Open post

Découvrez l’Alocasia

L’Alocasia vous connaissez ?

histoire-astuce-blog-delbard-jardin-alocasia

Histoire

L’Alocasia fait partie de la famille des Araceae. Cette belle plante verte pousse dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est où elle peut parfois atteindre 4 mètres de hauteur. L’Alocasia est la plante représentative des années 50 ! Dans un beau pot vieilli, c’est un effet vintage assuré pour votre intérieur !

Il existe 79 variétés différentes d’Alocasia ou « oreilles d’éléphant ». Ses tiges sont soit unies soit tigrées. Cette plante est dotée de grandes feuilles aux beaux dessins ce qui lui donne toute sa valeur décorative. La floraison de la plante est sous forme d’épi.

alocasia-blog-delbard-jardin-planteBien choisir mon Alocasia

Quand vous achetez un Alocasia, vous pouvez examiner quelques points pour vous assurer qu’il sera le plus beau pendant longtemps :  

  • Observez les feuilles visibles ainsi que la tige. Les feuilles doivent être robustes et les dessins (nervures) visibles. L’Alocasia peut être compact mais aussi de forme plus transparente.
  • La plante ne doit pas avoir de maladies (affaissement du feuillage, tâches marron sur le dessus de la feuille ou petits amas blancs sur l’arrière).

Entretien-plante-blog-delbard-jardinEntretenir mon Alocasia

Originaire des régions tropicales, la plante a besoin de chaleur toute l’année, avec des températures comprises entre 15 et 25°C (15 à 18°C en hiver et 20 à 25°C en été). Aussi, de manière exceptionnelle, l’Alocasia peut supporter une baisse de température (jusqu’à 10°C). La plante, de par son origine, a besoin de beaucoup d’humidité et se sent bien dans une terre riche et drainante.

En France, l’Alocasia se plait bien dans une véranda ou encore en serre. Il doit pouvoir bénéficier de chaleur, de lumière et de pas mal d’humidité pendant la majeure partie de la journée. Avec les nouvelles variétés d’hybrides, plus petites et plus robustes, l’Alocasia peut se cultiver dans la maison. Il se plaira en pleine lumière mais sans soleil direct (pas de rebord defenêtre pour lui, les rayons du soleil grilleraient ses feuilles).

soins-plantes-blog-delbard-alocasiaSoigner mon Alocasia

Si vous avez mis votre Alocasia dehors, n’hésitez pas : emballez-le soigneusement dans un voile d’hivernage où il pourra passer l’hiver au chaud et paisiblement. Si vous avez la possibilité, déplacez-le directement en pot dans la maison où il sera encore mieux.

Votre Alocasia ne doit pas avoir froid, une température de 18, 22° est idéale pour sa croissance. La motte ne doit pas être déshydratée sinon les racines vont en souffrir. Arrosez avec de l’eau à température ambiante pour ne pas créer de choc thermique.

Enfin, n’hésitez pas à faire un apport d’engrais deux à trois fois par an pour garantir la bonne santé de la plante. Vous pouvez faire des apports plus importants pendant la période de floraison.

Open post
renoncules-blog-delbard-plante

La renoncule

Vous l’avez élue fleur du printemps !rose2

Pour vous, c’est la plus belle, celle qui rayonne au printemps et apporte du baume au cœur…
Alors comme prévu, nous vous rédigeons un article sur la renoncule, ses origines, sa culture et les soins à lui apporter. Devenez incollable sur la renoncule !

Histoire de la renoncule

Découverte au XIIIè siècle, la renoncule des fleuristes (ranunculus asiaticus) est la renoncule la plus connue. Connue pour fleurir dès la fin de l’hiver jusqu’à la moitié du printemps, la renoncule séduit par sa résistance à des températures très basses (-10°) et la beauté de ses fleurs.
Originaire d’Asie centrale, c’est une plante herbacée vivace. La renoncule se dresse fièrement sur 45 cm de tige et tient très bien en vase. C’est une des fleurs préférée des fleuristes, connue pour sa facilité à insérer dans les compositions et les bouquets.

livre

Symbolique de la renoncule

La renoncule symbolise le charme. A l’époque victorienne, un bouquet de renoncule signifiait le message suivant : « Je vous trouve riche en attraits ».
La renoncule est également connue pour être la fleur de la séduction, des premiers flirts. Un bouquet rouge symbolisera une attraction charnelle tandis qu’un bouquet de renoncules roses témoignera plutôt d’une attraction mélangée à de la timidité.

azalee-3

Culture et entretien de la renoncule

La renoncule est une plante pouvant pousser autant en intérieur qu’en extérieur.

