreuses variétés, couleurs, formes… Laissez-vous tentez !

Si vous voulez des conseils sur d’autres fleurs d’été, retrouvez notre article sur : les plantes grasses et les cactées !

Lys jaune jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Origine du Lys

Des variétés de Lys , il en existe plein ! Couleur, forme, taille ou origine, il y en a pour tous les goûts ! En milieu naturel, le lys provient de différentes régions du monde ! Vous le trouverez notamment en Asie (Corée, Japon ou encore l’Inde), en Europe (Grèce, Pologne, Alpes ou encore Pyrénées). On le trouve également dans la nature dans la plupart des états d’Amérique, à l’exception du sud-ouest des États-Unis. Cette plante est donc un véritable globe-trotter !

Lys blanc jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Variétés et couleurs de cette plante

Le Lys paraît dans une multitude de variétés, l’une encore plus spectaculaire que l’autre : une ou plusieurs fleurs par tige, dans de diverses couleurs, formes et tailles.
Du blanc limpide au rose pâle et au rouge vif en passant par le jaune, le violet et l’orange. Parfois avec des rayures, des bords ou des pois dans une autre couleur. Il existe des lys à fleur double et aussi sans pollen. Les fleurs peuvent atteindre un diamètre de 7 à 25 cm.

Lys couleurs jardin plante entretien conseils Blog Delbard planter cultiver

Entretien et culture

Terre et emplacement

Si vous souhaitez planter des Lys au jardin, préférez le printemps ou l’automne. Une plantation en été risquerait de faire souffrir les bulbes de la chaleur et du manque d’eau.
Les lys sont des fleurs à bulbe issues de la famille des Liliacées. La floraison est de Juin à Septembre, si vous en avez dans votre jardin c’est vous devez donc déjà avoir de magnifiques fleurs colorées.
Pour planter les lys, la qualité de la terre et l’emplacement au jardin à une grande importance. Une bonne place déterminera une belle floraison et une bonne croissance à la plante.
Les bulbes aiment une terre plutôt riche et bien drainée. Une terre calcaire pourra poser problème au développement de la plante. Si vous voulez de belles fleurs, un emplacement bien ensoleillé est primordiale.

Plantation des bulbes de Lys

Pour les lys, une bonne plantation assure un grain d’arrosage et d’entretien pour la suite. Privilégiez donc la plantation, vous serez gagnant par la suite.
Creusez des trous d’environ 10-15 cm de profondeur. Vous pouvez planter jusqu’à 4 ou 5 bulbes par trou, cependant, séparez les trous d’au moins 15 cm pour laisser respirer les touffes.
Si vous souhaitez planter vos lys en pot sur votre terrasse, c’est tout à fait possible. Vous aurez seulement besoin d’un pot percé au fond et d’une terre bien drainée. N’hésitez pas à mettre des billes d’argile dans le fond de votre pot, cela favorisera le drainage.

Entretien des Lys après la plantation

Si vous avez choisi le bon emplacement pour vos bulbes de lys, vos plantes n’auront pas besoin d’un grand entretien.
Une fois la croissance bien commencée, tuteurez les variétés les plus hautes pour éviter que les tiges se cassent. Au fur et à mesure de la floraison, supprimez les fleurs fanées en sectionnant sous le pédoncule.
Une fois bien en place, le lys est une plante qui réclame assez peu d’entretien. D’année en année vous succomberez toujours au charme de cette merveilleuse fleur.
Arrosez en cas de sécheresse ou de très fortes chaleurs. Pour l’entretien annuel des Lys plantés en terre, l’apport d’engrais n’est pas obligatoire mais il peut être bien utile pour stimuler la floraison.
En culture en pot, il est par contre conseillé de faire un apport d’engrais pour fleurs à bulbe dès la deuxième année de floraison.

C’est à vous de vous faire plaisir en plantant des lys au jardin !

