Planter et tailler les rosiers

rose2Comment obtenir de beaux rosiersrose1

 

planter

Comment Planter ?

Préparation du sol 

Creusez un trou profond de 40 cm en tous sens. Comblez le trou, soit avec un mélange de bonne terre de jardin, de terreau et de fumier en poudre, soit avec un mélange de bonne terre de jardin et d’engrais organo-minéral spécial rosiers. Si la terre est trop lourde, rajoutez un amendement sous forme de gros sable. Mélangez bien.

Plantation 

Avant d’installer votre rosier à la place que vous lui avez choisie, supprimez les parties de racines abîmées puis trempez-les dans un mélange boueux assez épais de terre et d’eau (pralinage).

Selon le type de rosier, taillez les rameaux avant plantation :

Pour les rosiers buissons (grandes fleurs, fleurs groupées, bordures, couvre-sol) et tiges : raccourcir chacune des branches au-dessus du 2ème ou 3ème oeil compté depuis le collet de la plante et conservez 3 ou 4 branches égales de force et de vigueur se trouvant sur le pourtour de la plante.

Pour les rosiers grimpants : coupez au-dessus du 5ème ou 6ème œil.

La taille doit toujours être effectuée au-dessus d’un œil dirigé vers l’extérieur du rosier.

Pour les rosiers pleureurs : au-dessus du 2ème œil si possible orienté vers le sol.

Méthode 

Creusez un trou profond de 40 cm en tous sens.

Faites un mélange de bonne terre de jardin, de terreau et de fumier en poudre ou bien un mélange de bonne terre de jardin et d’engrais organo-minéral spécial rosiers.

Formez une petite butte et étalez les racines dans leur position naturelle sur celle-ci de telle façon que le point de greffe (collet) soit juste au-dessus du niveau du sol.

Comblez le trou avec de la bonne terre, tassez et arrosez copieusement (1 arrosoir de 10 litres par rosier).

Pour les rosiers grimpants qui sont plantés près d’un mur, placez le pied à 20 à 25 cm de celui-ci et orientez, si possible, les racines vers l’extérieur.

Pour les rosiers tiges, et pleureurs, n’oubliez pas le tuteur !

 sécateurs

Comment et Quand tailler ?

Un rosier a besoin d’air et de lumière pour bien fleurir.

Les rosiers se taillent le plus tard possible à la fin de l’hiver, lorsque les fortes gelées ne sont plus à redouter : en février pour les régions à climat doux et à partir du 15-20 mars pour les autres régions.

Rosiers à floraison remontante

Le centre des rosiers arbustes et des rosiers nains buissons doit être dégagé, tandis que les rosiers grimpants doivent être étalés et aplatis sur leur support.

Pour ouvrir le centre des touffes des rosiers arbustes, des rosiers nains buissons et des tiges, taillez chaque branche au-dessus du 3ème ou 5ème œil situé vers l’extérieur de la touffe.

Les rosiers grimpants ne nécessitent aucune taille printanière les 2 premières années qui suivent leur plantation.

A la fin du 3ème ou 4ème hiver, il est nécessaire de commencer à éliminer au pied 2 ou 3 branches principales parmi les plus grosses et les plus âges.

Ce rajeunissement se poursuivra ensuite tous les ans ou tous les 2 ans pendant toute la vie des rosiers.

Rosiers à floraison non remontante

Ces rosiers ne fleurissent qu’une fois, en juin juillet selon les variétés. La taille s’effectue après la floraison. Elle consiste à supprimer le rameau défleuri au-dessus d’une nouvelle pousse ; cette pousse portera des fleurs l’année suivante.

A la fin de l’hiver, on effectue, si nécessaire, une taille de rajeunissement en enlevant le bois mort et les tiges en surnombre dans le cœur de l’arbuste.

Soins au printemps

Des rosiers bien nourris, fleurissent généreusement et sont plus résistants aux maladies !

A la mi-mars, faites un apport d’engrais spécial rosiers suivi d’un copieux arrosage.

Renouvelez cet apport à la formation des boutons floraux (mai) et à la fin de la 1ère floraison (juillet). Vous pouvez également faire un seul apport avec un engrais à dissolution lente : une application pour 6 mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.