Sauver abeilles jardin plantation Blog Delbard

Les plantes mellifères pour contribuer à la pollinisation !

Les insectes pollinisateurs (abeilles diverses, bourdons, syrphes, papillons) transportent le pollen et sont indispensables à la fructification et à la production de graines. Ces butineurs se raréfient un peu plus chaque jour. Pensez à eux : attirez-les en installant des plantes mellifères !

Abeille herbes plantation entretien Blog Delbard

Sans butineurs, peu ou pas de fructification

Les abeilles et les bourdons sont incontestablement les rois de la pollinisation. D’autres insectes y contribuent également de manière efficace mais plus modestement. Pour les attirer, installez des haies mixtes au jardin, des massifs de fleurs mellifères, des aromatiques. Ces nombreux insectes aiment la diversité et ont chacun leurs habitudes, donc des prédilections pour des plantes différentes.

Plantez un grand nombre d’espèces, en privilégiant les fleurs sauvages et les fleurs simples, beaucoup plus riches en pollen que les fleurs doubles. Échelonnez les floraisons, mêmes hivernales, car certains insectes butinent très tôt en saison, et d’autres très tardivement.

Laissez pousser quelques ‘mauvaises herbes’ dans un coin du jardin, au pied des haies : pissenlits, consoudes, orties, achillées, épilobes, pâquerettes… Même minuscule, un bout de prairie fleurie fait leur bonheur. N’hésitez pas à semer des mélanges de graines de fleurs pour pollinisateurs : bleuets, coquelicots, réséda, marguerites, sainfoin, soucis, trèfle …

Dans les jardins naturels, presque sauvage, peu travaillés, ces plantes se ressèment d’une année sur l’autre, sur place mais aussi dans d’autres parties du jardin. Attention, à ne pas les désherber ! On peut citer comme exemple de plantes les tournesols et cosmos !

Le saviez-vous ?

Le tournesol, la plante qui suit le soleil

Si le tournesol se nomme ainsi, c’est qu’il a pour habitude de suivre le trajet du soleil tout au long de la journée. Mais qu’est-ce donc qui le motive ainsi à se tourner en fonction de la position de l’astre du jour ? A vrai dire, ce sont les jeunes tournesols qui suivent le trajet du soleil. Avant que les fleurs n’éclosent, les tiges penchent vers l’ouest en cours de journée et se réorientent vers l’est la nuit. Un ballet qui permet au tournesol de grandir mieux et plus vite grâce à l’auxine, hormone de croissance sécrétée par le tournesol, qui provoque ce phénomène étrange. Une fois adulte et sa croissance achevée, le tournesol n’a plus besoin de prendre soin de son auxine. Il cesse donc de tourner. En effet, sa fleur jaune si caractéristique s’oriente alors dans la direction est-sud-est. Toujours selon la même étude, cela permettrait de la maintenir à une certaine température grâce à laquelle elle attirerait plus facilement les insectes pollinisateurs. Les tournesols recevraient ainsi cinq fois plus d’abeilles qui s’ils étaient tournés vers l’ouest.

Le cosmos, la plante étoilée

Le cosmos appartient à la famille des Astéracées. Ce terme « astéracées » inventé par Ivan Martynov, un botaniste russe du XIXe siècle, renvoie à aster, c’est-à-dire aux étoiles. C’est peut-être la forme ronde ou la couleur dorée des fleurs, comparables à des étoiles, qui ont influencé la nomination et la classification de certaines plantes. Les pétales des fleurs de cosmos ont une saveur florale. Les fleurs sont peu goûteuses et sont principalement utilisées pour la décoration. Elles ont l’avantage de ne pas dénaturer les plats.

La plantation des plantes mellifères

Dans les massifs, installez des asters, des monardes, des lavandes, des calaminthas, des campanules, des brunneras, des pulmonaires, des myosotis, des bruyères …

Au potager, optez pour toutes les aromatiques et les engrais verts : thym, hysope, sauges, marjolaine, bourrache, phacélie, lavatère …

En arbustes, n’oubliez pas le chèvrefeuille arbustif, lonicera frangantissima, qui s’épanouit de novembre à mars, ainsi que les viornes d’hiver. Début février, les jours de soleil, vous verrez les grosses abeilles charpentières, noir bleuté, ne plus quitter cette ‘cantine’. Plantez de nombreux arbustes mellifères : lilas, bouleaux, arbres de Judée, eucalyptus, fruitiers, saules, genêts, cornouillers …
Dernier conseil, mais tellement évident : ne traitez pas votre jardin, ou, si nécessaire, seulement avec des produits bio ! Vous pouvez également installer des larves de chrysopes qui se régaleront de pucerons, cochenilles, jeunes chenilles, acariens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Scroll to top