Open post
Lavande Fleurs Blog Delbard Jardin Jardinage

Cultiver et entretenir la lavande

delbard blog jardin fleurs lavande printemps

La lavande : histoire et origine

La lavande est cultivée depuis des milliers d’années pour sa senteur et ses vertus médicinales. Au départ, elle était surtout utilisée pour parfumer les bains et le linge. Au fur et à mesure, la lavande est devenue un élément essentiel dans la création de parfums.
Aujourd’hui, cette belle plante est toujours très présente dans les maisons. On la conserve souvent dans des petits sachets de tissus pour parfumer le linge, on s’en sert aussi en spray pour diffuser une bonne odeur dans la maison ou encore sous forme d’huiles essentielles pour ses vertus médicinales.

delbard blog jardin fleurs lavande printemps

Planter de la lavande à la maison

La lavande, très facile d’entretien, poussera presque partout à condition d’avoir de bonnes conditions d’ensoleillement. Pour une très bonne reprise des racines, il est recommandé de planter à l’automne, mais vous pouvez tout de même planter sans trop de craintes au printemps.
Pour que votre plante soit à l’aise dans votre jardin, réservez-lui un endroit bien ensoleillé.
Vous le savez sûrement, cette plante aime la chaleur ! La seule chose qu’elle n’aime pas, c’est le trop plein d’humidité. Il arrive parfois que la lavande meure à cause d’un excès d’eau, donc, si vous la plantez en pleine terre, il est très important d’avoir un sol bien drainé.
Si vous souhaitez réaliser une haie de lavande, plantez un pied tous les 30 cm environ. En grossissant, l’arbuste viendra se coller à un autre pied et vous aurez une haie bien fournie et touffue.

delbard blog jardin fleurs lavande printemps

La lavande : taille et entretien au jardin

Pour dupliquer la floraison de la lavande, il est recommandé de la tailler deux fois dans l’année.
Vous pouvez tailler la lavande à la fin de l’hiver en respectant la forme initiale de la plante (forme ronde). Taillez une deuxième fois la lavande à la fin de la floraison pour ne pas épuiser la lavande inutilement.
Pour tailler votre lavande, privilégiez le bois tendre et vert. Si vous taillez sur du bois sec, la lavande aura beaucoup de mal à repousser. Il est donc impératif de tailler sur un bois comportant encore du feuillage pour avoir une belle lavande l’année suivante.
Cette plante ne demande que très peu d’entretien. Vous devez l’arrosez au début, à la plantation, mais elle doit pouvoir ensuite se développer toute seule. La plante déteste l’excès d’eau, il est donc préférable de ne pas trop l’arroser une fois qu’elle est ancrée dans la terre. Après quelques mois, elle n’aura plus besoin d’arrosage manuel, elle ira puiser directement dans les ressources de la terre.

delbard blog jardin fleurs lavande printemps

Conservation de la lavande

N’attendez pas la fanaison des fleurs avant de couper les tiges surtout si vous souhaitez en confectionner un bouquet odorant : le résultat sera meilleur.
Suspendez les tiges florales, la tête en bas, pour les faire sécher dans un endroit chaud, aéré et sombre. Laissez-les sécher plusieurs semaines, jusqu’à ce qu’elles craquent. Enlevez les feuilles et les fleurs des tiges et conservez-les dans un contenant fermé hermétiquement ou alors dans un sachet en tissu.

delbard blog jardin fleurs lavande printemps

Les vertus de la lavande

  • Domestique : elle éloigne les mites des armoires et parfume le linge.
  • Médicinale : l’infusion légère calme et quelques gouttes d’essence de lavande ajoutées à l’eau du bain soulagent.
  • Cosmétique : produit d’hygiène par excellence, son nom latin signifie “laver ». Notons que les bains de bouche à la lavande purifient l’haleine.
  • Culinaire : à la manière du thym, dans les civets et les ragoûts de viande à la mode provençale, vous pouvez décorer vos desserts avec des fleurs cristallisées.
Open post
chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Chèvrefeuille : plantation et entretien

Chèvrefeuille : l’arbuste au sublime parfum !

Le chèvrefeuille est un arbuste de la famille des Caprifoliacées. Vous en avez sûrement déjà vu dans les jardins et, si vous avez eu de la chance, vous avez pu sentir son extraordinaire parfum lors de la floraison. Si vous coupez quelques branches pour faire un bouquet, vous le sentirez tout de suite ! Le parfum des fleurs se diffusera dans toute une pièce pour votre plus grand plaisir.

Dans cet article, on vous donne nos conseils de plantation, culture ou encore d’entretien du chèvrefeuille.

