Open post
crepes-pommes-blog-delbard-jardin-conseils-recette

Les crêpes aux pommes flambées

crepes-blog-delbard-jardin-cuisine-recette-astucesDe délicieuses crêpes aux saveurs normandes…

Ingrédients pour les crêpes normandes :

  • 125 g de farine fluide
  • 2 œufs
  • 50 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 30 cl de cidre doux ou 30 cl de lait entier
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • Garniture pour 1 crêpe:
  • 1 pomme Tentation : idéale pour réussir votre recette !
  • 30 g de beurre
  • 10 g de sucre
  • 1 cuillerée à soupe de crème fraîche
  • 2 cuillerées à soupe de calvados

Pomme

Préparation des Crêpes aux pommes flambées

Mettez la farine, le sucre et la levure dans un saladier et incorporez-y les œufs entiers.

Mélangez énergiquement à l’aide d’un fouet et versez le beurre fondu et le cidre petit à petit. Laissez reposer la pâte au moins 30 minutes.

Épluchez la pomme et coupez-la en lamelles. Mettez-les dans une poêle avec le beurre et le sucre à feu doux. Faites-les légèrement caraméliser. Ajoutez la crème fraîche et remuez délicatement jusqu’à ce que cela soit bien mélangé.

Préparez les crêpes dans une poêle ou une crêpière antiadhésive. Faites ensuite fondre une noisette de beurre dans la crêpière, puis posez-y une crêpe. Garnissez-la avec la préparation à base de pommes.

Ramenez les bords de la crêpe vers le centre et glissez-la sur une assiette plate.

Enfin, réchauffez le calvados, flambez-le avec une allumette et versez-le sur la crêpe. Servez aussitôt.

Ces crêpes se dégustent chaudes, accompagnées d’une glace aux pommes ou à la vanille.

Un vrai délice !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Mon Potager Facile Septembre

Qu'est ce qu'on fait en Septembre ?

Tour du potager en Septembre !

Le pesto avec le basilic du potager

Plantez les fraisiers : Même en automne !

Ce mois-ci en quelques mots...

En septembre le Potager Facile se repose...

On réalise avec Kiki uniquement quelques récoltes, notamment de tomates qui sont maintenant bien rouges.

Les aromatiques ont bien poussé, on en a d'ailleurs profité pour faire un Pesto Maison : allez voir notre vidéo pour le réaliser !

Les piments et les poivrons continuent aussi de pousser. On les récolte au fur et à mesure.

Ce mois de septembre est le plus calme dans notre grande aventure "Mon Potager Facile".

Les récoltes sont denses mais on préfère souvent se recentrer un peu sur les fleurs quand on voit les jours d'automne qui arrivent.

Pour ceux qui veulent quelques idées d'inspiration, n'hésitez pas à regarder nos vidéos sur les balconnières d'Automne ! On vous donne toutes les astuces pour réaliser de belles balconnières. 

On vous retrouve dans l'automne pour planter les salades et les choux ! 

Et n'oubliez pas, on attend toujours vos questions en commentaires sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Le conseil de l'expert

Malgré la chute des températures, continuez d'arroser vos plants de tomates.

Si certains de vos semis ont terminé de donner ou alors ont avorté, nettoyez votre bac pour vous préparer au semis des choux et des salades d'automnes et d'hiver.

Au jardin en général et au verger, n'hésitez pas à mettre un peu de bouillie bordelaise dès la chute des feuilles. Cela limitera l'apparition des maladies au printemps.

Et de plus près ça donne quoi ?

Open post

Je veux une plante grimpante sur mon balcon

Une plante grimpante au balcon ça vous fait rêver ?

Et bien vous avez raison ! C’est joli, souvent coloré, et ça donne un peu de volume au balcon !

Nous, on vous propose 5 variétés différentes à planter à l’automne sur votre balcon !