 

Pour une culture en pot,

Favorisez une place au frais, idéalement dans une véranda ou une pièce fraîche (entre 10° et 14°). Arrosez votre plante régulièrement, la terre ne doit pas se dessécher mais l’eau ne doit pas stagner dans le pot ou la soucoupe. Quand le risque de fortes gelées est passé, placez votre plante sur votre balcon, dans un espace mi-ombragé.

fleurs1

Pour une culture en extérieur dans le jardin,

Trouvez une place à la mi-ombre pour vos plantes. Un sol riche en humus et assez léger favorisera l’enracinement de vos plantes. Une fois les risques de fortes gelées passés (entre février et avril en fonction de votre région), vous pouvez planter vos renoncules. Avant de planter les griffes, faites tremper les griffes dans de l’eau tiède pendant environ 10h. Enterrez les griffes à environ 5 cm de profondeur en laissant 10 centimètres entre chaque plants. Veillez à garder une terre légèrement humide pour que les petites pousses ne brûlent pas, en cas de fort soleil, n’hésitez pas à pailler autour de vos renoncules.
Vos renoncules fleuries devraient sortir environ 2 mois après la plantation pour laisser place à de beaux massifs colorés. Vous pourrez ensuite choisir : les laisser en extérieur pour fleurir le jardin ou bien couper quelques tiges pour faire un beau bouquet.
Une fois la floraison finie et à l’approche de l’hiver, paillez les renoncules afin de vous assurer qu’elles repartiront l’année suivante. Sinon, vous pouvez même enlever les griffes de la terre et les mettre dans un endroit sec et aéré. Vous les replanterez alors l’année suivante, toujours entre le mois de février et le mois d’avril.

bouquet

Si vous faites un bouquet, celui-ci pourra se conserver quasiment trois semaines. Veillez à changer l’eau tous les trois jours et à couper légèrement la tige en biseau à chaque fois.
Astuce : Cautérisez les biseaux de tiges en passant très légèrement la flamme d’un briquet dessus. Cela permettra de faire durer le bouquet un peu plus longtemps.

Open post
Aloé-blog-delbard

Aloé Vera

Aloé-blog-delbardL’Aloé Vera, vous connaissez ?Aloé-blog-delbard

L’aloé Vera, facile d’entretien, est un plante peu exigeante. Sa beauté et ses vertus thérapeutiques et cosmétiques transforment chaque intérieur en un espace sain en absorbant les éventuels formaldéhydes présents dans l’air.

L’aloès, pleine de vertus : cette plante était déjà utilisée par la civilisation égyptienne pour les multiples propriétés de l’aloïne qu’elle produit en quantité. Même les Mayas semblaient également avoir apprivoisé cette plante comme « source de Jouvence ». Elle est d’ailleurs aujourd’hui largement cultivée sur tout le continent d’Amérique centrale.

Cette plante est une succulente : elle n’apprécie pas trop le soleil direct sur ses feuilles qui pourraient alors jaunir et se dessécher irrémédiablement. Elle peut être de sortie à la belle saison et l’hiver, lui éviter les rebords de fenêtre exposés plein sud. Nous vous conseillons de la rempoter dans un pot terre cuite, assez large, car les racines de l’aloès s’étendent horizontalement. L’arrosage doit être modéré, mais le terreau ne doit pas trop se dessécher entre deux arrosages.

Centre de table fleuri pour Pâques

Réalisez votre centre de table pour Pâques !

Cette année, épatez votre famille et vos amis avec une composition florale réalisée par vous-même ! 

En 20 minutes, montre en main, vous aurez créé votre centre de table spécial pour la fête de Pâques ! sourire

 

Suivez notre atelier photo !

Open post
rempotage

Rempoter les plantes d’intérieur

pot2

 Avant l’arrivée du printemps, profitez des dernières journées d’hiver pour rempoter vos plantes d’appartement !

gardenia

Malgré vos soins attentifs et les apports d’engrais, des rempotages réguliers sont nécessaires pour assurer un développement correct et une bonne santé de vos plantes.

Le rempotage devient nécessaire lorsque les racines sont trop à l’étroit et ne peuvent plus se développer. Après une forte croissance, les plantes peuvent avoir besoin de ressources pour affronter les changements climatiques et ce rempotage les aidera !

· Choisissez un pot en terre cuite d’un diamètre légèrement supérieur à l’ancien (2 à 4 cm maximum).

· Placez sur le trou au fond du pot des billes d’argile afin que les racines n’obstruent pas ce passage nécessaire à l’écoulement de l’eau.

