Préparer le sol

 outils

Tout préparer pour des plantations réussies !

Voici la dernière ligne droite pour préparer les sols aux futurs semis et plantations printaniers. De cette opération dépend la réussite de vos cultures.

Le sol doit être bien travaillé, afin que les racines des plantes s’installent vite et trouvent les éléments nutritifs dont elles ont besoin. Mais préparer le terrain ne veut pas dire bêcher profondément. On sait maintenant qu’un bêchage trop profond n’est pas compatible avec un jardin bio.

Un bêchage trop profond compacte la terre, gêne l’infiltration de l’eau, et surtout dérange et tue les micro-organismes qui travaillent la terre en profondeur et la rendent vivante. Un bon sol, c’est avant tout un sol équilibré. Pour nourrir les plantes, il faut nourrir le sol en lui apportant régulièrement de la matière organique, et non pas leur donner de l’engrais pour les faire pousser sur un sol presque mort. Améliorez sa structure, enrichissez-la en lui apportant fumure et amendement. Les fumures, ces matières organiques, donnent de l’humus, et l’humus fixe les éléments minéraux. Ceux-ci seront absorbés par les plantes au fur et à mesure de leurs besoins. Le rôle des amendements est d’améliorer la qualité de la terre, comme par exemple apporter du calcaire à une terre trop acide. Vient alors la fertilisation, qui dépend des futures cultures, pour enrichir le sol en éléments nutritifs. Utilisez des engrais organiques, naturels.

planterrateau

Il vous faut une bêche, une griffe, un râteau.

Après avoir ôté les cailloux et désherbé, manuellement ou à la binette, retournez la terre, à la bêche, peu profondément, pour casser la croûte superficielle du sol, ce qui permet à l’air et à l’eau de mieux y pénétrer. Lors de ce travail, ajoutez les amendements et fumures. Dans un sol trop perméable ajoutez du fumier bien décomposé, du terreau, de la tourbe. Dans un sol trop compact, mettez du sable de rivière. Dans un sol trop acide, apportez de la chaux ou du calcaire broyé.

Après avoir bien mélangé ces amendements, passez le croc pour bien casser les mottes et ameublir sur 20 cm environ. Apportez la fumure de fond (compost, lombricompost, engrais organique…) et passez à nouveau le croc pour que la fumure pénètre dans la terre, pas trop profondément. Puis ratissez, pour éliminer mottes rebelles et pierres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.