Naviguez sur le Blog, vous trouverez des conseils sur de belles plantes au jardin : le Scindapsus, la Véronique arbustive ou encore sur l’Aloé Vera.

chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Plantation du Chèvrefeuille

Le chèvrefeuille n’est pas un arbuste très difficile à planter ni à entretenir. Cependant, vous devez suivre quelques règles pour avoir une plante résistante et qui assurera une magnifique floraison.

C’est un arbuste qui ne demande pas de climat particulier. Il poussera aussi bien vers la méditerranée, que dans le centre ou encore dans le nord de la France. Cependant, il aime bien être dans un emplacement lumineux mais pas brûlant (le soleil direct et persistant toute la journée n’est pas forcément recommandé). Le chèvrefeuille aime avoir le pied et les racines à l’ombre pour que l’eau présente dans la terre ne s’évapore pas. Il aime les sols assez humide. Cependant, avec la tête et les branches dans la lumière, vous vous assurerez une belle floraison. N’hésitez donc pas à lui offrir une place de choix à la mi-ombre.

Lors de la plantation, veillez à ce que votre chèvrefeuille dispose d’un support pour pouvoir grandir : un muret, un treillis, un gros tuteur.

Pour la plantation de votre arbuste, favorisez le printemps ou l’automne. Vous pouvez planter en été à condition à ce qu’il ne fasse pas trop chaud.

Après avoir choisi un emplacement idéal à la mi-ombre dans votre jardin, vous pouvez planter votre chèvrefeuille.

Les premières années après la plantation, disposez un paillis assez épais au pied de votre arbuste. Cela lui permettra de garder l’humidité dans le sol l’été et de ne pas avoir trop froid l’hiver.

chèvrefeuille plante arbuste delbard blog plantation entretien

Entretien du Chèvrefeuille

Cet arbuste est facile d’entretien, vous n’aurez pas besoin de passer des heures au jardin. Cependant, pour avoir une plante robuste et fleurie, il vous faut juste suivre ces quelques conseils :

  • Si la floraison n’est pas importante ou alors que les feuilles commencent à tomber, taillez votre chèvrefeuille de façon assez importante. La floraison ne sera que plus belle l’année suivante. Si vous taillez de façon importante votre arbuste, attendez la fin de l’hiver. Si vous taillez uniquement quelques branches, vous pouvez le faire à la fin de l’hiver.
  • Le chèvrefeuille a besoin d’un sol frais et humide. En cas de forte chaleur, arrosez bien le pied et paillez derrière pour permettre à l’eau de ne pas s’évaporer rapidement. Si vous choisissez de le planter en pot, arrosez dès que le terre est sèche en surface.
  • Il arrive que certains chèvrefeuille souffrent de l’oïdium (champignon qui donne une allure grise ou blanche sur les feuilles). Pour éviter que celui-ci se propage sur votre arbuste, essayez le moins possible de mouiller les feuilles.
Open post
Aloé-blog-delbard-plante-eau-été

Aloé Vera : La plante de l’été qu’on adore !

Aloé Vera : La plante de l’été qu’on adore !

L’aloé Vera, vous en avez forcément déjà entendu parlé ou alors vous en avez un à la maison. C’est une plante d’intérieur très décorative et facile d’entretien et nous on adore ! On vous donne tous nos conseils dans cet article !

Et pour ceux qui veulent en savoir plus, on vous a rédigé un article sur l’entretien des cactées et plantes grasses !

Aloevera Blog Delbard Plante Intérieur

Bien installer son Aloé Vera à la maison

L’Aloé Vera est une plante très résistante et notamment à la chaleur. Elle s’acclimatera aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur si vous respectez quelques petites règles de base.

Tout d’abord, sachez que vous pouvez mettre votre Aloé Vera en pot à l’extérieur des la fin des gelées (de fin Avril à début Octobre) et que vous pouvez ensuite le replacer en intérieur l’hiver pour qu’il soit au chaud. Si vous optez pour l’extérieur en été, n’hésitez pas à rentrer votre Aloé si les nuits sont fraîches. En effet, un coup de froid ou un choc de température important sont des facteurs qui fragilisent votre plante.