Mettez quelques centimètres de terreau au fond du pot, placez la motte au milieu et comblez le pourtour avec du terreau, jusqu’à 2 cm environ du bord afin d’éviter les catastrophes lors des arrosages.

Arrosez abondamment pour tasser la terre et éviter que des poches d’air restent au contact des racines.

Globalement, cette technique de rempotage est valable pour toutes vos plantes.

orchid2

Si vous souhaitez rempoter vos orchidées qui nécessitent quelques soins particuliers, suivez le lien : Rempotez vos orchidées 🙂

Que faire si vos plantes sont volumineuses et lourdes ?

C’est fréquemment le cas avec les ficus, les phœnix… D’autres n’ont pas besoin d’un rempotage régulier.

On se contente alors de les « surfacer ».

Cette opération consiste à ôter quelques centimètres de terre sur le dessus du pot, et à la remplacer par du terreau neuf.

Les arrosages entraîneront les éléments nutritifs vers les racines.

Si la plante est vraiment volumineuse, ses besoins sont conséquents et risquent de ne pas être couverts par quelques centimètres de terre. Incorporez alors au terreau un engrais à libération lente, il aidera votre plante à se sentir en pleine forme !

Open post

La plante du mois de Février

 cactus3Le CycasCACTUS1

Et votre déco prend une allure de Jurassic Park

Dans une forme majestueuse, il pousse lentement et vit longtemps : le Cycas fera peut-être partie de votre héritage.

Couleurs et formes

De par sa symétrie naturelle, le Cycas (Cycas revoluta ou sagoutier) est un petit palmier majestueux. La plante déroule de superbes feuilles régulières qui ressemblent à de grandes plumes vertes sortant d’un tronc modeste. Les feuilles adultes retombent tout autour du noyau en formant une couronne parfaite. Dans des circonstances appropriées, il peut vivre un bon millier d’années. Il pousse lentement et n’a besoin d’un nouveau pot que tous les trois ans ou plus.

histoire

Origine

Le Cycas est en fait une fougère mais ressemble tellement à un palmier qu’il est le plus souvent rangé dans cette catégorie, dans la famille des Cycadaceae. Ses plantes se sont développées il y a environ 200 millions d’années et aujourd’hui il en reste seulement huit variétés, dont le robuste survivant Cycas qu’on retrouve au Japon et à Taïwan.

En milieu naturel, le Cycas prospère surtout dans les zones équatoriales d’Asie du Sud-Est. En Europe, la plante est connue depuis le XVIIIe siècle, époque où il devint populaire dans les serres et orangeries.

 

Symbolique

Le Cycas est symbole de longue vie : la plante résiste aux tempêtes, au temps et pousse de façon imperturbable. En Asie, il fait partie des quatre plantes sacrées que l’on plante pratiquement toujours près des temples pour s’attirer les faveurs des divinités (les trois autres étant le Camélia rouge, le Camélia blanc et le Ginkgo).

gants

Soins  

Le Cycas aime la chaleur et la lumière mais préfère ne pas être en plein soleil à midi. Arrosez-le modérément et évitez d’avoir de l’eau stagnante dans le pot. Ajoutez un peu de fertilisant pour plantes une fois par mois est largement suffisant. La plante aime l’espace et la tranquillité : moins on la touche, plus ses feuilles resteront belles. L’été, le Cycas peut également exhiber sa beauté à l’extérieur.

Open post

Rempoter une orchidée

orchid2 On vous a offert une orchidée l’an dernier et elle vous paraît bien triste…?

Les orchidées font quelquefois pâle figure après leur floraison. Découvrez comment leur redonner une belle vigueur avec un rempotage soigneusement réalisé…

Le rempotage de votre orchidée doit être réalisé tous les 2 ou 3 ans, lorsque les nouvelles pousses paraissent devoir se développer hors du pot. Il est également vivement recommandé si, à la suite d’un excès d’arrosage, quelques racines ont pourri (cela se détecte notamment au jaunissement du feuillage). Donner à la plante un nouveau pot et un substrat frais l’aidera à bien repartir.

Pour rempoter, attendez la fin de la floraison mais réagissez avant la reprise de la végétation. Choisissez un pot d’un diamètre légèrement supérieur au précédent, mais pas trop. La plupart des orchidées aiment avoir les « pieds serrés » dans un petit pot en plastique.

Suppression des racines abîmées : sortez la plante du pot, et retirez à la main les parties mortes. Avec un sécateur bien nettoyé, coupez les racines abîmées, les parties brunies, qui peuvent engendrer la pourriture.