Alors, filez vous équiper et vous ne serez pas déçus ! En effet, si vous plantez dès maintenant, vous aurez l’assurance de belles plantes au printemps, mais aussi une meilleure capacité d’enracinement et des arrosages moins fréquents pour 2018.

 

Clematite-jardin-conseil-plante-blog-delbard-jardin-jardinage-entretien

Une clématite, à coup sûr!

Elle va grimper le long du mur, s’enrouler autour de la balustrade et retomber en dentelle devant la porte fenêtre!

La clématite n’est pas difficile à cultiver pour peu que vous respectiez quelques règles d’or !

Plantez la motte un peu éloignée du mur (au moins 15 cm). Prévoyez-lui une exposition ensoleillée ! Taillez vos clématites après la floraison (vers l’automne).

Prévoyez un treillage pour palisser votre clématite sur le mur. En effet, la plante ne s’accroche pas naturellement au mur, il est donc important de lui donner un petit coup de pouce !

 

lierre-jardin-delbard-blog-conseils-astuces-jardinage-entretien

 Optez pour un lierre panaché !

Cette plante grimpante au feuillage persistant apportera volume et verdure au balcon !

En le plantant à l’automne, vous favoriserez son enracinement.

En plus, vous faites un bon geste pour les oiseaux de la nature qui pourront consommer ses fruits (des baies toxiques pour les hommes mais très nourrissantes pour les oiseaux) pendant tout l’hiver.

 

chevrefeuille-plante-blog-delbard-jardin-conseil-astuce-entretien

 Un coup d’œil au chèvrefeuille…

Le chèvrefeuille est une plante facile qui vous demandera que peu d’entretien.

Elle pousse dans la plupart des climats et apprécie les situations ensoleillées.

Durant la première année, arrosez régulièrement le chèvrefeuille pour favoriser une bonne reprise racinaire.

 

hortensia-jardin-plante-blog-delbard-conseils-astuces-entretien

L’hortensia, c’est sur elle vous ravira !

C’est l’assurance d’avoir de grosses fleurs allant du rose au bleu pendant tout l’été ! En plantant à l’automne, vous permettez aux racines de bien s’infiltrer dans la terre et offrez à la plante beaucoup plus de chance de bien fleurir.

Il est indispensable de le planter dans une terre de bruyère pour favoriser son développement.

Une taille annuelle vous permettra de multiplier la floraison d’une année sur l’autre.

Si votre vieil hortensia vieillit, apportez lui un anti-chlorose.

 

vigne-jardin-blog-conseils-astuces-jardinage-entretien

La vigne vierge et sa multitude de couleurs.

Elle couvrira parfaitement les murs et apportera de la couleur sur votre balcon ou votre terrasse.

Il est important de palisser la plante au début avant qu’elle ne se fraye son propre chemin, sinon, vous risquez d’être envahi. Vous pouvez aussi la tailler toute l’année, elle aura forcément une bonne reprise.

À l’automne de l’année prochaine, c’est l’assurance d’avoir une belle plante avec des couleurs flamboyantes (rouge, vert, orange, jaune…), de quoi faire durer les belles couleurs de l’été.

 

Voilà maintenant que vous avez toutes les clés, dites-nous laquelle vous choisissez !

Et comme d’habitude, vos questions en commentaire…

Open post

Découvrez l’Alocasia

L’Alocasia vous connaissez ?

histoire-astuce-blog-delbard-jardin-alocasia

Histoire

L’Alocasia fait partie de la famille des Araceae. Cette belle plante verte pousse dans les forêts tropicales d’Asie du Sud-Est où elle peut parfois atteindre 4 mètres de hauteur. L’Alocasia est la plante représentative des années 50 ! Dans un beau pot vieilli, c’est un effet vintage assuré pour votre intérieur !