L’Aloé Vera est une plante qui adore la lumière mais qui déteste cependant le soleil direct. Placez-la donc à la mi-ombre en extérieur et à proximité d’une fenêtre en intérieur. Trop de lumière peut provoquer le dessèchement de la plante. Si vous voyez que le feuillage de votre Aloé devient jaune, c’est qu’il a trop de lumière et qu’il va se dessécher à termes.

arrosoir été plante soin blog delbard jardin

Entretenir et soigner son Aloé Vera

Comme on vous le disait plus haut, l’Aloé Vera est une plante qui ne demande que peu d’entretien. Cependant, pour avoir une belle plante en pleine santé, il est important de suivre quelques règles élémentaires.

 

Votre Aloé Vera ne demande pas le même arrosage en fonction des différentes saisons. En effet, l’été correspond au “temps fort” de votre plante. L’arrosage doit donc être régulier mais modéré. L’objectif est d’arroser votre plante en pot quand la terre en surface est sèche, c’est à dire environ 1 fois par semaine. Comparer à certains cactus, n’attendez pas trop longtemps pour arroser votre plante car celle-ci pourrait en souffrir et avoir du mal à s’en remettre. Pour l’arrosage, misez sur une eau claire à température ambiante pour ne pas créer de choc à votre Aloé !

En hiver, misez sur un arrosage moins réguliers, c’est la période de repos de votre plante. Préférez toujours une eau à température ambiante mais vous pouvez espacer l’arrosage d’au moins deux semaines.

Reprenez un arrosage plus soutenu au printemps, période de croissance de votre Aloé.

Conseil : Tous les trois ans, rempotez votre Aloé Vera. Cette étape est indispensable pour stimuler la croissance de votre plante. Pour le rempotage, c’est facile, choisissez un pot d’un diamètre légèrement plus grand avec un fond troué (pour permettre l’élimination du surplus d’eau). Nettoyez un peu les racines, replacez votre plante dans un terreau “Cactées et plantes grasses” et le tour est joué !

Gel Aloe Vera Blog Delbard Plante Jardin

Les vertus de l’Aloé Vera

En plus d’être une superbe plante d’intérieur, l’Aloé Vera présente tout plein d’atouts.

En effet, le gel d’Aloé Vera est particulièrement réputé pour ses vertus thérapeutiques. Il permet notamment de lutter contre le vieillissement de la peau car c’est un parfait antioxydant. Il également contre l’acné, l’eczéma, ou encore les piqûres d’insectes (particulièrement virulents l’été).

Les vertus de l’Aloé Vera ne se limite pas à la dermatologie, en effet, elles aident aussi à lutter contre les douleurs d’estomac ou encore abdominales.

Attention toutefois à ne pas prendre n’importe quelle variété d’Aloé Vera pour faire vos soins. Certains gels ne sont pas bons pour la peau et certaines plantes, ressemblantes à l’Aloé Vera peuvent même s’avérer très toxiques, comme l’Agave par exemple.

Avant de vous faire vos masques ou soins, n’hésitez donc pas à vous rendre dans votre jardinerie Delbard la plus proche ou encore dans votre pharmacie pour qu’un spécialiste puisse certifier la variété de votre plante.

C’est à vous de jouer maintenant sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Open post

Les travaux du jardin en Août

rateau outils ARROSOIR

Fête de la Saint-Fiacre 30 Août

« Fiacre,  c’est le patron des jardiniers : donc bonne fête à toutes les jardinières et tous les jardiniers ! » et n’oubliez pas le dicton :

« En août, qui dormira sur midi s’en repentira ! »

Après l’effort, la récompense… vous, les jardiniers, vous avez travaillé tout le printemps pour obtenir un beau jardin ; voilà c’est fait, vous méritez maintenant d’en profiter.

Souvent le jardinier qui sommeille en vous… s’endort tout à fait en août !

C’est fort dommage ; si la chaleur n’incite pas à l’effort, la période est pourtant propice à une activité pleine d’intérêt : complétez votre décor, garnissez vos haies, enrichissez vos massifs, semez pour récolter dès cet automne…

Et puis, offrez votre “production”. Et oui, jardiner, c’est aussi le plaisir de partager.

Parfois trop chaud mais jamais trop beau, Août est souvent le mois où l’on sent le temps ‘tourner’ : les fortes chaleurs marquent une pause et l’humidité fait son retour. Après un début d’été très chaud, le jardin apprécie ce répit ; c’est le moment du regain : la végétation fait une deuxième pousse, les courges forment de nouvelles tiges, mais n’oubliez pas de récolter tout ce que le potager et le verger ont à vous offrir !

