La plante du mois de mai

clématite2La clématiteclématite3

Bien les entretenir

En Mai, on craque pour la clématite.

Sur un treillage ou le long d’un mur, associées à d’autres plantes, les clématites courent, grimpent, s’enroulent… Sans prendre de place au sol!

Elles adoucissent la rigueur d’une façade, se tressent sur les piliers, parfument les patios, donnent du relief au jardin, le personnalisant en douceur. Elles brodent les constructions en les intégrant au jardin. En plus, elles composent de charmants bouquets. Elles sont les idéales compagnes des rosiers grimpants !

Les clématites se déclinent en une palette très étendue ou toutes les couleurs sont représentées, délicates ou très colorées! Lorsque ces grimpantes se parent de leurs fruits plumeux, elles sont aussi attrayantes qu’au moment de la floraison. Certaines sont parfumées. Les feuilles, très découpées, sont parfois si légères qu’elles ressemblent à de la dentelle. Quelques variétés possèdent un feuillage persistant. Ces dernières sont un peu plus frileuses et aiment parader à l’abri d’un mur.

Sélectionnez les variétés qui vous intéressent en fonction des couleurs, de la date de floraison, du feuillage, de l’orientation et des associations avec les autres plantes.

Les clématites ont mauvaise réputation : celle de mourir brutalement et d’être difficiles à tailler. C’est vrai que certaines espèces sont capricieuses (celles à grosse fleurs) tandis que d’autres ont la vigueur du chiendent. Mais si les plantes sont cultivées et plantées dans les conditions optimales, le champignon qui provoque ce dépérissement sera moins virulent. Si toutefois cela arrive, rabattez la touffe au ras du sol et traitez le sol avec un fongicide systémique. Elle redémarrera vite.

Les clématites aiment toutes avoir les pieds au frais (le bas de la tige et les racines) et la tête à la lumière! Le plein soleil n’est pas nécessaire : elles fleurissent bien à l’est comme à l’ouest. Quant à la taille, elle n’est pas si délicate qu’on le dit! Les clématites à fleurs précoces (Montana) n’ont guère besoin de taille. Il est possible de les rabattre à 30cm, en mai, juste après la floraison, si elles deviennent envahissantes.

Les clématites à feuillage persistant ne se taillent pas. Ôter les branches abîmées suffit à leur donner belle allure.

Tailler les clématites d’été et d’automne à 30cm chaque année en février permet la formation de nouvelles tiges très florifères. Cette autre façon de procéder concerne toutes les clématites : tailler à ras, chaque année, une branche sur deux (les plus anciennes). En mai, pour les printanières, fin février pour toutes les autres.

Plantez-les en bonne terre saine, bien drainée mais qui reste fraîche. Creusez sur 40cm, placez un lit de gros graviers. Rebouchez à moitié avec la terre et du compost. Positionnez la motte en enterrant 15 cm de tiges à l’horizontale. Bouchez avec un mélange terre et terreau.

Protégez le pied avec un buisson pour conserver cette fraîcheur. Et attention aux limaces, qui sont friandes des jeunes feuilles.

2 réactions au sujet de « La plante du mois de mai »

  1. Répondre
    odile vaussoué - 11 mai 2017

    Quand aurez vous le catalogue pour les DAHLIAS. ? MERCI

    1. Répondre
      Mon chez Moi - 12 mai 2017

      Bonjour Odile,
      Nous ne faisons plus de catalogues. Par contre, si vous voulez, vous pouvez en commander auprès de SNPRGD, les pépinières et roseraies Georges Delbard.
      Très bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.