Il existe 79 variétés différentes d’Alocasia ou « oreilles d’éléphant ». Ses tiges sont soit unies soit tigrées. Cette plante est dotée de grandes feuilles aux beaux dessins ce qui lui donne toute sa valeur décorative. La floraison de la plante est sous forme d’épi.

alocasia-blog-delbard-jardin-planteBien choisir mon Alocasia

Quand vous achetez un Alocasia, vous pouvez examiner quelques points pour vous assurer qu’il sera le plus beau pendant longtemps :  

  • Observez les feuilles visibles ainsi que la tige. Les feuilles doivent être robustes et les dessins (nervures) visibles. L’Alocasia peut être compact mais aussi de forme plus transparente.
  • La plante ne doit pas avoir de maladies (affaissement du feuillage, tâches marron sur le dessus de la feuille ou petits amas blancs sur l’arrière).

Entretien-plante-blog-delbard-jardinEntretenir mon Alocasia

Originaire des régions tropicales, la plante a besoin de chaleur toute l’année, avec des températures comprises entre 15 et 25°C (15 à 18°C en hiver et 20 à 25°C en été). Aussi, de manière exceptionnelle, l’Alocasia peut supporter une baisse de température (jusqu’à 10°C). La plante, de par son origine, a besoin de beaucoup d’humidité et se sent bien dans une terre riche et drainante.

En France, l’Alocasia se plait bien dans une véranda ou encore en serre. Il doit pouvoir bénéficier de chaleur, de lumière et de pas mal d’humidité pendant la majeure partie de la journée. Avec les nouvelles variétés d’hybrides, plus petites et plus robustes, l’Alocasia peut se cultiver dans la maison. Il se plaira en pleine lumière mais sans soleil direct (pas de rebord defenêtre pour lui, les rayons du soleil grilleraient ses feuilles).

soins-plantes-blog-delbard-alocasiaSoigner mon Alocasia

Si vous avez mis votre Alocasia dehors, n’hésitez pas : emballez-le soigneusement dans un voile d’hivernage où il pourra passer l’hiver au chaud et paisiblement. Si vous avez la possibilité, déplacez-le directement en pot dans la maison où il sera encore mieux.

Votre Alocasia ne doit pas avoir froid, une température de 18, 22° est idéale pour sa croissance. La motte ne doit pas être déshydratée sinon les racines vont en souffrir. Arrosez avec de l’eau à température ambiante pour ne pas créer de choc thermique.

Enfin, n’hésitez pas à faire un apport d’engrais deux à trois fois par an pour garantir la bonne santé de la plante. Vous pouvez faire des apports plus importants pendant la période de floraison.

Open post
septembre-jardin-blog-delbard-astuce

Les travaux du jardin en septembre

« Septembre c’est le mai de l’Automne »

En règle général plantez en automne : c’est la meilleure saison !

Bulbes : En les plantant tout au long de l’automne, vous obtiendrez, selon les variétés, une longue floraison du milieu de l’hiver au printemps.
Rosiers : En décidant de planter un rosier à l’automne, vous lui ferez gagner en robustesse. Il sera mieux armé pour affronter l’été suivant et vous assurera une floraison précoce et plus abondante.
Arbres et arbustes d’ornement : Planter ou transplanter un arbuste à l’automne améliore la reprise et leur assure un bon développement.
Haie : En plantant à l’automne, vous optimisez sa reprise et vous favorisez sa croissance en taille et en volume.
Fruitiers : Planter un arbre fruitier à l’automne permet tout simplement de gagner une année de récolte ! Donc des fruits en plus (économie assurée) et du goût assuré !

 

En plantant à l’automne, de façon générale, vos plantes seront mieux racinées et vous pourrez vous contenter d’apports en eau réduit l’été suivant : un geste tout simple pour la planète !

 

 potager

Au potager

Semez choux, laitues d’hiver, mâches et épinards.

Enlevez les feuilles de vos tomates en commençant par la base.