  • Arrosez et binez les plantations réalisées au printemps, supprimez les filets (stolons) des fraisiers.
  • Continuez de récolter les framboises et les groseilles tardives.
  • Étayez les branches très chargées de pommes ou de poires, des arbres de plein vent.
  • Surveillez et protégez les grappes de raisin arrivant à maturation
  • Plantez des arbustes fruitiers à petits fruits : cassissiers, groseilliers.
  • Récoltez les poires et les pommes hâtives, les premières prunes, ainsi que les derniers abricots et les pêches tardives.
  • Taillez les framboisiers des variétés remontantes et non remontantes. Cliquez ici pour retrouver notre article sur la culture et l’entretien des framboisiers !
  • Arrosez régulièrement les framboisiers remontants si le mois est chaud et sec.
  • Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
  • Taillez les lavandes si ce n’est pas déjà fait :  ne pas attendre que les fleurs soient fanées. Coupez-les le matin car elles seront d’autant plus parfumées. Finissez cette taille en boule avec une cisaille et lorsque votre lavande aura formé de nouvelles tiges, recommencez cette étape à la cisaille pour garder cette forme arrondie intacte. Si vous voulez en savoir plus, vous avez un article sur la culture et l’entretien de la lavande !
  • Vérifiez régulièrement les pièges à guêpes, renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ, jusqu’à la récolte.
  • Economisez l’eau : arrosez vos légumes en fin de journée et faites de même pour vos fruitiers. Pour freiner l’évaporation de l’eau, garnissez les pieds de vos végétaux d’un paillis.

Pour ceux qui préfèrent les plantes d’intérieur, retrouvez notre article sur Le Pothos ou Scindapsus !

Open post
Plantes grasses succulentes Delbard Blog Jardin

Connaître et entretenir les plantes grasses

Origine et histoire des plantes grasses

Les plantes grasses viennent pour la plupart des zones subtropicales et tropicales. En majeure partie, elles viennent des régions montagneuses d’Afrique, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud. Les plantes grasses sont très résistantes aux aléas climatiques et survivront même sous un climat sec et chaud.
Depuis quelques années, les plantes grasses font partie des nouveaux éléments de déco de la maison ! En plus d’être des plantes très faciles d’entretien, elles créent une ambiance toute particulière à la maison. Entre le zen et le cocooning, elles sont votre nouvel allié déco !
Les echeveria, crassula, aeonium, aloe vera, rhipsalis ou encore haworthia raviront votre intérieur ! Ces plantes sont toutes des succulentes, cela veut dire qu’elles stockent beaucoup d’humidité dans leurs racines, leurs tiges ou encore leurs feuilles épaisses. Ce sont donc des plantes qui résisteront parfaitement si vous habitez dans des régions au climat sec ou encore si vous avez tendance à vous absenter régulièrement (l’arrosage n’a pas besoin d’être fréquent).
Aujourd’hui, vous pouvez trouver des dizaines de variétés et de formes différentes pour vos succulentes. N’hésitez pas à vous promener dans votre jardinerie et à trouver la plante qui s’accorde le mieux à votre personnalité !
Jardin Delbard Blog plantes grasses

Entretien des plantes grasses

Les plantes grasses se composent essentiellement de feuillage décoratif même si certaines peuvent fleurir comme le cactus de Noël !
Vous serez surpris par les formes uniques des plantes grasses : l’haworthia et l’aloe vera ont un air primitif, l’echeveria est festif avec ses très jolies rosettes, le rhipsalis ressemble à du corail, le sansevieria est fier et indestructible, et le crassula a des airs d’arbre miniature stylisé.
Pour mettre en avant vos belles plantes, optez pour des cache-pots ethniques ou effet béton, c’est le coup de cœur assuré !
Pour avoir de belles plantes grasses à la maison, vous pouvez suivre les conseils suivants :
Les plantes grasses aiment la chaleur et la lumière, n’hésitez donc pas à les placer sur un rebord de fenêtre. Elles y seront très bien.
Pour ne pas détremper la plante et ne pas la noyer, il vaut mieux arroser une bonne fois, et laisser sécher pendant plusieurs semaines. Si la terre est déjà bien sèche au prochain arrosage, ce n’est pas grave, au contraire.
Si vous voulez que le feuillage grossisse bien, vous pouvez faire un apport d’engrais une fois tous les deux mois. Cela sera déjà très bien pour la plante.
Et vous, vous avez des plantes grasses à la maison ?

