Le paillage

paille

Une technique simple et très utile !

De tout temps le paillis a été utilisé pour protéger les plantes des mauvaises herbes, de la soif et du froid. En été, il est vraiment utile au moment du départ en vacances. Il va conserver la fraîcheur.

Appliquez une couche de 3 ou 4 cm autour des plantes d’ombre et de sol frais.

La paille est toujours employée, mais d’autres végétaux remplissent le même rôle. Fougères sèche, lin…

Arrosez le sol avant d’appliquer le paillis.

Prenez garde à ne pas enfouir le collet de la plante afin qu’elle n’étouffe pas et ne pourrisse pas.

Paillez, c’est gagné

Vous n’avez encore jamais essayé de pailler vos massifs?

Tentez et cela deviendra un geste habituel!

En effet c’est plus joli, ça donne une unité aux plates-bandes. Pour lutter contre les mauvaises herbes, il n’y a pas mieux. Cela garde la fraîcheur, durant les jours chauds ce n’est pas un luxe. Et l’hiver cela constitue une protection contre le froid.

Le mulch (nom anglais pour désigner ce paillis) peut être de diverses origines. Le plus connu, l’écorce de pin ne peut pas être utilisé partout, n’ayant pas un PH neutre.

Vous pouvez disposer des fèves de cacao (c’est en plus un engrais), le résidu de vos tontes de gazon, du paillis de lin ou de chanvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.