Assurez avec la mâche… C’est l’assurance de salades agréables tout l’hiver et jusqu’au printemps : apport de vitamines C et délice garanti !

 verger

Au verger

Tuteurez les branches principales de vos fruitiers (notamment pommiers et poiriers) et doubles U. Coupez à 3 yeux toutes les nouvelles pousses.
Avant la récolte des pommes et poires, nettoyez le sol des locaux et aérez. Ramassez les feuilles dès les premières chutes pour éviter qu’elles ne pourrissent au sol.
Récoltez les poires et les pommes de moyenne saison de maturité, les raisins de pleine saison, les framboises et fraises remontantes et les amandes à manger en frais.
Ramassez et détruisez les fruits malades et parasités.
Nettoyez les rayonnages, clayettes et caisses à l’eau javellisée : bien laisser sécher avant d’y placer les fruits.
Stockez au fruitier les fruits sains ; ceux qui sont tachés sont consommés en frais ou préparés en compote, confiture, tarte….
En fin de mois, traitez à la bouillie bordelaise les pruniers, cerisiers, pêchers ou abricotiers.

 

Les framboisiers ont tendance à coloniser le terrain. Arrachez les rejets qui débordent et rabattez les branches qui ont fructifiées.
Commencez les premières plantations de fraisiers. Fraisiers à planter, fraises à déguster : c’est le bon moment pour planter quelques nouvelles lignes de fraisiers, indispensables dans tout potager. Refaites les plantations de fraisiers ayant produit deux étés.
Ils auront le temps de s’installer avant l’hiver et vous récolterez dès le printemps prochain !

Vérifiez les pièges à guêpes et renouvelez l’appât liquide toutes les semaines environ.

Balcon terrasse

Aux fenêtres, balcons et terrasses

Comme dit le dicton « du 1er au 8, l’hirondelle est en fuite »

Protégez les oiseaux de vos jardins.
Mésanges, rouges-gorges, chouettes, verdiers, sittelles, huppes,… les espèces sauvages sont nombreuses au jardin et leur protection fait partie de nos devoirs de jardiniers.

Le meilleur moyen d’attirer les oiseaux sauvages dans votre jardin, c’est bien entendu de leur fournir nourriture, eau et abris et d’éviter d’attirer les prédateurs.
Que vous habitiez à la campagne, en banlieue ou en ville, il est probable que votre jardin abrite des espèces d’oiseaux : vos jardins deviennent de véritables oasis pour vos compagnons d’hiver.

Pour attirer les oiseaux de la nature à venir dans votre jardin, vous avez 4 actions clés :

  • Optez pour un assortiment judicieux d’arbres et arbustes qui leur apportera de la nourriture et des cachettes,
  • Placez quelques abreuvoirs (eh oui ! L’eau est rare pour les oiseaux en hiver à cause du gel),
  • Présentez un ou deux nichoirs, effet déco garantie sur votre balcon et cela leur apportera un peu de confort pendant les périodes froides.
  • Apportez leur la bonne alimentation dans une mangeoire bien placée (boules de graisse, graines…).

Vous pourrez ensuite les observer dans votre jardin pendant l’automne et l’hiver. Spectacle garanti !

jardin d'ornement

Au jardin d’ornement

Soins des rosiers

C’est la pleine refloraison de toutes les catégories de rosiers remontants. Profitez-en donc pour faire de beaux bouquets de roses.
Éliminez les gourmands de porte-greffes nés sur les troncs des tiges ou les drageons nés sur leurs racines.
Supprimez les fleurs fanées des rosiers à grosses fleurs et les fruits des polyanthas et floribundas mais ne coupez pas les  tiges des rosiers à fruits décoratifs.
Traitez, si nécessaire, contre les insectes et maladies.
Ramassez les feuilles malades et détruisez-les.
Attachez les tiges des rosiers grimpants.

N’hésitez pas aussi à semer les gazons : c’est la bonne saison !