Aloe Vera Delbard Blog plantes grasses

Open post
Lilas Ete Lagerstroemia Delbard Jardin Plante Arbre

Culture et entretien du Lilas d’été

Découvrez le lilas d’été

Le lilas d’été ou Lagerstroemia Indica est un petit arbre à la floraison généreuse et abondante, il est remarquable durant tout l’été grâce à ses magnifiques grappes de couleurs vives.

Cet arbre est une espèce ornementale de la famille des Lythraceae originaire de Chine et aussi du Japon.

La taille du lilas d’été peut atteindre 6 m de hauteur, et autant de diamètre.

Sa floraison dure longtemps et peut même rester sur la plante jusqu’aux premières gelées.

A l’automne, le lilas se transforme pour laisser apparaître un superbe feuillage teinté de rouge, jaune et orange qui se dévoile.

L’hiver, lorsqu’il aura perdu ses feuilles, vous découvrirez un très beau tronc gris bleu marbré tel le platane.

Si vous adorez les arbustes avec le feuillage rose, vous pouvez aussi lire notre article sur le laurier rose !

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Culture et plantation du lilas d’été

On trouve le Lagerstroemia sous forme arbustive, demi-tige ou tige ce qui donne, dans le dernier cas, l’impression d’avoir un petit arbre.

Pour favoriser l’enracinement et la croissance de votre lilas d’été, il est préférable de planter à l’automne. Cependant, si vous n’avez pas le temps à l’automne, vous pouvez également le planter jusqu’au printemps, en dehors des périodes de gel.

Pour une plantation idéale par région, on peut dire qu’on plante à l’automne, après la chute des feuilles, dans les régions plus chaudes (sud) tandis qu’on préfèrera une plantation au printemps dans les régions plus froides. Privilégiez une variété précoce si vous souhaitez avoir la floraison la plus longue possible et un arbuste qui ne craint pas le gel.

Vous pouvez acheter votre arbre dans différents contenants :

  • En petit contenant (pot d’environ 5L) ou l’arbre sera petit et pourra être planté dans un petit trou au jardin.
  • En arbre déjà formé et donc en gros contenant. Dans ce cas, il faudra prévoir un gros trou d’environ 1m carré.
  • Si vous n’avez pas de jardin et que vous souhaitez tout de même planter un lilas d’été, vous pouvez le planter en pot. Veillez cependant à prendre un gros pot pour extérieur. Si vous optez pour la plantation en pot, vous devez savoir que la durée de vie de votre arbre sera moins longue qu’en pleine terre. Au bout d’un moment, les racines vont s’épuiser et la floraison va également ralentir.

Pour la plantation, sélectionnez un endroit au jardin assez abrité mais surtout très ensoleillé. La plante aime la lumière !

Le lilas d’été n’aime pas trop l’eau, veillez donc à avoir un sol bien drainé. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez disposer au fond de votre trou ou de votre pot des billes drainantes.

Lilas Ete Delbard Jardin Blog Arbre

Entretien du lilas d’été

En hiver, n’hésitez pas à mettre du paillage au pied de votre arbre. Les racines résisteront mieux au froid et la floraison ne sera que plus belle l’année suivante.

Si vous cultivez votre lilas en pot, rentrez le à l’intérieur (idéalement en véranda) si les températures hivernales descendent en dessous de -10°C.

Pour tailler votre lilas, attendez la fin de l’hiver, idéalement au mois de mars. L’important est surtout d’attendre la fin des fortes gelées.

Pour favoriser la floraison, taillez court les branches de l’année précédente. Si possible, laissez sur ces branches un bourgeon tourné vers l’extérieur de l’arbuste. Cela permettra à l’arbre de garder une belle silhouette et surtout d’avoir une floraison massive l’année suivante.

Supprimez les branches qui se croisent entre-elles et éliminez les branches qui regardent à l’intérieur de l’arbuste. Laissez bien celles qui regardent vers l’extérieur.

C’est à vous de jouer sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Posts navigation

1 2
Scroll to top