Placez éventuellement quelques cailloux blanc soigneusement nettoyés au fond du pot, pour éviter tout contact des racines avec l’eau stagnante dans la coupelle. Déposez une couche de mélange au fond du nouveau pot ; positionnez la plante en la tenant d’une main et garnissez soigneusement les vides avec le reste du substrat.

A la suite de ce rempotage, vous laisserez votre plante au repos, en atmosphère humide mais sans arrosage. Comptez 2 semaines pour laisser aux racines le temps de cicatriser avant de reprendre votre rythme habituel.orchid-1

Open post

La plante du mois de Décembre

azalée décembreazalee-3

Qu’elles soient blanc de neige, rouge décembre, violet solennel ou rose vif, toutesles azalées ont une caractéristique commune : la plante disparaît presque totalement sous les fleurs.

Floraison abondante, disponible dans les tons typiques d’un mois de décembre, alternative originale pour mettre de l’ambiance tout en restant un grand classique saisonnier. L’Azalée se nomme officiellement « Rhododendron syn. Azalea ».

azalée articles Conseil pratiques

     L’Azalée boit beaucoup. Arrosez la plante régulièrement et abondamment ou plongez le pot dans l’eau pour saturer le terreau. Pour les plantes ayant un grand besoin d’eau, des pots spéciaux sont disponibles. Ils alimentent la plante en humidité à partir d’une réserve d’eau.

La plante supporte mal la chaleur, qui la ramollit. Évitez par conséquent les emplacements en plein soleil ou à proximité d’un radiateur. L’Azalée aime les endroits frais et bien éclairés.

Pour une floraison abondante, donnez de l’engrais deux fois par mois. Lorsque la plante doit être rempotée dans un pot plus grand, il convient d’utiliser du terreau acide spécial pour ce type de plantes.

Si l’Azalée devient trop encombrante dans la maison, elle peut, après la floraison être plantée en pleine terre dans le jardin, dans un endroit ombragé et de la terre acide retenant l’humidité. Pour l’hiver, le mieux est de la mettre dans une serre ou une grange où elle sera à l’abri.

Aspergez régulièrement la plante même si elle est en bouton. Par contre, arrêtez d’asperger lorsque les boutons s’ouvrent.

Open post

Les plantes : entre réception et plantation

cactuscolis

Que vous les plantiez à réception ou un peu plus tard : voici les bons gestes à avoir !

Dans un sol bien préparé, enrichi d’un bon compost, plantez les nouveaux fruitiers.

Puis tassez fortement la terre et arrosez à fond.

Si vous allez acheter vos arbres et arbustes un jour ou vous n’avez pas le temps de les planter, ou si vous les recevez un jour de gel, mettez-les en attente.

Pour cela il faut :

  • les préserver du froid et du dessèchement
  • les entreposer dans une pièce fraîche
  • couvrir les racines de sable ou de tourbe frais

Au moment de les planter, raccourcissez les racines (le terme jardinier est : habiller les racines), et pralinez-les.

Open post

Les plantes d’intérieur

cactus3 Comment en prendre bien soin ?CACTUS1

· A part les plantes grasses et les bulbes, les plantes d’intérieur ont besoin d’être bassinées (vaporisées) presque tous les jours pour augmenter le taux d’humidité ambiant.

· De plus, avec les portes et les fenêtres ouvertes, les feuillages reçoivent plus de poussière que d’habitude et demandent donc à être nettoyés. Une vaporisation régulière est souvent suffisante pour effectuer ce travail.

· L’air est sec, vos plantes sont en pleine floraison et les pucerons risquent de proliférer sur les boutons en formation. Vaporiser le feuillage augmentera l’humidité et agira à titre de prévention.

· Une fois infectée, traitez rapidement la plante pour éviter toute prolifération massive. Evitez de pulvériser les insecticides sur les fleurs pour ne pas les brûler.

· Fertilisez les camélias, ficus, fuchsias, gardénias etc. en ajoutant à l’eau d’arrosage de l’engrais liquide une fois tous les 15 jours.

· Attention à ne pas sur-arroser les ficus ou les lierres. Ils n’ont besoin que de deux apports par semaine au maximum.

· En cas de motte desséchée, plongez le pot dans de l’eau à température ambiante et laissez tremper 15 minutes. Faîtes égoutter la plante sans coupelle.

· Si vous partez en vacances, pensez à regrouper toutes vos plantes dans une même pièce lumineuse et installez un système d’arrosage.

Navigation au sein des articles

1 2