 

Vivaces

Préparez le sol pour vos futures plantations : bêchage et amendements.
Vous pouvez également commencer les plantations des vivaces.
Tuteurez les grands asters.
Coupez les hampes défleuries des roses trémières par exemple.

Divisez les vivaces de printemps et d’été. Vous ne prenez aucun risque en divisant les plants. Si la terre est sèche et a formé une croûte, arrosez abondamment la veille de l’opération pour faciliter le travail.

Avec une fourche bêche, détourez la touffe, à 25 cm du cœur de la plante. Sortez-là avec le maximum de terre si vous avez l’intention de la déplacer sans la multiplier. Replacez la motte à l’endroit voulu.
Si vous voulez diviser cette touffe, si les racines sont enchevêtrées, suivant les espèces, détachez les racines à la main ou à la bêche. Replantez, arrosez abondamment pour assurez une bonne reprise.

 maison-plante-fleur-travaux-septembre-automne-blog-delbard-jardiin

À la maison

Les plantes d’intérieur, c’est bon pour la santé !

S’entourer de plantes d’appartement n’est pas seulement bon pour le moral. En effet, ces belles ont des conséquences bénéfiques sur notre environnement.
C’est prouvé scientifiquement, les plantes sont dépolluantes. Donc, vous n’avez aucune raison pour vous priver de leurs effets bénéfiques, aussi bien pour la santé physique que pour la santé morale.

Certaines réduisent, grâce à leur métabolisme, des substances chimiques que l’on trouve dans les matériaux qui constituent nos appartements : peintures, colles, mobilier, revêtements de sol, placoplâtre, panneaux de particules… Elles absorbent aussi les substances nocives des produits de nettoyage. D’autres neutralisent les ondes émises par les ordinateurs et les innombrables télécommandes. Les cactées, par exemple, diminuent les effets nocifs des écrans télévisuels. Elles produisent de l’oxygène la nuit et rejettent le gaz carbonique le jour (à l’inverse des autres plantes) : partagez votre chambre avec elles.

Chaque plante a un pouvoir différent et certaines étant plus actives que d’autres, n’hésitez pas à variez les espèces.
Pour une maison saine, adoptez une vingtaine de plantes différentes (ficus, chlorophytum, philodendron, spatiphyllum, draceana, lierre, fougères, poinsettia, azalée, cyclamen…).
De plus, les plantes jouent aussi  le rôle d’humidificateur.

Et n’oubliez pas enfin d’aérer, chaque jour, pendant au moins une heure, même en hiver.

Voilà, vous avez les clés du bon équilibre pour vivre pleinement et sainement dans votre maison! 

Open post

Le binage

Vous connaissez le dicton : Un binage vaut deux arrosages !

Et en plus, c’est de saison mais tout à fait vrai !

Cet été, il a fait très chaud, sec et il n’a pas plus pendant un moment !

Résultat, la terre est sèche et a même formé une croûte à certains endroits du jardin.

Cependant, ça y est ! La météo annonce de fortes pluies pour la fin de semaine, ce qui fera beaucoup du bien à la terre, aux plantes et aux nappes phréatiques ! Il est donc important de bien préparer le sol pour que la pluie entre le mieux possible dans le sol et soit la plus bénéfique !

Alors, pour casser la croûte (de terre) rien de plus simple qu’un bon binage !

C’est quoi le binage ?

Le binage c’est l’action de casser la croûte de terre qui s’est formée sur le sol ou dans les bacs et jardinières après les fortes chaleurs.

Cela permet d’éliminer les mauvaises herbes qui ont poussé et ont pris de l’ampleur et aussi d’économiser l’arrosage.

Il est donc très important de réaliser un bon binage après un été chaud et encore plus à l’annonce des premières pluies.

Comment le réaliser ?

Pour réaliser le binage, il est possible d’utiliser plusieurs outils.

Le plus apprécié des outils est la binette. La lame doit être correctement affûtée pour pouvoir éliminer au mieux les mauvaises herbes.

Au potager, préférez la petite griffe à trois dents pour ne pas abîmer vos plants de légumes.

Pour le binage, ne grattez pas trop profond… 2 ou 3 centimètres suffisent pour aérer la terre et éliminer les mauvaises herbes tout en n’abîmant pas les racines des plants sains.

N’oubliez pas… Quand vous commencez votre binage, travaillez à reculons. Il serait dommage de piétiner le sol que vous venez de biner. sourire-delbard-blog-jardin-astuce

 

Alors vous allez me dire : « Je ne vais pas arrêter de biner… ? »

Après avoir désherbé, paillez plutôt que de biner sans arrêt ! L’idéal étant une couverture permanente du sol…

Aussi, sauf à recouvrir le sol juste après le binage (dans ce cas, on aura en effet permis une meilleure infiltration de l’eau, tout en limitant par la suite l’évaporation).

Et il est totalement faux  de penser que plus l’on binera, plus on aura de l’eau.

Donc disons qu’un binage vaut un arrosage !

Open post
gaspacho-recette-blog-delbard-jardin-monchezmoi

Le gaspacho

C’est bientôt la fin des vacances !

Vous avez bien profité mais vous avez envie d’une recette rapide et facile qui vous rappelle les bons moments de cet été ?

Le blog Delbard a la solution idéale pour se rafraîchir tout en faisant durer l’été : Le Gaspacho ! 

Laissez vous tenter…

Pour 4 personnes !

Ingrédients :

 

concombre-delbard-blog-jardin-cuisine 1 concombre       oignons-blog-delbard-jardin  2 oignons    poivrons-delbard-jardin-cuisine-blog  1 poivron jaune poivrons-blog-delbard-jardin  1 poivron rouge   tomate-blog-delbard-jardin-cuisine  5 tomates mûres    piments-blog-delbard-potager-jardin De la poudre de piment

ail-blog-delbard-jardin-cuisine  1 gousse d’ail    basilic-delbard-jardin-blog-recette  Quelques feuilles de basilic (à votre convenance)    1/2 verre d’huile d’olive  vinaigre-blog-delbard-jardin-cuisine-recette 4 à 5 cuillères de vinaigre de vin   selpoivre-blog-delbard-jardin-cuisine-recette  Sel et poivre 

 

Préparation :

  • Lavez les légumes, enlevez les pépins des poivrons et épluchez le concombre.
  • Coupez vos légumes grossièrement.
  • Hachez l’ail et les deux oignons très finement (il ne doit pas y avoir de gros morceaux).
  • Mettez tous les légumes dans un mixeur et broyez-les.
  • Une fois les légumes bien mixés, rajoutez l’ail et les oignons hachés finement et mixez de nouveau.
  • Si le mélange est trop épais, ajoutez un verre d’eau. Mixez de nouveau.
  • Assaisonnez ensuite votre gaspacho avec l’huile d’olive, le vinaigre, le sel et le poivre.
  • Réservez au moins une heure au frigo.
  • Pour le service, versez votre gaspacho dans des bols individuels. Rajoutez des feuilles de basilic sur le dessus.

Bon appétit !

 

Variante : Pour encore plus de fraîcheur, mettez votre mélange au congélateur et remuez toutes les 10 minutes. Effet granité garanti ! 

Open post
romarin-blog-delbard-jardin-moustiques-plante

Les plantes anti-moustiques

Vous connaissez les plantes anti-moustiques ?

Qui dit longues et chaudes soirées d’été dit aussi longs apéros en plein air…!

Mais c’est sans compter l’incruste habituel de nos étés : les moustiques.

Alors pour vous permettre de mieux apprécier ces moments d’été farniente, voici 7 plantes parfaites pour vous débarrasser des moustiques.

Retrouvez nos conseils verts, feuillus, parfumés et surtout bien intentionnés !

romarin-plante-delbard-jardin-moustiquesLe romarinromarin-plante-delbard-jardin-moustiques

Si nous adorons la saveur et le parfum du romarin, les moustiques eux en ont horreur. Installez donc un jardin aromatique à proximité et vous aurez un été parfumé et sans moustiques.

 

Le nepeta

Cette plante est un anti-moustique efficace, mais également un objet de gourmandise pour les chats, de grands amateurs de nepeta. Le malheur des uns fait le bonheur des autres…

 

lavende-blog-delbard-jardin-planteLa lavandelavende-blog-delbard-jardin-plante

Encore une herbe au parfum délicieux que vous pouvez ajouter à la liste ! La lavande vous plonge dans une ambiance de vacances tout en chassant les moustiques.

Petit conseil : Si vous vous êtes fait piquer, n’hésitez pas à appliquer une goutte d’huile essentielle de lavande sur votre piqûre (si il n’y a pas de plaie), vous ne vous gratterez plus !

 

plante-tomate-jardin-delbard-moustiqueLa feuille de tomateplante-tomate-jardin-delbard-moustique

Un plant de tomate sur la terrasse ou quelques feuilles sur la table et les moustiques iront… voir ailleurs si vous y êtes !

 

La mélisse citronnelle

Mélisse citronnelle, citronnelle ou géranium citron : les moustiques détestent tout ce qui sent le citron. Cette herbe attire par contre les abeilles, qui justement ont besoin de notre aide. À planter sans hésiter !

 

menthe-blog-delbard-jardin-planteLa menthementhe-blog-delbard-jardin-plante

Cueillez quelques feuilles de menthe pour agrémenter votre thé et les moustiques iront plutôt roder chez les voisins. Il vaut mieux mettre le plant de menthe dans un pot, car la plante a tendance à proliférer de manière incontrôlée.

 

La calendula

Avec ses fleurs jaune ou orange, le calendula n’est pas qu’un rôle esthétique ;  leur parfum éloigne aussi les moustiques. Ces plantes – disponible toute l’année – seront donc parfaites dans votre jardin.

 

blog-delbard-plante-jardin-moustiques

Et n’oubliez pas…

Les moustiques adorent l’eau stagnante. Évitez alors d’installer votre mobilier de jardin à proximité d’une marre. et pensez aussi à vider les arrosoirs et les dessous de pots.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous équiper et à trinquer en paix. Souriez, c’est l’été

Mon Potager Facile Août

Qu'est ce qu'on fait en Août ?

Tour du potager en Août !

Le pesto avec le basilic du potager

La récolte des radis

Ce mois-ci en quelques mots...

Ce mois-ci on réalise encore des travaux dans Mon Potager Facile.

Après avoir beaucoup travaillé sur le printemps et le début de l'été, il est temps de passer à la récolte !
Ça fait toujours plaisir de récolter le fruit de notre travail ! 
piments-blog-delbard-potager-jardintomates-blog-delbard

 

 

 

Tomates cerises, piments et poivrons mûrissent de jour en jour !
Plusieurs sont rouges, d'autres encore bien verts mais il n'y a plus qu'à attendre que le soleil agisse !  

On va essayer de vous faire plusieurs recettes pour vous aider dans la préparation de tous ces ingrédients ! 

Vous pouvez déjà retrouver notre recette de Pesto !

vidéo-potager-facile-delbard-blog

 

 

 

 

Pleins d'autres recettes à venir !
N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires plus bas ! sourire-delbard-blog-jardin-astuce

Le conseil de l'expert

Nos plants de tomates sont devenus (très) grands et forts ! 

Ils font beaucoup de tomates cerises ce qui peut avoir tendance à les épuiser un peu. 

N'hésitez donc pas à couper le sommet des plants qui font plein de fleurs et de fruits s'ils montent trop haut. 

 

En ces temps de fortes voir très fortes chaleurs, arrosez bien la terre. 

Pour ne pas "gaspiller" l'eau, misez sur un système de récupération d'eau de pluie. 

Vous n'avez qu'à placer de grandes cuves dehors et, après les forts orages, conserver cette eau pour éviter de puiser dans l'eau du robinet. 

 

Et de plus près ça donne quoi ?

Open post

Les travaux du jardin en juillet

Au jardin en Juillet il y a encore plein de choses à faire ! Retrouvez tous nos conseils juste ici !

arbustes

Au jardin d’Ornement

 

– Palissez les jeunes pousses des plantes grimpantes : clématite, glycine, chèvrefeuille, vigne vierge, rosier;

– Taillez les variétés de clématites qui viennent de finir leur floraison printanière.

– Coupez les fleurs fanées des arbustes, des vivaces et des rosiers.

– C’est le moment de faire de nouvelles plantations d’iris et de diviser ceux qui sont plantés depuis 3 ans.

– Vérifiez le tuteurage des dahlias et des glaïeuls.

– Maintenez le sol propre dans vos massifs s’ils ne sont pas paillés.

– Par temps chaud, arrosez régulièrement et copieusement, en fin de journée, toutes les plantations réalisées à l’automne et au printemps dernier.

– Semez sous châssis ou en terrine des graines d’œillets de poète, pensées, corbeilles d’argent, giroflées.

potager-blog-delbard-jardin

Au Potager

– Semez betteraves, chicorées, scaroles et frisées, choux d’hiver, navets, poireaux, carottes ainsi que les derniers haricots verts.

– Repiquez poireaux, céleris, choux, salades. Dès que le feuillage jauni, il est temps de récolter l’ail. Arrachez quelques plants de pommes de terre au fur et à mesure des besoins.

– Sarclez et buttez les haricots verts, pommes de terre, topinambours.

– Taillez melons, courgettes, aubergines, tomates, concombres, potirons.

– Vérifiez régulièrement, par temps chaud et humide, les plants de tomates : dès les premiers symptômes du mildiou, coupez et détruisez les feuilles atteintes et faites un traitement approprié.

verger-fruit-jardin-blog-delbard

Au Verger

– Taillez les framboisiers non remontants dès la fin de la dernière cueillette. Palissez les mûres et tayberry.

– Eclaircissez les poiriers, pommiers, pêchers. Etayez les branches des arbres très chargés en fruits. Placez dans vos arbres des pièges à guêpes. Vérifiez les pièges à phéromones des pruniers, poiriers et pommiers.

– Derniers pincements sur la vigne : laissez 2 ou 3 feuilles au-dessus de la grappe.

– Taillez, sitôt après la récolte, les cerisiers et les abricotiers qui ont besoin d’un rajeunissement.

Automne-delbard-blog-jardin delbard-blog-jardin-potagerautomne-blog-delbard-jardin

C’est le moment de préparer l’automne

– Semez en terrine ou sous châssis les campanules, choux d’ornement, digitales, giroflées, œillets-de-poète, hellébores, myosotis, pâquerettes, pensées, primevères, roses trémières et pensées violettes cornues.

– Divisez les arabettes.

– Semez en godets le gypsophile vivace, les pavots d’Islande et les pois de senteur vivaces.

– Bouturez les arabettes, lins vivaces, lis, liserons de Mauritanie, mufliers et pavots d’Orient.

– Semez dans un coin du potager libéré par les premières récoltes les œillets de poètes.

– Semez en place les giroflées d’hiver.

– Marcottez les œillets vivaces.

– Divisez et plantez les iris des jardins.

– Arrachez les bulbes de printemps quand le feuillage est sec.

– Toilettez les plantes vivaces défleuries.

– Rabattez les hampes florales des acanthes défleuries et taillez les sauges.

 

Navigation au sein des articles

1 2 3 4 16 17 18